L’organisation d’un jeu-concours en ligne (I)

Publié le Modifié le 13/05/2011 Vu 16 071 fois 9
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Si le jeu est proposé depuis la France à destination de consommateurs étrangers, le droit pénal français est applicable selon le principe de territorialité (article 113-2 du code pénal) selon lequel la loi pénale française est applicable aux infractions commises sur le territoire. Mais dès lors qu'une personne accède au jeu depuis l'étranger, la loi pénale étrangère est également susceptible de s'appliquer.

Si le jeu est proposé depuis la France à destination de consommateurs étrangers, le droit pénal français

L’organisation d’un jeu-concours en ligne (I)

1. Le droit applicable

En matière pénale, il faut savoir que la loi applicable est généralement celle de l'État dans lequel le délit a été commis.

Ainsi, si le jeu est proposé depuis la France à destination de consommateurs étrangers, le droit pénal français est applicable selon le principe de territorialité (article 113-2 du code pénal) selon lequel la loi pénale française est applicable aux infractions commises sur le territoire.

Mais dès lors qu'une personne accède au jeu depuis l'étranger, la loi pénale étrangère est également susceptible de s'appliquer.

Si le jeu est proposé depuis l'étranger et notamment depuis l'Union européenne, à destination de consommateurs français, les dispositions impératives du droit français de la consommation s'appliquent en toute hypothèse (article 6 du règlement « Rome I » du 17 juin 2008).

Par conséquent, contrairement à une idée largement répandue, l'on voit que le droit français a vocation à s'appliquer que le jeu soit proposé par un site localisé en France ou par un site localisé à l'étranger, dès lors qu'il touche des consommateurs français.

 

2. Les règles françaises applicables aux jeux-concours

Il existe des règles de droit commun régissant le contrat de jeu et de pari (articles 1965 à 1967 du Code civil). Toutefois, ces règles désuètes ne sont plus appliquées par la jurisprudence et il convient dès lors de les écarter.

2.1. Le principe de licéité des concours

Le concours, au sens strict du terme, désigne les opérations faisant appel à la sagacité des participants (leurs connaissances ou leur réflexion).

C'est le cas, par exemple, lorsque « les questions posées font appel à l'intelligence, à la culture et à la sagacité des lecteurs qui ont dû se livrer à des recherches pour pouvoir répondre aux questions et qu'il apparaît d'évidence que les concurrents qui se seraient fiés au seul hasard n'avaient aucune chance de gagner »[1].

À la différence des loteries (cf. ci-dessous), les concours sont en principe licites dès lors qu'ils font exclusivement appel à la sagacité des joueurs.

Ils ne sont soumis à aucune réglementation spécifique, ce qui signifie qu'ils sont régis par les règles du droit civil et du droit de la consommation.

 

2.2. Le risque de requalification en loterie illicite

La loi du 21 mai 1836, qui pose un principe de prohibition des loteries sous peine de sanctions pénales, est applicable aux jeux-concours organisés sur le web.

Un jeu-concours peut être requalifié par les juges en loterie prohibée dès lors que quatre éléments sont réunis :

- une offre au public : cette condition est toujours réunie pour un jeu en ligne ouvert à un large public

- l'espoir d'un gain : cette condition est toujours réunie

- un sacrifice financier

- l'acquisition du gain par la voix du sort.

Ainsi, un jeu-concours avec participation payante est licite si la condition d'absence d'intervention du hasard est remplie. L'absence de seule cette condition permet d'échapper à la qualification de loterie illicite.

A priori, mieux vaut ne pas faire intervenir le hasard, ne serait-ce qu'en partie, car la Cour de cassation a déjà retenu la qualification de loterie illicite même lorsque la part de hasard était minime[2].

Nous verrons toutefois, dans un article ultérieur, que cette définition a évolué dans un sens favorable aux organisateurs de jeux-concours depuis la loi "ARJEL" du 12 mai 2010.

Pour les mêmes raisons, le hasard ne doit en aucun cas intervenir pour départager les gagnants ex-aequo (par ex. par tirage au sort). S'il s'agit d'une question subsidiaire, la réponse peut, par exemple, être appréciée souverainement par un jury, ce qui suppose des contraintes d'organisation liées à la mise en place d'un jury composé de personnalités indépendantes.

Afin d'échapper à la requalification en loterie prohibée, une précaution consiste à proposer une participation gratuite, comme c'est généralement le cas pour les jeux-concours promotionnels (destinés à promouvoir la vente de produits), ou de proposer, à tout le moins, la remboursabilité des frais de participation et de connexion au site.

 

3. Quelques règles à respecter pour organiser un jeu-concours en ligne

Même lorsqu'il ne s'agit pas d'un jeu-concours promotionnel, il est recommandé, à titre de précaution, d'établir un règlement clair et détaillé et de respecter les articles L. 121-36 et suivants du Code de la consommation concernant les loteries publicitaires, à savoir :

- Le bulletin de participation doit être distinct de tout bon de commande de bien ou de service ;

- les documents présentant l'opération publicitaire ne doivent pas être de nature à susciter la confusion avec un document administratif ou bancaire ;

- ils doivent comporter un inventaire lisible des lots mis en jeu précisant, pour chacun d'eux, leur nature, leur nombre exact et leur valeur commerciale ;

- ils doivent reproduire la mention suivante : « le règlement des opérations est adressé, à titre gratuit, à toute personne qui en fait la demande » et préciser l'adresse à laquelle peut être envoyée cette demande est le nom de l'officier ministériel auprès de qui le règlement a été déposé ;

- le règlement ainsi qu'un exemplaire des documents adressés au public doivent être déposés auprès d'un officier ministériel (huissier) qui s'assure de leur régularité ;

- le règlement doit être adressé gratuitement à toute personne qui en fait la demande.

Le non-respect de ces conditions peut être puni d'une amende de 37.500 €.

Le Bureau de Vérification de la Publicité formule plusieurs conseils quant à la présentation des lots et de leur valeur (règles applicables en cas de jeu promotionnel).

Une proposition de Règlement communautaire relatif aux promotions des ventes dans le marché intérieur (2001) prévoyait une typologie des informations à fournir dans l'offre de jeu-concours. Toutefois, cette proposition a été retirée par la Commission en 2005.

Enfin, il ne faut pas oublier de se conformer à la réglementation sur les données personnelles (déclaration à la CNIL et mentions obligatoires).

Avec la participation de maître Tuyet-Thi Nguyen, avocate au barreau de Paris.

Suite : l'organisation d'un jeu-concours (mise à jour)
Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

1 Publié par Visiteur
03/04/2012 11:45

Bonjour, j'aimerais savoir les termes légaux sont les mêmes lorsqu'il s'agit d'un tirage au sort avec 1 lot à gagner,dans le but de faire connaître simplement un blog et lui amener des visites. Je vois tellement ce genre de choses sur les blogosphères ! Mr et Mme Tous-le-monde ont-ils besoin à chaque fois de faire un dépôt de règlements de jeux chez huissier et compagnie ??

2 Publié par Virtualegis
12/06/2012 08:17

Que vous soyez une entreprise ou un non-professionnel (un "particulier"), les règles applicables à l'organisation d'une loterie ou d'un jeu-concours avec lot à gagner sont les mêmes, sauf dérogations légales.

3 Publié par Visiteur
27/06/2012 06:59

Bonjour, j'aimerai savoir si le site d'un jeux concours est hebergé en france et destiné en france par contre la personne ou l'entreprise qui l'organise a l'etranger ? est ce qu'elle peut deposer le reglement chez un huissier en france ? et est ce que ca doit etre un personne phisique ou moral en france ?

4 Publié par Virtualegis
27/06/2012 15:36

Si le site s'adresse à une clientèle française (notamment s'il est en français), le droit français s'applique. Les règles exposées dans l'article (dont dépôt d'un règlement) s'appliquent. En revanche, une société ou un établissement français n'est pas nécessaire.

5 Publié par Visiteur
06/03/2013 12:45

Bonjour,
Doit-on soumettre un règlement à chaque fois que l'on souhaite organiser un jeu-concours en ligne ?
Par exemple nous souhaitons organiser un concours sur un salon (nous déposons donc le règlement chez un huissier) puis, plus tard des concours via notre site internet... Les lots et certaines conditions seront différentes...

6 Publié par Virtualegis
07/03/2013 16:14

Deux solutions : un règlement par concours ou règlement complexe prévoyant plusieurs sessions avec des conditions différentes.

7 Publié par Visiteur
05/05/2013 08:38

Bonjour,

Je veux organiser un concours photo, avec un lot à gagner et je possède des clients un peut partout dans l’Europe , voir plus.
Est ce que le règlement est différent en la France et le reste ? Doit on s'adresser à un huissier spécialisé Europe ?
Par avance merci.
Cdt

8 Publié par Visiteur
13/06/2015 11:05

Bonjour,
Je souhaiterais à l'occasion de l'anniversaire de mon forum, faire gagner quelques objets (de faible valeur) aux utilisateurs, juste pour les remercier de leur fidélité. Du genre "le premier qui répond à telle question...etc"... Je suis un particulier. Dois-je prendre en compte des règles particulières ?
Je vous remercie.

9 Publié par maggly
19/08/2021 14:06

Bonjour.
J'aimerais savoir si vous pensez normal et réalisable sans une quelconque intervention de triche ....qu'une personne ou un groupe de mêmes personnes puisse gagner tous les jours à un jeu concours par tirage au sort, et cela depuis très longtemps, sans être inquiété.
Jeux concours sur internet, sur des blogs, sur des sites de marques, bref partout sur internet.
Merci pour votre réponse.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.