Pension alimentaire suspendue, incompréhensible !

Publié le 18/08/2016 Vu 1440 fois 5 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

17/08/2016 09:47

Bonjour

J'explique en gros : je vis avec ma fille dont j'ai la garde. J'ai déménagé il y a quatre mois et j'occupe un logement très confortable. Depuis, ma fille dort sur un matelas gonflage deux places de la même hauteur qu'un lit banal, il est plus confortable que n'importe qu'elle autre lit et elle y est super bien, elle ne s'est jamais plainte de dos ou autre bien au contraire. C'est une situation provisoire et j'ai l'intention, dans les mois à venir, de lui acheter un lit et matelas.

Hier, son père m'appelle et me dit : "Je ne te paie plus la pension alimentaire pendant 3 à 4 mois à ce jour. En contrepartie, je vais acheter un lit et matelas à notre fille, je vais te l'envoyer à ton adresse." Je lui ai dit que je ne voulais pas et qu'il n'avais pas le droit de ne pas me verser la pension pour acheter un lit à sa fille, ça n'a rien à voir."

Peut-il arrêter de me verser la pension alimentaire pour se rembourser du lit et matelas qu'il lui achète sachant que je n'ai absolument rien demandé et que je suis bien-sûr pas d'accord et que je refuse.

Si je reçois le lit et matelas chez moi, que dois-je faire ? le refuser ? l'accepter ? Je ne veux pas me mettre en faute. A-t'il le droit de suspendre cette pension à tout bout de champs prétextant l'achat de quelque chose ?

Merci de me m'aider. Dernière modification : 17/08/2016

Superviseur

17/08/2016 10:47

Bonjour,

La pension alimentaire a été fixée par jugement ou non ? Si un jugement est intervenu, il doit cette pension et ne peut en suspendre, la diminuer voire l'arrêter que par un nouveau jugement? Si la pension n'est pas payée, nantie de votre jugement vous allez chez un huissier de justice pour lui demander qu'il mette en oeuvre les voies de droit pour recouvrer cette pension.

En effet, même si le papa veut acheter un lit à sa fille, c'est son problème, pas celui de la maman donc, que vous acceptiez la livraison ou que vous la refusiez ne changera pas le fait qu'il vous doit cette pension alimentaire.

Je vous invite à consulter votre avocat.

17/08/2016 10:52

Merci pour votre réponse oui il y a eu jugement et la pension à éte fixe par le juge des affaires familiale et ce n'est pas la première fois qu'il ne me paie pas îl y a deux ans îl m'avais suspendu la pension pendant 3 mois j'ai porté pleinte â la gendarmerie et îl ma verser l'intégralité des trois mois apres l'appel du commissariat .

Superviseur

18/08/2016 12:21

Bonjour emi42300,
J'avais commencé à vous répondre sur l'un des autres sujets que vous avez ouverts. Comme je vous le rappelle sur ces sujets que j'ai fermés, il n'est pas dans les usages de ce forum d'ouvrir plusieurs discussions pour le même problème.
Merci de rester sur celui-ci...

18/08/2016 12:36

Entendu, pardonnez moi, je ne savais pas on était juste en concubinage, on est passé devant le juge des affaires familiales qui lui demande de verser 150 € de pension pour la contribution à l'éducation et l'entretien de l'enfant.

Superviseur

18/08/2016 15:48

Donc comme je vous le disais, et Tisuisse aussi, votre ex ne peut que se conformer au jugement et payer la pension. Il n'a pas à y mettre de conditions ni à demander des comptes.
S'il soupçonne un problème quelconque, il doit s'adresser au JAF.
Rappelez-le lui...

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Ranchère

Droit civil & familial

0 avis

Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis