Succession couple non marié

Publié le 04/01/2021 Vu 678 fois 7 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

03/01/2021 07:47

Bonjour,

Mon compagnon et moi (nous ne sommes pas mariés) avons acheté une maison ensemble. Nous avons ensemble 2 enfants et j’ai moi un enfant d’une première union. Que se passe-t-il si l’un de nous disparaît ? La donation au dernier vivant est elle possible ?

Sinon, puis je moi faire une donation de mon vivant de ma part de la maison à mon compagnon ? Si oui à combien s’élèvent les frais ?

Merci. Dernière modification : 04/01/2021 - par Tisuisse Superviseur

Modérateur

03/01/2021 09:23

bonjour,

les concubins ne sont pas héritiers l'un de l'autre.

en cas de décès, ce sont les enfants qui sont héritiers réservataires.

la donation au dernier vivant n'est possible qu'entre époux.

les donations entre concubins sont possibles mais sont taxées à 60 % et elles seront en principe rapportables à la succession du donateur.

vous pourriez envisager le pacs.

consultez un notaire.

salutations

03/01/2021 09:43

Merci pour votre réponse
Si j’ai bien compris si l’un d’entre nous venait à disparaître les enfants pourraient donc exiger la vente de la maison et le survivant se retrouve sans logement.
Y a t il un moyen pour que le dernier vivant puisse continuer à habiter la maison ? Nous ne souhaitons pas particulièrement nous pacser
Merci

Modérateur

03/01/2021 11:15

la maison est en indivision, au décès d'un concubin indivisaire, ses enfants hériteront de leur parent décédé et deviendront indivisaires à leurs tours.

le concubin survivant pourra rester dans la maison mais devra payer une indemnité d'occupation aux autres indivisaires.

vous pouvez faire un testament léguant l'usufruit au concubin survivant mais, ce legs sera taxé à 60 % et ne devra pas entamer la réservé héréditaire des enfants héritiers.

voyez un notaire

Superviseur

03/01/2021 11:33


le concubin survivant pourra rester dans la maison mais devra payer une indemnité d'occupation aux autres indivisaires.


A condition que tous les indivisaires soient d'accord, ce n'est pas un droit...

Superviseur

03/01/2021 11:34


vous pouvez faire un testament léguant l'usufruit au concubin survivant mais, ce legs sera taxé à 60 % et ne devra pas entamer la réservé héréditaire des enfants héritiers.


A noter que si vous vous pacsez, il n'y aura plus de frais de succession...

03/01/2021 12:11

Merci beaucoup pour vos réponses. Je pense que je vais consulter un autre notaire car le notre nous avait répondu. Deux solutions : ou vous vous mariez ou vous vous séparez, c’est pour cela que je m’étais tournée vers ce forum afin d’envisager s’il y avait d’autres alternatives à ce qui m’avait été répondu.

Merci beaucoup pour votre aide.

03/01/2021 15:20

Bonjour

Dans tous les cas, pacsés ou pas, il vous faudra établir un testament léguant l'usufuit au survivant.

Si vous vous mariez, une donation au dernier vivant peut être établie par le contrat de mariage ou alors entre les époux, plus tard.

PS/ On ne pense pas assez souvent à la retraite de réversion, à laquelle seuls les époux ont droit.
__________________________
Juste un peu de mon temps pour être utile...Quia si Errare humanum est, perseverare est malum.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. CUISINIER

Droit civil & familial

4 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.