Dette Credit agricole harcement

Publié le 28/07/2021 Vu 3089 fois 9 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

02/10/2015 03:36

Bonjour,
Je viens vers vous étant assez boulverser, à l'âge de 18 ans j'ai obtenu une carte bancaire au credit agricole, ferue de sortie et autre je faisai nptq j'ai donc fait 3500 euros de decouvert.
Le dossier as etais transmis a Intrum Justicia qui mharcele tout les jours pour que je paie, aucune lettre en recommandé.. J'ai conclut aec eux un echeancier de 30 € par mois ; j ai payer trois mois mais maintenant je n ai plus aucun revenus je ne peut donc plus payer. Ils marcelent me demandant de payer sans cesse.. est ce une obligatuon pr ma part puisque cela vas faire faire 7 ans que ce decouver découvert a etais fait..J'ai maintenant 26 ans.. Ils ne cessent de me menacer , me pousse reellement a bout et envoie meme des lettre chez ma mere je n ai pas voulu les ignorer au debut car je pouvais payer mais la ce nest plus le cas je nai plus de revenu apart le RSA.. ils ne veulent rieb entendre. merci

Modérateur

02/10/2015 10:12

bonjour,
il est normal que celui qui vous a prêté de l'argent, veuille le récupérer.
la prescription qui est de 2 ans démarre à votre premier impayé c'est à à dire le premier mois ou vous avez cessé de payer vos 30€.
salutations.

02/10/2015 13:18

Bonjour,


Je ne suis pas tout à fait d'accord.
La banque a l'obligation de proposer un offre de prêt pour un découvert ayant plus de 3 mois.
Le cas échéant, elle encourt la DDi (déchéance des intérêts) car il faut imaginer que depuis 7 ans, la banque ne s'est pas gênée de faire tourner sa créance à un taux prohibitif.
Ceci étant, l'art L137-2 du code de la consommation instaure un délai de prescription de 2 ans.
La prescription étant acquise, Emilie ne doit plus rien.
Et Même si elle a réglé (à tord) des mensualités, l'obligation est éteinte du fait du délai de prescription.

Modérateur

02/10/2015 15:57

il me semblait que le fait d'avoir conclu un échéancier avec l'huissier et d'avoir commencé à payer les mensualités prévus dans l'accord avec l'huissier valait reconnaissance de dette et interrompait la prescription.
rien n'indique que la banque n'ait pas fait d'offre de prêt pour le découvert d'Emilie.
je suppose que la banque a fait des relances amiables avant de faire intervenir un huissier.

02/10/2015 16:22

non la banque ne m as absolument pas contacter j ai directement etais contacter par INTRUM JUSTICIA société de recouvrement et non pas huissier. Je n'ai signe aucun papiers

02/10/2015 16:42

INTRUM JUSTICIA est une Sté de recouvrement et abuse de procédés type harcèlement pour faire payer.
Emilie n'a rien signé, elle a juste réglé quelques montants mais cela ne signifie pas qu'elle a reconnu une quelconque dette.
La prescription n'est pas la forclusion, l'obligation s'éteint avec la prescription au visa de l'art 1234 du CC.
Emilie, il ne faut pas vous laisser faire et il faut menacer de porter plainte pour harcèlement s'il persiste

28/07/2021 12:22

Bonjour,
J étais caution pour ex mari pour un prêt professionnel depuis 2006. Son entreprise a été placée en liquidation judiciaire. Nous avons divorcé en 2012. Mon ex mari est décédé en octobre 2020. Intrum justicia me dit que même s il y avait assurance décès celle ci s éteint au premier contentieux.

Que dois je faire ? Ils me harcèlent depuis le décès de mon ex mari.

Cordialement

Corinne Basset

28/07/2021 16:32

Bonjour,

Je vous conseillerais déjà de refuser les communications téléphoniques avec eux et de leur demander de vous écrire en vous fournissant un titre exécutoire encore valide qui ne soit pas frappé par la prescription de 10 ans...

Il ne faudrait reconnaître aucune dette et surtout ne rien verser et je vous rappelle qu'un organisme de recouvrement ne peut pas vous poursuivre sans cession de créance...

Je vous conseillerais également, s'il le faut, de vous rapprocher d'un avocat spécialiste...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

28/07/2021 22:44

Bonsoir,

Sutout cette ste de recouvrement elle est bien connue par tous les organismes de protection des consommateurs.;,il ne faut rien leur céder.Ce sont des specialiste de l'arnaque .Le faite d'avoir signé un échéancier à la suite de manoeuvres dilatoires de la part de la ste,ne vous engage pas pour la suite.Surtout si la dette était prescrite .Si leur manège continue,il faut menacer de porter plainte pour harcèlement , en leur disant que vous prenez contacte avec une organisation de consommateurs .Il vont vite se calmer.En plus ,vu votre jeune âge ,cela peut être considérer ,comme un abus de faiblesse.Vous n'avez absolument rien à craindre .

Cordialement

28/07/2021 22:57

Du calme, du calme...

Parler de jeune âge si c'est en réponse au dernier sujet pour une personne caution professionnelle en 2006 divorcée en 2012, ça ne doit pas être l'argument le plus adéquat, si c'est en réponse au sujet de de 2015, c'est un peu tard...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KHEMIS

Droit de la conso.

59 avis

Me. CARNAZZA

Droit de la conso.

6 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.