Quels lois protègent un consommateur

Publié le 21/04/2023 Vu 920 fois 8 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

20/04/2023 21:14

Bonjour,

Suite à la séparation, mon ex compagnon, m'a promis de prendre en charge tous les prêts que nous avions eu en commun. Il m'a demandé de me désolidariser de notre compte bancaire, ce que j'ai fait. La banque ne m'avait jamais contacté pour un changement d'adresse. Et, là, il a du mal à payer. Du coup, je me retrouve avec une injonction d'ordonnance de payer la moitié sans avoir eu un quelconque suivie entre temps, les documents, les mensualités, etc. Quelles sont les lois ou les articles qui protègent une personne comme moi d'un manque d'information claire ? Je cherche a prouver que la procédure de recouvrement a l'amiable ne m'a jamais été proposée, la banque ne m'a pas contacté. Et, maintenant, ils me demandent de payer. En réalité, je ne sais même pas a quoi tout cela correspond. Des idées s'il vous plaît afin que je puisse me défendre contre les abus ?

Merci Dernière modification : 21/04/2023 - par janus2fr Superviseur

20/04/2023 21:43

Bonjour et merci ?

Superviseur

21/04/2023 09:59

Bonjour,

Si vous n'avez jamais communiqué votre nouvelle adresse aux organismes chez qui vous aviez des prêts, il est bien normal que vous n'ayez jamais reçu les courriers qui ont du être envoyés à votre ancienne adresse.

21/04/2023 10:22

Bonjour et bienvenue


La banque ne m'avait jamais contacté pour un changement d'adresse...


Aucune obligation pour la banque, c'est à vous de signaler un chan,gement d'adresse.

Modérateur

21/04/2023 10:24

bonjour,

si vous étiez coemprunteur des prêts, vous saviez, en signant les contrats de prêts, que vous étiez solidaire de ses remboursements.

je suis même surpris que vous n'ayez à payer que la moitié de la dette puisque chaque coemprunteur est solidaire pour le tout.

votre compagnon a promis de prendre en charge le remboursements des prêts mais cela ne change pas les engagements que vous aviez avec les organismes de crédit.

vous auriez du demander aux organismes de crédit de vous désolidariser des prêts en cours (qui pouvaient le refuser).

je ne vois nulle part un manque d'information de la part des organismes de crédit puisque cela doit être indiqué dans les contrats de prêts que vous avez dû lire (attentivement) avant de les signer.

si le juge a pris une ordonnance d'injontion de payer contre vous, c'est que la requête de vos créanciers était justifiée.

vous pouvez faire opposition à cette injonction de payer, selon le lien ci-dessous:

opposition à injonction de payer

salutations

21/04/2023 11:30

Bonjour,

perso je suis surpris que la banque ait accepté de vous désolidariser du compte joint avec des crédits en cours !? Mais peut être n'étaient ils pas prélevés sur celui là ?

21/04/2023 13:40

Bonjour, la banque a reçu mon nouvelle adresse avec le courrier de désolidarisation. Ils m'ont laissé tranquille jusqu'à ce que mon ex ne paye pas. Ils ne m'ont jamais contacté, rien que pour me dire que ce n'était pas possible de se désolidariser du compte.

Modérateur

21/04/2023 13:54

c'est logique, tant que votre ex payait les remboursements du crédit, la banque n'avait pas à vous contacter, votre ex ne payant plus les échéances, elle se retourne contre vous, qui êtes coemprunteur.

je pense qu'il s'agit de la désolidarisation du crédit en cours refusé par la banque, comme elle en a le droit.

comme déjà indiqué, il ne vous reste qu'à faire opposition à l'ordonnance d'injonction de payer obtenue par la banque.

le responsable de cette situation n'est pas l'organisme de crédit, mais votre ex qui a cessé de rembourser le crédit comme il s'y était engagé.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. BEM

Droit de la conso.

1434 avis

249 € Consulter
Me. DRAY

Droit de la conso.

403 avis

150 € Consulter