Locataire absent et loge son petit-fils

Publié le Vu 177 fois 7 Par Scotty.k
27/12/2018 13:32

Bonjour,

Je viens d'aquérir un logement normalement occupé par une personne âgée avec un loyer modeste ce qui m'a permi d'avoir une décôte sur le logement.

Problème, je viens d'apprendre par des personnes de l'immeuble que la personne âgée n'habite plus ici, mais son petit-fils occupe le logement. Le bail est au nom de la personne âgée et le petit-fils n'est mentionné nul part et je ne vois pas pourquoi il occupe les lieux.

Comment puis-je régler ce problème ?

Merci par avance pour votre aide

27/12/2018 14:22

Bonjour,
vous avez les coordonnées du locataire officiel ? Contactez le !? Ou le petit fils pour commencer ?

27/12/2018 14:46

Bonjour, je n'ai que les coordonnées téléphoniques du locataire qui ne répond jamais. C'est son beau fils qui m'a contacté pour avoir mon rib pour le loyer. Le loyer est bien versé depuis un compte au nom du locataire officiel. Mes courriers recommandés me reviennent après ne pas avoir retiré par le locataire en titre.
Le petit fils ne s'est pas manifesté.

Superviseur

27/12/2018 16:11

Bonjour,

Vous faites constater, par huissier, l'absence du locataire en titre et la présence d'un autre locataire, peu importe que ce soit son petit-fils ou un membre de sa famille. Ensuite, vous voyez votre ADIL qui vous expliquera comment faire pour déloger cet indélicat.

Modérateur

27/12/2018 16:43

bonjour,
mais si le loyer est toujours payé par le titulaire du bail, cela va être compliqué d'obtenir le départ du petit fils.
avant toute démarche, vous devez avoir la preuve que le logement n'est plus occupé par votre locataire, par un constat d"huissier par exemple.
quel nom figure sur la boite aux lettres ?
héberger une personne, n'est pas de la sous-location.
salutations

27/12/2018 17:01

Merci pour vos réponses. Le nom est toujours celui du locataire en titre, bien que la boîte aux lettres déborde.

Si je comprends bien, il faut que j'apporte la preuve que le locataire ne réside plus dans les lieux.
Le fait que les courriers avec AR reviennent peut-il servir de preuve ? Je n'ai pas trop d'idée de comment prouver ce fait autrement, avez vous des idées sur la question ?

Superviseur

27/12/2018 17:10

C'est toujours très mauvais, devant un juge, les courriers recommandés qui reviennent à son expéditeur avec la mention "non réclamé" car celui qui ne récupère pas ses recommandés est en mauvaise position sans compter que, pour la jurisprudence, il ne peut pas se défausser en argumentant sur le fait qu'il ignore le contenu de ces recommandés.

27/12/2018 20:53

Merci pour vos réponses, je vais contacter un huissier pour voir si ces éléments sont suffisants pour agir. Sinon, je tenterai scène réunir davantage.
Bonne soirée

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. GALLET

Droit de l'immobilier

7 avis

Me. Bloch-Fisch

Droit de l'immobilier

7 avis

Me. BERNON

Droit de l'immobilier

78 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.