Héberger des Roms et qu'ils puissent travailler quelles condition

Publié le 18/10/2011 Vu 1750 fois 3 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

06/10/2011 11:06

Bonjour! J'ai recueilli deux couples et 1 enfants suite à expulsion, à la rue avec bagages.
Peuvent-ils séjourner chez moi? en touristes? en chercheurs de travail? Quel droit ont-ils de rester et travailler au juridique réel, l'effectuation n'étant que trop zéro.Et le GISTI surchargé. Par exemple pourraient-ils hébergés par moi, travailler à de l'auto-construction de ma maison, en alternant leurs séjours? Ou.Et moi donneur de travail.merci!

Modérateur

18/10/2011 13:59

bjr,
vous voulez faire travailles ces personnes en séjours irréguliers pour votre compte ?
l'auto construction c'est quand on construit soi-même sa maison; la faire construire par des personnes dépourvus de titres de séjours cela s'appelle du travail clandestin et est répréhensible.
certaines personnes mal intentionnées, pourraient penser que vous avez l'intention de profiter de leurs situation compliquées pour les exploiter.
vous comptez leur faire des vraies fiches de paie ?
CDT

18/10/2011 15:46

1) Ma question est exploratoire de fait, j'ignore tout de ces problématiques, mais :
-je leur ferais volontiers des fiches de paye mais ce serait à tître de "employeur"? "par rapport à quel régime?
2-Pour des français qui s'entr'aident ou font équipe sur un chantier en auto-construction, par exemple logés, nourris, et échanges de savoir, sont-ce du coup des situations de
"travail clandestin" au regard de La Loi?
3-Etant roumains, et donc citoyens européens, sont-ils tenus de quoi pour séjourner en France? Car si mon amie allemande venait chez moi, subirait-elle donc une enquête de devoir justifier un travail rémunéré (et à minimum combien) soit en France soit en Allemagne?
Je vous remercie pour votre amabilité précise et claire.
Je me permets de noter indépendamment qu'à mon avis de tels filets de contrôles vaudraient mieux aux sources de capitaux fiduciaires déboîtés à "faire de l'argent" à côté, de bases réelles d'entreprise humaine vive comme de bons échanges se considérent de Nations Unies non papiers de valeurs unis en solides nuées et tourbillons montant.

18/10/2011 16:07

2-Pour des français qui s'entr'aident ou font équipe sur un chantier en auto-construction, par exemple logés, nourris, et échanges de savoir, sont-ce du coup des situations de
"travail clandestin" au regard de La Loi?
oui et je ne vous parle pas du problème si un se blesse sur le chantier.

1) Ma question est exploratoire de fait, j'ignore tout de ces problématiques, mais :
-je leur ferais volontiers des fiches de paye mais ce serait à tître de "employeur"? "par rapport à quel régime?
vous avez pensé aux assurances aussi ?

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. PRINCE AGBO.

Droit international

0 avis

Me. ABEGG

Droit international

0 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.