Contrôle alcoolémie au domicile après accident

Publié le 17/03/2020 Vu 842 fois 17 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

16/03/2020 11:06

Bonjour,

Après une sortie de route sans gravité, on m’a fait souffler à mon domicile 2 h après, soit, 21 h 30. Pour me calmer, j’ai bu quelques verres à mon domicile...

Malgré ma contestation, j’ai été suspendu pendant 6 mois sans avoir été notifié d’une procédure administrative, j’ai juste eu mon permis confisqué... Logiquement j’aurai dû le récupérer mais ça tarde. Est-ce que c’est légal ou nul ? Si oui, comment le récupérer ?

Merci et cordialement. Dernière modification : 17/03/2020 - par Tisuisse Superviseur

16/03/2020 12:07

Bonjour @ tous

Peut-être avaient-ils remarqué votre état d'imprégnation lors de leur venue sur les lieux de l'accident.

Dans la mesure où l'on vous a fait souffler sans attendre les 30mn règlementaires après le dernier verre, vous pourriez contester. Vous ont-ils posé la question ?

16/03/2020 12:57

Non je ne suis pas venue sur les lieux, ils se sont présentés 2h après à mon domicile à 21h30 où ils m’ont fait souffler...
Étant supérieur au taux légal, ils m’ont emmené en gendarmerie pour un ethylotest (juste 1) pas de prise de sang.

Entendu que 5 jours plus tard ...

16/03/2020 12:59

Je n’étais pas loins, je suis rentrée à pied,

16/03/2020 13:02

Ils ont appelé mon compagnon, c’est lui qui s’est rendu sur les lieux (non pas délinquant mais parce qu’il était réserviste à leurs côtés et qu’ils le connaissaient)

16/03/2020 13:05

Pour moi il y a pas mal de vices de procédure... adresser une lettre au préfet ?

16/03/2020 13:28

Bonjour

Personnellement, j'en déduis que dans votre cas, le contrôle est légal car il fait suite à un accident que vous avez provoqué en abandonnant le véhicule, déclenchement de la suspicion.

Le contrôle peut alors avoir lieu plus tard (le délai devant rester bref toutefois) et à votre domicile Voici une jurisprudence. de juin 2006.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?idTexte=JURITEXT000007067305

16/03/2020 16:00

3/4 d’heure plus tard ce n’est pas deux heures. Aucun incident corporel juste un fossé. Aucun autre véhicule impliqué

16/03/2020 16:14

Je pense tout de même qu’il y ait vice de procédure

16/03/2020 16:22

Je pense pas avoir fait un refus d’obtempérer juste qu’il y ait vice de procédure

Superviseur

16/03/2020 17:15


Le contrôle peut alors avoir lieu plus tard (le délai devant rester bref
toutefois) et à votre domicile Voici une jurisprudence. de juin 2006.



https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?idTexte=JURITEXT000007067305


Bonjour,

Cette jurisprudence ne correspond pas au cas présent. Dans cette affaire, il y avait un témoin, la femme du conducteur, qui affirmait que son mari était arrivé au domicile alcoolisé et non pas qu'il avait bu après son arrivée.

Dans le cas de Laloue, je n'ai pas lu qu'un témoin contredit son affirmation qu'il a bu seulement après l'accident...

16/03/2020 17:40

Pour mon cas il n’était pas arrivé il a été contacté bien après donc je fais quoi j’écris au préfet?

Superviseur

17/03/2020 07:23

Ecrire au préfet ? inutile, il n'est pas juge et s'il y a eu rétention du permis puis suspension administrative, cela relève du tribunal administratif or, le temps que ce tribunal se penche sur le dossier, la suspension administrative sera achevée depuis longtemps.

Le conducteur sera cité à comparaître devant le tribunal correctionnel là, il pourra demander au greffe la copie des procès verbaux afin de préparer sa défense et confier cette défense à un avocat spécialisé car, pour l'instant, selon les messages du demandeur, je ne vois pas de vice de procédure.

17/03/2020 08:10

Merci elle est achevée mais pas de nouvelles de mon permis, j’aurai déjà du le recevoir

Superviseur

17/03/2020 08:49

Vous ne recevrez pas votre nouveau permis si vous n'avez pas passé les examens médicaux obligatoires, à savoir :

- analyse de sang et/ou d'urine si celles-ci sont réclamées,

- tests psychotecniques,

- visite médicale en préfecture, avec vos résultats précités, et donnant un avis favorable,

le tout est à vos frais et non remboursé par la Sécu.

Avez-vous fait cette procédure médicale ?

17/03/2020 11:18

Non on ne m’a rien dit. Ça coûte cher ? Comment faire ?

Superviseur

17/03/2020 12:27

Contactez votre préfecture mais dans l'état actuel de la situation, m'est avis que vous allez devoir attendre or, tant que vous n'avez pas votre permis en mains, ou une attestation des services de la préfecture, vous ne pouvez pas conduire. Va falloir vous armer de patience, beaucoup de patience.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. CONSOLIN

Droit routier

0 avis

Me. Sarrailhé

Droit routier

0 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.