Changement de compte bancaire par le syndic

Publié le 27/02/2021 Vu 422 fois 8 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

26/02/2021 11:16

Bonjour, notre syndic souhaite changer de banque car elle ne donne pas satisfaction dans la gestion de la copropriété ( manque de visibilité) Le conseil syndical est d'accord sur le principe mais se demande s'il doit faire figurer cette question à l'ODJ de la prochaine AG. Merci de votre réponse

26/02/2021 12:46

Bonjour,

Le choix de la banque du syndicat des copropriétaires appartient aux copropriétaire de l'immeuble et non au Syndic. Il est préférable de porter cette question à l'odre du jour de l'assemblée et de joindre les documents contractuels et de demander le montant annuels des frais de tenu de compte bancaire. Le compte bancaire doit être ouvert au nom du Syndicat des copropriétaires, s'agissant d'un compte séparé.

Il est judicieux de choisir une banque qui donne la possibilité au président du conseil syndical d'accéder au compte bancaire de la copropriété à distance sans possibiliter de mouvementer le compte, vous pourrez ainsi connaître les opérations bancaires effectuées par le syndic et le solde du compte au jour le jour.

santaklaus

26/02/2021 13:10

Bonjour,

Il en est du choix de la banque comme du choix de l'assureur, de l'ascensoriste ou de l'entreprise entretenant les espaces verts etc. C'est de la compétence du syndic. L'assemblée générale peut être saisie de la question mais ce n'est pas une obligation.

Modérateur

26/02/2021 13:13

bonjour,

il me semblait que le choix de la banque appartenait au syndic.

c'est ce qu'indique ce lien :

https://www.coproconseils.fr/alur-ou-loi-duflot-compte-bancaire-separe-pour-les-coproprietes/

quel texte indique que cela doit être voté par l'A.G. ?

salutations

26/02/2021 13:42

Bonjour,

"En principe, c’est le syndic qui choisit la banque dans laquelle il va ouvrir le compte des syndicats de copropriétaires, mais la loi laisse la possibilité aux copropriétaires d’opter pour une autre banque. La décision doit en être prise en assemblée générale, à la majorité des voix de tous les copropriétaires. "

https://www.pap.fr/actualites/l-ouverture-des-comptes-separes-en-copropriete-c-est-maintenant-a17408

et

"C’est donc lui qui choisit l’établissement bancaire dans lequel sont ouverts les comptes bancaires de ses copropriétés mandantes. Néanmoins, si le conseil syndical considère que le syndic ou la banque manque de transparence ou pire occulte des informations, ce même article de loi prévoit un dispositif particulier."

https://arc-copro.fr/documentation/les-syndics-vont-ils-travailler-avec-plusieurs-banques

Enfin, rien n'empêche de mettre en concurrence la banque choisit par le syndic.

SK

26/02/2021 17:32

Bonjour
Reportez-vous à l'article 18 de la loi n° 65-557 qui indique notamment ce dont je n'ai recopié qu'une partie :
II. - Le syndic assure la gestion comptable et financière du syndicat et, à ce titre, est chargé :
- d'établir le budget prévisionnel en concertation avec le conseil syndical, les comptes du syndicat et leurs annexes, de les soumettre au vote de l'assemblée générale et de tenir pour chaque syndicat une comptabilité séparée qui fait apparaître la position de chaque copropriétaire à l'égard du syndicat ;

- d'ouvrir, dans l'établissement bancaire qu'il choisit, un compte séparé au nom du syndicat, sur lequel sont versées sans délai toutes les sommes ou valeurs reçues au nom ou pour le compte du syndicat. L'assemblée générale peut décider, à la majorité de l'article 25, que ce compte est ouvert dans un autre établissement bancaire de son choix. Ce compte bancaire ne peut faire l'objet ni d'une convention de fusion, ni d'une compensation avec tout autre compte. Les éventuels intérêts produits par ce compte sont définitivement acquis au syndicat. La méconnaissance par le syndic de ces obligations emporte la nullité de plein droit de son mandat à l'expiration du délai de trois mois suivant sa désignation.
et bien d'autres choses encore. Ne pas oublier d'aller voir s'il y a des dispositions d'application dans le décret n° 67-223, notamment dans l'annexe a/s contrat du syndic.
Cordialement. wolfram
__________________________
Tout sur le statut de la copro. Sur legifrance.gouv.fr charger la loi n° 65-557 et son décret d'appli n° 67-223. Bonne lecture. Si tu veux aider une personne, ne lui donne pas un poisson, apprends lui à pêcher. Pdt Mao. RDC

26/02/2021 19:38

Bonsoir,

je vous remercie pour ces échanges fort utiles. En l'occurrence, le syndic et les membres du conseil syndical sont d'accords pour changer de banque. La question était de savoir si les coproprietaires devaient impérativement se prononcer en AG. A la lecture des réponses, je comprends que cela serait préférable mais pas obligatoire dans ce cas. Bien sûr, nous veillerons à ce que les cptes soient séparés, associatifs, ouverts au nom du syndicat des copropriétaires et à ce que le président du CS ait bien accés à distance aux comptes. Nous exigerons la convention de compte et le PV de non fusion des comptes.

Le syndic nous dit par ailleurs que seul le responsable du syndic peut faire des chèques. Pas son comptable, ce qui alourdit la gestion quand le responsable est absent. Est-ce bien normal ?

Bien à vous

27/02/2021 11:49

Bonjour,

Est ce normal ?

C'est le syndic le représentant légal de la copropriété et qui signe les chèques. Il ne peut déléguer sa signature à une tierce personne, le comptable par exemple.

SK

27/02/2021 12:10

Le syndic est probablement une société au sein de laquelle le chef d'entreprise délègue ses pouvoirs à sa guise. Dans une petite entreprise, le patron se réserve généralement les opérations de paiement.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. MADIOT

Droit de l'immobilier

13 avis

Me. Bloch-Fisch

Droit de l'immobilier

11 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.