En cas de guerre, voici les règles internationales à respecter.

Publié le 25/01/2023 Vu 1 148 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

La droit de la guerre ou le droit international humanitaire prévoit plusieurs règles auxquelles sont soumis les parties engagées dans une guerre. Ces règles concernent notamment la protection des civiles, l’amélioration du sort des blessés

La droit de la guerre ou le droit international humanitaire prévoit plusieurs règles auxquelles sont soumis

En cas de guerre, voici les règles internationales à respecter.

Les Conventions internationales qui  règlementent  la guerre sont la:

I. Convention de Genève pour l’amélioration du sort des blessés et des malades dans les forces armées en campagne, du 12 août 1949.

II. Convention de Genève pour l’amélioration du sort des blessés, des ma- lades et des naufragés des forces armées sur mer, du 12 août 1949.

III. Convention de Genève relative au traitement des prisonniers de guerre, du 12 août 1949.

IV. Convention de Genève relative à la protection des personnes civiles en temps de guerre, du 12 août 1949.

Pour rappel, dès son origine, le Comité international de la Croix-Rouge a été l’initiateur de la Convention de Genève, qui protège le soldat blessé, et des Conventions humanitaires qui l’ont complétée. Ces traités fondamentaux procèdent tous du respect de la personne humaine et de sa dignité; ils consacrent le principe de l’aide désintéressée et donnée sans discrimination à la victime, à l’homme qui, blessé, prisonnier ou naufragé, désormais sans défense, n’est plus un ennemi mais seulement un être qui souffre.

Le Comité international, au cours des ans, n’a cessé d’œuvrer pour que le droit des gens accorde à la personne humaine une meilleure défense contre les rigueurs de la guerre. Il s’est efforcé, pour cela, de développer les Conventions humanitaires, de les adapter aux nécessités de l’heure, ou d’en créer de nouvelles. Sa principale œuvre, dans la période comprise entre les deux guerres mondiales, a été l’élaboration de projets de Conventions et notamment de la Convention sur le traitement des prisonniers de guerre qui, signée en 1929, a été, au cours du dernier conflit, la sauvegarde de millions de captifs. 

La « Conférence diplomatique pour l’élaboration de Conventions internationales destinées à protéger les victimes de la guerre» convoquée par le Conseil fédéral suisse, gérant des Conventions de Genève, s’était réunie dans cette ville le 21 avril au 12 août 1949 et avait adopté les quatre conventions internationales précitées. 

Cet article vous a été utile ?

Maitre Maxence Kiyana

Avocat 

Formateur certifié par le cabinet international CCM Worlwide. 

Email: maxencekiyana@gmail.com

Appel, WhatsApp, SMS: +243813602076

Twitter: www.twitter.com/maxencekiyana

Facebook: www.facebook.com/maxencekiyana

Linkedin: www.linkedin.com/in/maxence-kiyana-14a7b469

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.