Nullité du cautionnement lorsque la caution n’indique pas le montant de la limite de son engagement dans la formule manuscrite

Publié le Modifié le 06/01/2020 Vu 721 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

La caution peut-elle obtenir l’annulation de son cautionnement lorsque la mention écrite de sa main n’indique pas expressément le montant de son engagement ?

La caution peut-elle obtenir l’annulation de son cautionnement lorsque la mention écrite de sa main n’ind

Nullité du cautionnement lorsque la caution n’indique pas le montant de la limite de son engagement dans la formule manuscrite

Le 28 novembre 2018, la Cour d’appel d’Aix en Provence a annulé un cautionnement à défaut de précision de la limite de l’engagement de caution dans la mention manuscrite écrite par la caution (Cour d’appel d’Aix en Provence, Chambre 3-4, 28 novembre 2019, N° RG 17/06286).

En l’espèce, une société dont l'activité principale est le commerce de farine, a consenti un prêt à l’un ses clients boulangers pour lui permettre d'exercer son activité avec la trésorerie nécessaire.

Ainsi, la société prêteuse a consenti un prêt à une société cliente en contrepartie d'un engagement d'approvisionnement en farine auprès d'elle.

Le prêt était d'un montant de 100.000 euros et le dirigeant de la société emprunteuse s'est porté caution du bon remboursement de cet engagement.

Par la suite, la société prêteuse a assigné personnellement en justice la caution en paiement du crédit au titre de son cautionnement.

Les juges considèrent les sociétés prêteuses comme des créanciers professionnels (telles que des banques), de sorte que les cautionnements sollicités doivent à peine de nullité respecter le formalisme imposé par les dispositions légales.

Ainsi, l'article L. 341-2 du code de la consommation impose que la caution recopie de sa main une mention écrite dont les termes doivent être exactement conforme au texte de loi.

Dans cette affaire, la cour d’appel a jugé que la caution pouvait valablement faire valoir que la mention écrite de sa main n’était pas conforme car elle ne comportait pas le montant de la limite de son cautionnement.

Concrètement, la caution doit obligatoirement indiquer dans la mention manuscrite toutes les sommes découlant du principal, des intérêts et le cas échéant des pénalités ou intérêts.

A défaut de mention expresse du montant de l’engagement de la caution, le cautionnement ne satisfait pas aux prescriptions légales et peut être annulé de ce chef.

Il résulte de cette décision que l’analyse des termes de la mention manuscrite par un avocat expert en droit bancaire peut s’avérer tout aussi déterminante pour remettre en cause la validité du cautionnement que celle des conditions financières et patrimoniales de la caution au moment de son engagement.

 

Je suis à votre disposition pour toute action ou information (en cliquant ici).

Anthony Bem
Avocat à la Cour
27 bd Malesherbes - 75008 Paris
01 40 26 25 01
abem@cabinetbem.com

 

Vous avez une question ?
Blog de Anthony Bem

Anthony BEM

249 € TTC

1368 évaluations positives

Note : (5/5)

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Rechercher
A propos de l'auteur
Blog de Anthony Bem

Avocat contentieux et enseignant, ce blog comprend plus de 3.000 articles juridiques afin de partager mes connaissances et ma passion du droit.

Je peux vous conseiller et vous représenter devant toutes les juridictions, ainsi qu'en outre mer ou de recours devant la CEDH.

+ 1360 avis clients positifs

Tel: 01.40.26.25.01 

En cas d'urgence: 06.14.15.24.59 

Email : abem@cabinetbem.com

Consultation en ligne
Image consultation en ligne

Posez vos questions juridiques en ligne

Prix

249 € Ttc

Rép : 24h maximum

1368 évaluations positives

Note : (5/5)
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles