Affaire de saisie immobilière : La BNP condamnée pour clauses abusives dans un contrat de prêt en francs suisses

Publié le 24/08/2023 Vu 955 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Le 7 juillet 2022, le juge de l’exécution du Tribunal Judiciaire de Bordeaux a rendu un jugement crucial concernant une saisie immobilière impliquant la BNP Paribas Personal Finance et des emprunteurs.

Le 7 juillet 2022, le juge de l’exécution du Tribunal Judiciaire de Bordeaux a rendu un jugement crucial co

Affaire de saisie immobilière : La BNP condamnée pour clauses abusives dans un contrat de prêt en francs suisses

Le 7 juillet 2022, le juge de l’exécution du Tribunal Judiciaire de Bordeaux a rendu un jugement crucial concernant une saisie immobilière impliquant la BNP Paribas Personal Finance et des emprunteurs.

Le litige a débuté avec un acte notarié datant du 19 novembre 2009, par lequel la banque a octroyé un crédit à des époux pour l'acquisition d'un appartement avec parking. Le prêt était remboursable sur 25 ans avec un différé d'amortissement de 36 mois et un taux d'intérêt révisable tous les cinq ans. 

En 2018, la banque a procédé à une saisie immobilière après mises en demeure reçues par les emprunteurs en octobre et décembre 2015. Les débiteurs ont alors contesté le prêt en francs suisses, alléguant que certaines clauses étaient abusives, en se référant à la Directive européenne 93/13/CEE du Conseil du 5 avril 1993.

Les emprunteurs ont notamment soutenu que les clauses du contrat de prêt, notamment celles liées à l'indexation des paiements et à la variation du taux d'intérêt, créaient un déséquilibre significatif entre les droits et obligations des parties. Ils ont également affirmé que la banque n'avait pas fourni une information suffisamment claire et transparente concernant le risque de change et ses conséquences potentielles.

Le tribunal a déclaré que les clauses implicites d'indexation et les clauses de variation du taux d'intérêt du contrat de prêt étaient abusives, ainsi que la clause reconnaissance d'information créant un déséquilibre significatif entre les parties. 

En conséquence, ces clauses ont été réputées non écrites, entraînant l'annulation rétroactive du contrat HELVET IMMO.

Le tribunal a également ordonné la mainlevée de la saisie immobilière et la radiation du commandement de payer valant saisie immobilière..

Cette affaire met en lumière l'importance de la transparence dans les contrats de prêt en francs suisses et souligne le devoir des institutions financières de fournir des informations claires et compréhensibles aux emprunteurs. 

La décision du tribunal rappelle aux banques la nécessité de respecter les règles régissant les clauses abusives et de protéger les droits des consommateurs emprunteurs.

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

A propos de l'auteur
Blog de JURISOFIA - Contentieux - Responsabilité, Bancaire, Travail, Immo.

Notre cabinet est divisé en plusieurs départements définis en fonction de nos domaines d'intervention: droit du travail, droit bancaire, droit immobilier.

Notre équipe est à votre service pour vous conseiller et vous défendre efficacement devant toutes les juridictions. 

JURISOFIA

https://www.jurisofia.fr/

01.75.42.60.87 

asr@asr-avocats.com

Mes liens
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles