Les clauses du contrat de prêt Helvet Immo sont abusives !

Publié le 30/05/2023 Vu 1 086 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Les clauses du contrat de prêt Helvet Immo sont abusives !

Les clauses du contrat de prêt Helvet Immo sont abusives !

Les clauses du contrat de prêt Helvet Immo sont abusives !

Par un arrêt du 19 avril 2023, la Cour d’appel de Paris affirme avec fermeté que les clauses du contrat de prêt Helvet Immo sont abusives et créent un déséquilibre significatif au détriment des consommateurs.

En effet, le juge retient que si la banque s’est attelée à décrire techniquement le mécanisme du contrat de prêt en francs suisses, « les effets de l’évolution de la parité entre l’euro et le franc suisse n’y sont pas mis en relief ni même explicités en eux-mêmes de telle sorte que l’emprunteur puisse envisager concrètement l’impact économique, potentiellement significatif, d’une évolution défavorable de la parité des monnaies sur ses obligations et évaluer, en toute connaissance de cause, le risque auquel il accepte de s’exposer, le cas échéant ».

Dès lors, les clauses litigieuses ne forment pas un ensemble clair et compréhensible pour les consommateurs signataires du prêt.

La juridiction d’appel souligne également que si l’emprunteur avait été correctement informé du fonctionnement concret du mécanisme financier en cause, et si la banque l’avait mis en mesure d’évaluer les conséquences économiques négatives potentielles, ce dernier n’aurait jamais accepté le risque disproportionné résultant de ces clauses.

De plus, la Cour d’appel rappelle que le déséquilibre significatif s’apprécie par rapport aux droits et obligations des parties au contrat.

Il n’est donc pas pertinent pour la banque de s’appuyer sur des éléments extrinsèques au contrat afin de prouver l’absence de déséquilibre significatif.

De la même façon, les options prévues dans le contrat ne sont pas de nature à prouver l’absence de déséquilibre significatif.

En effet, la Cour retient qu’ « outre le fait que le contrat est, en principe, exécuté en dehors des levées d’option, lesdites options ne sont pas nécessairement de nature à gommer les effets de réalisation du risque au moment de leur exercice, lequel est, de plus, contraint par de multiples conditions ».

Dès lors, la Cour affirme qu’il y a lieu de déclarer abusives toutes les clauses soumises à son appréciation en ce qu’elles forment un tout indivisible.

Lesdites clauses sont réputées non écrites et les emprunteurs doivent se retrouver dans la situation qui aurait été la leur si les clauses n’avaient pas existé !

 

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

A propos de l'auteur
Blog de JURISOFIA - Contentieux - Responsabilité, Bancaire, Travail, Immo.

Notre cabinet est divisé en plusieurs départements définis en fonction de nos domaines d'intervention: droit du travail, droit bancaire, droit immobilier.

Notre équipe est à votre service pour vous conseiller et vous défendre efficacement devant toutes les juridictions. 

JURISOFIA

https://www.jurisofia.fr/

01.75.42.60.87 

asr@asr-avocats.com

Mes liens
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles