Confirmation de l'existence d'une contrariété à l'Ordre public dans le cadre des prêts en francs suisses

Publié le 03/07/2019 Vu 823 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

La Cour d’appel considère que sont prohibées et nulles comme contraires à l’Ordre public les clauses de paiement en monnaies étrangères.

La Cour d’appel considère que sont prohibées et nulles comme contraires à l’Ordre public les clauses de

Confirmation de l'existence d'une contrariété à l'Ordre public dans le cadre des prêts en francs suisses

La Cour d’appel de Paris par un arrêt du 10 juin 2018 considère que sont prohibées et nulles comme contraires à l’Ordre public les clauses de paiement en monnaies étrangères.

Elle estime qu’en l’espèce les contrats de prêt prévoyaient que le crédit devait être remboursé en francs suisses c'est-à-dire la devise empruntée,ce qui constitue une clause de paiement en monnaies étrangères.

Cette clause s’apparentantc à une clause de paiement en monnaie étrangère et donc est contraire à l’Ordre public.

La Cour d’appel considère que la clause est nulle.

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
A propos de l'auteur
Blog de ASR AVOCATS - Droit du travail - Droit bancaire - Droit immobilier

Notre cabinet est divisé en plusieurs départements définis en fonction de nos domaines d'intrvention: droit du travail, droit bancaire, droit immobilier.

Notre équipe est à votre service pour vous conseiller et vous défendre efficacement devant toutes les juridictions. 

ASR AVOCATS 

01.75.42.60.87 

asr@asr-avocats.com

Mes liens
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles