Les réponses de la CJUE concernant les clauses abusives dans les emprunts en francs suisses

Publié le 25/01/2022 Vu 407 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Le 10 juin 2021, la Cour de Justice de l’Union Européenne a tranché de manière catégorique en faveur des emprunteurs dans le cadre des emprunts en francs suisses.

Le 10 juin 2021, la Cour de Justice de l’Union Européenne a tranché de manière catégorique en faveur des

Les réponses de la CJUE concernant les clauses abusives dans les emprunts en francs suisses

Le 10 juin 2021, la Cour de Justice de l’Union Européenne a tranché de manière catégorique en faveur des emprunteurs dans le cadre des emprunts en francs suisses.

Le problème de tels contrats résidait principalement dans le fait que certaines dispositions faisaient peser sur le consommateur le risque de change lié aux fluctuations du cours de l’euro par rapport à celui de la monnaie helvétique. La CJUE rectifie la situation grâce à ces arrêts sur les clauses abusives.

Plusieurs apports peuvent être relevés dans ces décisions, le premier étant l’imprescriptibilité de l’action engagée contre une clause abusive, même si les juridictions françaises avaient déjà posé une solution similaire dans un arrêt de 2019. 

Le second concerne le caractère abusif d’une telle clause. La CJUE énonce que, pour être qualifié de compréhensible, ce type de clause doit permettre « à un consommateur moyen, normalement informé et raisonnablement attentif et avisé, de comprendre le fonctionnement concret du mécanisme financier en cause et d'évaluer le risque des conséquences négatives, potentiellement significatives, de telles clauses sur ses obligations pendant toute la durée du contrat ». Dès lors, l’établissement bancaire doit fournir des informations qui permettront au consommateur de réellement comprendre le fonctionnement du contrat.

A défaut, la banque ne respecterait pas les exigences de transparence lui incombant et ferait peser sur le consommateur « un risque disproportionné par rapport aux prestations et au montant du prêt reçu ». La transparence fait donc partie intégrante de la qualification du déséquilibre significatif.

Enfin, la CJUE considère la clause d’indexation litigieuse comme une clause essentielle du contrat, ce qui permet d’en obtenir sa nullité intégrale.

Ces décisions devront désormais être appliquées par les juges nationaux et, en premier lieu, par la Cour de cassation.

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

A propos de l'auteur
Blog de ASR AVOCATS - Contentieux - Responsabilité, Bancaire, Travail, Immo.

Notre cabinet est divisé en plusieurs départements définis en fonction de nos domaines d'intervention: droit du travail, droit bancaire, droit immobilier.

Notre équipe est à votre service pour vous conseiller et vous défendre efficacement devant toutes les juridictions. 

ASR AVOCATS 

01.75.42.60.87 

asr@asr-avocats.com

Mes liens
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles