Publié le 06/01/18 Vu 1 262 fois 0 Par Avocat fiscaliste Me Arpaia
SCI familiale : la déduction des charges afférentes à un bien immobilier loué à un membre familial

Lorsqu’un particulier acquiert un immeuble et qu’il souhaite restaurer mais qu’il n’a aucune intention de louer, il ne pourra déduire ni les intérêts d’emprunt, ni les dépenses de travaux qu’il va supporter. Les montages jugés comme abusifs consistent notamment à acquérir un immeuble sous couvert d’une SCI, de conclure un contrat de bail purement formel (avec un associé ou un membre de la famille) pour faire échec à l’exclusion de déduction des charges des revenus. L’administration fiscale peut considérer que la conclusion de ce contrat n’a qu’une finalité fiscale (permettre de déduire les charges foncières) et qu’en réalité la SCI se réserve la jouissance du bien, il y aura abus de droit.

Lire la suite
Publié le 06/01/18 Vu 451 fois 0 Par Avocat fiscaliste Me Arpaia
L’usufruitier des parts sociales de SCI peut enfin déduire les déficits

En cas de démembrement de la propriété de tout ou partie des parts sociales, l’usufruitier est soumis à l’impôt sur le revenu pour la quote-part qui correspond à ses droits dans les bénéfices. Concrètement, cela signifie que l’usufruitier des parts d’une SCI est imposable à hauteur des bénéfices courants de l’exploitation, ce qui correspond aux revenus fonciers annuels.

Lire la suite
Publié le 28/11/17 Vu 928 fois 0 Par Avocat fiscaliste Me Arpaia
Qu’est ce que l’Abus de droit Fiscal ?

L’article L. 64 du livre des procédures fiscales définit l’abus de droit comme suit :« Afin d’en restituer le véritable caractère, l’administration est en droit d’écarter, comme ne lui étant pas opposables, les actes constitutifs d’un abus de droit, soit que ces actes ont un caractère fictif, soit que, recherchant le bénéfice d’une application littérale des textes ou de décisions à l’encontre des objectifs poursuivis par leurs auteurs, ils n’ont pu être inspirés par aucun autre motif que celui d’éluder ou d’atténuer les charges fiscales que l’intéressé, si ces actes n’avaient pas été passés ou réalisés, aurait normalement supportées, eu égard à sa situation ou à ses activités réelles ».

Lire la suite
Publié le 28/11/17 Vu 714 fois 0 Par Avocat fiscaliste Me Arpaia
Le droit à l'erreur face à l'administration fiscale

Le projet de loi « Droit à l’erreur » présenté le 27 novembre 2017 a 2 piliers selon le Ministre de l’action et des comptes publics Gérald Darmanin : - Faire confiance - Faire simple.

Lire la suite
Publié le 17/09/17 Vu 2 284 fois 0 Par Avocat fiscaliste Me Arpaia
La Saisie par le FISC des contrats d’assurance-vie

Selon l’article L.263-0 A du livre des procédures fiscales, peuvent faire l'objet d'un avis à tiers détenteur notifié par le comptable chargé du recouvrement, les sommes versées par un redevable souscripteur ou adhérent d'un contrat d'assurance rachetable, y compris si la possibilité de rachat fait l'objet de limitations, dans la limite de la valeur de rachat des droits à la date de la notification de l'avis à tiers détenteur.

Lire la suite
Publié le 17/09/17 Vu 996 fois 0 Par Avocat fiscaliste Me Arpaia
LA FIN DU DISPOSITIF DE REGULARISATION DES AVOIRS NON DECLARES DETENUS A L'ETRANGER

Dans le cadre d’un entretien accordé au quotidien Libération, Gérald Darmanin, Ministre des Comptes publics annonce fermer les bureaux du Service de traitement des déclarations rectificatives (STDR) pour les évadés fiscaux qui avaient décidé de se repentir.

Lire la suite
Publié le 29/08/17 Vu 1 122 fois 0 Par Avocat fiscaliste Me Arpaia
Les mesures fiscales attendues dans le cadre du projet de loi de finances 2018

La loi de finances 2018 sera la première de la présidence Macron et du gouvernement d’Édouard Philippe, avec les mesures suivantes : hausse de la CSG, suppression de la taxe d’habitation, suppression de l’ISF et mise en place du prélèvement forfaitaire libératoire…. Le projet de loi de finances pour 2018 sera présenté le 27 septembre 2018.

Lire la suite
Publié le 26/08/17 Vu 1 140 fois 0 Par Avocat fiscaliste Me Arpaia
Régularisation fiscale des Avoirs à l'étranger non déclarés

Une circulaire du 21 juin 2013 a décrit la procédure et les conditions dans lesquelles les contribuables qui détiennent des avoirs non déclarés à l'étranger peuvent se mettre en conformité avec le Droit auprès de l'administration fiscale.

Lire la suite
Publié le 25/08/17 Vu 1 280 fois 0 Par Avocat fiscaliste Me Arpaia
ISF : dispositif d’exonération partielle des titres détenus par les salariés et mandataires sociaux

L'article 885 I quater du code général des impôts (CGI) exonère, sous certaines conditions, d'impôt de solidarité sur la fortune (ISF), à concurrence des trois quarts de leur valeur, les parts ou actions de sociétés détenues par les salariés ou mandataires sociaux.

Lire la suite
Publié le 02/05/14 Vu 26 741 fois 0 Par Avocat fiscaliste Me Arpaia
Déclaration des revenus : le prélèvement forfaitaire non libératoire

Depuis le 1er janvier 2013, les revenus de capitaux mobiliers sont imposables exclusivement au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Le prélèvement libératoire forfaitaire sur option de 21 % a été supprimé. Les revenus de capitaux mobiliers sont exclus du prélévement à la source applicable dès le 1er janvier 2018.

Lire la suite