Fiducie : les devoirs et la responsabilité du fiduciaire dans la gestion de la fiducie

Publié le Modifié le 06/07/2022 Vu 1 109 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Quels sont les devoirs du fiduciaire dans le cadre de la gestion d’une fiducie ?

Quels sont les devoirs du fiduciaire dans le cadre de la gestion d’une fiducie ?

  Fiducie : les devoirs et la responsabilité du fiduciaire dans la gestion de la fiducie

 

L'article 2011 du code civil définit la fiducie comme l'opération par laquelle un ou plusieurs constituants transfèrent des biens, des droits ou des sûretés, ou un ensemble de biens, de droits ou de sûretés, présents ou futurs, à un ou plusieurs fiduciaires qui, les tenant séparés de leur patrimoine propre, agissent dans un but déterminé au profit d'un ou plusieurs bénéficiaires. 

Ainsi, la fiducie transfère à un fiduciaire, temporairement et à des fins déterminées, des biens ou des droits du constituant. 

L’origine de la fiducie remonte aux croisés pour faire gérer leurs biens durant leur absence. 

La fiducie permet d'assurer trois fonctions : 

- la gestion d'un patrimoine dans l'intérêt du constituant (fiducie-gestion), 

- la constitution d'une sûreté au profit d'un créancier du constituant (fiducie-sûreté), 

- la transmission de biens ou de droits à un tiers (fiducie-transmission). 

Compte tenu que le législateur français s’est désintéressé de la fiducie durant des siècles, les sociétés françaises ont fini par  recourir à des trusts à l’étranger afin de réaliser certaines opérations. 

La fiducie a fini par faire officiellement son apparition dans le droit français depuis la loi du 19 février 2007. 

Le législateur a prévu diverses obligations formelles et déclaratives afin de garantir la validité du contrat. 

Tout d’abord le contrat de fiducie doit être formalisé obligatoirement par écrit et exprès. 

Il doit comprendre des mentions légalement obligatoires. 

Le constituant transfère des biens, droits ou sûretés au fiduciaire qui doit agir dans un but déterminé au profit d'un bénéficiaire. 

Le constituant et le fiduciaire doivent obligatoirement définir ensemble, dans le contrat de fiducie, la mission du fiduciaire et l'étendue de ses devoirs. 

Ainsi, de multiples aménagements sont possibles.  

Il va sans dire que le fiduciaire doit agir dans l'intérêt de la fiducie et du bénéficiaire et donc éviter tout conflit d'intérêts. 

Dans ses rapports avec les tiers, lorsqu'il agit pour le compte de la fiducie, le fiduciaire doit en faire expressément mention.  

Le fiduciaire, qui agit en dehors de toute représentation, se comporte comme un véritable propriétaire ; l'acte accompli sans faire état de sa qualité demeure valable. 

Le fiduciaire ne peut pas aliéner à son profit les biens confiés, ni bénéficier personnellement des revenus de ceux-ci, sous peine d'engager sa responsabilité. 

Ainsi, sous peine de nullité, le fiduciaire ne peut pas se rendre, ni par lui-même, ni par des personnes interposées.

Le cas échéant le constituant ou le bénéficiaire pourrait agir en nullité ou en inopposabilité si le tiers acquéreur avait connaissance des pouvoirs limités du fiduciaire. 

En principe, le contrat de fiducie définit les conditions et périodicité dans lesquelles le fiduciaire rend compte de sa mission au constituant. 

Je suis à votre disposition pour toute action ou information (en cliquant ici).

Anthony Bem
Avocat à la Cour
27 bd Malesherbes - 75008 Paris
01 40 26 25 01
abem@cabinetbem.com

 

Vous avez une question ?
Blog de Anthony BEM

Anthony BEM

249 € TTC

1423 évaluations positives

Note : (5/5)

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Rechercher
A propos de l'auteur
Blog de Anthony BEM

Avocat contentieux et enseignant, ce blog comprend plus de 3.000 articles juridiques afin de partager mes connaissances et ma passion du droit.

Je peux vous conseiller et vous représenter devant toutes les juridictions, ainsi qu'en outre mer ou de recours devant la CEDH.

+ 1400 avis clients positifs

Tel: 01.40.26.25.01 

En cas d'urgence: 06.14.15.24.59 

Email : abem@cabinetbem.com

Consultation en ligne
Image consultation en ligne

Posez vos questions juridiques en ligne

Prix

249 € Ttc

Rép : 24h maximum

1423 évaluations positives

Note : (5/5)
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles