Comment protéger une personne vulnérable contre l'abus de faiblesse ?

Publié le Modifié le 19/07/2013 Vu 5 269 fois 4
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

L'actualité nous incite à rappeler comment réagir quant la maladie, le handicap d'un proche ne lui permettent plus de défendre ses intérêts*.

L'actualité nous incite à rappeler comment réagir quant la maladie, le handicap d'un proche ne lui permette

Comment protéger une personne vulnérable contre l'abus de faiblesse ?

1) Imaginons une situation de la vie courante

Le fils de Madame L. est inquiet car depuis plusieurs mois la maladie dont souffre sa mère âgée de 91 ans la rend incapable de défendre ses intérêts.

De plus, sa sœur dont la famille n’avait plus aucune nouvelle depuis 10 ans s’est soudainement manifestée et bénéficie depuis peu d’une procuration sur les comptes bancaires de sa mère (pensions de retraite, portefeuille d’actions et assurance vie).

Question : Comment Monsieur L. peut-il protéger sa mère ?

 

2) Réponse de l’avocat

Le besoin de protection doit résulter d’une altération des facultés mentales ou physiques liée à un problème médical.

L’organisation de cette protection judicaire est différente selon qu’il s’agit d’une mesure d’assistance (on parle alors de « curatelle » ou d’une mesure de représentation (dite « tutelle »).

L’ouverture d’une tutelle se fait lorsque la personne n’est plus du tout en état ni de s’occuper seule de ses affaires, ni même de comprendre pour le faire avec l’aide d’une autre personne et doit être représentée dans tous les actes de la vie civile.

Madame L. a simplement besoin d’être assistée ou contrôlée dans les actes importants de la vie civile (prélèvements de sommes importantes, vente d’un bien immobilier, placements etc..).

La curatelle dite « simple » lui apportera une aide ponctuelle afin d’empêcher la dilapidation de son patrimoine et lui permettra de continuer à gérer seule et librement ses revenus.

Si le juge des tutelles estime que Madame L. a besoin d’une aide permanente, y compris pour les actes courants il prononcera une mesure de curatelle renforcée après avoir vérifié que celle-ci n’est pas « apte à percevoir ses revenus et à en faire une utilisation normale » (Cass. 1re civ., 29 févr. 2012, n° 10-28.822).

Les pouvoirs renforcés du curateur consistent à gérer les revenus de la personne protégée : il paie les factures, lui remet le surplus et les actes importants nécessiteront leurs deux signatures.

Monsieur L. présentera donc une requête au juge des tutelles (tribunal d’instance du domicile de la personne à protéger) sur papier libre accompagnée d’un certificat médical circonstancié émanant d’un médecin agréé (la liste peut être obtenue au greffe du tribunal d’instance ou auprès du procureur de la République).

Après avoir vérifié la nécessité de la mesure et entendu la personne protégée (si sa santé le permet), le juge ordonnera, en considération des éléments médicaux, la mesure la plus adaptée.

Le juge devrait privilégier la désignation d’un proche de Madame L. pour exercer la mesure de protection, cependant en raison du contexte familial tendu, il choisira certainement un curateur professionnel (MJPM)*.

Enfin si Monsieur L. ne parvenait pas se procurer le certificat médical circonstancié, il pourra toutefois signaler la situation de danger (par LRAR) au Procureur de la République (tribunal de grande instance).

Claudia CANINI, Avocat à la Cour

CNC MJPM (Certificat National de Compétence de Mandataire Judiciaire à la Protection des Personnes)

*Article rédigé pour la Revue mensuelle CAPITAL : Rubrique Capital Pratique : "Vos droits" Octobre 2012

www.canini-avocat.com

 

 

Vous avez une question ?
Blog de TUTELLE - CURATELLE - AVOCAT

Claudia CANINI

250 € TTC

122 évaluations positives

Note : (5/5)

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

1 Publié par Visiteur
19/02/2015 14:17

la tutrice ne respecte nullement mes gouts personnels et va jusqu'à surveiller mes lectures en m'adressant des magazines pour midinettes que personnellement je n'ai jamais lu enfreignant une fois de plus ses prérogatives étant victime d'infantilisation et de constante intimidation et harcélement de part de personnes de l'établissement où je réside totalement inadmissible avec la complicitè des membres de ma famille qui ont pillè et spoliè mes biens avant meme ma disparition m'ayant d'abord aidé puis lynchè shame on them

2 Publié par Visiteur
10/11/2015 18:14

j'ai demandé une mesure de protection pour notre mère car notre jeune soeur la vole,vide ses cptes, vend les biens.Le juge a donné la tutelle à cette prédactrice qui a voulu tuer notre mère, qui continue à tout vendre et qui gère seule l'autorité sur notre mère; où est la justice ? nous(tout le reste de la famille)nous battons contre les montagnes !

3 Publié par Visiteur
08/01/2016 02:28

c'est aussi simple que quand ont fait une partie du jeu de Monopoly en famille; ont jouent ensemble ont rigole et ont s'engueulent ! C'est pas plus compliquée ! rigole et ont te prendra au sérieux....

4 Publié par Visiteur
14/01/2018 19:15

Ma soeur a demandé une mise sous curatelle de ma mère par vengeance personnelle en m'accusant de voler ma mère qu'elle décrit comme ayant une perte de ses facultés mentales, alors que je fais tout son bien-être et pour défendre ses droits, allant jusqu'à lui faire obtenir un capital qu'elle n'aurait pas perçu sans mon intervention.
Ma soeur est une perverse narcissique qui prend un malin plaisir à briser la famille. Comment peut-on lui faire confiance après toutes les erreurs grossières qu'elle a pu faire pour son compte personnel et après toutes les procédures qu'elle a à son actif.

A propos de l'auteur
Blog de TUTELLE - CURATELLE - AVOCAT

Tutelle, curatelle, sauvegarde de justice, habilitation familiale, je réponds à vos questions juridiques sur la protection des majeurs vulnérables et vous défends devant les tribunaux.

Consultation en ligne
Image consultation en ligne

Posez vos questions juridiques en ligne

Prix

250 € Ttc

Rép : 24h maximum

122 évaluations positives

Note : (5/5)
Demande de contact
Image demande de contact

Contacter le blogueur

Rechercher
consultation.avocat.fr
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles