Le prêt usurier et les sanctions du dépassement des seuils du taux d’usure

Article juridique publié le 08/03/2018 à 19:25, vu 2883 fois, 4 commentaire(s), Auteur : MAITRE ANTHONY BEM
Quels sont les sanctions du dépassement des seuils du taux d’usure dans les contrats de prêt ?

Le législateur a fixé un taux d’usure pour protéger les consommateurs et leur épargner que leurs contrats de crédits contiennent des taux d’intérêt excessifs.

Au sens général du terme, la notion d’usure consiste à pratiquer un taux d’intérêt supérieur à celui autorisé par la réglementation en vigueur.

Ainsi, le taux d’usure correspond au taux maximum légal que les établissements bancaires doivent respecter lorsqu’ils accordent un crédit.

A cet égard, l’article L314-6 du Code de la consommation dispose que :

« Constitue un prêt usuraire tout prêt conventionnel consenti à un taux effectif global qui excède, au moment où il est consenti, de plus du tiers, le taux effectif moyen pratiqué au cours du trimestre précédent par les établissements de crédit et les sociétés de financement pour des opérations de même nature comportant des risques analogues ».

Pour mémoire, le taux annuel effectif global (TAEG), anciennement TEG, est le taux d'intérêt maximum fixé par les banques et les établissements de crédit dans le cadre de leur contrat de prêt.

Concrètement, il s’agit du cout du crédit.

En pratique, ce taux sert de référence pour déterminer si le taux d’intérêt du contrat de crédit dépasse le seuil usuraire.

Les taux d’usure jouent donc un rôle de régulateur.

Chaque trimestre, la Banque de France calcule les taux ou seuils d’usure.

Pour ce faire, la Banque de France collecte auprès d’un large échantillon d’établissements de crédit et de sociétés de financement les taux effectifs moyens pratiqués des différentes catégories de prêts pour lesquelles sont calculés les seuils de l’usure.

Ces taux, augmentés d’un tiers, établissent les seuils de l’usure correspondants.

Les seuils de l’usure sont publiés sous la forme d’un avis au JO à la fin de chaque trimestre pour le trimestre suivant.

Les taux effectifs moyens pratiqués par les établissements de crédit au cours du quatrième trimestre de l’année 2017 pour les diverses catégories de crédits et seuils de l’usure correspondants applicables à compter du 1erjanvier 2018, sont publiés par avis au Journal officiel au plus tard le dernier jour du trimestre. (Il est à rappeler que seule la publication au JO fait foi).

Pour les contrats de crédit à la consommation, le taux d’usure, au 1er janvier 2018, est de :

  • 20,88% pour les prêts d’un montant inférieur ou égal à 3.000 €
  • 12,87% pour les prêts d’un montant supérieur et inférieur ou égal à 3.000 €
  • 5,85% pour les prêts d’un montant supérieur à 6.000 €

Pour les contrats de crédit destinés à financer les immeubles à usage d’habitation ou à usage professionnel et d’habitation, les dépenses relatives à leur réparation, leur amélioration ou leur entretien, le taux d'usure, au 1er janvier 2018, est de : 

  • 3,09% pour les prêts à taux fixe d’une durée inférieure à 10 ans
  • 3,11% pour les prêts d ’une durée comprise entre 10 ans et moins de 20 ans
  • 3,36% pour les prêts d’une durée de 20 ans et plus
  • 2,83% pour les prêts à taux variable
  • 3,35% pour les prêts-relais

Pour les contrats de crédit accordés aux personnes physiques agissant pour leurs besoins professionnels et aux personnes morales ayant une activité industrielle, commerciale, artisanale, agricole ou professionnelle non commerciale, le taux d’usure, au 1er janvier 2018, est de :

  • 14,04% pour les découverts en compte

Pour les contrats de crédit accordés aux personnes morales n'ayant pas d'activité industrielle, commerciale, artisanale, agricole ou professionnelle non commerciale, le taux d’usure, au 1er janvier 2018, est de :

  • 5,31% pour les prêts consentis en vue d'achats ou de ventes à tempérament
  • 2,12% pour les prêts d'une durée initiale supérieure à deux ans, à taux variable
  • 2,36% pour les prêts d'une durée initiale supérieure à deux ans, à taux fix
  • 14,04% pour les découverts en compte
  • 2,13% pour autres prêts d'une durée initiale inférieure ou égale à deux ans

Tout préteur dépassant cette limite s’expose à des poursuites judiciaires.

Les personnes punissables, sont punis tous ceux qui consentent une convention ou bien une opération de crédit usuraire, mais également tous ceux qui participent sciemment à l’octroi ou à l’obtention d’un tel crédit.

Sur le plan pénal, l’article L341-50 du Code de la Consommation prévoit que toute personne qui consent un prêt usuraire ou y participe directement ou indirectement, ou dont le concours rendrait le prêt usuraire, encourt une peine d’un emprisonnement de deux ans et/ou d’une amende de 300 000 euros.

Sur le plan civil, le prêt n’est pas frappé de nullité, la sanction d’usure consiste en la réduction des intérêts perçus au taux maximal autorisé. 

Je suis à votre disposition pour toute action ou information (en cliquant ici

Anthony Bem
Avocat à la Cour
27 bd Malesherbes - 75008 Paris

01 40 26 25 01
abem@cabinetbem.com


Commentaire(s) de l'article

Consultez Me. Anthony BEM
Posez vos questions en ligne à Me. Anthony BEM (249€ TTC - 24h maximum)
Posez votre question sur le forum
Posez gratuitement vos questions sur le forum juridique Légavox
882 [Visiteur], le 09/05/2018 à 14:20
Bonjour,

Est ce que le seuil d'usure pour les découverts en compte s applique aussi aux découverts non autorisés ou seulement pour les découverts autorisés?

Actuellement Client à la Caisse d Épargne j ai un taux débiteur annuel supérieur au seuil d usure pour les découverts en compte en plus de la commission dintervention.
La banque explique que le taux est légal puisque le découvert n est pas autorisé.

Je souhaite trouver l article de loi expliquant la porté du seuil d usure applicable pour les découverts en compte.
MP [Visiteur], le 07/09/2018 à 18:17
Maître,

Est-il nécessaire de rapporter la preuve d'une intention pour que la sanction pénale soit possible ? Je ne trouve pas de jurisprudence récente.

Merci d'avance
Maitre Anthony Bem [Membre], le 07/09/2018 à 22:47
Bonjour MP,

En matière pénale, la condition de l’existence d’une preuve de l’intention fautive est essentielle pour la sanction de l’auteur de l’infraction.

Cordialement.
joy [Visiteur], le 18/11/2018 à 05:07
Avez-vous besoin d'un prêt? Si oui, veuillez contacter WORD INSTANT CASH REFLECTION dès maintenant à l'adresse wordinstantcashreflection@yahoo.com Allah, cette entreprise est réelle.
Je viens de recevoir un prêt aujourd'hui dont je ne peux pas divulguer le montant pour des raisons de sécurité de wordinstantcashreflection@yahoo.com par Mme Sandra, secrétaire de la WORD INSTANT REFLECTION COMPANY, le fait est que, quand elle / ils m'ont dit ce que je fais pour obtenir mon prêt, il n’était pas facile pour moi de leur faire confiance / de la croire / simple, parce que j’ai été arnaqué plusieurs fois sans numéro par d’autres prêteurs, tout simplement parce que j’avais besoin d’un prêt par tous les moyens jusqu’à ce qu’un de mes amis que je connaisse / rencontre en ligne m’ait donné l’e-mail de contact de WORD INSTANT CASH REFLECTION qui est wordinstantcashreflection @ yahoo.com

J'ai expliqué à la société WORD INSTANT CASH REFLEX COMPANY tout ce qui avait trait à la façon dont j'avais été arnaqué auparavant par d'autres personnes qui prétendent être des prêteurs sur prêt. Tout ce qu'elle a dit, c'est: "Je devrais essayer de faire confiance à l'entreprise / à elle-même, elles n'ont jamais déçu personne auparavant, De plus, ils ne nous décevront pas ", c’était très difficile pour moi de croire / croire à nouveau, mais quelque chose en moi m’a dit d’essayer de faire confiance à Mme. Sandra et la société, ce que j’ai fait et je ne suis pas désolé de la raison pour laquelle j’ai fait confiance à elle ou à la société parce qu’elles m’ont prouvé à quel point elles sont vraies. yahoo.com

Cette société est réelle, avez-vous besoin d'un prêt? si oui! s'il vous plaît contacter wordindomcashreflection@yahoo.com, tout ce que vous avez à faire est de leur faire confiance et de suivre attentivement les instructions d'Allah dans les 24 heures suivant lesquelles vous pouvez / obtiendrez votre emprunt! Il suffit de les contacter (wordinstantcashreflection@yahoo.com) maintenant que vous avez besoin d'un prêt pour voir / témoigner par vous-même!

Do you need a loan? if yes please contact WORD INSTANT CASH REFLECTION now on wordinstantcashreflection@yahoo.com Allah this company is real.
I just received a Loan today which i cant disclose the amount for security reasons from wordinstantcashreflection@yahoo.com by Mrs. Sandra, who is a secretary in WORD INSTANT CASH REFLECTION COMPANY, the fact/true is that when she/they told me what Am to do to get my LOAN, it was not easy for me to trust/believe in them/her, simple because i have been scammed several times without number by other lenders just because i needed a loan by any/all means until a friend of mine whom i know/meet online gave me the contact E-mail of WORD INSTANT CASH REFLECTION which is wordinstantcashreflection@yahoo.com.

I explained to WORD INSTANT CASH REFLECTION COMPANY everything on how I was been scammed before by other people who claim to be Loan Lenders, all she/they said was "I should try and trust the company/her that they have never disappointed someone before, also they will not disappoint me", it was very hard for me to believe/trust again, but something in me told me to try and trust Mrs. Sandra and the Company which i did and am not regretting why I trusted her or the company because they have prove to me how real they are, by giving/sending me the loan which I have been looking for many years from now please contact wordinstantcashreflection@yahoo.com.

THIS COMPANY IS REAL, Do you need a loan? if yes! please contact wordinstantcashreflection@yahoo.com, all you need to do is just to trust them and follow their instruction carefully Allah within 24 hours you can/will get your loan! just contact them(wordinstantcashreflection@yahoo.com) now that you need a loan to see/testify for your own self!
Ajouter un commentaire