Novembre 2020

Publié le 26/11/20 Vu 172 fois 0 Par Maître Joan DRAY
la neutralisation de la clause de garantie inversée

La clause dite de « solidarité inversée », peut se définir selon laquelle le cessionnaire est garant de la totalité des sommes dues par le preneur à la date de la cession du bail.

Lire la suite
Publié le 23/11/20 Vu 219 fois 0 Par Maître Joan DRAY
Surendettement et dettes non professionnelles

Aux termes de l'article L. 711-1 du Code de la consommation, la situation de surendettement se caractérise par l'impossibilité manifeste du débiteur de bonne foi

Lire la suite
Publié le 23/11/20 Vu 252 fois 0 Par Maître Joan DRAY
le devoir de mise en garde et la caution

La jurisprudence a imposé aux banques le respect d’un devoir de mise en garde envers leurs clients professionnels, dirigeants ou gérants d’entreprises.

Lire la suite
Publié le 19/11/20 Vu 263 fois 0 Par Maître Joan DRAY
LA CLAUSE RESOLUTOIRE DU BAIL COMMERCIAL

La plupart des baux commerciaux comporte une clause résolutoire qui permettra au bailleur d’obtenir la résiliation du bail , en cas d’événements précis mentionnés dans le bail ( loyers impayés, défaut d’assurance et ..)

Lire la suite
Publié le 10/11/20 Vu 413 fois 0 Par Maître Joan DRAY
Condition de recevabilité d’un dossier de surendettement

En cette période de crise économique , de nombreuses personnes qui se trouvent dans une spirale d’endettement , déposent un dossier de surendettement auprès de la Commission de surendettement qui relève de leur domicile.

Lire la suite
Publié le 08/11/20 Vu 456 fois 0 Par Maître Joan DRAY
les parts sociales détenues par la caution dans l'appréciation de la disproportion

A la suite de l’ouverture d’une procédure collective ouverte contre une société ,

Lire la suite
Publié le 02/11/20 Vu 351 fois 0 Par Maître Joan DRAY
Le point de départ de la prescription d’action en résolution  d’une vente immobilière

En cette période de crise économique due à l’épidémie de coronavirus, de nombreuses transactions immobilières échouent , très souvent , du fait de l’acquéreur, qui renonce à acheter un bien immobilier.

Lire la suite
Publié le 02/11/20 Vu 447 fois 0 Par Maître Joan DRAY
L’assemblée générale peut-elle déclarer non écrite une clause du règlement de copropriété ?

Une répartition de charges peut avoir été faite en violation des règles d'ordre public de l'article 10 de la loi n° 65-557 du 10 juillet 1965 ;

Lire la suite
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles