NOUVEAU DEVIS DENTAIRE: première sanction pour non respect de son utilisation

Publié le Par Maître Muriel Bodin Vu 27 777 fois 399

Dans le Lot-et-Garonne, la DGCCRF a montré des dents et effectué des contrôles inopinés dans les cabinets dentaires. Réalisés par les services départementaux de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) dans les premières semaines de janvier, le résultat a été à la hauteur de la surprise des dentistes... avertis. Et un dentiste averti en vaut...

NOUVEAU DEVIS DENTAIRE: première sanction pour non respect de son utilisation

Même s'il ne s’agit que d’un avertissement c'est à dire une obligation de se mettre en conformité sans délai, ce type de contrôle peut se transformer en contravention de 5e classe, soit 1500€ d’amende, s’il n’était pas suivi d’effet.

En réalité, les dentistes avaient été avisés qu'un tel contrôle pouvait avoir lieu. En effet, Bercy avait communiqué fin septembre aux Ordres et syndicats, un courrier les informant que débuterait une campagne nationale de contrôles auprès des chirurgiens-dentistes. Étaient visés les « mesures d’information des clients » auxquelles la profession est assujettie (affichage des honoraires et des horaires, fiche de traçabilité pour la prothèse et l’orthodontie, etc.), mais plus spécifiquement le nouveau devis conventionnel (où figurent notamment le prix de la prothèse et les charges de structure).

Le nouveau devis dentaire est applicable depuis le 1er août 2012 sous la forme de l’avenant n° 2 à la convention dentaire, publié au Journal officiel le 31 juillet 2012,

La profession avait souhaité et obtenu un délai de mise en œuvre afin d'avoir le temps aux dentistes d'obtenir des logiciels de devis conformes.

Mais, l'Administration allant parfois plus vite que la musique qu'elle demande de jouer, un avenant n° 3, actant le passage de la profession en CCAM, a sorti une nouvelle mouture du devis. Celui ci a été adopté puis publié au Journal officiel du 30 novembre 2013. Cela faisant, certains en ont conclu qu'il était peut être urgent d'attendre laissant le passage définitif en CCAM en juin 2014 pour utiliser le devis conventionnel.

Mais les agents de la DGCCRF n'ont pas eu la même interprétation. ILs ont considéré que  les dispositions de l’avenant n° 3 « ne modifient qu’à la marge le devis type prévu à l’avenant n° 2 », souligne le procès-verbal issu du contrôle dans le Lot-et-Garonne. En conséquence, « jusqu’à l’entrée en vigueur du nouveau modèle de devis-type prévu par l’avenant n° 3, fixé au 1er juin 2014, le modèle de devis tel qu’il figure à l’avenant n° 2 reste applicable ».

Bonne nouvelle, la quasi-totalité des éditeurs de logiciels actuellement sur le marché, intègre ce nouveau devis. Il est donc urgent de ne plus attendre si les dentistes négligents ne veulent pas que la DGCCRF ait une dent contre eux!

Vous avez une question ?

Muriel BODIN

87 € TTC

32 évaluations positives

Note : (5/5)

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publié par Visiteur
30/03/14 16:30

Bonjour,
Suite à un devis non respecté par mon dentiste, je lui ai dit que, n'ayant plus confiance en lui je ne désirai plus continuer le traitement commencé à savoir le changement de 11 couronnes. Celui-ci me réclame une somme de 6000 Euros pour des couronnes qu'il n'a pas posées et menace de m'envoyer une injonction de payer. Que doit je faire

Publié par Visiteur
13/05/14 14:09

Bonjour
vous faire poser les couronnes et payer, cela représente 545€ la dent /couronne en tenant compte des soins ,empeintes etc...
donc ceci n'est pas cher. Sans parler que les charges représentent 54% a déduire et ensuite l'imposition sur le revenu de 40 % mini donc pour 1500€ net en gros pour 6 d'etudes et concours medecine à la base c'est peu cher ...

Publié par Visiteur
20/12/14 11:11

1/ "un devis non respecté" : celà signifie quoi concrètement ? sur le fond ou sur la forme ?

si c'est sur la forme, je ne suis pas certain que celà vous donne le droit de vous faire justice vous même en vous dégageant de votre engagement à réaliser et payer les travaux que vous avez accepté

2/ "je ne désirai plus continuer le traitement commencé" : si un jour vous signez un devis pour changer 11 fenêtres, vous essaierez de vous dégager de votre engagement entre le démontage et la pose

vous verrez si les artisans sont aussi "cool" que les dentistes libéraux

Publié par Visiteur
20/12/14 11:19

il faut dire aussi, qu'étant devenue la seule profession AU MONDE où il nous a été imposé de devoir faire figurer le prix d'achat de nos fournitures de laboratoire comme si on se contentait de les revendre ou les livrer tels des "dentistes - amazon"
celà ne nous enthousiasme pas

essayer d'avoir le même niveau d'information dans votre garage
disons le prix que votre garagiste a payé le litre de lave glace qu'il vous facture 5 € du litre lors de votre révision
le prix de la dose de café pour un petit noir
le prix payé par le peintre de la peinture ou de la colle pour refaire votre intérieur

le prix du papier et de l'encre du stylo de Me BOIDIN pour vous écrire une lettre à 87 € TTC( ha bin y en a pas, la consultation se fait par internet )

Publié par Visiteur
20/12/14 13:17

Vous avez raison Maître, restons dans me "médical", puisque vous avez la bonté de nous catégoriser encore ainsi ( au vu des textes et des articles, voire des pratiques de certains de nos confrères, j'en doute souvent )

parlons de votre dispositif médical sur mesure servant à corriger votre vue
écart interpupillaire, taille des branches, hauteur des verres, centrage d'iceux, options destinées à s'adapter à votre milieu ( chaleur, humidité, écrans etc...)

bref montrez nous le un devis avec le prix payé par l'opticien pour la monture, pour les verres au laboratoire

soyons fous 25 € la monture mode facturée 220 avec un rabais de 30%
et 600 € la paire de verres progressifs Essilor ( combien d'€ lâchés à l'usine selon vous ? )

Comment imaginez vous réagir quand le devis final mentionnera 250 € de fournitures sur un total de 820 €

maintenant comparez ce devis et le travail de l'opérateur qui y est associé, avec celui de la préparation d'une dent, les empreintes et la mise en place finale en bouche

comparez le plateau technique nécessaire ( fauteuil 35 000 € , stérilisateur 9000 € , consommables ) et la qualification du personnel ( opticien salarié en CDD versus praticien diplômé d'état )

saisissez vous la nuance qui nous rabaisse au rang des "ajusteurs" en optométrie et audiométrie ?

pour les appareils auditifs, fabriqués à la chaine en chine, en Corée ou en Inde, je préfère ne même pas imaginer les chiffres

et le travail ( rendez vous compte tourner 2 molettes de réglages ... )

Publié par Visiteur
20/12/14 13:50

Bonjour maître,
Ce devis unique est inique.
Vous connaissez bien ce dicton dans le monde du droit.
On ne résume pas le prix d une maison au nombre de sac de ciment
Voici une petite histoire

Honoraires et Expertise

La machinerie d’une énorme centrale électrique vient de tomber subitement en panne et l’ensemble de la production électrique est paralysée. Tous les ingénieurs et tous les techniciens de maintenance sont mobilisés pour réparer la panne mais personne ne trouve l’origine du problème.

Finalement, un expert-consultant est appelé en renfort. Il passe plusieurs minutes à observer et à examiner la machinerie. Puis, il se saisit d’un marteau et frappe précisément l’une des valves. D’un seul coup, la machinerie toute entière se remet en route.

marteau
Tout le monde est heureux et soulagé, sauf le directeur de l’usine lorsqu’il reçoit la note d’honoraire du consultant qui s’élève à 1000€. « Il n’a fait que donner un coup de marteau ! » se dit-il et demande alors une facture détaillée au consultant qui lui envoie ceci :

Coup de marteau sur valve : 10€
Savoir sur quelle valve taper : 990€
Voilà la différence qui existe entre la facturation à l’acte et la dentisterie globale. Pour le patient, une heure sur le fauteuil dentaire reste une heure, quel que soit l’acte réalisée. Mais le patient – et vous aussi – doit réaliser qu’il n’y a pas que votre temps opératoire qui compte lorsque vous pratiquez de la dentisterie complexe et sophistiquée,. Il y a aussi tout le temps et toutes les ressources que vous avez investi dans votre formation et qui vous permettent délivrer des soins de haut niveau. Le patient ne paie pas que pour une heure de fauteuil mais également pour votre expertise particulière.

Savoir où précisément donner un coup de marteau a une valeur. Vous devez donc être honorés pour les efforts que vous avez fourni pour acquérir ce savoir.

Publié par Visiteur
20/12/14 14:11

Bonjour Maître ,

Votre raisonnement consiste a reporter un problème de politique générale , en l'espèce l'accès aux soins , sur une toute petite fraction des citoyens , ici les dentistes

Je cite la Constitution

"ARTICLE 3.

La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum.

Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s'en attribuer l'exercice. "

Est ce que la santé publique n'appartient plus au domaine de la souveraineté nationale ?

Le désengagement progressif de la collectivité relativement aux soins dentaires le laisse déjà penser , ainsi il est incontestable que c'est nous qui nous garantissons et avec succès l'accès aux soins médicaux de notre domaine de compétence .

Le Pouvoir a pour habitude de masquer ses félonies par des discours hypocrites , donc ce pataqués sur les prothèses

Il est certain que leur gamme permet un accès très large , et que dans ce domaine comme partout , le haut de gamme n'est accessible qu'a des privilégiés .

Vous contestez cette logique ? Alors ne faites pas magistrat faites une révolution !

Tenez je m'engage a réaliser des implants pour tous dés lors que l'Etat organisera des distributions de caviar aux restos du cœur

Publié par Visiteur
20/12/14 14:25

"c'est l'obligation de déclarer le prix qu'un dentiste paie ses fournitures quand il les revend a ses patients..."

En déclarant ça cher maitre,vous démontrez que vous ne connaissez rien au métier de chirurgien-dentiste.

Un chirurgien-dentiste ne revend pas une prothèse dentaire, tout comme un chirurgien orthopédique ne revend pas une prothèse de hanche quand il opère. Dans les 2 cas, pour poser la prothèse, il faut un certain nombre d'heures de travail,facturées par des honoraires.

Maitre Bodin, quand vous travaillez plusieurs heures sur le dossier d'un client, vous facturez des honoraires en fonction du temps passé.

C'est pareil quand un chirurgien-dentiste réalise la pose d'une prothèse dentaire, qui rappelons le est un acte médical.

Renseignez-vous avant de faire des commentaires sur telle ou telle profession que vous ne connaissez pas, vous éviterez ainsi de faire des erreurs grossières.

Publié par Visiteur
20/12/14 14:47

vous voudriez que je compare mon métier à celui d'ophtalmo au lieu d'opticien

mais mon métier d'ophtalmo je le fais à longueur de temps pour un prix dérisoire ( celà s'appelle soigner, sachant que l'ophtalmo se contente assez souvent de seulement diagnostiquer )

par contre je pense que je suis plus proche de l'opticien dès lors qu'il s'agit d'"adapter" une prothèse en bouche ( sachant que celui là ne fait aucune préparation, juste l'adaptation )

mais je vois bien que j'ai fait "mouche" sur cette comparaison que vous choisissez justement d'éviter

comparez donc l'ORL qui serait chargé de fournir et adapter une prothèse auditive ( Dieu l'en préserve ) avec un dentiste

Publié par Visiteur
20/12/14 14:57

citation :
"Quant à l'avocat qui propose des consultations a moitié du prix qu'il facture en cabinet parce que justement il ne facture pas le prix de l'encre, du papier, de la secrétaire ou du bureau mais seulement son savoir faire et prend le temps de répondre a des personnes dans le souci, parfois la désespérance, c'est respecter son serment de permettre l'accès au droit avec probité et honneur, en considération des capacités financières des uns et des autres"

rassurez vous, ils auront bientôt la même prestation pour beaucoup moins cher grace à la loi Macron

de belles officines virtuelles gérées par des "sans diplôme" aux compétences improbables, pour lesquels probité et honneur se conjugueront plutôt sous forme de "2 pour le prix d'1" ou "semaine de la conciliation"

Bon courage, ils vous boufferont eux aussi

Publié par Visiteur
20/12/14 15:09

beaucoup de discussions, mais je ne comprends pas pourquoi vous n'avez pas réagi , ni au tout premier commentaire ( où le patient cherche à rompre son contrat de manière unilatérale et pour un motif non recevable ) ni au mien qui détaille justement le fond de son intervention

Publié par Visiteur
20/12/14 15:38

10 000 euros les deux implants, maitre travaillez votre sujet en donnant de vrais chiffres et pas des conneries.

Sur le pseudonyme, je vous renverrai vers maitre eolas qui avait fait un bon sujet dessus. Quand a dire la vérité sous son nom, je vous renverrai vers le petit François H qui il y a quelque temps annonçait l'inversion de la courbe du chômage devant un parterre de journalistes qui ne trouvaient rien à redire.

Pour les implants, il faut une salle blanche pour les poser avec l'entretient qui va avec. De même il faut de l'imagerie.

Publié par Visiteur
20/12/14 16:28

bon soyons clair
le débat devient illisible et votre opinion est déjà forgée
de toutes évidence vous avez une secrétaire pour mettre en forme vos écrits
au milieu à droite du clavier vous avez une touche "entrée", qui vous permettra d'aller à la ligne et de créer des paragraphes

2 fois et c'est magique => une interligne

bises
;-))

Publié par Visiteur
20/12/14 17:43

Alors maitre selon vous quel devrait être les revenus d'un dentiste et pour ce faire à quel tarifs souhaitez vous établir le tarif de ces prothèses ?
Une piste de réflexion : si un dentiste ne fait que de la prothèse il est en mesure de diminuer ses tarifs car la prothèse est sa seule source de revenus, les soins aux tarifs opposables étant réalisés à perte.
Ne pouvant lire dans une boule de cristal pour deviner à l'avance le nombre de prothèse que je vais poser dans l'année, pouvez vous m'aider à trouver une solution ? Merci.

Publié par Visiteur
20/12/14 17:59

J'ajouterais que ce devis n'est en aucun cas un progrès car il est illisible du fait d'un nombre de colonnes important. Les informations concernant le reste à charge du patient n'y sont plus stipulées. L'avantage c'est qu'il n'y est plus marqué les remboursements de l'assurance maladie ( identiques depuis 26 ans) mais ce qu'elle ne rembourse pas ( très pratique !). En conséquence ce devis est destiné aux mutuelles ( vu qu'il est obligatoire).
Je délivre également au patient pour son information l'ancien devis ou tous les remboursements ainsi que le reste à charge sont marqués. A ce jour aucun patient n'a formulé une quelconque demande de transparence à mon encontre, vraisemblablement parce qu'il me fait CONFIANCE. Cette confiance acquise par de longues séances au fauteuil et une information autrement plus précise que de vulgaires colonnes issues de ma déclaration d'impôts.

Publié par Visiteur
20/12/14 19:00

Maitre Bodin:" Les dentistes sont puissants et pourraient agir pour que les soins des enfants et adolescents soient pris en charge à 100% voire obligatoires en cas de manquement '."
C'est la meilleure celle là, pensez-vous Maitre que si nous étions si puissants, nous ferions des extractions pour 33.44€, des soins de caries pour 18€ ??
Les honoraires de nos soins sont moitié moindre de ceux pratiqués en Hongrie, alors que comme vous le savez , j'imagine, nos obligations, nos charges sont très légèrement différentes.
Cher Maitre, je vous encourage vivement à côtoyer un cabinet dentaire pendant 1 semaine , vous y verrez plus clair et serez soulagée de toutes ces idées préconçues que vous véhiculez (à votre décharge, quand on écoute les médias, difficile de penser autrement)Bref plus éclairée en un sens, c'est mieux pour aborder un sujet
Cordialement

Publié par Visiteur
20/12/14 19:24

Quitte à faire figurer le prix du prothésiste sur le devis, serait il possible de le faire figurer à coté de la colonne du remboursement de l'assurance maladie ( et non pas d'une colonne de ce que ne rembourse pas l'assurance maladie). Vous pourriez ainsi constater que le tarif des prothèses dentaires (prix labo) est largement supérieur à ceux ci : le double par exemple pour une couronne en céramique ( RSS 75,25 : 70 % de la base sécu 107,5 euros, tarif prothésiste 150 euros).
Je suppose que les patients seraient ravis de constater que si la base de remboursement SS n'a pas bougé en 26 ans, le remboursement SS lui a baissé : il était auparavant de 75 % de la base) Entretemps bien sur ils ont vu leurs cotisations s'envoler grace entre autre à la CSG. J'aurais été ravi de répercuter ce genre de hausse sur mes tarifs de prothèse qui n'ont quasiment pas bougé durant toutes ces années.

Publié par Visiteur
20/12/14 19:31

Ce devis est une ânerie, comme à peu près tout ce que l'administration nous pond quotidiennement (CCAM, normes handicapées, contrôles de toutes sortes, j'en passe et des meilleures...). Il est incompréhensible pour nous, il a été difficile à mettre en place par les fabricants de logiciels dentaires et il est ILLISIBLE pour les patients.Il ne servira qu'à faire vivre des inspecteurs de la DGCCRF qui seront ravis de se "payer" des dentistes.Imaginez un instant un restaurateur obligé de faire figurer sur sa note le prix de la salade, son origine et le bénéfice qu'il fait sur la dite salade (ou pour une meilleur compréhension, imaginez que l'on vous demande, à vous, le prix de votre ramette de papier et le bénéfice que vous faites dessus, c'est à peu près aussi débile, et c'est du jamais vu dans la société française). Il y a 20 ans, nous pouvions encore passer 80% de notre temps à faire notre métier, c'est à dire SOIGNER nos patients. Nous passons notre temps maintenant à faire le travail de la Sécurité Sociale et des Mutuelles, et surtout, surtout, à assumer des responsabilités qui ne sont en aucun cas les nôtres et que nous ont refilées ces mêmes organismes. Nous étions déjà classés dans les 3 métiers où le risque à la fois de suicide, de dépression et d'accident cardio-vasculaire était le plus élevé, mais grâce aux illuminés qui décident pour nous, nous serons sûrement sur la première marche prochainement. Je ne saurais trop vous conseiller d'aller constater de visu ce qui se passe dans un cabinet dentaire, et surtout, surtout d'arrêter de balancer comme le font quotidiennement les medias, des chiffres bidonnés concernant nos tarifs. Au cas où vous ne l'auriez pas compris: les dentistes travaillent pour vivre eux aussi. A votre manière, en défendant ce devis indéfendable,vous participez activement à la destruction programmée d'une profession (parmi d'autres malheureusement). Alors, désolé si nous ne nous montrons pas aimables, mais nous n'avons plus aucune raison de l'être face à une situation que nous voyons se dégrader tous les jours dans l'indifférence générale.

Publié par Visiteur
20/12/14 19:36

"Je n'invente rien qui ne puisse être prouve...c'est un peu comme les divorces, vous en avez a 250€ et d'autre a 50 000€... Cherchez l'erreur et pourtant, nombre de vos confrères, divorces, vous diront que oui, ils ont payé des sommes astronomiques pour ce qu'on appelle un divorce...et devant le même juge.'"

Le meme divorce ? ou bien celui d'un couple d'ouvriers et d'un couple de dentiste ? Voyez ce qui vous parait anormal d'un coté ( revenus élevés) vous parait normal de l'autre ( prestation compensatoire élevée) alors que l'épouse du couple ouvrier a participé autant que l'épouse du dentiste au bien être de leur mariage. -)))

Publié par Visiteur
20/12/14 20:04

Mme Bodin, je trouve vos tarifs indécents. Vous facturez votre consultation à 87 euros sachant que l'on peut trouver des traités de droit administratif à moins de 10 euros. Comment osez-vous multiplier par 10 le prix des informations que vous vendez ? Honte à vous ! Vous n'avez aucune considération pour l'accès des français au conseil juridique.

Publié par Visiteur
20/12/14 20:35

Cher maitre, vous qui vous souciez de l'accés aux soins des plus démunis, quel dommage que votre bonté d'âme ne s'étende pas à ces mêmes personnes concernant le droit d'être défendu.
je copie cette phrase tirée de votre site:
"L’aide juridictionnelle est rarement acceptée par le Cabinet de Muriel Bodin. "
Vous savez qu'avant de balayer chez le voisin, il faut d'abord le faire chez soi ?

Publié par Visiteur
20/12/14 21:04

Vous voulez la vérité sur les soins dentaires une seule adresse: www.coupabledetredentiste.com. Vous y trouverez les réponses aux inepties que le gouvernement veut nous faire croire.
Soyons intelligent et arrêtons de gober bêtement ce que les médias colportes.
Un dentiste c'est 70% de sa pratique à perte, avec les personnes CMU c'est 100%. Comparé à nos voisins Européen (Allemagne, Royaume Unis, Belgique...)ce sont des tarifs de prothèses SIMILAIRES, oui oui, et par contre des tarifs de soins classiques dignes du tiers monde.
La France est le pays qui considères le moins bien (aussi bien reconnaissance du travail, que rémunération des actes) de tous les professionnel de santé au niveau Européen...
Alors arrêtons le mensonge et considérons un peu mieux nos professionnels de santé et peut être que les déserts médicaux se stabiliserons voir même régresserons!!!

Publié par Visiteur
20/12/14 21:08

Chère Maitre Bodin .Pouvez vous m'expliquer ,Maitre ,ce qu'est :( je vous cite) ' l' autorité peut venir le demander des comptes, me révoquer parce que j'aurai surfacturé des prestations qui n'ont ni la valeur supposée, ni pris le temps passé, ni étaient d'une complexité prétendue..'
si ce n'est que cette autorité , en réalité,n'est autre que ....votre propre bâtonnier , vers qui l'individu lambda doit se tourner en cas de conflits...c'est assez surprenant !! vous seriez en train de manifester dans la rue si vous aviez le quart de la moitié des contrôles que l’État nous impose....( au fait votre cabinet , est-il accessible pour les personnes en situation de handicap?).Cordialement.

Publié par Visiteur
20/12/14 21:13

Eh bien voyez vous maitre, notre aide juridictionnelle s'appelle les soins; et nous, dentistes, en faisons plus que rarement.
La prothèse paie les soins, certes, mais dans une société capitaliste à la fin de l'année il faut équilibrer les colonnes.
Les soins représentent moitié de mon temps.
Si vous passiez moitié de votre temps à gagner presque rien avec des dossiers d'aide juridictionnelle, que feriez vous le reste de votre journée (avec des dossiers "solvables")??????
Ps et oui il m'arrive aussi de faire du bénévolat.

Publié par Visiteur
20/12/14 21:36

C'est marrant mais ca ne choque personne de voir les dentistes multiplier par 20 le prix de la compule de composite lorsqu'on soigne une carie.. En gros c'est deux euros la compule et je facture le soin de 16 à 40 euros.. Ho le cochon!! Ha j'oubliais de préciser qu'il me faut 30 minutes pr réaliser ce soin et que mes charges horaires avant de me sortir un salaire s'élèvent à 150 euros! J'ai donc perdu 35 euros à soigner quelqu'un.. En Roumanie pour le même soin, c'est 80 euros au passage

Publié par Visiteur
20/12/14 21:39

C'est vrai , ce devis existe . C'est une daube , mais une daube légale . Il a été mis en œuvre pour que, sous la pression du patient, le dentiste baisse ses tarifs . Ce qu'il ne fera pas, les tarifs prothétiques étant en moyenne identique chez nos voisins , les tarifs de soin français étant eux inférieur de moitié aux soins hongrois !
Il est vrai qu'il peut y avoir des abus . L'ordre des chirurgien dentiste impose des honoraires pratiqués avec " tact et mesure " . Il est probable que si l'ordre faisait sa mission de contrôle et de chasse aux abus, les politiques n'aurait pas été créer ce devis inique .
Enfin, même dans le cas d'abus , mettons une couronne facturée 3000 euro , pour un prix de labo de 150 , il n'est pas possible de dire que le dentiste multiplie par 20 . C'est une ineptie . Le tarif payé au prothésiste est de 150, soit, auquel on ajoute les frais du cab, personnel, chargé, etc, puis le bénéfice du dentiste . Il peut effectivement y avoir abus dans le montant de ce bénéfice , mais on ne peut parler de coefficient multiplicateur par rapport au prix prothésiste .
J'espère que vous saissez la nuance.
Cordialement

Publié par Visiteur
20/12/14 21:40

Ha tiens, trouvez vous normal qu'une extraction de dent de lait soit rémunérée 16 euros? Moins qu'une consultation.. Avec un gamin qui pleure, une dent très délabrée, ça peut prendre 45 minutes avec un stress qui est tout simplement pas imaginable pour le praticien..!

Publié par Visiteur
20/12/14 21:56

"Pour le reste des gentilles provocations, elles m'ont fait sourire et un sourire par jour, c'est l'assurance d'une bonne santé pour la vie." Ce ne sont pas des provocations, ce sont des mises au point de la part de professionnels qui vivent ça au quotidien et dont vous êtes très loin de connaître les difficultés. VOUS êtes dans la provocation, pas nous; nous répondons seulement à des assertions foutraques concernant un sujet que vous ne maîtrisez pas: notre métier. Si nos problèmes vous font "sourire", nous ils nous plombent la vie au quotidien.

Publié par Visiteur
20/12/14 22:04

"et oui! l'aide juridictionnelle est rarement acceptée à mon cabinet"
Cela ferait certainement plaisir à pas mal d'associations d'apprendre cela. Nous, nous faisons l'objet de "testing" téléphoniques pour savoir si nous ne refusons pas les patients bénéficiant d'aides sociales, et nous sommes dans l'obligation de les recevoir, même si c'est à perte et si ils manquent la plupart du temps leur rendez vous.

Publié par Visiteur
20/12/14 22:05

"que les dentistes qui sont, je le répète, des professionnels de santé et non des commerçants, aient des obligations parce que leurs soins sont, en partie,pris en charge par la collectivité, cela me semble normal."

Donc en me déconventionnant, mes soins ne seront plus pris en charge par la collectivité et n'aurais donc plus d'obligations ?!

Formidable façon de raisonner...

Publié par Visiteur
20/12/14 22:14

"que les dentistes qui sont, je le répète, des professionnels de santé et non des commerçants, aient des obligations parce que leurs soins sont, en partie,pris en charge par la collectivité, cela me semble normal."

Que les avocats, qui sont, je le répète des professionnels du Droit aient des obligations de résultat parce que leurs services sont, en totalité, pris en charge par leurs clients, cela me semblerait à moi normal. Pas de résultat, pas de rémunération...Ah bon, ça marche pas comme ça pour les avocats ?

Publié par Visiteur
20/12/14 22:27

Une personne intelligente comprend que les honoraires dépendent du travail à fournir et non d'un coefficient de revente qui est un instrument démagogique inventé pour rabaisser notre profession à celle de revendeur ou bientôt de conseiller, plus noble. Notre avocat est provocateur et ne possède visiblement aucune expérience ou information sur le fonctionnement d'un un cabinet dentaire.
Nos soins devrait être quadrupler pour rejoindre ceux des pays économiquement comparables....et même là, notre prothèse et notre chirurgie ne sont pas plus cher que chez eux. Le jour ou les salaires et charges sont celles de la Hongrie on pourra rediscuter de la cherté de nos prothèses!
cher Maître, les devis ont toujours existé, contrairement à votre profession! Mais celui ci, non seulement il est malsain mais en plus il est incompréhensible pour le plus part des patients!Nous aurons toujours des bouffeurs de dentistes qui rejetteront leur incapacité à avoir de bonnes dents sur notre profession et pourtant, si à vos yeux, nous sommes responsables de tant de maux, nous ne sommes pas responsables de leur manque de soins, de leur hygiène car rien ne vient d'une fatalité!

Publié par Visiteur
20/12/14 22:46

En France tout devient "un droit à avoir", il n'y a plus que les dealer qui peuvent avoir de grosses voiture noires qui ne se font pas rayées.
Il est devenu malhonnête de gagner de l'argent normalement et personne ne regarde les investissements, les risques fiscaux ou juridiques que vous encourrez!
Plus de 60% des chirurgiens dentistes présentent des signes de burnout et notre profession à été classée partis les plus difficiles à exercer par des organismes d'observation du travail.
Sur quel droit se baser pour dire que telle profession doit gagner 6000€ par mois ou 5000€ pourquoi pas 12000€ si cela est mérité, pourquoi pas 1850€?

Voyez vous, si demain je suis trop cher pour les gens,ils me quitteront pour d'autres et je me remettrai en question ou je fermerai!

Mais, tant qu'ils me remercient alors que mes honoraires sont très élevés par rapport à la moyenne des cabinets et qu' ils m'apportent,en plus, des présents pour Noël, c'est que mes honoraires sont cohérents avec la qualité de ce que je leur apporte!
Vouloir m'interdire de proposer mes services à ce prix m'obligera à débaucher des assistantes, à prendre un prothésiste étranger et à prendre que du matériel low cost.... Non, en réalité je partirai offrir mes services a ceux qui le veulent!

Tact et mesure dépendent de ce que vous apportez. Vous donner du diamant au prix du verre c'est me suicider économiquement et donc professionnellement!

Publié par Visiteur
20/12/14 22:47

Bizarre
.un des mes commentaires à semble-t-il sauter.

Publié par Visiteur
20/12/14 23:12

vous dites:Nous aurons toujours des bouffeurs de dentistes qui rejetteront leur incapacité à avoir de bonnes dents sur notre profession et pourtant, si à vos yeux, nous sommes responsables de tant de maux, nous ne sommes pas responsables de leur manque de soins, de leur hygiène car rien ne vient d'une fatalité!

réponse: vous refusez de soigner, vous n'êtes intéressés que par la prothése!

Publié par Visiteur
20/12/14 23:21

Au lieu de faire du politiquement correct en cherchant systématiquement à taper sur les sois disants nantis que nous serions, abstenez vous cher Maître... Surtout pour balancer des généralités et autres poncifs... Vous avez visiblement du temps à perdre...Arretez un peu de vous écouter parler...Ne vous inquiétez pas la bande à François viendra tôt ou tard frapper à votre porte et vous pourrez défiler en robe. Ps: un implant dentaire coûte entre 150 et 400 euros pièces, l accastillage prothétique qui vient par dessus 150 à 300 euros sans compter la couronne qui coiffe ld tout 200 euros. Cela fait presque 1000 euros pour un devis qui excède rarement les 2000 euros. On est très loin du multiple de 10. A bon entendeur...

Publié par Visiteur
20/12/14 23:21

Au lieu de faire du politiquement correct en cherchant systématiquement à taper sur les sois disants nantis que nous serions, abstenez vous cher Maître... Surtout pour balancer des généralités et autres poncifs... Vous avez visiblement du temps à perdre...Arretez un peu de vous écouter parler...Ne vous inquiétez pas la bande à François viendra tôt ou tard frapper à votre porte et vous pourrez défiler en robe. Ps: un implant dentaire coûte entre 150 et 400 euros pièces, l accastillage prothétique qui vient par dessus 150 à 300 euros sans compter la couronne qui coiffe ld tout 200 euros. Cela fait presque 1000 euros pour un devis qui excède rarement les 2000 euros. On est très loin du multiple de 10. A bon entendeur...

Publié par Visiteur
20/12/14 23:51

"Ce qui est drôle c'est que c'est avec l'ordre des chirurgiens dentistes que les autorités ont discuté et ont abouti à ce devis...connaissant l'opiniatreté de cet ordre à défendre ses adhérents,je me pose la question de savoir ce qu'il faut penser puisque c'est cet ordre qui a proposé un modéle de devis..."

C'est UN syndicat et un seul, et pas l'Ordre, qui a permis ce torchon contre l'avis d'une majorité de dentistes.
L"opiniâtreté" de notre Ordre à nous défendre? C'est une blague ? L'Ordre des Chirurgiens dentistes n'a aucun poids face aux organismes sociaux. On ne parle pas ici de l'Ordre des Avocats, autrement plus puissant et écouté que le nôtre. Encore une fois, c'est notre métier, pas le vôtre. Ne tentez pas de nous expliquer ce que nous vivons à longueur d'exercice, vous vous fourvoyez d'autant plus.


"Pour en terminer, je vois dans le devis, signé par les deux parties, patient et dentiste, le contrat qui clarifiera leurs relations. Bien fait, c'est un outil protecteur pour le dentiste qui pourra ainsi à partir de l'"état des lieux" dentaire, démontrer a posteriori qu'il a rempli son obligation de moyens si le résultat est contesté...qu'il soit mal fait et ne remplisse pas sa mission, alors faites pression sur vos représentants pour que cela évolue dans le sens qui vous convient."


Vous n'avez rien compris, ni à l'historique du problème, ni à ses tenants et ses aboutissants, mais vous tenez quand même à nous expliquer ce que nous devrions comprendre et faire d'après vous. C'est très fort.

Publié par Visiteur
21/12/14 07:27

Bonjour Maitre ,moi ausi je refuse l'opacité ! la prochaine fois que je vais chez mon avocat , j'exige d'avoir un devis détaillé avec x colonnes dont charges de structure, fournitures , temps réel passé sur mon dossier , le nombre de fois où la jurisprudence a été consultée , les frais divers (frais de transport, frais d’essence, de parking, primes d’assurances,frais repas .) ,les heures facturées à poireauter au tribunal en consultant ses mails sur d'autres affaires ( à facturer moitié prix bien sûr ) ... le devoir d'information doit s'appliquer à tout citoyen face aux prestations d'un indépendant...et comme vous le dites si l'on transpose :
" je verrai dans ce nouveau devis signé par les deux parties, patient et (avocat) le contrat qui clarifiera leurs relations. Bien fait, c'est un outil protecteur pour( l'avocat ) qui pourra ainsi à partir de l'"état des lieux" de 'son client' démontrer a posteriori qu'il a rempli son obligation de moyens si le résultat est contesté..."

Publié par Visiteur
21/12/14 11:08

commentaire de Vanille : "réponse: vous refusez de soigner, vous n'êtes intéressés que par la prothése!"

Cher(e) Vanille c'est l'Etat qui n'est intéressé que par de la prothèse!! Car au lieu de ravaloriser le tarifs des soins conservateurs (que le praticien réalise A PERTE!!! en d'autre mots: c'est le dentiste qui paye pour sauver une dent!!) et qui demandent beaucoup de temps et d'acharnement sans compter les heures passées à expliquer au patient comment avoir une hygiène acceptable (heures de bénévolat bien sûr), l'Etat préfère pousser le dentiste à faire de la prothèse low cost. Conclusion Monsieur Hollande aura bientot une population de sans dents mais avec plein de couronnes (moisies) et surtout pas chères!!!
qui est le grand gagnant de l'histoire? surement pas le patient..

Et Maitre, comment pouvez-vous vous exercer dans le droit de la santé si vous n'avez absolument aucune idée de la réalité du terrain?
Je viens de finir un livre sur les Koalas, mais je ne vais pas pour autant exercer en tant que guide en Australie :)

Publié par Visiteur
21/12/14 13:06

Je n'écris pas pour qu'on soit d'accord avec moi ou qu'on m'aime ou même qu'on m'apprécie mais pour informer et pour que les commentaires enrichissent un débat et ma propre argumentation...on apprend à tout âge et quelque soit son niveau...
Enfin, il y a des dentistes qui sont devenus avocats...preuve qu'il n'y a pas d'incompatibilité...
quant à choisir entre bâcler le travail ou informer, franchement, j'ai du mal à vous suivre; dans le premier cas, on exigera de vous les informations et le respect de règles de l'art dentaire...dans le second cas, c'est parfait, vous êtes dans les clous...
enfin sur ce qui de la profession de dentiste, j'attire l'attention sur une étude récente qui montre que l'experience personnelle de tel ou tel n'est pas le reflet d'une réalité dont la caractéristique est la disparité des revenus et des pratiques.Une fiche récente publiée par la CNSD montre également que les dentistes ne sont a priori pas parmi les catégories les plus mal loties. Selon leur caisse autonome de retraite (CARCDSF), ils ont gagné en moyenne (pour les libéraux) 92.154 euros en 2011.

A en croire les derniers chiffres publiés dans la revue Insee première, ils se situent ainsi au niveau des pharmaciens (94.000 euros) et non loin des professionnels du droit (avocats, notaires...) qui déclarent en moyenne 113.640 euros par an.

Si les dentistes ont vu leurs revenus progresser, c’est avant tout au travers des dépassements d’honoraires. Selon la Drees, les dépassements comptaient pour environ 50% des revenus au dernier pointage, contre moins de 47% avant les années 2000.
Deux tiers de charges

C’est d’ailleurs sur cette question des dépassements que se situe le cœur du problème. Alors que l’UFC-Que Choisir a pointé à l’automne une dérive des tarifs de soins dentaires, les professionnels invoquent la nécessité de recourir aux dépassements pour faire face à leurs coûts, du fait d’une valorisation insuffisante des soins par l’Assurance maladie.

La note de la CNSD avance que sur 100 euros d’honoraires, 65 euros en moyenne sont absorbées par les charges (frais divers, prothèses, charges, fournitures, frais de locaux et de personnel...). Et d’ajouter qu’il s’agit du « taux le plus élevé de toutes les professions de santé ». Bref, pour la CNSD sans les actes à honoraires libres, les cabinets ne pourraient faire face à leurs coûts.
Des disparités à intégrer

Au vu du revenu annuel moyen des dentistes, toujours confortable, la moindre prise en charge des soins par l’assurance maladie ne semble en tout cas pas avoir trop affecté la profession. C’est plutôt aux yeux de l’UFC-Que Choisir les patients qui en paient le prix (au travers d’un reste à charge croissant).

Il n’empêche que les données sur les revenus de la profession méritent d’être nuancées car les écarts sont importants. La CNSD rappelle que si 11% des dentistes ont un revenu supérieur à 188.160 euros, 14% disposent par ailleurs de moins de 37.033 euros. De surcroît les praticiens de moins de 35 ans ont un revenu inférieur de 32% à la moyenne.

Les chiffres de la Drees montrent eux aussi que les disparités sont fortes. Les 10% de dentistes les moins rémunérés ayant un taux de dépassement de 45% (contre 55% pour les mieux rémunérés), ils sont plus sensibles que leurs confrères au niveau des remboursements. Quant à leur revenu, il est 6 fois moins élevé que le revenu moyen de la profession.

Si le niveau des remboursements est un enjeu pour le patient, il l’est donc aussi pour certains dentistes, notamment les plus jeunes.

Bref s'appuyer sur votre seule situation personnelle démontre que si je ne connais pas la vie d'un cabinet de dentiste, je connais surement mieux et la pratique de certains et leurs sources de revenus.

Les faits sont têtus...

Publié par Visiteur
21/12/14 13:56

"je connais surement mieux et la pratique de certains et leurs sources de revenus..",que par des statistiques où tout est allègrement mélangé : les disparités géographiques ne sont pas soulignées...de même la féminisation de la profession..;
’UFC-Que Choisir a pointé à l’automne une dérive des tarifs de soins dentaires' encore une fois non , les soins dentaires sont opposables
"Au vu du revenu annuel moyen des dentistes, toujours confortable, la moindre prise en charge des soins par l’assurance maladie ne semble en tout cas pas avoir trop affecté la profession" quid de la désertification d'une part ,qui oblige certains praticiens à rallonger leur temps de travail ,et des exigences du patient face à de nouvelles techniques non prises en charge par une nomenclature obsolète!!
vous voudriez, vous , être soignée comme dans les années 60 :'ratelier' en résine , pas d'implants ? notre nomenclature date de ces années!
vous avez vous ,et vous l'avouez ' de mauvais clients' (c'est assez choquant ,mais j'ignore votre déontologie..), nous nous n'avons que des patients à soulager ,avec lesquels notre responsabilité est engagée ,quelque soit leur négligence personnelle .

Publié par Visiteur
21/12/14 14:51

10 % d'écart de taux de dépassements seulement entre les dentistes les mieux rémunérés et les moins rémunérés( 45 % contre 55 %) et des revenus divisés par 6, il n'y a pas comme un problème là ?
Quelle est cette notion de" taux de dépassement" ?
Vous reprenez des chiffres qui ne veulent rien dire !

Publié par maitremurielbodin
21/12/14 14:57

Alors, donnez nous les vôtres et soyez constructif dans l'argumentaire. Le dénigrement systématique n'élève ni le débat ni celui qui s'y essaie en général sans succès. Merci.
qu'il y ait un bug dans les chiffres, cela est évident mais cela montre surtout que les dépassements sont furieusement élevés quoique vous en disiez.

Publié par Visiteur
21/12/14 16:06

Me Bodin : "Enfin, il y a des dentistes qui sont devenus avocats.."
--------
Par contre je ne connais aucun avocat devenu chirurgien-dentiste.
Ceci dit, perso, je suis un méchant dentiste, j'ai un agenda extrêmement surchargé et comme je ne veux pas travailler plus (marre des impôts, taxes, charges -bonjour aux parasites des Urssaf etc), je suis donc obligé de faire des choix parmi les patients qui prennent rendez-vous, ne pouvant tous les recevoir.
Et bien sûr, comme les soins dentaires (dits "conservateurs") ne peuvent faire vivre mon cabinet car ils sont (dits) opposables, à tarif fixé et plafonné par l'Etat obèse et qu'ils me font perdre de l'argent alors que les soins prothétiques me permettent de dégager un profit de mon travail, il devient naturel pour la pérennité de mon cabinet, donc l'intérêt finalement de tous, que je ne prenne plus que les patients qui me permettent d'exercer mon activité en toute sérénité. Ainsi ma secrétaire ou mon assistante filtrent les patients car elles savent que mon agenda n'est pas extensible à volonté.
En gros, si vous voulez des soins au tarif de la Sécu communiste, pas la peine de m'appeler pour prendre rendez-vous. Vous irez faire vos détartrages, extractions et plombages/composites aux tarifs du tiers-monde ailleurs, pourquoi pas aux urgences stomato du CHU de votre patelin ou dans un centre mutualisme ou mieux, carrément à l'étranger, style Tunisie, Turquie ou Roumanie, héhé... Ah non, pardon, pas en Roumanie car vous les payerez plus cher qu'en France.
Cordialement.

Publié par Visiteur
21/12/14 16:15

"Au vu du revenu annuel moyen des dentistes, toujours confortable, la moindre prise en charge des soins par l’assurance maladie ne semble en tout cas pas avoir trop affecté la profession."


Si vous aviez appris un peu mieux votre leçon, vous sauriez plusieurs points:

- le revenu annuel moyen ne reflète rien du tout: c'est une MOYENNE: n'importe quel mathématicien ou statisticien vous parlerez plutôt d'écart-type. Un cabinet parisien d'implantologie remonte à lui seul le chiffre d'affaire d'une dizaine de "petits cabinets" de Province.

- Les orthodontistes dont le chiffre d'affaire est largement supérieur au nôtre sont la plupart du temps englobé dans ses statistiques.

- Les chiffres diffèrent selon les sources depuis des années et on leur fait dire ce que l'on a envie de leur faire dire selon qu'ils proviennent des AGA, de la CARCD ou autres. Et vous remarquez vous même que même en les surestimant, nous sommes loin du revenu des notaires ou des avocats .

- Nombre de cabinets n'entrent pas dans ces statistiques et en règle générale, ce sont ceux qui n'ont pas besoin d'une AGA, donc...ceux qui ont l'activité la plus faible.

- Le passage à l'Euro a servi à quasiment toutes les professions, il vous suffit de faire vos courses pour vous en rendre compte. Sauf...les professions médicales qui en regard des autres professions ont vu leur niveau de vie s'effondrer. Une consultation médicale en 83, c'était 15.87 contre 23.00 maintenant. Moins d'un tiers d'augmentation en 31 ans. En 20 ans d'exercice mes couronnes ont augmenté de 30%: demandez donc à votre boulanger quel a été le facteur de multiplication sur la baguette de pain depuis l'Euro. Le prix de la révision de ma voiture a lui été multiplié par 10 (et sans devis obligatoire, et sans remboursement...).

Et après l'UFC-Que choisir, vous allez nous sortir Closer comme référence ?

Il serait LOGIQUE et NORMAL que tous les dentistes gagnent plus de 90000 euros, malheureusement c'est loin d'être le cas.

Publié par maitremurielbodin
21/12/14 16:24

Est ce qu'on pourrait sortir des constats et des lamentations pour passer à des propositions d'actions ou d'organisation? La flagellation, qu'elle soit auto ou pro, ne permet jamais de panser les plaies? Je constate seulement que ce débat se passe un dimanche aprés midi devant un ordinateur et que ce soit dentiste ou avocat, on est mobilisé par la même chose...vivre de son métier et non pas pour construire des châteaux en Espagne.

Publié par Visiteur
21/12/14 16:38

C'est un peu facile d'ouvrir les hostilités en se félicitant de sanctions honteuses contre des confrères et de jouer les victimes après.
Terminer péniblement sa semaine un samedi en début d'après midi, après une semaine qui flirte avec les 70 heures et tomber sur un article vantant les sanctions qui découlent du devis conventionnel,il y a de quoi nous faire enrager, d'autant plus que ce devis ne fait que se surajouter à d'autres contraintes qui, en 2 ou 3 ans, sont venues plomber nos exercices respectifs avec une régularité de métronome: devis délirant, nouvelle nomenclature inapplicable,normes handicapées irréalisables, contrôles radio, électrique..., PCR, médecine du travail qui vient au cabinet nous expliquer comment se tenir droit devant un PC et qui fait le listing des produits ménagers (entre autres...) que nous utilisons...Notre métier comme d'autres est en train d'être désintégré par les bureaucrates avec l'assentiment d'autres professions comme la vôtre qui feraient mieux de manifester à nos côtés au lieu de contribuer à notre mise à mort.
Bienvenue dans le monde de Kafka!

Publié par maitremurielbodin
21/12/14 16:45

Ouvrir les hostilités? Drôle de façon de concevoir l'information fournie gracieusement qui je le rappelle date de janvier 2014..Mais après tout votre avis est tout aussi respectable que celui du patient qui ne va plus chez un de vos confrères faute de moyens et va plutôt chez le stomato... A un moment où la population vieillit et où bridges, prothèses et implants sont plus que nécessaires, je me dis qu'il ne va pas faire bon vieillir, qu'on soit vieil avocat ou vieux dentiste...

Publié par Visiteur
21/12/14 17:05

Cette info, nous l'avions tous déjà. Des contrôles ont déjà eu lieu dans certains départements et les sanctions théoriquement encourues sont délirantes.
On s'informe , voyez vous.
Pour info, TOUS mes patients peuvent se faire poser des prothèses. Je n'ai que rarement des refus, et en règle générale, c'est de la part de gens qui trouveront plus normal de payer 500 euros un filtre chez le garagiste que 250 euros une couronne en métal, remboursée la plupart du temps (pas le filtre).
Pour info encore, un implant à 1000 euros, c'est une demi-journée où l'on ne fait rien d'autre, sans compter les heures passées à tout préparer, tout stériliser et tout ranger. Pour un bénéfice fabuleux de 300 euros...avant impôts. Mais par contre, le stress d'une chirurgie et la responsabilité qui va avec, on y a droit.

A propos, nombre d'actes chez le dentiste sont GRATUITS, que ce soit les interséances, les retouches, les prescriptions, les papiers divers et variés qui nous mangent notre planning...

Ça peut vous paraître surprenant, mais derrière le masque du dentiste, il y a quelqu'un qui travaille pour vivre, pas seulement pour les dents de ses patients.
A propos, ma retraite, ce sera à 75 ans...Profitez bien de la vôtre.

Publié par Visiteur
21/12/14 17:11

Pour info encore: les stomatos sont beaucoup plus chers que nous sur TOUS les actes chirurgicaux. C'était encore un mauvais exemple: eux ont droit au dépassement sur des actes qui chez nous sont "tarifés".

Publié par Visiteur
21/12/14 17:13

Tiens, les commentaires sautent maintenant ? Pratique.

Publié par Visiteur
21/12/14 18:42

"Alors, donnez nous les vôtres et soyez constructif dans l'argumentaire. Le dénigrement systématique n'élève ni le débat ni celui qui s'y essaie en général sans succès. Merci.
qu'il y ait un bug dans les chiffres, cela est évident mais cela montre surtout que les dépassements sont furieusement élevés quoique vous en disiez."

Céramique 480 euros soit 105 euros au dessus du tarif CMU. Par exemple. Ca n'est pas très élevé mais par contre j'en fait un stock.
Parce que voyez pour des onlays céramiques, bien que moins chers, les dépassements sont plus élevés que pour les couronnes étant donné que les remboursements sont beaucoup moins importants.
Pour etre constructif cher maitre sachez qu'en général ce qu'il faut faire c'est ce qui n'est pas remboursé ( exemple ci dessus) car non seulement les bases de remboursement sécu sont obsolètes mais en plus la dentisterie moderne n'est pas remboursée, notre nomenclature datant des années 70 sans aucune réévaluation en montant autant qu'en qualité.
De meme un implant est peu remboursé, ca coute le meme prix qu'un bridge pour la réalisation duquel on bousille 2 dents supplémentaires. Mais un bridge peut être remboursé car les bases sécu sont 8 fois supérieures et donc le dépassement inférieur.
C'est assez constructif pour vous ? -))))
Vous etes obnubilée par les dépassements, dépassements par rapport à des bases sécu obsolètes ca fausse tout votre argumentation.
Pour la pose d'un implant avec une base de remboursement de 0 il y a dépassement ou pas ? Ou bien souhaitez vous que l'on vous le fasse gratuitement ?
Pourquoi vos confrères ont ils fait grève pour une revalorisation de l'aide juridictionnelle ? avec 116 000 euros de moyenne de revenus je trouve ca choquant ! -)))))

Publié par Visiteur
21/12/14 18:51

"Ouvrir les hostilités? Drôle de façon de concevoir l'information fournie gracieusement qui je le rappelle date de janvier 2014..Mais après tout votre avis est tout aussi respectable que celui du patient qui ne va plus chez un de vos confrères faute de moyens et va plutôt chez le stomato... A un moment où la population vieillit et où bridges, prothèses et implants sont plus que nécessaires, je me dis qu'il ne va pas faire bon vieillir, qu'on soit vieil avocat ou vieux dentiste..."

Bien sur, planter des implants sans tenir compte du projet prothétique qui va derrière c'est aller droit dans le mur.
Sachez madame que les stomatos font des dépassements sur les extractions car ils sont en secteur 2. Tous les dentistes sont en secteur 1 avec des tarifs opposables sans dépassement sur ces actes. Si ces honoraires opposables n'évoluent pas un de ces jours plus aucun dentiste ne fera d'extractions elles seront adressées au stomato direct ( vu qu'ils sont moins chers, hein !), les patients attendront des mois pour se faire soigner.
C'est constructif pour vous ? -))))

Publié par Visiteur
21/12/14 20:43

La mise en place du devis type est une avancée en matière de transparence de prix et de traçabilité de production.

Il faut rappeler également que ce devis indique qu’une déclaration de conformité destinée au patient consommateur doit être délivrée par le prothésiste qui est le fabricant du dispositif médical sur mesure.

Ce devis indique d’une part le prix de vente du dispositif et d’autre part le montant des honoraires et du prix de structure.

Il est évident que les dentistes ont du mal à justifier le prix de structure.

Ils avaient l’habitude de calculer le prix des prothèses en appliquant un coefficient multiplicateur sur le prix du prothésiste.

Il est normal que les dentistes soient condamnés s’ils n’appliquent pas la loi.

Publié par Visiteur
21/12/14 21:03

"Ils avaient l’habitude de calculer le prix des prothèses en appliquant un coefficient multiplicateur sur le prix du prothésiste."

Tout comme le boulanger sur la farine et le barman sur le café.
C'est curieux on ne parle pas de coefficients multiplicateurs sur les composites ou les amalgames qui sont largements supérieurs à ceux soit disant appliqués sur la prothèse.
Il faudrait demander à Mme bodin comment elle justifie ses honoraires de consultation en ligne par ses frais de structure : 87 euros.
Un dentiste c'est 23 euros soit 4 fois moins.
Si vous voulez vous attaquer à quelque chose d'opaque allez voir du coté des mutuelles, je vous défie de vous y retrouver dans la jungle de leurs contrats. Au final sur la durée vous leur donnez plus d'argent que n'importe quel plan de traitement dentaire.

Publié par Visiteur
21/12/14 21:20

Alors un café à 1 euro cinquante par jour tous les jours pendant 15 ans ( durée de vie moyenne d'une céramique) Allez sur 300 jours par an je suis gentil et ca simplifie : Ca fait 6750 euros. Pas cher le café au bar hein ! -))))
Et tu nous chies une pendule sur les tarifs des prothèses dentaires pour te faire soigner par un professionnel qui a une formation d'un autre niveau que celui d'un barman !

Publié par Visiteur
21/12/14 21:21

Merci Mr SNEF de venir nous donner des "conseils de gestion" sur le "justification" de nos honoraires, j'en reste pantois, comme il facile de venir me demander mes frais de structures et mes frais de laboratoires, de venir m’attaquer sur ma transparence alors que pendant 70% de mon temps je soigne des enfants, des personnes âgées, des urgences, je fais de la bobologie, de l'enseignement de l'hygiène, du suivit de soins, tout cela complétement à perte, quand je dis à perte c'est en prélevant sur mes bénéfices le temps et le matériel nécessaire à cette activité dont vous profitez vous aussi à 70% !

Quel dommage que vous n'ayez pas la curiosité de ce manque à gagner, que vous ne vous inquiétez pas un instant de cette "transparence", mais j'oubliais vous êtes un patient moyen pour qui ces informations sont superflues puisque l'assurance maladie rembourse tout : jetons donc un voile pudique sur tout cela et concentrons nous sur les vilains bénéfices que font ces "cochons de dentiste".

Votre notion même de coefficient multiplicateur est bien naïve et bien ridicule, conservez là, vous déranger plus dans vos certitudes me parait bien précoce, trop d'informations à la fois risque de vous ennuyez, restons en à Jean-pierre Pernaud, Maître Bodin a choisit le niveau du débat.

Publié par maitremurielbodin
21/12/14 21:53

le niveau du débat, c'est vous qui le fixez! ...et certains ont le seuil trop bas pour que je m'y penche ou réponde.

Par contre,un petit rappel historique n'est peut être pas négligeable en rappelant que ce sont les dentistes eux même qui ont élaboré le devis.J'entends déjà les procès en incompétence et autres facilités. Alors petit rappel:

Loi Bachelot de 2009: sur proposition du Sénat et contre l’avis du gouvernement, la loi fait obligation aux chirurgiens-dentistes de mentionner sur leurs devis le prix d’achat des prothèses au laboratoire. La profession s’arc-boute et refuse d’être ainsi montrée du doigt au nom d’une « pseudo transparence » qui tend à réduire leur activité médicale à une simple transaction commerciale achat-vente. Pourquoi les dentistes seraient ils la seule profession tenue de faire apparaître le montant d’acquisition du dispositif médical, lequel constitue un poste de frais parmi tant d’autres ? La profession entre alors dans une période de contestation et de lobbying auprès de toutes les composantes institutionnelles du pays et refuse d’appliquer l’inapplicable, malgré une vague de contrôles dans les cabinets.
En 2011, c'est la loi FOURCADE. La loi HPST comportait en son sein des faiblesses structurelles. C’est pour les corriger qu’un projet législatif rectificatif a été porté par le Parlement avec le soutien du gouvernement. La profession a tout de suite compris l’opportunité qui se présentait pour tenter de convaincre les parlementaires de supprimer ou de modifier l’article de loi sur le devis qui visait tout particulièrement les chirurgiens-dentistes libéraux.Ils ont réussi à démontrer que la véritable transparence se situe au niveau de la provenance de la prothèse et non dans l’information partiale et partielle du prix payé au prothésiste.

En avril, le Parlement décide de transformer le prix d’achat en prix de vente (sous-entendu prix d’achat + charges afférentes) et délègue à la profession le soin de définir les modalités de mise en place de ce nouveau devis. S'il n'y a pas d'accord au 1er janvier 2012, un décret précisera les modalités d’application.

Juste avant les élections présidentielles, l’avenant n°2 à la Convention dentaire finalise le nouveau modèle de devis en tenant compte des impératifs législatifs. Les honoraires de prothèse sont ventilés en 3 parties :

• le coût de réalisation de la prothèse (achats + charges afférentes),
• le coût de fonctionnement du cabinet et du plateau technique,
• le montant de la prestation médicale.

Un mode d’emploi annexé au devis définit la ventilation à partir de la déclaration 2035; 80 % des dentistes sont concernés.

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, avalise l'avenant conventionnel et le devis qui est en est partie intégrante. Le nouveau devis est donc officiellement applicable depuis le 1er août 2012.
Mais comme les logiciels métier nécessaires à la mise en œuvre informatisée du nouveau devis ne sont pas prêts, le ministère accepte que l’application effective soit repoussée « officieusement » au 1er janvier 2013.

Le devis « nouvelle mouture » ne comportant pas de modalités d’application pour tous les modes d'exercice, des solutions doivent encore être trouvées. Mais les négociations stagnent et le temps passe. La commission paritaire nationale finalise les modes d’emploi pour tous et rien ne justifie plus désormais la non-application de la loi… au fur et à mesure des mises à jour logicielles. De plus, la transposition aux centres de santé est déjà prévue.

C’est également l’avis de Bercy qui, par l’intermédiaire de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) et de ses directions départementales de la protection des populations (DDPP), entreprend des contrôles dans les cabinets de nombreuses régions de France. Ces contrôles parfaitement légaux ne sont pas à prendre « à la légère ».

En gros, c'est la profession elle même qui a fait le choix non pas du principe du devis mais de ses modalités. Elle a fait modifier la loi, en annulant la mention du prix d’achat des prothèses et la production de la facture du laboratoire.
Elle a orienté de son propre aveu,le devis pour qu'il soit véritablement transparent et c'est elle a obtenu qu’apparaissent les coûts et les charges et pas seulement une « marge » dont se seraient servi les médias pour stigmatiser une profession qui décidément ne sait pas se faire apprécier à sa juste valeur si je comprends bien les commentaires de la majorité de mes lecteurs.

Pourtant, même si la loi Fourcade sur le devis conventionnel est loin d’être parfaite, elle a toutefois le mérite d’avoir modifié sur le fond la loi HPST qui dissociait l’acte prothétique en imposant la fourniture au patient de la facture du prothésiste. Elle a renvoyé aux syndicats représentatifs et à l’UNCAM la responsabilité de définir dans les six mois un modèle de devis sur la base d’une « ventilation » des honoraires de prothèse en « prix de vente » des dispositifs médicaux sur mesure et en « prestation médicale » ; faute de quoi un décret en aurait imposé le contenu. Face à cette situation, la CNSD a pris ses responsabilités et a préféré négocier le contenu du devis plutôt que de se le voir imposer par décret. Ainsi, l’avenant n°2 de mi-2012 a défini un modèle de devis conventionnel répondant aux obligations légales ainsi qu’une méthodologie de calcul permettant de ventiler en totale transparence les honoraires prothétiques en 3 colonnes : le coût d’élaboration du DMSM (« prix de vente »), les charges de structure (plateau technique), et les prestations de soins (honoraires et charges sociales du praticien). La méthodologie proposée a pris en compte, à titre d’exemple, les praticiens libéraux soumis à la déclaration BNC 2035 qui représentent la grande majorité.
Les patients d'un dentiste seront amenés à lui poser des questions sur la signification de ces trois nouvelles colonnes. Après leur avoir expliqué que c’est la loi qui l’impose, il n’est pas inutile de faire le rapprochement avec la chirurgie ambulatoire dans un établissement hospitalier ou une clinique. En gros, le patient paye directement au chirurgien-dentiste une somme qui est répartie en trois domaines à l’hôpital : les dispositifs médicaux (colonne A), les honoraires du chirurgien (colonne B1) et les frais de salle (colonne B2).

Publié par Visiteur
21/12/14 21:59

Mais un boulanger, un barman sont des commerçants! Ils est normal qu'ils fassent une marge commerciale.

Mais vous, dentistes, il n'est pas normal que vous vendiez ce que vous prescrivez avec une marge commerciale. Ceci est interdit pour toutes les professions médicales, sauf vous. Pourquoi échapperiez vous à la règle?

Il y de quoi s'interroger sur le fait que vous gagniez la majorité de vos revenus avec la prothèse et non avec les soins conservateurs qui selon vous sont déficitaires.

Donc vous êtes en train de nous dire que pour gagner votre vie, pour que votre travail soit rentable vous devez faire des prothèses.

Ceci est inquiétant pour le patient.

C'est comme si le médecin généraliste se mettait à vendre des cercueils parce que ses soins ne sont pas rentables.

Avouez qu'on y réfléchirait à deux fois avant de consulter son médecin. Dieu merci ils ne vendent pas de cercueil!

Ils ne vendent rien d'ailleurs que leur prestations, leurs connaissances, leurs expériences... mais pas de marchandise, pas de dispositif, rien de tout cela.

Publié par Visiteur
21/12/14 22:30

Vous répondez à cette "révélation" (mon dieu je vous ai fait avaler cette maudite pilule rouge, survivez-vous au choc ?) en nous assimilant à un commerce, je passe sur votre première phrase qui est tout bonnement absurde : il n'est pas normal que je fasse un bénéfice sur mon travail, bien sûr je devrais vivre d'amour et d'eau fraiche, j'hésite à poursuivre tant tout cela est ridicule...

(j'ai bien aimé le "selon vous" quant au déficit des soins dentaires conventionnés, manifestement votre opinion est déjà faites et vous avez du mal à assimiler ces nouvelles informations^^)

Vous semblez également avoir du mal à différencier une marge commerciale et un bénéfice professionnel, n'étant pas assujetti au registre du commerce je ne vend que mes compétences, je n'ai pas de prothèse sur des étagères (taille S, M, L ,XL) à emballer et à remettre au patient, je pense que vous mélangez un peu tout ^^

Il n'y a rien d'inquiétant pour le patient qui doit s'en remettre en effet à notre déontologie et notre éthique pour penser et rester persuadé qu'il sera soigné selon ses intérêts et non les nôtres.

Car c'est bien là la différence entre un patient et un client, ses intérêts passent avant les nôtres, si un patient vient consulter pour un soin déficitaire, je lui réaliserais un soin déficitaire et non une prothèse bénéficiaire, car de sa confiance et ma probité découle la pérennité de mon activité.

Que penseriez-vous de Maitre Bodin si elle utilisait mal à dessein ses compétences professionnelles afin de faire durer une procédures et d’augmenter ses honoraires ?

Votre comparaison avec un médecin semble judicieuse au départ puis vous dérivez sur un "pièce et main d'oeuvre" qui est absurde, les plans de traitement réalisé par les CD comprennent des dispositifs médicaux sur-mesure qui ne sont pas vendus, ils font parti d'un ensemble, d'un plan de traitement, quand les honoraires sur une prothèse dentaire sont de 500€ : vous n'achetez pas une prothèse dentaire 500€, vous êtes soignés pour 500€ et la prothèse dentaire posée et intégrée dans le plan de traitement n'est un élément de celui-ci.

Si vous deviez venir dans mon cabinet je vous "vendrais" avec plaisir une couronne au tarif de mon laboratoire à 150€ libre à vous de préparer votre dent, réaliser la provisoire, prendre l'empreinte, l'adapter, la sceller et en assurer le suivit, etc...

Si a quelconque moment de votre vie vous devez avoir la moindre suspicion sur la probité de votre avocat ou dentiste, il vous reste un choix et une liberté fondamentale : changez en !

Et s'il vous apparait qu'ils sont tous les escrocs que vous semblez suspecter : devenez dentiste ou avocat vous même...

Publié par Visiteur
21/12/14 22:50

Pourtant le devis indique prix de vente et confirme bien une séparation des actes. Donc vous vendez bien un produit.

Pourquoi faire autant de difficulté pour en indiqué le prix réel et justifier vos honoraires et votre prix de structure puisque c'est vous qui avez voulu toutes ces précisions?

Publié par Visiteur
21/12/14 22:52

"En gros, c'est la profession elle même qui a fait le choix non pas du principe du devis mais de ses modalités. Elle a fait modifier la loi, en annulant la mention du prix d’achat des prothèses et la production de la facture du laboratoire."

Non, ce n'est pas "la profession" mais le syndicat majoritaire et malheureusement représentatif de l'époque qui a fait ce choix, ce choix est loin d'être apprécié par l'ensemble de la profession, la CNSD ne cesse de payer cette "négociation" depuis, à noter que le projet de loi projetait de mentionner non pas le prix de vente mais le prix d'achat, le syndicat a à l'époque choisit une solution "moins pire" mais tout aussi scandaleuse ^^

En matière de "transparence" ce devis est tout simplement absurde et n'importe quel patient à qui je le remet depuis ne semble ni rassuré ni renseigné plus qu'il ne l'était avant, il n'est qu'humiliant et stigmatisant pour nous, laissant apparaître des informations fiscales qui n'ont rien à voir avec un rapport médical sain avec le patient.

Ce devis n'a qu'un objectif détourner les carences de l'assurance maladie en désignant les chirurgiens-dentistes comme responsable d'un reste à charge inacceptable alors que les remboursement de prothèse n'ont pas évolués depuis plus de 25 ans, et alors que nos honoraires sont largement dans la moyenne des pays Européens à niveau de vie similaire.

A côté de cette situation qui vous parait tout à fait normale manifestement, on évitera de mentionner le manque d'information sur les déficits chroniques des 70% d'activité restante aux tarifs conventionnés qui ne font l'objet d'aucune obligation légales d'information ou de stigmatisation, forcement ils sont remboursés.

Votre comparaison avec un hôpital pourrait être judicieuse si ce pan là de notre activité pouvait y être intégré, comme il ne l'est pas nous refusons cette situation et de payer deux fois : notre conventionnement et ses carences + notre transparence et le ridicule de cette situation.

Vous pouvez conclure à l'envi que nous n'avons pas le choix et que c'est la loi, c'est votre métier et vous avez bien raison.

Publié par Visiteur
21/12/14 22:54

"Mais vous, dentistes, il n'est pas normal que vous vendiez ce que vous prescrivez avec une marge commerciale. Ceci est interdit pour toutes les professions médicales, sauf vous. Pourquoi échapperiez vous à la règle?"

On ne vend rien pas plus le composite que l'amalgame ni la prothèse. On le fait parce que c'est nécessaire.
Dis donc un chirurgien te vends une prothèse de hanche, de genou, ou bien une prothèse cardiaque ? n'y aurait il pas un minimum de compétence dans leurs honoraires ?

"Donc vous êtes en train de nous dire que pour gagner votre vie, pour que votre travail soit rentable vous devez faire des prothèses.

C'est vrai mais c'est pas de notre fait on aimerait bien gagner notre vie sur les soins aussi, on les fait gracieusement à des tarifs les moins chers d'europe.
La majorité des patients consulte trop tard, la carie a cette particularité qu'elle évolue à bas bruit et quand ils consultent elle a déjà fait son oeuvre et heureusement pour les prothésistes la seule solution pour réparer ces pertes de substances importantes c'est la prothèse. Comme toutes les indications des prothèses médicales d'ailleurs.

"C'est comme si le médecin généraliste se mettait à vendre des cercueils parce que ses soins ne sont pas rentables. Ils ne vendent rien d'ailleurs que leur prestations, leurs connaissances, leurs expériences... mais pas de marchandise, pas de dispositif, rien de tout cela."

Un généraliste n'a que la consultation à 23 euros pour vivre. En plus c'est gratuit tout remboursé ( ca aide à être bien vu hein !) donc il ne vend rien ! Comme nous pour les soins gratuits tous remboursés !
Un dentiste qui fait de la prothèse par contre c'est mal ( curieux c'est pas remboursé) , aucune expérience, aucune connaissance, aucune prestation que de la vente avec des coefficients multiplicateurs.

C'est quand meme extraordinaire, on fait des soins conservateurs à des tarifs au raz des pâquerettes imposés par la sécu si bien qu'on ne vit que grace aux actes à honoraires libres ( pas seulement la prothèse hein !) et en plus on s'en prend plein la gueule et ca se retourne contre nous.
Tu prends les patients pour des cons ? celui qui les dents explosées par la carie , celui qui a des dents à remplacer on invente ? le chirurgien qui pose une prothèse de hanche à celui qui ne peut plus marcher, il invente ? C'est pas pareil ? hein ?

Publié par Visiteur
21/12/14 23:01

Tiens une collection "d'inventions"de confrères. Personnes sensibles s'abstenir ! -))))))

http://www.eugenol.com/sujets/389473-championat-de-france-de-bouche-pourrie-c-est-parti?page=1

C'est notre quotidien, pas besoin "d'inventer" de la prothèse.

Publié par maitremurielbodin
21/12/14 23:06

Je comprends vos arguments et je salue l'intelligence avec laquelle vous exposez la situation vue de votre côté.Sans doute, la majorité payent pour les excès de quelques uns mais c'est aussi la conséquence d'une concurrence entre confrères qui ne dit pas son nom. Désormais, le patient/client fera son choix en connaissance de cause entre plusieurs chirurgiens dentistes surtout quand ils ne sont pas conventionnés.
La chirurgie dentaire de soins n'est pas en cause; c'est plutôt l'esthétique et l'implantologie qui ont chamboulé la donne financière.

Publié par Visiteur
21/12/14 23:06

"A côté de cette situation qui vous parait tout à fait normale manifestement, on évitera de mentionner le manque d'information sur les déficits chroniques des 70% d'activité restante aux tarifs conventionnés qui ne font l'objet d'aucune obligation légales d'information ou de stigmatisation, forcement ils sont remboursés."

Laisses tomber, tu parles à des assistés pour qui papa ETAT doit tout payer de préférence avec l'argent des autres.

Publié par Visiteur
21/12/14 23:08

"Pourtant le devis indique prix de vente et confirme bien une séparation des actes. Donc vous vendez bien un produit."

C'est le législateur qui a souhaité réaliser cette distinction, mais je persiste qu'à part mes compétences je ne vend rien, dans le réalisation d'un traitement médical il existe des dizaines d’éléments de matériaux et de matériel nécessaire, pourquoi limiter alors la seule "vente" de la couronne par exemple ?

Pourquoi ne pas nous obliger à détailler les grammes de ciments les millilitres de silicone, les cm de cire, le gobelet plastique, les compresses, les sutures, pourquoi ne pas détailler le salaire de l'assistante, de la secrétaire, du comptable ?


Où est la transparence quand elle n'a que pour objet que de stigmatiser notre profession ?

"Pourquoi faire autant de difficulté pour en indiqué le prix réel et justifier vos honoraires et votre prix de structure puisque c'est vous qui avez voulu toutes ces précisions?"

Voir ma réponse plus haut concernant cette "transaction".

De plus si je devais justifier mes honoraires je le ferais en intégrant le manque à gagner des nombreuses séances de soins préalables et à suivre, ne croyez-vous pas ?

Quand au calcul du prix de structure il est complétement faux et inutilisable, on peut par exemple dans un même cabinet avoir deux associés qui partage à égalité complète les frais du cabinet et ont le même prothésiste des taux de structures différents, donc une usine à gaz qui délivre des chiffres faux pour rassurer l'électeur moyen qui se sentira bien rassuré.

Objectif atteint ^^

Publié par Visiteur
21/12/14 23:13

"Pourtant le devis indique prix de vente et confirme bien une séparation des actes. Donc vous vendez bien un produit.

Pourquoi faire autant de difficulté pour en indiqué le prix réel et justifier vos honoraires et votre prix de structure puisque c'est vous qui avez voulu toutes ces précisions?"

Merde à la fin; Vos prothèses on va vous les faire dans la rue comme ca on vous fera une ristourne vu qu'il n'y aura plus de cabinet à payer. On se rapprochera du "prix réel". !

Publié par Visiteur
21/12/14 23:19

Il est important aussi de rappeler le rapport de l’IGF :

« Aux termes de la réglementation actuelle, les chirurgiens-dentistes ont le monopole de la vente au public de prothèses dentaires, ce qui signifie qu'ils jouent nécessairement un rôle d'Intermédiaire, achetant la prothèse au prothésiste dentaire et la revendant au patient Le conseil, l'ajustement et la pose font appel à l'expertise spécifique des chirurgiens-dentistes. En revanche, dans la mesure où les chirurgiens-dentistes sont des professionnels de santé et non des commerçants, il y aurait une logique à ne pas leur faire jouer le rôle d'intermédiaire qu'ils jouent actuellement dans la vente aux patients des prothèses dentaires produites par les prothésistes dentaires. »

Proposition de réforme du rapport de l’IGF sur les professions réglementées :

« Une première option de réforme envisageable consisterait à Introduire plus de transparence et à séparer actes du chirurgien-dentiste et acquisition de la prothèse dentaire. Pour ce faire, il serait possible de réglementer le tarif de l'acte de conseil du chirurgien-dentiste, et le tarif de l'acte d'adaptation et de pose de la prothèse par le chirurgien-dentiste.

Les soins prothétiques se dérouleraient alors de la façon suivante : le chirurgien-dentiste choisirait la prothèse dentaire qui convient le mieux aux besoins de son patient, puis le patient réglerait directement au prothésiste dentaire l'achat de la prothèse, que le chirurgien-dentiste adapterait et poserait ensuite.

Le constat dressé par le rapport de l'IGF a de quoi inquiéter : dans le fonctionnement actuel de cette profession, les dentistes n'auraient pas intérêt à dispenser des soins conservateurs et chirurgicaux, alors qu'ils peuvent se procurer des revenus autrement plus importants avec les soins prothétiques et la vente des prothèses. Et dans une telle situation, comment s'assurer de manière concrète qu'un dentiste utilise vraiment toutes les ressources offertes par les soins les moins mutilants et les moins chers, et qu'il ne favorise par intérêt le recours aux prothèses ?

Pourquoi ne pas accepter que le consommateur paye et choisisse son prothésiste, comme le propose l'IGF?

Publié par maitremurielbodin
21/12/14 23:26

Voici une fourchette de prix des protheses dentaires généralement constatés dans la plupart des cabinets dentaires en France Métropolitaine en 2013.
Type de prothèse dentaire Prix minimum Prix maximum
Couronne dentaire/Couronne métallique nickel/chrome 350 € 500 €
Couronne céramique 600 € 1500 €
Couronne ceramo-metallique 500 € 1200 €
Inlay Core Inlay Core 125 € 300 €
Inlay Core claveté 125 € 300 €
Prothèse dentaire amovible
Appareil 1 à 3 dents 380 € 550 €
Appareil 4 ou 5 dents 450 € 700 €
Appareil 6 dents 540 € 850 €
Appareil 7, 8 ou 9 dents 600 € 1 000 €
Appareil 10 ou 11 dents 750 € 1 100 €
Appareil 12 ou 13 dents 1 000 € 1 400 €
Appareil completparmâchoire 1 230 € 2 500 €
Onlay Onlay céramique 400 € 800 €
Onlay composite 200 € 500 €
Facette céramique 600 € 1 100 €

C'est donc un différentiel du simple au double et cela n'a rien à voir avec le prix d'achat au prothésiste. Les honoraires de soins du dentiste se rajoutent en sus ainsi que ses frais de structure.

Publié par Visiteur
21/12/14 23:27

"Je comprends vos arguments et je salue l'intelligence avec laquelle vous exposez la situation vue de votre côté.Sans doute, la majorité payent pour les excès de quelques uns mais c'est aussi la conséquence d'une concurrence entre confrères qui ne dit pas son nom. Désormais, le patient/client fera son choix en connaissance de cause entre plusieurs chirurgiens dentistes surtout quand ils ne sont pas conventionnés."

Faut les chercher les dentistes non conventionnés il doit y en avoir une petite centaine sur 40 000 !-)))
Moi je choisis mon dentiste en connaissance de cause et le critère financier n'entre pas en ligne de compte seule la compétence l'est et pour cause je suis dentiste donc je sais ou aller pour ne pas avoir de problèmes désagréables par la suite. -))))

"La chirurgie dentaire de soins n'est pas en cause; c'est plutôt l'esthétique et l'implantologie qui ont chamboulé la donne financière."

Dans ce cas faites vous poser des appareils résine comme dans le bon vieux temps ou rien du tout une bouche de bébé c'est joli non ?
Ca n'est que de l'esthétique les dents ! -))))
Vous voulez quoi en fait ? une porsche au prix d'une dacia ? Ca va pas être possible !

Publié par Visiteur
21/12/14 23:30

Et aussi, l’avis 12 A 06 de l’autorité de la concurrence :

L'autorité de la concurrence a rendu un avis en mars 2012 concernant les effets de l'exclusivité de la vente des prothèses dentaires par les chirurgiens-dentistes.

Les prothésistes souhaitaient instaurer une relation directe entre prothésistes et patients alors qu'à l'heure actuelle le prothésiste n'intervient que sur commande exclusive du chirurgien-dentiste pour le compte de son patient.

L’autorité de la concurrence a effectivement relevé "une insuffisante dynamique concurrentielle au détriment des patients". Mais à l’époque, elle n'a pu donner raison aux prothésistes, ne pouvant remettre en cause la réglementation qui consacre le monopole de l'art dentaire.

Aujourd'hui ce monopole est remis en cause.

La demande des prothésistes est d’actualité.

Il est important aussi de rappeler que :

"La responsabilité des prestataires de services de soins, qui ne peuvent être assimilés à des distributeurs de produits ou dispositifs médicaux et dont les prestations visent essentiellement à faire bénéficier les patients des traitements et techniques les plus appropriés à l'amélioration de leur état, ne relève pas, hormis le cas où ils en sont eux-mêmes les producteurs, du champ d'application de la directive et ne peut dès lors être recherchée que pour faute lorsqu'ils ont recours aux produits, matériels et dispositifs médicaux nécessaires à l'exercice de leur art ou à l'accomplissement d'un acte médical".

Pour l’appareillage dentaire mise au point de la Cour de cassation avec l’arrêt n°11-21633 du 31 octobre 2012 et surtout l'arrêt n° 12-12300 du 20 mars 2013, la Cour de cassation, suivant les analyses et préconisations du rapporteur et de l'avocat général, juge que le chirurgien-dentiste, comme tous les autres professionnels de santé, ne peut être tenu que d'une obligation de moyens, y compris dans la « délivrance d'un appareillage ».

Ce sont bien les prothésistes dentaires qui ont une obligation de résultat.

Il est à noter que les prothèses dentaires sont fabriquées sur mesure, qu’elles sont donc déjà ajustées par le prothésiste. Les dispositifs médicaux sur mesure ne sont pas des fabrications en série et ne sont donc en aucun cas adaptées par le dentiste qui n’en effectue que la mise en service après vérification de l’ajustage en bouche. Il ne sert que d’intermédiaire sans responsabilité.

Le patient/client ne devrait il pas faire son choix en connaissance de cause entre plusieurs chirurgiens dentistes et aussi entre plusieurs prothésistes dentaires?

la Commission Nationale de la concurrence d’Espagne vient de condamner les chirurgiens-dentistes qui souhaitaient interdire la vente directe et le libre choix du prothésiste dentaire au patient. En France, les dentistes s’accordent le monopole pour déterminer le prix qui sera appliqué aux consommateurs mais aussi le choix du laboratoire.

Publié par Visiteur
21/12/14 23:33

Il est important aussi de rappeler le rapport de l’IGF :

« Aux termes de la réglementation actuelle, les chirurgiens-dentistes ont le monopole de la vente au public de prothèses dentaires, ce qui signifie qu'ils jouent nécessairement un rôle d'Intermédiaire, achetant la prothèse au prothésiste dentaire et la revendant au patient Le conseil, l'ajustement et la pose font appel à l'expertise spécifique des chirurgiens-dentistes. En revanche, dans la mesure où les chirurgiens-dentistes sont des professionnels de santé et non des commerçants, il y aurait une logique à ne pas leur faire jouer le rôle d'intermédiaire qu'ils jouent actuellement dans la vente aux patients des prothèses dentaires produites par les prothésistes dentaires. »

Proposition de réforme du rapport de l’IGF sur les professions réglementées :

« Une première option de réforme envisageable consisterait à Introduire plus de transparence et à séparer actes du chirurgien-dentiste et acquisition de la prothèse dentaire. Pour ce faire, il serait possible de réglementer le tarif de l'acte de conseil du chirurgien-dentiste, et le tarif de l'acte d'adaptation et de pose de la prothèse par le chirurgien-dentiste.

Les soins prothétiques se dérouleraient alors de la façon suivante : le chirurgien-dentiste choisirait la prothèse dentaire qui convient le mieux aux besoins de son patient, puis le patient réglerait directement au prothésiste dentaire l'achat de la prothèse, que le chirurgien-dentiste adapterait et poserait ensuite.

Le constat dressé par le rapport de l'IGF a de quoi inquiéter : dans le fonctionnement actuel de cette profession, les dentistes n'auraient pas intérêt à dispenser des soins conservateurs et chirurgicaux, alors qu'ils peuvent se procurer des revenus autrement plus importants avec les soins prothétiques et la vente des prothèses. Et dans une telle situation, comment s'assurer de manière concrète qu'un dentiste utilise vraiment toutes les ressources offertes par les soins les moins mutilants et les moins chers, et qu'il ne favorise par intérêt le recours aux prothèses ?

Publié par maitremurielbodin
21/12/14 23:37

Si les dents ne sont pour vous que de l'esthétique, alors je doute que vous soyez dentiste...mais plutôt un commercial dans le dentaire...les dents sont la porte de la santé...une mauvaise hygiène, un mauvais suivi et les intestins, l'estomac trinquent et le reste. Tous les médecins vous le diront. La mode de la blancheur des dents est dévastatrice pour la plupart des patients mais qui le dit dans une profession qui je le rappelle est une profession de santé.

Publié par Visiteur
21/12/14 23:43

Quand au calcul du prix de structure il est complétement faux et inutilisable, on peut par exemple dans un même cabinet avoir deux associés qui partage à égalité complète les frais du cabinet et ont le même prothésiste des taux de structures différents, donc une usine à gaz qui délivre des chiffres faux pour rassurer l'électeur moyen qui se sentira bien rassuré.

Objectif atteint ^^

Une usine à gaz à la francaise, comme d'hab. Je sors 2 devis :

Le nouveau destiné à la mutuelle, pour qu'ils s'amusent avec ( agraffé car cette merde fait tout de suite plusieurs pages)

L'ancien pour informer le patient de son reste à charge ( ou pas), car finalement c'est la seule chose qui l'intéresse ! Il n'a rien demandé lui le patient ce sont comme d'habitude des personnes qui décident ce qui est bon pour lui qui sont à l'origine de cette aberration.

Par contre au niveau des contrats mutuelle ouh là là il y a des choses à dire, quelle transparence ! -))))))
Des tarifs du simple au quadruple minimum, et pour les memes
prestations ! essayez de vous faire une idée d'un rapport qualité prix je vous souhaite bien du courage. Et pour les adhérents macifs qui trouvent qu'ils ne sont pas bien remboursés qu'ils se consolent francois gabart après avoir fait des exploits en monocoque va bientôt recevoir un trimaran géant : à fond avec la macif ! -))))

Publié par Visiteur
22/12/14 01:29

Derrière un plan de traitement se cache en vérité l'achat et la revente du DMSM.
Bonjour madame Nochico comment aller vous, bon alors j'ai bien réfléchie avec toutes l'équipe de la médecine dentaire et pour votre édentation mon plan de traitement va consister a vous refaire un appareil du haut et un appareil du bas !!!
"ahhhhhhhh bon.... je suis très très surprise je m'attendais a une totale
Ça c'est du diagnostique de compétition, il faut au moins un bac +6 ...
merci DOCTEUR mais il me faudra revenir combien de fois ?"
Attendez voir ...........?????.....
Alors:
Empreintes primaires aux algues brunes 1 séance de 30 minutes
Empreintes secondaire aux clou de girofles, piments et cannelle 1h
Enregistrement du maxillaire inférieur par rapport aux maxillaire supérieure 30 minutes
Essayage des dents sur cire 10 minutes
Délivrance, contrôle d'occlusion et explication de la mise en place, que vous faites vous même depuis 20 ans . 20 minutes
Voili voila en gros 2 ou 3 heures et BOUMMMMMMMMMMMM a peu près 3600 euros de plan de traitement prothétique CONTRE a peu près 500 euros de prothèses négocier par le dentiste si on veux bien avoir quelque chose a fabriquer au lieu de faire les ménaches dans les cache d'escalier!!!
Et la vous vous dites... fumier de prothésiste qu'elle culot !!!
Pourquoi qu'elle culot c'est pas la vérité ?
Si nous demain, les boniches du dentaire on rattachaient au prix de vente de nos articles, les frais de fonctionnement de notre laboratoire avec marbre d'Italie au sol, plus la main d'oeuvre réel + le prix de la matière première, vous feriez comment pour vous pavaner ?
A oui !!! vous nous couperiez les vivres en envoyant tout en Hongrie ou en Chine ou Madagascar ....
Vous êtes des dieux en gros qui avaient le droit de vie ou de mort sur nos entreprises parce que vous avez un bac +5 ou +6 ...
En attendant c'est pas Grace a votre métier que vous vous en mettez pleins les fouilles mais Grace aux boniches du dentaire qui travaillent pour vous, pour une misère avec son bacagalére + 10 ou +15 ou +30
Bonsoir

Publié par Visiteur
22/12/14 08:05

Il nous manquait dans la galerie de portrait le prothésiste incompétent et frustré qui vient anonymement se payer du dentiste.

Vous n'aimez pas votre métier, faites autre chose ou progressez dans votre métier les prothésistes avec lesquels je travaille semblent équilibrés et heureux de vivre de leur métier, j'ai des rapports normaux, amicaux et professionnels avec eux, ça ne semble pas être votre cas, le problème ce n'est pas les dentistes, c'est vous.

Je vais répondre à Mr SNEF une dernière fois le débat semble tourner en rond les arguments devenant redondants et le sujet attirant les trolls va vite devenir invivable.

"Les soins prothétiques se dérouleraient alors de la façon suivante : le chirurgien-dentiste choisirait la prothèse dentaire qui convient le mieux aux besoins de son patient, puis le patient réglerait directement au prothésiste dentaire l'achat de la prothèse, que le chirurgien-dentiste adapterait et poserait ensuite."

Je n'y voit aucun intérêt, j'aimerai connaître les critères qui permettront au patient lambda (n'y connaissant rien en matériel, matériau et technique) de choisir "son" prothésiste ?

De la même façon que je vous tendrai un catalogue pour choisir un stents ou une PTH, le seul critère retenu car compréhensible par le patient sera le prix.

Et pourtant il ne s'agit JAMAIS du critère retenu par le chirurgien-dentiste pour choisir son laboratoire, d'autres éléments de choix qu'il peut appréhender sont bien plus importants, élements qui sont appris dans sa formation et qui lui permette d'évaluer et de juger de la qualité et du choix des dispositifs médicaux qu'il reçoit, dans un seul but : votre santé.

Je doute de plus, fortement que le patient s'y retrouve financièrement, je ne sais pas comment serait taxé par l'état le dispositif médical (qui actuellement n'est pas assujetti à la TVA), quand aux dentistes la première réaction (et la seconde) serait de déduire le prix d’achat de leur labo de leurs honoraires et certainement de prévoir un surplus d'honoraires.

En effet si je dois travailler "de force" avec un laboratoire decidé par le patient je serais soumis aux mêmes obligations que si je l'avais choisit (ce sera d'ailleurs une source inépuisable de litiges, chacun se renvoyant la balle) donc je prévoirais à l'avance le coût des rendez-vous nécessaire, ceux-ci sont habituellement faible puisque le chirurgien-dentiste à tout intérêt à choisir son laboratoire pour ses compétences plutôt que pour son prix, en tout état de cause et à titre personnel je refuserais cette disposition et ferais tout ce qui est possible pour y échapper !

"Le constat dressé par le rapport de l'IGF a de quoi inquiéter : dans le fonctionnement actuel de cette profession, les dentistes n'auraient pas intérêt à dispenser des soins conservateurs et chirurgicaux, alors qu'ils peuvent se procurer des revenus autrement plus importants avec les soins prothétiques et la vente des prothèses. Et dans une telle situation, comment s'assurer de manière concrète qu'un dentiste utilise vraiment toutes les ressources offertes par les soins les moins mutilants et les moins chers, et qu'il ne favorise par intérêt le recours aux prothèses ?"

Une seule réponse : vous ne pouvez pas !

Un excellent constat qui rappelle d'autres fonctionnements de la vie de tout les jours : comment puis-je être sûr que mon garagiste ne me change pas mes plaquettes de freins pour rien, que le laboratoire d'analyse ne se trompe pas, que les fruits et légumes achetés au marché sont bien bio, que le restaurateur me sert bien un plat frais et pas congelé, etc...

La relation avec autrui, monsieur SNEF est basé sur la confiance, vous êtes adulte et tout les jours des gens dans votre métier vous font confiance et pense que vous travaillez à leur bien-être si vous décidez de trahir cette confiance et que vous le faites de façon intelligente personne ne se rendra compte de rien, mais il existe dans notre beau pays des instances auxquelles vous pouvez faire appel en cas de litiges ; sécurité sociale, conseil de l'ordre, expertises diligentés par votre mutuelle ..

Cela existe depuis plus de 50 ans.

Maître Bodin pourra confirmer (et je ne peux parler que des affaires relayées par les médias) que l'on trouve malheureusement exactement le même pourcentage d'avocat véreux, fricotant avec le grand banditisme ou le pouvoir politique à des fins d'enrichissement personnel que de dentiste véreux ou trichant avec leurs patients ou l'assurance maladie.

Les peines prononcées, radiation du barreau ou d'exercice professionnel chez nous sont régulièrement prononcée à l'encontre de ces professionnels qui ont trahis leurs patients.

Donc Monsieur Snef à moins de devenir dentiste vous-mêmes vous resterez condamné à faire confiance à votre chirurgien-dentiste, médecin, garagiste, restaurateur, etc... le reste de votre vie, tout les rapports de l'IGF du monde n'y changeront rien ...

Un rappel pour en effet montrer l'urgence de s'occuper de ce sentiment de perte de confiance :

http://www.cnsd.fr/actualite/news/750-88-des-francais-ont-confiance-en-leurs-chirurgiens-dentistes

Publié par Visiteur
22/12/14 08:33

Copié collé Maitre Bodin ,transposons aux avocats:
Frais divorce :il faut compter entre 1 000 et 4 000 € de frais d'avocat en province. À Paris, les tarifs sont plus élevés.
C'est donc un différentiel du simple au quadruple et n'a rien à voir avec les fournitures : frais de stylos ou de photocopieuse..c'est donc le revenu de l' avocat .on va me répondre difficulté du dossier, et bien nous aussi ,chaque cas est particulier ...et les prothésistes ont des tarifs différents( perso ,j'en ai deux ,dont un à qui je fais appel pour des cas plus complexes)

Publié par Visiteur
22/12/14 09:17

Oui, les charges de structures d'un cabinet ne sont pas identique entre un jeune dentiste qui s'installe aujourd'hui avec un pret imobililier et un pret professionnel et un dentiste plus agés qui à acheté il y a trente ans et utilise le meme materiel depuis 10 ans.

De meme la CFE ne sera pas la meme en fonction du lieu d'excercice.

Enfin comme tout un chacun, nous devons nous loger ainsi que notre famille. Et c'est les revenus degagés de notre activité qui nous permettent aussi de nous loger ce qui se fera à des couts différents entre la creuse et un centre urbain.

Le prix d'une baguette n'est pas unique en france. Entre un supermarché, un boulanger dans une petite ville, un boulanger dans un centre ville d'une aglomeration, le tarif va varier. De meme si le boulanger est locataire proprietaire ancien ou recent.

Normalement ces differences de tarifs devraient etre lissées sur l'ensemble des soins pratiqués par les cabinets. Or une grande partie est à tarif imposé et une minorité des soins eux sont à honoraires libre et permettent ces lissages en fonction du lieux d'excercice, des investissements pro et perso, de l'etat de remboursement des investissements.

Publié par Visiteur
22/12/14 11:47

"Si les dents ne sont pour vous que de l'esthétique, alors "je doute que vous soyez dentiste...mais plutôt un commercial dans le dentaire...les dents sont la porte de la santé...une mauvaise hygiène, un mauvais suivi et les intestins, l'estomac trinquent et le reste. Tous les médecins vous le diront. La mode de la blancheur des dents est dévastatrice pour la plupart des patients mais qui le dit dans une profession qui je le rappelle est une profession de santé"

C'est vous qui faites cette différence. L'esthétique en dentaire c'est intervenir quand il n'y en a pas besoin fonctionnellement genre blanchiment et facettes céramiques de présentateur télé. Ca concerne une minorité de patients, la même en général que celle qui a les moyens de se payer des implants.

Publié par Visiteur
22/12/14 11:58

"Il nous manquait dans la galerie de portrait le prothésiste incompétent et frustré qui vient anonymement se payer du dentiste"
Tout à fait il y en a qui on la naïveté de croire que si on diminue nos tarifs ou qu'ils fassent les prothèses de A à Z ça leur permettrait d'augmenter les leurs.
C'est comme Leclerc avec les pharmacies, il a la parapharmacie, il veut les médicaments sans ordonnance mais pas les médicaments sous ordonnance ( à des tarifs sécu de merde, comme nous les soins).
Denturologues-Leclerc même combat.

Publié par Visiteur
22/12/14 15:42

Exocet... Prothésiste dentaire depuis 45 années, je trouve vos propos insultants et médiocre, vis a vis de ceux et celles ,sur qui vous culbutez sans vergogne depuis des décennies sur leur savoir faire incontestable d'une part, et tout cela,en minimisant leur rôle de fabricants de prothèses dentaires dont vous vous êtes accaparé le titre d'autre part , ceci pour justifier vos culbutes indécentes que vous réalisez sur l'achat et la revente des ces prothèses sans compter sur celles que vous importé de Chine a vil prix.Vous n'exercez pas la médecine, vous faites du commerce et cela doit s’arrêter... Pour le bien de la santé publique et du pouvoir se faire soigner dignement pour tous nos concitoyens.

Publié par Visiteur
22/12/14 16:00

Mais tu peux penser ce que tu veux, je m'entend très bien avec mon prothésiste qui lui n'est ni grincheux ni frustré et gagne très bien sa vie.

Publié par Visiteur
22/12/14 18:15

Bravo exocet
Tu est l'incarnation du bon rapport, existant entre prothésistes et dentiste.
C'est comme ça dans la vrai vie on a une passion commune, des valeurs communes, des travaux en communs...
Les dentistes font un travail de qualité et le prothésiste est le prolongement intellectuelle et manuel du praticien ... Son troisième bras !
chacun d'entre eux, se doit d'être heureux dans son travail et doit etre rétribuer a hauteur de son cursus scolaire et ou de son niveau de compétence soit 80 % ou plus pour le dentiste et 20 % ou moins pour pour le prothésiste en fonction de la région ou du patient CMU ou pas !
Tous prothésistes n'étant pas en accord avec se merveilleux mode de fonctionnement, gracieusement offert par le fournisseur officiel est un prothésiste raté, un troll, un incompétent frustré et cerise sur le gâteau un denturologue de l'UNPPD ...
Le syndicat association perspective dentaire et ses 284 labos agrées France prothèses qui défendent 2300 emplois vont venir soufflet sur les nuages de l'opacité de notre condition d'exercice avec d'autre syndicats de prothésistes dentaires.
Maintenant toi aussi tu peux penser ce que tu veux et n'oublie pas la boite de chocolat pour tes prothésistes comme chaque années ...

Publié par Visiteur
22/12/14 18:38

40% des Français n'ont plus accès aux prothèses dentaires du fait de leur coût exorbitant a la sortie de vos cabinets pour cause de soins pas assez rentables soit-disant.Et sur les 60% restant, 40% sont importé de Chine , de Turquie etc... a moins de 35€ la dent céramique remboursé a l'aveugle par la sécu/ sociale "75€25" et par les mutuelles jusqu’à 600% de ce tarif de base opposable. Il y a de quoi être grincheux et frustré quand on est artisan dépendant a 100% de votre bon vouloir et de surcroît perdre sa maison et son laboratoire aux enchères publiques.

Publié par Visiteur
22/12/14 21:10

"Les dentistes font un travail de qualité et le prothésiste est le prolongement intellectuelle et manuel du praticien ... Son troisième bras !
chacun d'entre eux, se doit d'être heureux dans son travail et doit etre rétribuer a hauteur de son cursus scolaire et ou de son niveau de compétence soit 80 % ou plus pour le dentiste et 20 % ou moins pour pour le prothésiste en fonction de la région ou du patient CMU ou pas !"

Ben comme ca, ca équilibre, moi je passe 30 % de mon temps à faire de la prothèse et toi 100 % le reste étant passé à faire des soins à perte.
j'en ai connu un comme toi, bien qu'ayant un patrimoine immobilier imposant il continuait à chouiner sur ces salopards de dentiste qui l'exploitaient.
Il faudrait que tu essaies de bosser sur du vivant, c'est un peu plus sport que sur des empreintes en plâtre.

Publié par Visiteur
22/12/14 21:42

"40% des Français n'ont plus accès aux prothèses dentaires du fait de leur coût exorbitant a la sortie de vos cabinets pour cause de soins pas assez rentables soit-disant.Et sur les 60% restant, 40% sont importé de Chine , de Turquie etc... a moins de 35€ la dent céramique remboursé a l'aveugle par la sécu/ sociale "75€25" et par les mutuelles jusqu’à 600% de ce tarif de base opposable. Il y a de quoi être grincheux et frustré quand on est artisan dépendant a 100% de votre bon vouloir et de surcroît perdre sa maison et son laboratoire aux enchères publiques."

35 euros ? tu n'as pas l'adresse STP ca ferait gagner 115 euros à mes patients sur le prix total.-)))
Mais encore faudrait il savoir de quoi on parle :

1. 75,25 c'est pas le tarif de base.C'est 70 % du tarif de base.
2. Il n'est pas opposable sinon tu aurais 0 boulot à faire.-)))
3. Ce sont les soins dont les tarifs de base sécu sont opposables. ( sauf les onlays, qui sont de la prothèse qui passent en soins : total des courses on en fait pas vu les bases de remboursements ridicules)
4.. 75,25 c'est moins qu'il y a 26 ans à l'époque la sécu remboursait 80 % du tarif de base.
5. Une mutuelle à 600 % ( en fait 530% car ils s'accaparent les 70 % sécu pour gonfler leur pourcentages) c'est au minimum 150 euros par mois, 3 mois de cotisation et ca te paye une céramique qui va durer 15 ans ( voir plus !). Il faut être un assuré aveugle pour payer une mutuelle ce prix là, en effet !

Dévitalisation molaire 80 euros ( 1H 30 de travail) soins conservateurs 3 faces 40 euros, 2 faces 30 euros, une face 20 euros. Extraction 30 euros ( 15 euros la 2eme et les suivantes si faites dans la séance). En gros. Les soins les moins chers d'Europe.
Pour payer les charges du cabinet, il faut en faire Minimum 3 par demi-heure. C'est mission impossible à moins de faire de la merde.

100 % des salariés francais voient leur salaire divisé par 2 avec toutes les charges qu'ils doivent payer. Un salarié francais coute cher et est très mal payé. Ceci explique pourquoi leur pouvoir d'achat est si faible.
Personnellement je paie 9000 euros par an ma sécurité sociale et elle me rembourse 75,25 euros par céramique. Ma mutuelle 900 et elle me rembourse 230 % de la base soit 247,25 euros par ceram. Il y a comme un léger problème non ? Comme une impression de se faire enfler !

Publié par Visiteur
22/12/14 21:56

Pardon il y a 26 ans c'était 75 % du tarif de base ( 107,5 euros c'est toujours le meme aujourd'hui) Faut pas pousser !-))))

Pour cette leçon de nomenclature sécu, qui je l'espère t'a ouvert les yeux sur la notion de "dépassements d'honoraires" sur des bases de remboursement figées depuis les années 80, ca fera 87 euros. -)))))

Publié par Visiteur
22/12/14 22:26

Voici une fourchette de prix des protheses dentaires généralement constatés dans la plupart des cabinets dentaires en France Métropolitaine en 2013.
Type de prothèse dentaire Prix minimum Prix maximum
Couronne dentaire/Couronne métallique nickel/chrome 350 € 500 €
Couronne céramique 600 € 1500 €
Couronne ceramo-metallique 500 € 1200 €
Inlay Core Inlay Core 125 € 300 €
Inlay Core claveté 125 € 300 €
Prothèse dentaire amovible
Appareil 1 à 3 dents 380 € 550 €
Appareil 4 ou 5 dents 450 € 700 €
Appareil 6 dents 540 € 850 €
Appareil 7, 8 ou 9 dents 600 € 1 000 €
Appareil 10 ou 11 dents 750 € 1 100 €
Appareil 12 ou 13 dents 1 000 € 1 400 €
Appareil completparmâchoire 1 230 € 2 500 €
Onlay Onlay céramique 400 € 800 €
Onlay composite 200 € 500 €
Facette céramique 600 € 1 100 €

C'est donc un différentiel du simple au double et cela n'a rien à voir avec le prix d'achat au prothésiste. Les honoraires de soins du dentiste se rajoutent en sus ainsi que ses frais de structure.

Ces chiffres sont faux du moins pour les minimum. Pour les maximum c'est possible, par exemple pour des dentistes dont le cabinet sur paris ( 100 m2 par exemple) vaut rien qu'en immobilier pas loin d'un million d'euros, et je ne parle meme pas de son domicile. A titre de comparaison le mien ( 200 m2) je l'ai payé 80 000 euros. Vous comprendrez aisément que les charges ne sont pas les memes.
Mes tarifs :
Céramo métallique : 480 euros.
Céramique 550.
Inlay core : 180 euros
Couronne métal : 250 euros
Onlay ceramique : 350 euros.
Appareil Complet.

Ces tarifs sont dans la moyenne de ma région : Bretagne.
Et je travaille exclusivement avec un prothésiste francais. Par contre si vous continuez à nous faire chier avec la prothèse d'importation et mettre tout le monde dans le meme sac, je vais finir par vous faire plaisir !
Les tarifs de prothèse des prothésistes n'ont quasiment pas bougé depuis 20 ans comme ceux des dentistes d'ailleurs. Arrêtez de raconter des conneries.
Par exemple il y a 24 ans je travaillais en mutuelle, la céramique y était facturée 2700 francs soit 400 euros.

Publié par Visiteur
22/12/14 22:28

Pardon, Appareil complet 900 euros.

Il est temps que j'augmente mes tarifs ! -))))

Publié par Visiteur
22/12/14 22:56

vous dites:Nous aurons toujours des bouffeurs de dentistes qui rejetteront leur incapacité à avoir de bonnes dents sur notre profession et pourtant, si à vos yeux, nous sommes responsables de tant de maux, nous ne sommes pas responsables de leur manque de soins, de leur hygiène car rien ne vient d'une fatalité!

réponse: vous refusez de soigner, vous n'êtes intéressés que par la prothése!

Merde alors et quand tu vois arriver des patients dans cet état là tu fais quoi ? Tu leur conseille de se brosser les dents ? -))))

http://www.eugenol.com/sujets/389473-championat-de-france-de-bouche-pourrie-c-est-parti?page=1

Publié par Visiteur
22/12/14 23:45

A cause de leurs prix prohibitifs, les dentistes freinent l’accès aux prothèses à une majorité de la population.

Ils freinent également l’économie du marché de la prothèse dentaire. Les prothésistes ne travaillent pas comme ils devraient non pas par manque de demandes mais parce que l’intermédiaire est trop gourmand.

La commission européenne a pris la décision politique d’ouvrir les marchés à la concurrence. Pour ce faire, elle a émis des directives, donné des précisions par l’intermédiaire de sa cour européenne de justice et a demandé aux états membres de faire des réformes structurelles en profondeur.

Le secteur de l’appareillage prothétique dentaire en fait partie. Dans ce secteur des directives ont été transposées en droit français et de nouvelles lois sont applicables. La cour de cassation a changé la jurisprudence en se basant sur les précisions de la cour européenne de justice. Une réforme structurelle des professions réglementées est attendue par l’Europe.

L’unppd n’est plus la seule organisation à représenter notre profession. Aujourd’hui plusieurs syndicats et associations de prothésistes sont prêts à intervenir pour défendre nos droits.

Croyez bien que les prothésistes se battront pour obtenir ce qu’ils veulent. Si la France ne transcrit pas les lois comme il se doit et n’ouvre pas la concurrence, la transparence sur les prix, le libre choix du consommateur et la publicité pour les prothésistes, ils saisiront la commission européenne.

Plusieurs pays européens ont adopté la vente directe aux consommateurs et ont modifiés leur législation pour permettre que des actes de basse technicité soient effectués par des prothésistes dentaires sans que cela affecte la santé publique, bien au contraire.

Nous voulons la liberté de vendre nos fabrications aux consommateurs, la liberté de faire de la publicité au public et nous voulons que le consommateur ait la liberté de choisir son prothésiste. Les citoyens européens doivent bénéficier des mêmes prestations et fabrications partout en Europe, y compris en France, dans les mêmes conditions.

Publié par Visiteur
23/12/14 00:35

Je ne connais pas le degré de frustration des uns et des autres, mais pour ma part, je me réjouis d'être avocat: je peux ainsi aussi bien défendre le dentiste mécontent et insatisfait de sa vie, que le prothésiste dévalué et malheureux que le patient impatient et souffrant...bref, si j'avais des motifs d'insatisfaction s'agissant de mon exercice professionnel, je ne peux qu'être revigorée par l'immense champ de plaintes en tous genres que vous me proposez. C'est de l'humour bien sur. Je préfère le dire pour ne pas passer à côté du premier degré. Par contre, je retiens que le jeu des pouvoirs à encore de beau jour...diviser pour mieux régner, n'est ce pas l'idée géniale qui a le succès que l'on vérifie en lisant les uns et les autres quand ils faudrait ramer dans le même sens...mais ça, c'est pas pour demain pour certains qui n'aiment rien tant que la contradiction pour la contradiction même avec ceux qui proposent les mêmes arguments...il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre...et comme dit la pub, c'est pas fini!

Publié par Visiteur
23/12/14 00:38

1750 Laboratoires ont fermé ces dix dernières années avec ce fléau des importations de prothèses et la pression dégelasse sur les prix des prothésistes Français devant faire face a cette concurrence déloyale qui en découle. Les listings clients dentistes de TNT sont déjà a l'IGF et cela va leur donner du grain a moudre pour un bon bout de temps.Vos honoraires sur les soins dentaire vous regardent,nous on ne vous demande pas de négocier nos fournitures et nos charges qui sont devenu insupportable pour un petit artisanat comme le notre en cette période de crise... Achetez Français, cela est la moindre de chose de votre part en reconnaissance des études gratuites que vous avez pu faire grâce aux impôts de ceux qui n'ont pas eu cette chance comme vos prothésistes...

Publié par Visiteur
23/12/14 07:48

"Achetez Français, cela est la moindre de chose de votre part en reconnaissance des études gratuites que vous avez pu faire grâce aux impôts de ceux qui n'ont pas eu cette chance comme vos prothésistes..."

Ah ! on y est ! Dis donc tu appelles ca de la chance de réussir le concours de médecine ?
Question impôts ca va j'ai remboursé depuis belle lurette mes études effectuées sans aucune bourse.

Publié par Visiteur
23/12/14 07:58

1750 Laboratoires ont fermé ces dix dernières années avec ce fléau des importations de prothèses et la pression dégelasse sur les prix des prothésistes Français devant faire face a cette concurrence déloyale qui en découle.

C'est sur les labos individuels n'ont aucune chance. Mon prothésiste a 18 salariés.

Les listings clients dentistes de TNT sont déjà a l'IGF et cela va leur donner du grain a moudre pour un bon bout de temps.

Et ? Tu crois que les labos chinois font leurs prothèse dans une basse cour ? Ce sont des labos de 2000 personnes avec du matos CFAO que tu ne peux imaginer.

Vos honoraires sur les soins dentaire vous regardent,nous on ne vous demande pas de négocier nos fournitures et nos charges qui sont devenu insupportable pour un petit artisanat comme le notre en cette période de crise..

Ah ! C'est pas plutot " RSI m'a tuer " ton problème ?-))))
Les bases de remboursement de prothèse ridicules et figées depuis 26 ans regardent les patients c'est pas de notre faute si ils ont plus en plus à charge, ils n'ont qu'à demander des comptes à la sécu.

Publié par Visiteur
23/12/14 11:26

Bonjour, les Docteurs en Médecine Bucco-dentaire ne doivent pas faire commerce de leur art, ils achètent un produit fini(mise sur le marché du DMSM par le fabricant)qu'ils revendent! Leurs problèmes de soins "sous payés" ne devraient pas rentrer en ligne de compte, et ne regarde en rien la prothèse dentaire (DMSM), ni le patient. Ce patient devrait être le client du fabricant du dispositif médical sur mesure!

Publié par Visiteur
23/12/14 15:54

cher maître,
Nous avons attendu de voir les réactions des un et des autres pour intervenir, vous avez osé touché les dentistes, crime de lèse majesté, voulez vous visiter notre site et son forum:
www.association-denturologiste.fr
vous en saurez plus sur les relations dentistes prothésistes, et sur une lutte de libération qui dure depuis plus de 50 ans !!!!
Respectueusement.
Michel Benhaïm

Publié par Visiteur
23/12/14 17:14

Masciu dit "le nombre d'heures de travail facturées par des honoraires":calculons :préparation d'une dent 20 minutes, prise d'empreinte 10 minutes, essayage (la plupart sautant l'essayage de la chape)10 minutes scellement ou collage 10 minutes. Soyons large cela représente 1 heure = minimum 550€ (les soins sont à part déjà payés)vous dites le "nombre d'heures" c'est large!
Lou Ravi dit "adapter" heu docteur je fabrique des DMSM c'est du sur mesure, vous adapter le sur mesure docteur! Vous êtes fort docteur!
Vous ne devriez pas vendre vos prescriptions docteurs, vous êtes la seule profession médicale à le faire! Le chirurgien orthopédique ne vend pas la prothèse qu'il vous place, le dermato ne vous vend pas votre prothèse auriculaire qu'il vous prescrit ect...!

Publié par Visiteur
23/12/14 19:33

Masciu dit "le nombre d'heures de travail facturées par des honoraires":calculons :préparation d'une dent 20 minutes, prise d'empreinte 10 minutes, essayage (la plupart sautant l'essayage de la chape)10 minutes scellement ou collage 10 minutes. Soyons large cela représente 1 heure = minimum 550€ (les soins sont à part déjà payés)vous dites le "nombre d'heures" c'est large!

Et alors ? Tu veux qu'on diminue nos tarifs au lieu de se faire chier à essayer de garder les dents vivantes et faire des soins conservateurs ? Tu espères qu'on va faire plus de prothèse pour t'engraisser ?
Mais non de dieu il faut le dire combien de fois : nos soins opposables sont les moins chers d'europe et nos tarifs de prothèse ne sont pas plus élevés qu'en Allemagne et en Angleterre par exemple.
Vas te faire soigner dans un centre low cost au lieu d'avoir une couronne tu en auras 4. Il n'y a pas de secret pour baisser les tarifs de prothèse il faut en faire plus et un minimum de soins.
Contrairement à un prothésiste nous ne faisons pas que de la prothèse. Merde à la fin.

Publié par Visiteur
23/12/14 20:23

Te fâche pas Docteur, c'est juste un échange de point de vue! Les prothésiste de France sont aussi les moins chers d'Europe, quand on nous parle des céramique a 160€... Elles sont plutôt a 80€ dans 80% des labos en France, du fait des publicités de gros labos d'importation et en boucle dans vos revues professionnelles qui tirent nos prix vers le bas, c'est une évidence...

Publié par Visiteur
23/12/14 20:41

Mon prothésiste facture les ceramo métal CMU à 80 euros et 130 euros tarif normal, 180 euros la zircone.
Vous voulez toujours qu'on baisse nos tarifs ? car plus les tarifs cabinets sont bas plus les tarifs prothésiste sont bas.
Quand les assureurs et leurs réseaux de soins imposeront leurs labos aux dentistes ( c'est le cas déjà avec santé clair qui impose ses implants marque dentaurum) vous allez prendre cher. Nous on va la sentir passer ( et encore on aura la solution de faire de la merde vitesse grand V ( curetage de caries à la va vite, composites mono-couche, amalgames au pouce, traitements canalaires approximatifs, les problèmes survenant quelques années plus tard) mais vous vous allez disparaitre.

Publié par Visiteur
23/12/14 20:45

Pour info santé clair fixe les tarifs en fonction de l'origine de la prothèse. Ils sont moins chers quand il s'agit de prothèse d'importation. C'est le patient qui choisit, pas forcément bon pour vous car tu sais aussi bien que moi ce qu'il a choisit pour ses fringues.

Publié par Visiteur
23/12/14 20:50

Sans parler du fait que ceux d'entre vous qui ne sont pas passés au numérique vont prendre une volée dans un avenir proche, ca ne tient qu'à une chose : la baisse des prix des caméras 3 D pour les empreintes optiques. Il ne faudra pas mettre ca sur le dos de ces fumiers de dentistes qui importent leurs prothèses

Publié par Visiteur
23/12/14 20:57

"Elles sont plutôt a 80€ dans 80% des labos en France, du fait des publicités de gros labos d'importation et en boucle dans vos revues professionnelles qui tirent nos prix vers le bas, c'est une évidence..."

Ce qui est une évidence c'est qu'on ne peux pas répercuter la très faible évolution des tarifs des soins conservateurs et la stagnation depuis 26 ans des bases de remboursement sécu sur le prix des prothèses à l'infini, le reste à charge des patients serait trop important. A ton avis ou peut on trouver la marge de manœuvre nécessaire pour suivre l'augmentation des charges d'un cabinet ?

Publié par Visiteur
23/12/14 21:17

Croyez bien que les prothésistes se battront pour obtenir ce qu’ils veulent. Si la France ne transcrit pas les lois comme il se doit et n’ouvre pas la concurrence, la transparence sur les prix, le libre choix du consommateur et la publicité pour les prothésistes, ils saisiront la commission européenne.
Nous voulons la liberté de vendre nos fabrications aux consommateurs, la liberté de faire de la publicité au public et nous voulons que le consommateur ait la liberté de choisir son prothésiste. Les citoyens européens doivent bénéficier des mêmes prestations et fabrications partout en Europe, y compris en France, dans les mêmes conditions.

On est déjà inondé de pub de prothésistes dans nos revues professionnelles. Commences par faire de la pub là dedans, tu t'attaqueras à la publicité grand public après.
J'en ai discuté avec mon prothésiste tout à l'heure, ben il ne se voit pas gérer un défilé de patient qui apportent leurs empreintes ni les facturations au cas par cas.
Et t'inquiètes pas au moindre problème tu vas en prendre plein la tronche, le patient ca a du répondant des fois, pas comme un modèle en plâtre !

Publié par Visiteur
23/12/14 21:20

Bref tu est entrain de t'attaquer au fond de la coque du bateau des prothésistes indépendants. Tu veux qu'on te donne un coup de main ?

Publié par Visiteur
23/12/14 21:21

Merde il y a des fautes pour un bac + 6. Pas possible de les corriger !

Publié par Visiteur
23/12/14 22:35

Ce n'est pas parce que TON prothésiste ne se voit pas être en relation directe avec un consommateur qu'il a raison!

Moi je connais beaucoup de prothésistes a qui cela ne pose aucun problème!

Quand aux problèmes de garantie ce sont les prothésistes qui les gèrent et depuis bien longtemps!

La facture au cas par cas elle est déjà là puisque qu'il y a une déclaration CE qui est faite au cas par cas pour un patient déterminé , je te le rappelle.

Si ta profession se bat autant pour garder ses privilèges c'est qu'ils ne doivent pas être si mauvais que cela!

Que toutes les possibilité soient permises et le tri se fera tout seul. A défaut attendons de voir ce que dira la commission et la justice!

Appliquons la loi!

Pour les fautes t'inquiètes pas , on en fait tous même les bac +6!

Publié par Visiteur
23/12/14 23:27

J'ai le droit de choisir quel type et quelle marque de prothèse de hanche alors ? Je vais prendre la moins chère !-))))
J'en ai rien à foutre de mettre le tarif du prothésiste sur le devis, mes prestations de soins ( et non pas coefficient multiplicateur, je ne vend rien !) je les décide sur la prothèse et encore heureux car pour les soins c'est rapé, c'est un service que l'on rend au patients à ce tarif là. Par contre le patient va trouver un prothésiste moins cher et si tu veux te placer uniquement sur le plan des tarifs tu vas perdre, et d'ailleurs on va tous perdre : les dentistes qui signent dans les réseaux de soins des assureurs et les patients pour les soins desquels on aura plus autant de temps à consacrer.
Mon prothésiste est blindé de boulot ( au point qu'il est monté à 18 salariés) il n'a pas que ca a foutre. Apparemment ca n'est pas le cas de tout le monde. -))))
"Que toutes les possibilité soient permises et le tri se fera tout seul."
A ce petit jeu de pub et de choix de la prothèse par le patient, les labos d'importation seront de toutes façons plus forts que toi. Je constate que question communication et vision à long terme vos syndicats valent largement les notres.
Tu ne crois pas si bien dire et ca va aller plus vite que tu ne le penses, le tri.

Publié par Visiteur
23/12/14 23:45

On n'en peu plus d’être des sous -traitants mal traité,de refaire des boulots gratos "a volo", d'avoir des délais de fabrication imposé a l'aveugle, des délais de paiement a perte de vue, vous servir de 2 eme banque,en bref...! D’être pris pour des cons...! Noyeux joel quand même...!

Publié par Visiteur
23/12/14 23:59

Pour ce qui est de la garantie des prothèses, tu gères quoi ? Une fracture de ceram ? d'appareil ? les déscellements ? les mauvais points de contacts , L'ajustage marginal des prothèses ?
Si le dentiste a fait du bon boulot, des empreintes dont les limites sont lisibles des bonnes prises d'occlusion ca ne doit pas arriver souvent.
Par contre des infections sous les couronnes, par exemple sont beaucoup plus fréquentes, suite à des traitements approximatifs faits à la va vite ayant pour cause essentielle leur sous rémunération par la sécu, qui va de pair avec un non controle de la qualité par celle ci meme du temps des demandes d'ententes préalables avec les radios des traitements, les pires merdes passaient comme une lettre à la poste.
A choisir je préfère 1000 fois une couronne d'importation sur un traitement canalaire impeccable qu'une ceram made in france sur un traitement de merde.
Respecter une anatomie correcte, une teinte, des points de contacts et une bonne occlusion c'est tout ce qu'on vous demande et dans la plupart des cas, simples, c'est à la portée de n'importe quel prothésiste digne de ce nom. Un traitement canalaire d'une molaire sup à 4 canaux par contre c'est une autre paire de manches, surtout pour 80 euros.
Alors si votre dentiste est plus cher qu'un autre c'est peut être qu'il passe plus de temps à faire des soins mal rémunérés par la sécu. J'ose espérer que c'est le cas.

Publié par Visiteur
24/12/14 00:08

"On n'en peu plus d’être des sous -traitants mal traité,de refaire des boulots gratos "a volo", d'avoir des délais de fabrication imposé a l'aveugle, des délais de paiement a perte de vue, vous servir de 2 eme banque,en bref...! D’être pris pour des cons...! Noyeux joel quand même...!"

Que veux tu on mérite la clientèle que l'on a. C'est valable pour tout le monde. Parceque vous semblez oublier une chose, les dentistes sont vos clients. C'est moins facile de faire le tri, ils sont beaucoup moins nombreux que les patients.-))))

Publié par Visiteur
24/12/14 01:53

Je n'en ai rein à foutre qu'un dentiste passe plus de temps sur un traitement de canal qu'il estime pas rentable ( car moi je pense qu'il est bien assez rentable). Et surtout ce n'est pas mon problème!

Le consommateur a tout à gagner en transparence de prix , d'origine de prothèse en choisissant son prothésiste sur les mêmes critères qu'ils choisit son dentiste.

Ton prothésiste est blindé de travail,ce n'est pas le cas de tous, Pourquoi? Parce qu'il TE contente! Et il te contente, pourquoi?

1 il est un super prothésiste?

Ou

2 il casse les prix ? ( prix en fabrication française proche de l'importation?)

3 il utilise des apprentis mal payés et des stagiaires qu'il ne paye pas?

4 Il oublie de faire la déclaration CE et la traçabilité?

5 Il est un importateur?

Le consommateur souhaite-il que ses dispositifs médicaux sur mesure soient fabriqués par des apprentis?

Le consommateur souhaite il des prothèses importées?

Je pense qu'il n'est pas normal que la même profession fasse les soins conservateurs, les soins mutilateurs, pour faire de prothèses rentables avec le prothésistes qu'il choisira. Alors que cette même profession est sensée aussi faire la prévention!Les juges apprécient de plus en plus!

Avec un peu de publicité cela sera bien vite compréhensible par un consommateur lambda.Et le tri ce seront les patients qui le feront.

Les prothésistes doivent vendre les prothèses. Et si demain nous devons vendre aussi des prothèses importées et bien nous les vendront.Mais ce ne sera pas le dentiste qui en profitera.

Vous avez voulu nous détruire, toutes les instances le savent, mais vous n'aviez pas pensé qu'on vous entraînerait avec nous. Alors lâchez nous!

Maître, l'union avec les dentistes nous a tjrs nuit!

Publié par Visiteur
24/12/14 09:50

C'est rigolo ces chers docteurs en médecine bucco-dentaire ramènent tout à eux! Mais docteurs vos soins nous nous en foutons comme de nos premières couches!Vous dites que les soins ne sont pas rentables (ndlr : rentabilité = commerce: qui vous est interdit) et que vous devez vous rattraper sur la prothèse! La prothèse nous devons la vendre à qui nous voulons au prix que NOUS FIXONS! Vos problèmes de soins ne nous regardes pas, maintenant lâchez nous les spatules! votre métier (les soins) et notre métier (la prothèse)

Publié par Visiteur
24/12/14 12:07

"Mon prothésiste a 18 employés..." Et avec combien de cabinets mutualistes travaille t-il? Parce que, avec des cabinets libéraux,gérer un labo de 18 personnes c'est devenu quasi impossible aujourd'hui en prothèse dentaire, et çà, tout le monde le sait dans notre métier. Sauf peut-être pour nos chers collègues de l'UNPPD qui se sont servi les premiers dans ce genre d'attribution de marché...

Publié par Visiteur
24/12/14 14:41

Maître, savez vous que la justice française condamne lourdement jusqu'en cassation des prothésistes qui réparent directement aux consommateurs leur appareil dentaires cassé, savez vous que le justice française condamne aussi très lourdement les prothésistes dentaires quand ceux ci prennent des empreintes pour réaliser directement des DMSM amovibles sur prescription de médecins,une fois les soins dentaires terminés.
Au Portugal, en Norvège en suède, au Danemark, en Irlande, en Grande-Bretagne et dans de nombreux pays ce la CEE à formation égale ces gestes sont autorisés.
Ces prothésistes réclament la place qu'ils méritent dans la famille dentaire*, c'est tout simple .

* Dans le paramédical .Je ne parle pas de la Denturologie là.

Publié par Visiteur
24/12/14 16:03

"Je n'en ai rein à foutre qu'un dentiste passe plus de temps sur un traitement de canal qu'il estime pas rentable ( car moi je pense qu'il est bien assez rentable). Et surtout ce n'est pas mon problème!"
Mais ça peut être rentable, je te fais une endo molaire en 10 mn si tu veux. Tu ne peux pas imaginer à quel point ça me ferait plaisir ! -)
Trêve de plaisanteries, justement c'est bien ca le problème.La qualité des soins est le gage de longévité de la prothèse que tu poses dessus. Mais peut être que tu n'as jamais eu d'abcès sous une couronne, je pense qu'il te faudrait que ça t'arrive pour comprendre, de préférence entre noël et le jour de l'an histoire que ça te rentre bien dans le crane.

" Je pense qu'il n'est pas normal que la même profession fasse les soins conservateurs, les soins mutilateurs"

Purée ca c'est un festival de conneries ! On fait de la prothèse justement parce que les pertes de substances sont trop importantes pour restaurer avec du composite par exemple.

"Mon prothésiste a 18 employés..." Et avec combien de cabinets mutualistes travaille t-il? Parce que, avec des cabinets libéraux,gérer un labo de 18 personnes c'est devenu quasi impossible aujourd'hui en prothèse dentaire, et çà, tout le monde le sait dans notre métier. Sauf peut-être pour nos chers collègues de l'UNPPD qui se sont servi les premiers dans ce genre d'attribution de marché...

Aucun centre mutualiste, par contre il travaille avec une soixantaine de dentistes libéraux et 2 facs dentaires qui demandent un cahiers des charges pointu, que je pense tu n'es pas près d'atteindre !

Publié par Visiteur
24/12/14 16:10

"Je n'en ai rein à foutre qu'un dentiste passe plus de temps sur un traitement de canal qu'il estime pas rentable ( car moi je pense qu'il est bien assez rentable). Et surtout ce n'est pas mon problème!"
Mais ça peut être rentable, je te fais une endo molaire en 10 mn (au lieu d'1H30) si tu veux. Tu ne peux pas imaginer à quel point ça me ferait plaisir ! -)
Trop drôle l'anesthésie n'aura même pas eu le temps de prendre que ca sera déjà fini.-)

Publié par Visiteur
24/12/14 16:17

Viens tout de suite. Disons 2 ans d'incubation en milieu favorable à la croissance des bactéries (37 °) ta pèche sera servie pour noel 2017. Joyeux noel ! mouhaha !

Publié par Visiteur
24/12/14 16:23

"Maître, savez vous que la justice française condamne lourdement jusqu'en cassation des prothésistes qui réparent directement aux consommateurs leur appareil dentaires cassé, savez vous que le justice française condamne aussi très lourdement les prothésistes dentaires quand ceux ci prennent des empreintes pour réaliser directement des DMSM amovibles sur prescription de médecins,une fois les soins dentaires terminés.
Au Portugal, en Norvège en suède, au Danemark, en Irlande, en Grande-Bretagne et dans de nombreux pays ce la CEE à formation égale ces gestes sont autorisés.
Ces prothésistes réclament la place qu'ils méritent dans la famille dentaire*, c'est tout simple .

Ils font les tailles des dents en bouche aussi pour la fixée ?-)

Publié par Visiteur
24/12/14 16:57

exocet tu ne vaut pas un pet !!!!

Publié par Visiteur
24/12/14 17:11

exocet se prend pour un missile, en vérité c'est un poisson volant..... volant qui ? ses patients bien sûr !!!

Publié par Visiteur
24/12/14 17:11

exocet se prend pour un missile, en vérité c'est un poisson volant..... volant qui ? ses patients bien sûr !!!

Publié par Visiteur
24/12/14 17:11

exocet se prend pour un missile, en vérité c'est un poisson volant..... volant qui ? ses patients bien sûr !!!

Publié par Visiteur
24/12/14 17:12

exocet se prend pour un missile, en vérité c'est un poisson volant..... volant qui ? ses patients bien sûr !!!

Publié par Visiteur
24/12/14 17:40

Pour avoir vue est mis à la poubelle une prothèse faite par une école d’odontologie, c'est sur elles ont un cahier des charges pointu, et je te parle pas des céramiques minables que la personne ce coltiner! Courbe de Spee inversée, incisive latérale entre 2 et 3 mini mètres de plus que la centrale (vachement beau[la teinte?], fonctionnel, esthétique normal quoi!). Tu disais cahier des charges pointu, Exocet tu nous fais rire! Merci et bon Noël Exocet(t'étouffe pas avec les huitres!)

Publié par Visiteur
24/12/14 20:01

La mobile de mamie on vous la laisse, mais on ne veut plus en entendre parler après ( genre retouches, j'ai mal avec etc...). A charge pour vous de négocier un quadruplement des soins d'abord. Ca vous va ?

Publié par Visiteur
25/12/14 10:40

Chez les Denturologistes, la mobile de " mamie ", ne blesse pas. Normal c'est notre métier.
Comment peut on réussir les prothèses quand on travaille uniquement sur du plâtre .
le prothésistes à besoin de voir la "tête" du patient pour réussir sa fabrication?
Le dentiste à besoin de la tête du patient pour se la payer !!!
Merci sexopet de nous laisser ce qui nous revient de plein droit: la prothèse mobile !!!!

Publié par Visiteur
25/12/14 17:56

Ton quadruplement des soins, c'est a toi de le négocier exocet .
Nous on ne négocie pas !
Nous on attends plus rien de vous !
Nous on a compris depuis bien longtemps !
Votre comportement vis a vis de nous est intolérable et j'ai dépassé depuis peu, le besoin et l'envie de vous expliquer le pourquoi du comment!!!
Ce métier "prothésiste dentaire" et une belle vitrine pleines de belles promesses qu'elle ne tiendra jamais !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Ce métier est dépendant a 100 % d'une autre profession de prescripteurs prédateurs !
Vous faites de nous des charognards et pour retrouver notre dignités et du temps a pouvoir accorder a notre vie et a notre famille, nous avons si nous aimons notre métier et la compétence, la possibilité de sortir de vos griffes grâce a la mobile, alors nous sommes prêt a subir de lourdes peines plutôt que de travailler sous vos ordres et pour un salaire ridicule !!!
Merci Mémé et bonnes fêtes ; )))))))


Si la mobile n'existaient pas j'aurais arrêter depuis longtemps .

Publié par Visiteur
25/12/14 18:26

Chers prothésistes frustrés ( heureusement vous êtes une minorité), les inscriptions à la fac de médecine pour la rentrée 2015 seront bientôt ouvertes. Bonne chance à vous et rdv dans 7 ans pour un débat éclairé

Publié par Visiteur
25/12/14 18:28

Et vive les imprimantes 3D qui feront qu'on pourra bientôt nous passer de vos services, puisque vous allez dans le sens de macron et faites tout pour creuser votre tombe

Publié par Visiteur
25/12/14 18:35

Demain je vais aller chez un concessionnaire Audi (et oui je suis riiiiiiiche dentiste, donc sûrement malhonnête) et commander une A4, par contre c'est moi qui choisirai le fabricant du bloc moteur, celui de la boîte d'embrayage et de la boîte de vitesse etc.. Mais si elle me lâche dans un mois je pourrai m'en prendre à qui??

Publié par Visiteur
25/12/14 18:36

Ça sera toujours deutsche qualitat??

Publié par Visiteur
25/12/14 19:31

Non non! MOON .Demain tu ira chez Dacia, comme tout le monde...! Et tu prendra ton quart chez Santéclair pour faire tes compos avec le pouce, et tes endos avec les moyens du bord.. Cotooon ...Badijooon...!OK on n'est des cons a te lire, mais seulement jusqu’à midi..! Demain tous ces prothos que toi, et tes copains auront mis a la rue, se feront un plaisir de fouiner tes devis chez santéclair et vous allez pleuré... Bonnes fêtes.

Publié par Visiteur
25/12/14 19:58

No pb demain je vais chez Dacia, mais toi tu feras du stop!!! :)))
Allez ciao salut complètement stérile ce débat. Ps (même si ça te regarde pas) je suis orthodontiste, j'ai pas besoin de vous booooooohh

Publié par Visiteur
25/12/14 20:11

Alors là..... mort de rire une Audi A4 et tu te crois riche !!!
Alors la on a tirer le gros lot les mec!!!
Je suis riche, j'achete une A4 et vive la CFAO pour nous passer de vous .... Et l'imbécile heureux ont s'en contrefou de toi et amuse toi bien mon Loulou avec ton CFAO et ton petit A4 de guignol .
Je te laisse je fini mon verre "la turque" côte brune année 1991
Fais la toi offrir le jour ou tu ira récupérer ta petite A4 .....

Publié par Visiteur
25/12/14 20:32

Hahaha! Énorme j'adore! Je vais tester "la turque" tiens, et trinquer à votre longévité chers amis. Tant pis si vous n'avez pas compris le drame de la situation et ne pensez qu'au très très court terme. Cette fois j'me casse allègrement de ce forum trollé. Bien cordialement

Publié par Visiteur
25/12/14 20:47

Alors la on a vraiment tirer le pompon !!!
Tu manques de culture mon ami ....
Les connaisseurs doivent bien se marrer... et toi, tu es pas près de la tester !
Moi aussi je te laisse et si tu va au bout de ta recherche tu auras appris quelque chose .
Comme quoi on a tous a apprendre des autres .
Sans rancune crois moi !

Publié par Visiteur
25/12/14 21:07

Affligeant. Continuez de vous tirer des balles dans le pied en crachant à la figure de vos clients. Je vous souhaite d'avoir la mobile avec des tarifs opposables sécu de merde Allez tchao les trolls.

Publié par Visiteur
25/12/14 22:44

Exocet = moon
Les trolls c'est nous ... Pas de problèmes !!!

A plus tard les flamings !

Publié par Visiteur
26/12/14 09:39

Exocet, à ce jour nous sommes ARTISANS, si la loi change, peut être passerons nous para-médical. Et comme nous ne demandons pas à être conventionnés (pas fou le troll), pas de tarif OPPOSABLE! On vous laisse les cmuistes et consorts, elle est pas belle la vie (tien cela le rappelle une pub)

Publié par Visiteur
26/12/14 11:45

Exocet nous dit d'aller nous inscrire en faculté, est ce que nous lui demandons d'aller passer le bac prothèses ? Quand les dentistes auront la décence de reconnaître nos capacités manuelles et intellectuelles, nous aurons fait une grande avancée .
Ce qui ressort des spots d'Exocet, ce n'est que du mépris .

Publié par Visiteur
26/12/14 11:46

Exocet nous dit d'aller nous inscrire en faculté, est ce que nous lui demandons d'aller passer le bac prothèses ? Quand les dentistes auront la décence de reconnaître nos capacités manuelles et intellectuelles, nous aurons fait une grande avancée .
Ce qui ressort des spots d'Exocet, ce n'est que du mépris .

Publié par Visiteur
26/12/14 11:54

"Exocet, à ce jour nous sommes ARTISANS, si la loi change, peut être passerons nous para-médical. Et comme nous ne demandons pas à être conventionnés (pas fou le troll), pas de tarif OPPOSABLE! On vous laisse les cmuistes et consorts, elle est pas belle la vie (tien cela le rappelle une pub)"
C'est vrai vous êtes plus intelligents que ces connards de dentistes qui sont conventionnés à 99,9 %. On se demande pourquoi. Vous comptez soigner le haut du panier (quel mépris à l'égard des CMU au passage) à coup de berlingot résine ? -))))

Publié par Visiteur
26/12/14 11:56

Excusez moi j'oubliais que vous faites tout au black. Comme ca c'est moins cher, hein ? -))))

Publié par Visiteur
26/12/14 12:00

Et après vous être plantés, vous allez la ramener avec une histoire de concurrence déloyale parce que chez le dentiste c'est remboursé et pas nous. -))))

Publié par Visiteur
26/12/14 12:06

"Exocet nous dit d'aller nous inscrire en faculté, est ce que nous lui demandons d'aller passer le bac prothèses ?"

Mais je ne compte pas faire les prothèses à votre place. Par contre vous vous voulez travailler en bouche à ma place ! Donc tu t'inscris à la fac ( facile) et tu fais dentaire ( encore plus facile vu que ces idiots de dentistes ont réussi).

Publié par Visiteur
26/12/14 14:38

cet chien enragé d'exo sseter est maso en plus d'être méprisant et borné ...... nous ne travaillons pas en bouche, nous prenons des prises de mesures !!!!et poser un appareil mobile en bouche, ce n'est pas travailler en bouche, on ne vole rien aux dentistes, on récupère des gestes techniques qu'ils nous ont volés .

Publié par Visiteur
26/12/14 15:13

Exocet dit : "Et après vous être plantés, vous allez la ramener avec une histoire de concurrence déloyale parce que chez le dentiste c'est remboursé et pas nous. -))))"
Nous ne nous sommes pas planté, que rembourse la sécu chez vous c'est votre geste professionnel cher praticien et pas la prothèse! Chez moi tout est déclaré, et je suis moins cher que le reste à payer chez toi (prix fabricant)!
Exocet dit :"Vous comptez soigner le haut du panier(quel mépris à l'égard des CMU au passage) à coup de berlingot résine ? -))))"
Malheureusement cher Exocet n'étant pas une profession par-médicale ou médicale (nous sommes les seuls prothésistes à ne pas l'être ndlr!)et nous ne faisons AUCUN SOIN! Mais nous FABRIQUONS des prothèses qui sont en gros des béquilles et pas des soins! Au vue de votre qualité de services j'ai des CMU qui viennent ce faire faire leurs prothèses chez moi pour avoir la qualité!
Nous savons tous (les prothésistes) que vous nous demandez un tarif spécial pour votre clientèle CMU (forcément au détriment de la qualité, beauté ...), pourquoi donc si VOUS LES SOIGNEZ à la hauteur de ceux qui peuvent payer vos honoraires non opposables! Menteur comme un arracheur de d....!

Publié par Visiteur
26/12/14 15:34

cet chien enragé d'exo sseter est maso en plus d'être méprisant et borné ...... nous ne travaillons pas en bouche, nous prenons des prises de mesures !!!!et poser un appareil mobile en bouche, ce n'est pas travailler en bouche, on ne vole rien aux dentistes, on récupère des gestes techniques qu'ils nous ont volés .

Mais tu n'as qu'à poser des stérilets aussi tant que tu y es, meme pas besoin de prendre des mesures.-)))
Non mais tu as vu la gueule de tes empreintes ( vidéo de toi sans gants dans ton boui boui) laisse faire les patients de A à Z ca ira mieux. -)))

Publié par Visiteur
26/12/14 15:44

Tapez votre texte ici pour ajouter un commentaire ..Exocet dit : "Et après vous être plantés, vous allez la ramener avec une histoire de concurrence déloyale parce que chez le dentiste c'est remboursé et pas nous. -))))"
Nous ne nous sommes pas planté, que rembourse la sécu chez vous c'est votre geste professionnel cher praticien et pas la prothèse! Chez moi tout est déclaré, et je suis moins cher que le reste à payer chez toi (prix fabricant)!
Exocet dit :"Vous comptez soigner le haut du panier(quel mépris à l'égard des CMU au passage) à coup de berlingot résine ? -))))"
Malheureusement cher Exocet n'étant pas une profession par-médicale ou médicale (nous sommes les seuls prothésistes à ne pas l'être ndlr!)et nous ne faisons AUCUN SOIN! Mais nous FABRIQUONS des prothèses qui sont en gros des béquilles et pas des soins! Au vue de votre qualité de services j'ai des CMU qui viennent ce faire faire leurs prothèses chez moi pour avoir la qualité!

Des CMU qui ont les moyens donc ( ils n'ont aucun reste à charge chez un dentiste, et n'ont rien à payer (tiers payant intégral). Curieux non pour des personnes dont le seul revenu est le RSA.
Nous savons tous (les prothésistes) que vous nous demandez un tarif spécial pour votre clientèle CMU (forcément au détriment de la qualité, beauté ...), pourquoi donc si VOUS LES SOIGNEZ à la hauteur de ceux qui peuvent payer vos honoraires non opposables! Menteur comme un arracheur de d....!

Dis donc tu arrives à vivre que de la mobile ? On en fait de moins en moins, mon prothésiste fermerait boutique direct si il ne faisait que ca.
On baisse nos tarifs ( ou plutôt les tarifs sont opposables, tu fais la prothèse ou pas) sur les CMU, que tout le monde fasse un effort pour participer à la solidarité c'est pas normal ?

Publié par Visiteur
26/12/14 15:58

mais il connaît ses classiques exominette !!!!
putaing la rage le mec !!!! vous oubliez votre ami couzinou qui ne veut pas répondre à la journaliste et qui quitte la pièce !!!
depuis 30 ans nous prenons des empreintes dans nos boui boui, avec ou sans gants !!!!!
à ce jour personne n'est mort !!!!

pas besoin de cinéma chez nous pour justifier un prix de vente correct !!!!
on revends pas la prothèse chez nous !!!!
éxopipette allez dons pleurer sur eugénol .
Dame Bodin doit bien se marrer !!!!

Publié par Visiteur
26/12/14 16:31

Exocet dit :"Dis donc tu arrives à vivre que de la mobile ? On en fait de moins en moins, mon prothésiste fermerait boutique direct si il ne faisait que ca."
Je ne fais que ça, au vue de ce que je refais, tu dois être le seul à en faire de moins en moins (refuserais-tu les patients qui n'ont pas les moyens de faire des implants?).
Exocet dit : "On baisse nos tarifs ( ou plutôt les tarifs sont opposables, tu fais la prothèse ou pas) sur les CMU, que tout le monde fasse un effort pour participer à la solidarité c'est pas normal ?" et donc comme c'est le gouvernement qui te fixe le tarif de la prothèse CMU, tu demandes à ton prothésiste de baisser ses tarifs (déjà très bas mais tu t'en fous)uniquement pour retrouver ta marge!

Publié par Visiteur
26/12/14 17:31

Très cher exocet, vous allez réagir et je m'en félicite, c'est le but, mais vous ne pourrez pas changer le fait que,
NON, les dentistes ne sont pas fabricants et déforment les textes ouvertement,
NON ils n'ont plus une obligation de résultat ,celle ci incombe désormais aux prothèsiste,
NON ils ne sont pas prothésistes dentaire et surtout pas qualifiés et aptes à réaliser ne serait ce qu'un modele de base,
OUI ils font du commerce sans complexe en achetant un DMSM a un fabricant (un vrai) et en le revendant avec un coefficient multiplicateur important ( entre x5 et x10) à leur patient , le tout sous couvert d'une soit disante note globale.
OUI ils font commerce de leurs prescription en fabricant et revendant l'objet de celle ci .
OUI ils ne respectent pas le code de déontologie et les textes relatifs au "compérage, publicité,commerce
OUI ils ne déclarent pas les remises, rabais,et autres avantages comme la loi les y obligent
OUI ils rompent sans état d’âme et sans préavis du jour au lendemain et sans être inquiétés une relation commerciale avec le prothèsiste qui leurs a sacrifié énormément pendant de longues années, sa vie privée et son temps libre et qui se retrouve, devant des problèmes existentielles ( Sur ce sujet il ne faut pas avoir peur de porter plainte contre eux il existe des lois et des jurisprudences).
Maintenant , vous pouvez faire tourner votre disque rayé et nous chanter la mélodie du pauvre dentiste .
Joyeuses fêtes quand même

Publié par Visiteur
26/12/14 21:30

"Exocet dit :"Dis donc tu arrives à vivre que de la mobile ? On en fait de moins en moins, mon prothésiste fermerait boutique direct si il ne faisait que ca."
Je ne fais que ça, au vue de ce que je refais, tu dois être le seul à en faire de moins en moins (refuserais-tu les patients qui n'ont pas les moyens de faire des implants?)."

Oh non ! très peu de personnes ont les moyens ( ou veulent se les donner , la bagnole, la télé, les ski, l'iphone passent avant !) Le CA en mobile a toujours représenté entre 10- 20 % de la fixe. Tu fais de la mobile quand il commence à manquer trop de dents postérieures ou des dents antérieures Pour 2, 3 molaires le désagrément d'une prothèse mobile fait que ca finit dans un tiroir en général.
Je pense que la mobile ne manquerait pas non plus aux prothésistes, les vrais hein !

Exocet dit : "On baisse nos tarifs ( ou plutôt les tarifs sont opposables, tu fais la prothèse ou pas) sur les CMU, que tout le monde fasse un effort pour participer à la solidarité c'est pas normal ?" et donc comme c'est le gouvernement qui te fixe le tarif de la prothèse CMU, tu demandes à ton prothésiste de baisser ses tarifs (déjà très bas mais tu t'en fous)uniquement pour retrouver ta marge!

Pas de marge merde prestation de soins , ( on marge bien plus sur les soins conservateurs ( coeff 30-40 sur les matériaux mais vu le temps passé et les tarifs sécu de merde la prestation de soins est négative ) et non je ne la retrouve pas complètement, je fais un effort pour les CMU. Tu vas pas me reprocher de les soigner quand meme ? Me dis pas que tu les soignes sinon ce sont des fraudeurs qui bossent au black à coté.
"
"OUI ils ne déclarent pas les remises, rabais,et autres avantages comme la loi les y obligent"

On a une comptabilité balance recettes dépenses connard, si tu me fais une remise je te fais un chèque du montant de ta facture remisée point et non pas de la totalité en échange d'un voyage à pétaouchnock que je ne déclarerais pas ( si c'est ca que tu sous entends, mon protho ne me fait pas de remise, certains autres fournisseurs si en fonction du volume de commandes)

"OUI ils rompent sans état d’âme et sans préavis du jour au lendemain et sans être inquiétés une relation commerciale avec le prothèsiste "

Que veux tu le malheur des uns fait le bonheur des autres. Si ca t'est arrivé remets toi en question. C'est pareil avec des patients qui vont voir ailleurs mais en général ils sont détourné au stade du devis prothétique par les assureurs qui les orientent dans leurs réseaux de dentistes partenaires ( ca c'est du compérage par contre)

Publié par Visiteur
27/12/14 09:38

Exocet tes arguments et réponses ont les connais, toujours la même rengaine,la langue de bois est une technique que tu maitrise a la perfection, tu aurais dû faire de la politique!!!!!! Tu as un don pour dire des conneries, et cela ne relève pas le niveau de la profession que tu es sensé représenter.
Par contre je constate et les lecteurs de ce forum aussi que la politesse ne fait pas partie de tes qualités . Si tu as l'habitude de traiter les gens qui osent avoir un avis différent de connards " pour ne citer que ce mot la" et bien tu vas pouvoir te défouler car ce n'est pas fini!!!!!!!
Un vrai bonheur de t'avoir croisé
Bonne journée et bonne fêtes de fin d'année

Publié par Visiteur
27/12/14 09:46

Pour infos cher exocet
Il peut y avoir compérage sans versement d'argent, mais avec coalition d'intérêts. Le Conseil d'Etat (note [1]) a jugé que la pratique consistant, pour un médecin, à attester et facturer, à titre habituel, l'exécution d'actes en réalité effectués par un tiers, en l'espèce un chirurgien-dentiste, constitue une pratique de "compérage" au sens des dispositions du code de déontologie médicale : « Le caractère habituel de cette activité est de nature à autoriser la qualification de compérage de celle-ci sans qu'il soit besoin de rechercher si le requérant en retirait un bénéfice ».etc...etc...

Publié par Visiteur
27/12/14 10:38

Pour imager les dires de potionmagique sur le compérage,sachez que lorsque un médecin prescrit un traitement il ne s'entends pas avec le fabricant des médicaments sur le prix des dits médicaments prescrits ni avec le pharmacien sur le prix de vente des médicaments , il n'y a pas COMPERAGE !!!!

Par contre un dentiste quand il a terminé les soins, prescrit un traitement ( escroquerie du traitement prothétique soit dit en passant )dans ce traitement le dentiste prescrit une prothèse, et bien le dentiste s'entend avec le fabricant sur le prix de la dites prothèse..... c'et du COMPERAGE : Article R 4127-24 Code de déontologie des arracheurs de dents rapaces !!!!
A signaler que les sécurité sociale ne fait rien contre ces dentistes illégaux !!! elle rembourse allégrement !!!!
Que répondez vous à ceci exospectre !!!!

Merci à madame l'avocate de nous offrir cette tribune !!!

Publié par Visiteur
27/12/14 11:36

Pour imager les dires de potionmagique sur le compérage,sachez que lorsque un médecin prescrit un traitement il ne s'entends pas avec le fabricant des médicaments sur le prix des dits médicaments prescrits ni avec le pharmacien sur le prix de vente des médicaments , il n'y a pas COMPERAGE !!!!

Il s'entend sur le prix de la consultation avec le sécu, il y a donc compérage ! -))))


Par contre un dentiste quand il a terminé les soins, prescrit un traitement ( escroquerie du traitement prothétique soit dit en passant )dans ce traitement le dentiste prescrit une prothèse, et bien le dentiste s'entend avec le fabricant sur le prix de la dites prothèse..... c'et du COMPERAGE : Article R 4127-24 Code de déontologie des arracheurs de dents rapaces !!!!
A signaler que les sécurité sociale ne fait rien contre ces dentistes illégaux !!! elle rembourse allégrement !!!!
Que répondez vous à ceci exospectre !!!!

On s'entend aussi sur le prix des matériaux des fournisseurs ( amalgame, composite) il y a là aussi compérage ! Les soins sont finis quand les soins conservateurs ( ex code SC sécu) et les soins prothétiques ( ex code SPR sécu) sont terminés.

Merci à madame l'avocate de nous offrir cette tribune !!!

Oui, merci madame en fait le compérage c'est un moyen odieux de gagner sa vie. Les professions médicales devraient soigner gratuitement. Et si on faisait soi meme sa prothèse avec un cerec il y aurait également compérage sur le plot de céramique en plus d'exercice illégal du métier de prothésiste ( un comble non ?). -))))
En fait il n'y a qu'une prestation de soins et aucunement une revente de prothèse. C'est ce qui est stipulé sur ce devis conventionnel que j'applique depuis que les logiciels l'ont intégré. ( pour en revenir au sujet initial ) Cette prestation de soins prothétiques pour un meme tarif de prothèse varient d'ailleurs d'un cabinet à l'autre en fonction des charges de structure. Le seul paramètre oublié dans ce devis est le temps passé à réaliser les soins vu que le mode de calcul est issus de paramètres découlant de notre déclaration d'impots qui elle est lissée sur l'année.
Vous n'avez pas le droit de travailler en bouche, point. Vous êtes condamnés pour ca. Vous continuez car comme les petits délinquants multi récidivistes, la sanction initiale n'est pas assez lourde.

Publié par Visiteur
27/12/14 11:37

Malheureusement exocet n'est pas une brebie égarée !
Ce genre de praticien est un vilain virus et a ce jour, malheureusement il n'y a aucun antibiotique aucun antidote .
Notre métier s'informatise depuis plusieurs dizaine d'année déjà et offre aujourd'hui des perspectives très intéressantes pour le monde du dentaire.
Je suis pour un système d'empreinte optique au cabinet dentaire mais pas pour un outil de fabrication (CFAO) au cabinet .
L'évolution des techniques doit profiter aux patients consommateurs mais le dentiste ne devrais pas avoir le droit de posséder une machine lui permettant de fabriquer le produit de sa prescription !
Le problème en France, c'est que le dentiste se donne tous les droits et que Toutes les instances lui donnent raison par défaut !
Deux syndicats sont actuellement au travail et près a en découdre !!!

Publié par Visiteur
27/12/14 11:54

En fait quand les soins au tarif opposable ( soins conservateurs) sont remboursés il n'y a pas compérage. Quand ils sont à tarifs libres ( soins prothétiques) et pas remboursés il y a compérage.
C'est à mourir de rire.

Publié par Visiteur
27/12/14 12:23

"Je suis pour un système d'empreinte optique au cabinet dentaire mais pas pour un outil de fabrication (CFAO) au cabinet .
L'évolution des techniques doit profiter aux patients consommateurs mais le dentiste ne devrais pas avoir le droit de posséder une machine lui permettant de fabriquer le produit de sa prescription !"

Il ne devrait pas non plus avoir accès aux matériaux qui lui permettent de restaurer des cavités en méthode directe tout court ! et ainsi "fabriquer le produit de sa prescription"-))))
Le cerec permet de fabriquer entre autres un onlay céramique dans la séance, il est classé dans les soins conservateurs mais à tarif libre. La cfao au cabinet profite au patient car tout est réalisé en une séance, c'est particulièrement utile dans le cas de restaurations sur dents vivantes : ca évite une anesthésie lors d'une 2 eme séance de pose. Un onlay c'est un soin prothétique classé dans les soins conservateurs tout en étant en pratique un soin prothétique, énorme non ?
Cette séparation soins conservateurs - soins prothétiques n'est qu'administrative les 2 étant réunis sur la meme lettre clé il y a quelques années : le SCP. Depuis il y a eu séparation en SC (soins conservateurs) et SPR (soins prothétiques).
Si la cotation SC a très peu évolué, le SPR a stagné ( tarif identique depuis 26 ans) c'était je pense le but de la manoeuvre : geler les remboursements des prothèses dentaire.
Si il y a scandale c'est à ce niveau que ca se situe. Ce qui profiterait au patient captif du monopole sécu c'est sa réévaluation ou mieux une chute de ce monopole.

Publié par Visiteur
27/12/14 13:29

Le cerec devrait vous être interdit ;)))))))

Publié par Visiteur
27/12/14 15:46

Ce qui est con dans cette discutions avec Exocet (borné comme pas deux), il n'arrête pas de dire le mot "soigné" pour ma clientèle! Et du con je suis artisan, JE NE SOIGNE ET NE FAIS AUCUN SOIN! Je fabrique une prothèse sur prescription à ma clientèle un point c'est tout! Quand à la prothèse que ce soit avec CFAO ou pas tu n'as pas le droit de la faire ni de la vendre! C'est écrit dans le CSP!

Publié par Visiteur
27/12/14 15:48

exogonflette confond tout, les fournitures qu'il utilise rentrent dans le cadre des dispositifs médicaux et les prothèses entrent dans le cadre des dispositifs médicaux sur mesures invasif non actif, ce qui n'est pas pareil, ce dentiste ne revends pas les amalgames, composites* ou ciment ......par conte il revends bien la prothèse !!! merdum !!! bac plus 45 , faut tout lui dire!!!
* amalgames, composites, ciment, servant uniquement pour les soins, nous nous parlons de prothèse !!!

Publié par Visiteur
27/12/14 15:57

Les implants aussi ca enlève le pain de la bouche aux denturologues. -))))
Et travailler en bouche aussi, non ? C'est un scandale les dentistes ont le monopole de la dentisterie, tout le monde devrait pouvoir en faire.-))))
Sinon que le patient choisisse lui meme sa prothèse ca va être pas mal, surtout avec les prises d'empreintes optiques il pourra envoyer ses empreintes numérisée ou il veut et choisir les tarifs. Taper sur google prothèse, en première page tous les labos d'importation protilab et consorts -))))
Le dentiste facture sa prestation taille et empreinte puis sa prestation ajustage-pose à la pose. Si la prothèse est nulle, envoyer à un autre labo et re-belote facturation prestation ajustage pose, etc.....-)))))

Publié par Visiteur
27/12/14 16:14

Ajustage pose, pour la pose oui pour l'ajustage je fabrique (moi prothésiste!) un DISPOSITIF SUR MESURE et toi tu l'ajuste, t'es fort toi(exocet) tu ajuste du sur mesure (ou ton empreinte est naze ou tu travaille mal ou ton prothésiste n'est pas à la hauteur [à cause de ses tarifs?]tu te mets dans quelle catégorie exocet?)

Publié par Visiteur
27/12/14 16:15

les dentistes doivent travailler uniquement dans un cavité naturelle : la bouche !
à partir du moment il créent un cavité pas naturelle, par exemple pour les implants quand ils perforent l'os de la mâchoire de leur patients, et quelle que soit leur formation, ces dentistes doivent s'inscrire à l'ordre des médecins !!!

100 pour 100 des dentistes qui posent des implants ne sont pas inscrit à cet ordre, ces dentistes sont en exercice illégal de la médecine !!!
Et là quoi que tu dis exotrompette !!!

Publié par Visiteur
27/12/14 17:12

Q"on n' arrete pas de créer des cavités pas naturelles.-))))
Extractions par exemple. On a le droit de nettoyer des cavités naturelles (caries) (sans déborder parce que ca ne serait plus naturel hein !) quand meme ?.
Moi qui croyait avoir tout vu, mais là vous êtes champions du monde ! Quand est ce qu'on se fait un diner avec des potes ? Je vais gagner à coup sur !-))))

Publié par Visiteur
27/12/14 17:17

Reprocher à un dentiste de faire des cavités parce qu'il n'a pas le droit. Trop fort !
Mais je vois que vous avez convaincu une députée écolo. Comme quoi qui se ressemble s'assemble. -))))

Publié par Visiteur
27/12/14 17:28

mon excopette, j'ai porté plainte contre certains dentistes concernant cette accusation !
Le résultat ?
On m'a dit poliment de la fermer, entendu que je n'étais pas un victime de ces dentistes, et la juge ma dit aussi que c'était à l'ordre des médecins à porter plainte !!!!
j'avais déjà écrit à cet ordre qui m'avait renvoyé vers ? Vers ? Vers l'ordre des dentistes !!!!
Ayant réécrit à cet ordre il m'a était répondu que je m'adresse au procureur !!!
le jugement se trouve sur notre site :
registre des denturologistes de france .
Ce au cas ou vous douteriez de mes affirmations !!!!
d'accord pour un souper !!!!

Publié par Visiteur
27/12/14 18:55

De toute façon exocet , tu peux encore nous en écrire cent lignes et dans toutes les langues du monde, le fait d'acheter chez un prothésiste ou un artisan quelconque un dispositif ou un produit X a 1euro et le revendre a 6 euros est un acte commercial, tout le monde le comprend sauf toi et tes congénères . Les textes sont la , et nos syndicats prêts pour la bataille .
Un conseil. Change de profession tu en as encore le temps

Publié par Visiteur
27/12/14 20:41

"Ce qui est con dans cette discutions avec Exocet (borné comme pas deux), il n'arrête pas de dire le mot "soigné" pour ma clientèle! Et du con je suis artisan, JE NE SOIGNE ET NE FAIS AUCUN SOIN! Je fabrique une prothèse sur prescription à ma clientèle un point c'est tout! Quand à la prothèse que ce soit avec CFAO ou pas tu n'as pas le droit de la faire ni de la vendre! C'est écrit dans le CSP!"

Justement chacun devrait rester à sa place non? En effet ne pas s'équiper de cfao, à condition que chacun fasse le métier pour lequel il s'est formé point à la ligne.
Vos clients, chers prothésistes sont les dentistes, et nous n'avons pas de clients mais des patients, que l'on soigne. Car oui poser une prothèse s'assimile aussi à du soin car c'est fait en milieu vivant avec de la salive, et du sang..

Petit rappel nécessaire pour cesser ces hostilités qui vont desservir nos deux professions: on ne fait pas qu'ajuster une prothèse comme pour une paire de lunettes, mais on la conçoit main dans la main avec notre prothésiste que l'on aura sélectionné non pas pour ses prix mais pour son travail de qualité.
Chose qu'un patient ne fera pas, d'une part et sans vouloir faire de généralités, parce que la majorité des gens feront toujours financièrement passer tout le reste avant leurs dents. Et ils s'en fichent du made in France depuis des lustres!!!! Seul comptera le prix au final.

De même qu'ils choisiront un T-shirt made in Bangladesh au détriment des fabricants locaux, ils ne vont pas se gêner pour choisir de la prothèse étrangère à gogo. Ce n'est pas encore le cas de la majorité de dentistes, contrairement à ces ques les médias à scandale aiment raconter.

Publié par Visiteur
27/12/14 20:44

Diviser pour mieux régner... Je crois que nos politique, complices des assurances/mutuelles/banques ont bien compris ce qui marche. Ne tombons pas dans le panneau

Publié par Visiteur
27/12/14 20:56

"De toute façon exocet , tu peux encore nous en écrire cent lignes et dans toutes les langues du monde, le fait d'acheter chez un prothésiste ou un artisan quelconque un dispositif ou un produit X a 1euro et le revendre a 6 euros est un acte commercial, tout le monde le comprend sauf toi et tes congénères . Les textes sont la , et nos syndicats prêts pour la bataille .
Un conseil. Change de profession tu en as encore le temps"

Ce serait vrai (et encore) si on remettait au patient sa jolie petite prothèse choisie sur un catalogue, dans un joli petit sac...et pourquoi pas des soldes et une carte fidélité? Un peu de sérieux!!! Dans ce cas le chirirgien esthétique revend des implants mammaires avec un méga coefficient multiplicateur aussi, et le coiffeur fait de la super marge sur le shampoing.... Ça y est j'ai un migraine.

Publié par Visiteur
27/12/14 21:09

"De toute façon exocet , tu peux encore nous en écrire cent lignes et dans toutes les langues du monde, le fait d'acheter chez un prothésiste ou un artisan quelconque un dispositif ou un produit X a 1euro et le revendre a 6 euros est un acte commercial, tout le monde le comprend sauf toi et tes congénères . Les textes sont la , et nos syndicats prêts pour la bataille .
Un conseil. Change de profession tu en as encore le temps"

C'est trop tard pour moi, trop spécialisé plus que quelques années à tenir ( et c'est un euphémisme c'est vraiment comme ca que je le ressent !). Comme toi d'ailleurs. Par contre, au vu de la collectivisation du système de santé je ne vais pas pousser à la roue mes enfants pour qu'ils fassent un métier ayant un rapport de près ou de loin avec la santé.

Publié par Visiteur
27/12/14 21:10

C'est pas un euphémisme. -)))

Publié par Visiteur
27/12/14 21:13

Du droit international plutôt. Gérer les conflits qui ne vont pas tarder à arriver entre la France et les autres pays. C'est plus porteur. -)))

Publié par Visiteur
27/12/14 21:16

"Ce serait vrai (et encore) si on remettait au patient sa jolie petite prothèse choisie sur un catalogue, dans un joli petit sac...et pourquoi pas des soldes et une carte fidélité? Un peu de sérieux!!! Dans ce cas le chirirgien esthétique revend des implants mammaires avec un méga coefficient multiplicateur aussi, et le coiffeur fait de la super marge sur le shampoing.... Ça y est j'ai un migraine."

Ah ? un collègue enfoiré de dentiste qui lui aussi à n'en pas douter fait des marges de fou ! -))))

Publié par Visiteur
27/12/14 21:21

Moi aussi je pense que je pousserai mes enfants à faire du droit ou être assureurs!!! Bcp plus prometteur.. Triste avenir pour la santé en France..

Publié par Visiteur
27/12/14 21:33

"De même qu'ils choisiront un T-shirt made in Bangladesh au détriment des fabricants locaux, ils ne vont pas se gêner pour choisir de la prothèse étrangère à gogo. Ce n'est pas encore le cas de la majorité de dentistes, contrairement à ces ques les médias à scandale aiment raconter."

CQFD. Mais certains prothésistes s'estiment plus malins que d'autres domaines d'activités qui ont fait les frais de la mondialisation. On est très nombreux a travailler avec des prothésistes français, les patients devenus clients ne seront pas aussi fair play.

Publié par Visiteur
27/12/14 22:07

A l'enf.... De dentiste qui vient d'arriver, nous n'avons pas vocation à rabâcher, rabâcher et encore rabâcher, relisez les interventions de nos confrères prothésistes sur le commerce, la réglementation, vos droits et devoirs, le compérage, etc..... Et vous aurez toutes les réponses et peut être même en cette période de Noël ( un miracle ça existe!!!!) vous comprendrez enfin pourquoi nous les prothésistes nous montons aux barricades contre votre profession d'esclavagistes des temps modernes.
Nous ne revendiquons pas mais alors absolument pas le droit de faire votre boulot de soignant, par contre en ce qui concerne la fabrication, la conception et la mise sur le marché des DMSM nous nous battrons avec détermination en France et en Europe pour protéger notre profession et faire reconnaître nos droits.
Messieurs les dentistes le commerce c'est bientôt fini, faites vous une raison, laisser cela aux artisans, commerçants c'est leurs boulots, le votre c'est de soigner c'est à cela qu'ont servi vos années d'études.
Si vos actes n'ont pas été revalorisés depuis de nombreuses années, ce n'est pas notre problème, vous maîtrisez le verbe! Alors battez vous contre votre ministère pour vivre enfin de votre profession, mais de grâce comprenez enfin que nous voulons notre totale INDÉPENDANCE

Publié par Visiteur
27/12/14 23:17

Nous les dentistes sommes le fusible entre l'assurance maladie et vous. En tant que fusible nous sommes la cible. Négocies avec l'assurance maladie directement et on en reparle. Tu peux faire moins cher que le tarif ss tu as ta chance. le problème c'est que le tarif ss est inférieur à tes tarifs.

Publié par Visiteur
27/12/14 23:24

"Moi aussi je pense que je pousserai mes enfants à faire du droit ou être assureurs!!! Bcp plus prometteur.. Triste avenir pour la santé en France.."

Oui une santé collectiviste. La meme merde pour tous, l'égalité parfaite. Une nouvelle génération de professionnels de santé.
Personnellement faire de la merde vitesse grand V, jamais ! Plutôt arrêter ! Il nous reste 5 ans Max.

Publié par Visiteur
27/12/14 23:36

"Si vos actes n'ont pas été revalorisés depuis de nombreuses années, ce n'est pas notre problème, vous maîtrisez le verbe! Alors battez vous contre votre ministère pour vivre enfin de votre profession, mais de grâce comprenez enfin que nous voulons notre totale INDÉPENDANCE"

Une indépendance avec la sécu tu reves. ! a moins que tes clients te paient direct sans remboursements tu est mort. Je te rappelle 99,9 % des dentistes sont conventionnés. La sécu va s'occuper de ton cas avec des tarifs au raz des pâquerettes. Tu vas trouver ton maitre.

Publié par Visiteur
27/12/14 23:44

"Moi aussi je pense que je pousserai mes enfants à faire du droit ou être assureurs!!! Bcp plus prometteur.. Triste avenir pour la santé en France.."

Gérer les gens qui font avec l'argent que les gens qui ont besoin (ou pas) que tu as encaissé avant. C'est malheureusement l'avenir.

Publié par Visiteur
27/12/14 23:48

"A l'enf.... De dentiste qui vient d'arriver, nous n'avons pas vocation à rabâcher, rabâcher et encore rabâcher, relisez les interventions de nos confrères prothésistes sur le commerce, la réglementation, vos droits et devoirs, le compérage, etc..... Et vous aurez toutes les réponses et peut être même en cette période de Noël ( un miracle ça existe!!!!) vous comprendrez enfin pourquoi nous les prothésistes nous montons aux barricades contre votre profession d'esclavagistes des temps modernes.
Nous ne revendiquons pas mais alors absolument pas le droit de faire votre boulot de soignant, par contre en ce qui concerne la fabrication, la conception et la mise sur le marché des DMSM nous nous battrons avec détermination en France et en Europe pour protéger notre profession et faire reconnaître nos droits."

Je vous assure que j'ai bien pris le temps de lire toute la conversation depuis le début avant d'écrire. Mais mes confrères et moi elle avons l'impression de rabâcher également en disant que prothèse= soin. On ne peut pas distinguer les deux. A la limite peut être de la prothèse totale bimax.. Et encore.

Publié par Visiteur
27/12/14 23:50

La ss fait la distinction entre les deux mais c'est bien là toute sa stratégie de non-remboursement

Publié par Visiteur
28/12/14 00:39

Bien sur Cf l'historique SCP scindé en SC et SPR. SPR inchangé depuis 26 ans. Baser des dépassements d'honoraires sur des bases de remboursement vieilles depuis 26 ans et dire que ces dépassements augmentent, c'est de l'arnaque. Augmenter les cotisations sécu (csg)alors que les remboursements n'ont pas augmenté et surtout les cotisations mutuelles ( identiques) sous prétexte que ces dépassements augmentent c'est doublement de l'arnaque. En fait les assurés ( ceux qui peuvent payer) financent la faillite de l'état socialiste. La vente des "socialistes" en bretagne c'était la vente des verrats ( cochon male) qui ne faisait rien d'autre dans leur vie que de s'engraisser et de faire des saillies. Toute ressemblance avec notre président est fortuite. -))))

Publié par Visiteur
28/12/14 16:21

L'Association Perspectives Dentaires * rejoint les revendications de 2 syndicats et de 2 associations de prothésistes dentaires ( pas des vendus comme l'UNPPD )ces prothésistes réclament le paramédical ainsi que la vente directe des DMSM directement aux patients consommateurs !!!!
Marisol Touraine sera bien obligée de les recevoir et de les faire participer aux négociations concernant son projet de loi .
En voila un bel exocet mon pôvre exopipette !!!!
Cest la fin d'un monopole : le vôtre !!!!

*lire l'éditorial de P.Y Besse .

Publié par Visiteur
28/12/14 18:05

Et ils veulent nous donner des leçons !!!!!!!! Ces maîtres de la santé bucco-dentaire

"Les 25 467 chirurgiens-dentistes sociétaires de la MACSF - Le Sou Médical et du contrat groupe CNSD (Confédération Nationale des Syndicats Dentaires) ont adressé 1 527 déclarations (contre 1 484 déclarations en 2012), soit une sinistralité de 6 % pour les chirurgiens-dentistes assurés.

On constate une augmentation modérée de 3% du nombre des déclarations sur une année, sachant qu’elle est de plus de 40 % en 3 ans.

Litige prothétique (664)

Prothèses adjointes (115)

Prothèse complète mise en cause (66).
Prothèse partielle résine mise cause (17)
Prothèse partielle stellite mise en cause (32)

Prothèses conjointes (couronne, bridge, inlay, onlay) (483)

A noter que parmi ces déclarations, 87 concernent des restaurations type bridge complet ou semi complet, ou des réhabilitations impliquant au moins 8 couronnes unitaires durant la séquence de soins, soit 18 % de réhabilitations conséquentes.

168 déclarations (soit 17,5 % des dossiers de prothèses conjointes) relatives à : - des soins endodontiques pré prothétiques non conformes (ou non repris en dépit d'une insuffisance notoire de l'état existant), induisant souvent une lésion apicale évolutive ; - une perforation radiculaire lors du forage de tenon.
Restaurations techniquement inadaptées : préparation des piliers, étanchéité, réglage occlusal, embrasures, descellements itératifs (97).
Fracture coronaire, fêlure ou fracture radiculaire sous restauration (68).
Insuffisance de conception : indication non conforme (souvent en fonction de l'état dentaire initial compromis et sous-évalué), non intégration du contexte occlusal ou bio mécanique (portée excessive des inters) (60).
Critique de l'aspect esthétique ; pour bris cosmétique (46).
Complications diverses, hors étiologie apicale et/ou endodontique (essentiellement parodontales) (40)
Fracture structurelle de la pièce prothétique (bridge) (4).

Prothèses mixtes (66)

Il s'agit de prothèse(s) conjointe(s) réalisée(s) simultanément avec une réhabilitation adjointe, en général pour faciliter le positionnement de crochets ou l'insertion du stellite. Nous retrouvons les mêmes catégories de doléances décrites ci-dessus (selon la nature des actes mis en cause : adjointe ou conjointe). Avec 38% de complications spécifiques : un taux proportionnellement plus élevé de descellement itératif de couronne support de crochet (6), et des réfections ou inadaptations induites par l'emploi d'attachements ou de barres de connexion (19)."

Publié par Visiteur
28/12/14 23:02

"Les 25 467 chirurgiens-dentistes sociétaires de la MACSF - Le Sou Médical et du contrat groupe CNSD (Confédération Nationale des Syndicats Dentaires) ont adressé 1 527 déclarations (contre 1 484 déclarations en 2012), soit une sinistralité de 6 % pour les chirurgiens-dentistes assurés."

Combien d'actes fait un dentiste en une année ? 1527 sinistres déclarés pour des millions d'actes effectués. Effectivement ca envoie du bois !

Publié par Visiteur
28/12/14 23:10

T'essayes de prouver quoi là ? qu'on devrait avoir 100% de réussite ?

En 27 ans un seul sinistre : inhalation de corps étranger ( résine lors de la réalisation de 4 provisoires postérieures).


"A noter que parmi ces déclarations, 87 concernent des restaurations type bridge complet ou semi complet, ou des réhabilitations impliquant au moins 8 couronnes unitaires durant la séquence de soins, soit 18 % de réhabilitations conséquentes."

Pour les bridges complets il suffit d'un seul traitement canalaire qui foire pour foutre la merde. Préférer la pose d'implants et de coiffes unitaires aux pièces montées.

Publié par Visiteur
28/12/14 23:11

Et éviter de bousiller des dents saines pour servir de piliers de bridges.

Publié par Visiteur
29/12/14 10:51

Exocet dit : "Nous les dentistes sommes le fusible entre l'assurance maladie et vous."
Exocet la Sécu ne nous connait pas! tu dit encore une ânerie! Ou alors tu mens comme un arracheur de d....
Encore un enf.. de dentiste dit :"Mais mes confrères et moi elle avons l'impression de rabâcher également en disant que prothèse= soin."
Enf..de dentiste, si la prothèse était un soins( là je rabâche), nous serions, nous les fabricants (prothésistes dentaires), inscrit au ministère de la santé, et ferions partie de l'industrie pharmaceutique, malheureusement, nous sommes inscrit aux chambres de métiers donc il nous est impossible de fabriquer un soins! En arrivant dans vos cabinets nos prothèses comment deviennent-elles un soin! Vous dites "abracadabra"?

Publié par Visiteur
29/12/14 11:44

Un enf de dentiste dit :"Justement chacun devrait rester à sa place non? En effet ne pas s'équiper de cfao, à condition que chacun fasse le métier pour lequel il s'est formé point à la ligne.
Vos clients, chers prothésistes sont les dentistes, et nous n'avons pas de clients mais des patients, que l'on soigne. Car oui poser une prothèse s'assimile aussi à du soin car c'est fait en milieu vivant avec de la salive, et du sang.."
Chers dentistes étant artisan, j'ai comme clients qui je veux, et il n'existe aucun article du code de l'artisanat qui dit :" le prothésiste dentaire ne peut vendre sa production uniquement aux CD et Stomatologue!"
Vous dites chacun son métier!
Alors pourquoi faite vous le mien! Vous les soins et moi la prothèse( de A à Z)!
Vous dites que poser une prothèse s'assimile aussi à du soin.Donc c'est bien "l'acte de poser" qui s'assimile au soin et pas la prothèse! Mais cher Enf.. de dentiste nous ne faisons que la délivrer la prothèse nous,donc plus de polémique autour autour de la vente, c'est à nous à faire cet acte (de vente de la prothèse à qui on veut)commercial car nous en avons le droit nous!Chacun son métier comme vous le dite plus haut!

Publié par Visiteur
29/12/14 11:46

"Enf..de dentiste, si la prothèse était un soins( là je rabâche), nous serions, nous les fabricants (prothésistes dentaires), inscrit au ministère de la santé, et ferions partie de l'industrie pharmaceutique"

Dis donc tu crois que les fabricants de prothèses de hanche et de valves cardiaques font chier les chirurgiens qui les posent ?
La fabrication d'une prothèse n'est pas un acte médical, c'est son adaptation au corps humain par un professionnel de santé qui l'est. ( tu sais la prestation de soins)
Tu n'as aucune formation médicale ( les cours de sciences nat au lycée dans lesquels tu es surement passé au travers (lol) c'est pas suffisant ). Si tu veux travailler en bouche tu te casses le cul à faire des études dentaires. Si ca se trouve on était sur les memes bancs à l'école tu n'avais qu'à bosser, être dentiste ca ne tombe pas tout cuit dans le bec. Il fallait prendre le train en marche ( si tu en avais les capacités bien sur).

C'est pas parce qu'un mécano révise un avion qu'il a le droit de le piloter.

Publié par Visiteur
29/12/14 12:18

Allez voilà du grain à moudre au cas où vous ne seriez à court d'idées de colère en tous genres avec noms d'oiseaux en surplus. Je viens de recevoir une consultation toute bête, toute banale, toute pleine de naïveté et de colère aussi...je vous la soumets pour apprécier à quel point je suis loin de votre activité et de vos doléances...( j'ai caché l'adresse mail, of course)

"Maitre,.J'aimerai savoir quel procédure à faire à un dentiste qui m'a cassé une dent pour me facturer d'avantage pour des poses des implants . "
Informations optionnelles :
Pays : France
Département (si pays francophone) :
Niveau détail : Moyen;
Urgence : Moyen
Ce que vous avez essayé jusqu'à maintenant :
Pour le moment je n'ai rien fait . Mais je l'emmènerai en justice pour ce qu'il a fait mutiler ses patients pour faire des chiffres ce que je trouve anormale

Xxxxxx@live.fr - (En ligne) - 0 votes positifs / 1 Questions
Ca, c'est la version patient...pour la version dentiste et la version prothésiste, j'attends le nouvel an pour vous gâter.. Et vous remercier pour autant d'information sur l'harmonie qui règne entre deux professions qui sont interdépendantes, car même avec une imprimante 3D et son investissement à 70 000€ avec tout ce qui va avec, je doute que le couple formé de professionnels chacun dans son registre puisse être indépendant l'un de l'autre avant longtemps...
Sinon pour les enfants de dentiste qui voudraient être avocats...il faudra qu'ils s'accrochent car la concurrence est rude et les clients, dentiste ou pas, ont la dent longue et dure...et on ramène toujours du travail et du stress à la maison ce qui fait que la famille en pâtit plus qu'à son tour.

néanmoins, c'est une profession qui s'honore de ne pouvoir utiliser les noms d'oiseaux en public tout en raillant avec subtilité...exemple: à une personne qui dirait le mot "connard" à tout bout de champ, on dira volontiers que s'il a été sans doute était élevé, on aura omis de l'éduquer.( différence entre duquer et lever) ..mais ce n'est qu'un exemple qui n'est destiné à personne en particulier..( langue de bois) mais seulement à imager ce qu'un avocat fait différemment en faisant tout pareil.
O fête! Duquer ne veut strictement rien dire.
Voilà je vais répondre au patient du dentiste mis en cause pour lui expliquer le parcours du combattant qui l'attend. Le temps que sa colère se calme et qu'il réfléchisse que tous comptes faits, il n'a peut être pas envie de passer cinq années à attendre l'issue de ce que certains considèrent comme leur combat, il est a parier que comme 60% des clients qui n'ont pas trop de moyens et souhaitent ouvrir un dossier, il renoncera et changera de dentiste...qui s'exclamera que son confrère n'a pas fait les choses correctement mais que ....( si on lui demande de de faire un bilan du dossier dentaire) peut être le premier dentiste avait ses raisons pour faire ce qu'il a fait...

Publié par Visiteur
29/12/14 12:53

Exocet tu mélanges tout : 1° les chirurgiens qui posent des prothèse de hanche ou des valves cardiaques, eux ne vendent pas leur prothèses à leurs patients!Ils vendent leurs actes médicaux et pas la prothèse!2° les chirurgiens ortho ou autres n'achètent pas et ne revendent pas les prothèses qu'ils posent!
3° les fabricants de prothèses de hanche et de valves sont soumis à AMM de la part du ministère de la santé!
Nous (les prothésistes dentaires) ne sommes pas soumis à l'AMM puisque non dépendant du ministère de la santé!
Tu veux faire de la prothèse Exocet, passes ton diplôme de prothésiste!

Publié par Visiteur
29/12/14 13:39

"néanmoins, c'est une profession qui s'honore de ne pouvoir utiliser les noms d'oiseaux en public tout en raillant avec subtilité...exemple: à une personne qui dirait le mot "connard" à tout bout de champ"

1 "connard" ( en réponse à une accusation de ne pas déclarer des avantages en nature vous prenez ca comme un compliment vous ? ) contre X "vendeurs de prothèse" Un chirurgien dentiste vend sa prothèse mais pas un chirurgien orthopédiste et puis quoi encore ?. Pas besoin d'utiliser des nom d'oiseaux pour insulter. Ca commence à bien faire.

"il est a parier que comme 60% des clients qui n'ont pas trop de moyens et souhaitent ouvrir un dossier, il renoncera et changera de dentiste"

Mais maitre, vous êtes trop chère. Si vous factureriez 23 euros la consultation juridique ( soit le prix d'une consultation de médecin ou de dentiste) nul doute que les procédures arriveraient à leur terme. -)))
En ce qui concerne ces histoires de délabrement dentaires, personnellement je prend des radios et des photos AVANT d'intervenir. Ce genre de sous entendus ( les dentistes abiment volontairement les dents) est franchement contre productif la carie dentaire évoluant à bas bruit et souvent sans douleur aucune et risque de conduire les dentistes à ne les soigner que quand elles font mal.

Publié par Visiteur
29/12/14 13:58

Exocet tu mélanges tout : 1° les chirurgiens qui posent des prothèse de hanche ou des valves cardiaques, eux ne vendent pas leur prothèses à leurs patients!Ils vendent leurs actes médicaux et pas la prothèse!

Sans mélanger, un chirurgien dentiste a ses actes inscrits à la CCAM tout comme un chirurgien orthopédique.

2° les chirurgiens ortho ou autres n'achètent pas et ne revendent pas les prothèses qu'ils posent!

AH ? elles sont gratuites les prothèses ? c'est le patient qui va les acheter à castorama ?

3° les fabricants de prothèses de hanche et de valves sont soumis à AMM de la part du ministère de la santé!

Ce ne sont pas des DMSM.

"Nous (les prothésistes dentaires) ne sommes pas soumis à l'AMM puisque non dépendant du ministère de la santé!"

Non tu fais des DMSM. Les AMM ne concernent pas ces dispositifs étant par définition uniques ( ou alors du fais un dossier d'AMM par prothèse, bon courage). Par contre tu dois indiquer les marquages CE des matériaux utilisés.

Tu veux faire de la prothèse Exocet, passes ton diplôme de prothésiste!

Si je veux faire de la prothèse je rachète un cerec. J'ai arrêté car ca me prenait trop de temps, au détriment de mes patients (sinon c'est bien plus précis qu'un travail de prothésiste). Il aurait fallu que j'embauche un prothésiste, pour utiliser la machine, mais étant seul ca n'aurait pas été rentable ( je ne fais pas de la prothèse du matin au soir comme toi)

Publié par Visiteur
29/12/14 14:24

Exocet tu es RIDICULE,
"1° les chirurgiens qui posent des prothèse de hanche ou des valves cardiaques, eux ne vendent pas leur prothèses à leurs patients!"
Ils vendent leurs actes médicaux et pas la prothèse!

"Sans mélanger, un chirurgien dentiste a ses actes inscrits à la CCAM tout comme un chirurgien orthopédique."
Oui leur actes celui de placer la prothèse pour les chirurgiens parce que les CD eux ils vendent leur prothèse qu'ils prescrivent!
"2° les chirurgiens ortho ou autres n'achètent pas et ne revendent pas les prothèses qu'ils posent!

AH ? elles sont gratuites les prothèses ? c'est le patient qui va les acheter à castorama ?"
Le patient ne paye pas les prothèses au chirurgien, je n'ai jamais dit qu'elles étaient gratuites!
"Par contre tu dois indiquer les marquages CE des matériaux utilisés."
Bien oui cela s'appelle d'ailleurs la : TRAÇABILITÉ

Publié par Visiteur
29/12/14 15:20

ma foi, cette réponse est un coup de Maître !!!!

Publié par Visiteur
29/12/14 17:54

".si un dentiste voit arriver nombre de cas terribles sur le plan sanitaire, ne faut il pas se poser la question de pourquoi ils ne viennent pas plus en amont...alors que des qu'ils ont un rhume , ils vont chez le medecin au lieu de prendre un bon grog? Cherchez...vous trouverez sûrement.."

Ils ne viennent pas parce que les soins conservateurs sont trop chers ? J'ai bon ?
Voyons voir, 20 euros la cavité une face, 30 euros 2 faces et 40 euros la cavité 3 faces. C'est en effet une fortune, de plus remboursés à 70 % par la sécu et à 30 % par la mutuelle.
Pour les CMU c'est remboursé intégralement par l'état ( En fait les taxes que vous payez sur votre cotisation mutuelle maitre).
Les CMU ont des bouches largement en plus mauvais état que la moyenne ( qui n'est déjà pas terrible, heureusement pour nous lol!)
Non je pense qu'il faut chercher ailleurs les raisons de cet état de fait. Je pense cher maitre que vous ne dites pas à vos amis youpiiii! j'ai rendez vous chez le dentiste !

Ceci dit un avocat c'est efficace (parfois) , mais il faut avoir les moyens.
Exemple : pour inciter un garagiste à réparer une voiture tombée en panne 15 jours après l'achat (courroie de distribution cassée) et n'ayant pas eu gain de cause par moi meme (pas faute d'essayer en 3 mois). Je me suis adressé à un de vos collègues qui pour la modique somme de 300 euros à adressé un courrier au garagiste indélicat. J'ai récupéré ma voiture 15 jours après. Il n'a nul été besoin de faire appel à un expert. 300 euros c'est pas mal pour une lettre type, non ? Je n'ose imaginer la note salée que j'aurais eu à régler si la procédure se serait éternisée.

Publié par Visiteur
29/12/14 18:08

"Et comme les dentistes ont une assurance qui en général prennent l'option du proces et ont plus de moyens financiers que le pékin moyen, ou des confrères rémunérés non pas à l'acte mais au dossier et que ces derniers sont assez nombreux pour être intéressants au final, et bien, le client s'il n'arrive pas à l'indemnisation amiable bien souvent très inférieure à ce qu'il estime pouvoir avoir, cède à la pression financière dans 6 dossiers sur 10..."

Parce que bien sur les patients n'ont jamais de protection juridique ?
En tout cas merci maitre de nous casser du sucre sur le dos. Les patients qui vous lisent ne viendront qu'en dernière extrémité, la douleur étant une excellente source de motivation et la preuve d'un réel problème. Ca permet d'éviter des actes abusifs n'est ce pas ?
Et puis ca fait bosser aussi les prothésistes. -))))

Publié par Visiteur
29/12/14 18:27

"Si les procédures sont longues et coûteuses, ce n'est pas à cause des honoraires d'avocat mais ceux des experts ( un expert, un contre expert, un dentiste/ medecin recours) qui sont désignés pour vérifier si les actes, l'information ont bien été ceux réclamés par les règles de l'art."

Et si les actes sont déclarés conformes aux règles de l'art, Il reste l'information et le consentement éclairé bien plus difficile à prouver C'est bien la dessus que vous comptez pour gagner n'est ce pas Maitre ?

Ca serait moins cher si les experts dentistes n'étaient pas si chers ?
Vous allez me faire pleurer Maitre, Maitre bodin écrivait plus haut :

"A en croire les derniers chiffres publiés dans la revue Insee première, ils se situent ainsi au niveau des pharmaciens (94.000 euros) et non loin des professionnels du droit (avocats, notaires...) qui déclarent en moyenne 113.640 euros par an."

Les dentistes sont donc non loin des professionnels du droit, non loin à 20 000 euros quand meme. -)))))

Publié par Visiteur
29/12/14 18:33

Pour terminer les "je sais docteur j'aurais du venir vous voir avant, mais on aime pas venir chez vous" C'est tous les jours.

Publié par Visiteur
29/12/14 18:58

Pour re-terminer une extraction c'est 30 balles et 15 balles les suivantes. Les suites opératoires ne sont pas toujours agréables. Si vous ou maitre Bodin attendent les patients à la sortie du cabinet pour savoir si ca c'est bien passé je vous garantis que les dentistes ne feront plus d'extractions.
Aux états unis la flambée des procédures a entrainé une flambée des assurances professionnelles et une flambée des honoraires.
En France les obstétriciens ne s'installent plus en libéral du fait d'assurances professionnelles hors de prix et d'un risque de ruine. Ils s'installent à l'hopital dans lequel c'est l'état qui assume ce risque.

Publié par Visiteur
29/12/14 19:20

exocet écrivait :

AH ? elles sont gratuites les prothèses ? c'est le patient qui va les acheter à castorama ?"

tonto a répondu

"Le patient ne paye pas les prothèses au chirurgien, je n'ai jamais dit qu'elles étaient gratuites!"

Bon alors c'est qui qui paie alors ? la sécu ? Si c'est comme nous à 75,25 la ceram il va falloir que tu baisses tes tarifs ! -))))
Sinon :

"L'intervention pour la pose d'une prothèse de hanche classique et un séjour hospitalier coûtent entre 10 000 et 20 000 €.
La prothèse coûte à elle seule entre 1 500 et 3 000 €."

Ouh lala ! le coefficient multiplicateur des familles ! Acheter une prothèse 1500 euros et la revendre 30 000. ( je fais comme toi je fais abstraction de l'environnement nécessaire à la pose de la prothèse, la compétence du chirurgien, le cabinet et l'hôpital )

Publié par Visiteur
29/12/14 23:38

"Certains praticiens de l'hôpital Cochin, toujours à Paris, facturent jusqu'à 4250 euros la pose d'une prothèse de hanche, alors que le tarif conventionné se limite à 459,80 euros. "

Ouh lala ! les vilains dans un hôpital public en plus ! -))))
Une ps4 vaut plus cher que le tarif conventionné de la pose d'une prothèse de hanche ! ( c'est normal hein, c'est de la haute technologie) Le prix de la prothèse est il inclus dedans comme en dentaire ? C'est qui qui la paie hein ? pas facile de savoir si c'est prothèse inclue ou pas. Pas clair cette histoire. -))))
Celui qui trouve a le droit à une extraction gratuite.-)))))

Publié par Visiteur
30/12/14 01:33

Exocet arrête s'il te plaît , avec tes arguments à deux sous,cela en deviens pathétique . Tu tourne toujours autour du pot. Le fait est que tu es professionnel de santé et qu'à ce titre, tu n'as pas le droit de faire du commerce point barre !!!!!!!!. Vous serez condamnés à cause de cela est vous le savez!!!!!!, c'est une question de temps, il suffit de lire les commentaires de tes congénères sur vos forums ( eugenol.com) pour ressentir ce malaise. Alors ne cherche pas toujours des comparatifs bidons du style ,le carrossier ou le boulanger du coin , tu oublie le potier qui vend son vase 20 à 30 fois plus cher que l'argile qu'il acheté ainsi que tout les artisans et commerçants de la planète, mais eux ont le droit et toi pas!!!!!!!! Contente toi de soigner, et si tu n'est pas satisfait de la rénumération des actes que tu réalise, au lieu de te plaindre continuellement et bien manifeste et proteste ( si tu en as le courage bien entendu) avec tes copains dentistes auprès de ton ministère ou de la CPAM , apprenez à vivre de votre profession sans devoir vampiriser et vivre sur le dos d'une autre profession . Dans le monde animale vous seriez apparentés à des tiques, instruits,( vous remarquerez que je n'utilise pas de noms d'oiseaux ,mais pour changer des noms d'insectes) mais des tiques quant même ( ceci est une comparaisons qui n'engage que moi mais qui reflète une certaine réalité ) alors il est temps d'apprendre à vous décrocher et d'arrêtez de vous nourrir de notre profession car bientôt nous serons immunisés contre vous et la ça vous fera tout drôle .

Publié par Visiteur
30/12/14 07:36

De plus exocet un chirurgien orthopédique, cardiologie, etc.. c'est plus de 12 ans d'études, des heures au bloc opératoire, des semaines de 60 h et plus , une énorme responsabilité , être confronté à la détresse, a la souffrance des patients qu'ils suivent, et quelques fois au malheur qui touche les familles de ces patients, eux méritent largement le salaire qu'ils touchent.
Rien à voir avec le petit dentiste du coin qui se la joue grand spécialiste et ,centre du monde de la santé, qui taille, prend des empreintes, scelle des couronnes , encaisse , refuse de temps en temps des CMU ,car pas rentables
alors stop cher exocet avec vos comparaisons , vous n'arrangez pas l'image de votre profession

Publié par maitremurielbodin
30/12/14 10:03

exocet, je pense que vous avez besoin d'un avocat....rires...

Publié par Visiteur
30/12/14 10:37

Exocet passes en secteur 3, tu seras libre et plus enchainé à la sécu! Et en plus cerise sur le gâteau, tu nous laisseras en paie! Au revoir (bon chez nous on dit "adieu")

Publié par Visiteur
30/12/14 10:53

Voilà on y est les dentistes ne sont meme plus des médecins ratés, mais des "tiques instruits" trop gentil le "instruit".
Tu ne connais de notre profession que les empreintes que tu reçois. Tu ne vois que la partie émergée de l'iceberg.
Tu es un mauvais et ton activité périclite à cause de ca et tu en rejette la responsabilité sur d'autres. Je travaille avec 2 prothésistes qui se sont sorti les doigts du cul en investissant massivement dans le numérique, ca roule pour eux. Inutile de te dire que leur activité principale n'est pas la mobile.

Un dentiste n'est jamais confronté à la douleur et à la détresse des patients. Faire une prothèse totale immédiate à un patient chez qui on est obligé d'extraire toutes les dents c'est une sinécure. Le désarroi d'une mère de famille dont le gamin s'est explosé les incisives dans la cour à la récré, Le diagnostic d'une tumeur de la cavité buccale d'un gros fumeur etc.....
Essaies de faire tourner des instruments tranchants à 200 000 tours dans la bouche d'un patient éveillé, ( j'envie les chirurgiens qui travaillent sous AG pour ca) te confronter à son stress en permanence, aux mouvements de la langue. Faire une anesthésie à un gamin de 5 ans qui vient pour la première fois.
Si les dentistes sont dans le peloton de tete du hit parade des professions les plus suicidaires c'est pas un hasard, tu ne tiendrais meme pas quelques heures en tant que dentiste.

"refuse de temps en temps des CMU ,car pas rentables"

Pourquoi de temps en temps ? vas y franco : tout le temps ! Tu n'es plus à un mensonge près.

Publié par Visiteur
30/12/14 10:58

Les petits labos qui bricolent dans leur coin avec des techniques obsolètes c'est terminé. Sauf peut etre pour la mobile. C'est pour ca que tu te bats pour la conserver.
Je travaille avec un labo qui fait fixe et mobile, tu pourrais postuler pour y etre salarié mais je pense que tu ne passerais meme pas la période d'essai.

Publié par Visiteur
30/12/14 11:13

"Exocet, je pense que vous avez besoin d'un avocat....rires..."

Non j'ai ma femme ca suffit. Récemment elle a mis une taule à un de vos collègues au tribunal elle a été plus forte que lui dans la mise en forme de son dossier.

Publié par Visiteur
30/12/14 11:40

"Exocet passes en secteur 3, tu seras libre et plus enchainé à la sécu! Et en plus cerise sur le gâteau, tu nous laisseras en paie! Au revoir (bon chez nous on dit "adieu")"

Chez nous c'est secteur 1 (conventionné) ou non conventionné il n'y a pas de secteur 3. Le jour ou la sécu fait sauter le tarif d'autorité, c'est à dire le jour ou son monopole saute je me déconventionne.
Tu ne vas pas aller dans un garage dans lequel ton assurance ne te rembourse presque rien, du fait qu'il n'est pas agréé, non ?
Quand je dis que vous n'y connaissez rien à la dentisterie......;

Publié par Visiteur
30/12/14 12:07

Exocet c'est bien, tu râle après la sécu, tarif trop bas etc.. mais tu n'as pas les couilles de te déconventionner et être libre de fixer tes tarifs de soins et d'avoir la clientèle qui va bien! Tu préfères garder la sécurité (de la clientèle) au travers de la sécurité sociale! Tes exemples ne sont toujours pas bon! Tu devrais arrêter de poster tu passes de plus en plus pour un minable, tu dis:"c'est à dire le jour ou son monopole saute je me déconventionne."pour te faire agréer ailleurs? Peut-être chez santé-clair et avoir une clientèle "fidèle"

Publié par Visiteur
30/12/14 12:58

Décidément vous êtes vraiment cliché...vous ne semblez être satisfait qu'en étant le plus fort, le meilleur, le plus ++.Bref d'avoir une image de vous ou du dentiste pas terrible alors que personnellement je n'ai pas d'a priori...il y a des êtres brillants voire lumineux partout et à tous les niveaux..et tous les revenus.....le suicide chez les dentistes n'est pas seulement du au stress de 'la profession( concentration, maîtrise des risques et du diagnostic, paperasse, et exigences sur le niveau de vie pour faire partie de la jet set locale, faire plaisir à madame, etc...) mais au fait que c'est une des professions libérales qui divorcent le plus et souvent au moment où le cabinet tourne, la femme est alors secrétaire ou confrère du dentiste ou pire n'a travaillé et le divorce est la fin de tout ce que le dentiste a mis tant d'années à construire.par un partage injuste..sans compter l'image déjà désastreuse que ceux ci ont d'eux même en passant leur temps à peaufiner l'image qu'ils veulent qu'on a d'eux. Plus inquiétant, ce sont les jeunes dentistes peu formés à gérer un stress, une concurrence et peu de reconnaissance et qui désespèrent au point de vouloir clore la situation de façon trop définitive...si nous ( toutes les professions libérales sont soumis au même régime d'exigences) relativisions, si nous acceptions de gagner moins en travaillant moins mais mieux, je crois que la solution serait trouvée à bien des problèmes...et c'est mon choix. Choisir ses dossiers, informer ses clients éventuels pour être certaine que c.est un bon choix et un client qui connaît les risques...passer le relais, former et informer encore et toujours...gagner moins, mais bien plus que cette monnaie virtuelle du compte en banque. Je suis sure qu'exocet est dans cette veine la mais il devrait demander à sa femme d'intervenir. Elle mettrait les formes que vous ne savez pas mettre alors que si vous relisez certains post, vous vous apercevrez que vous étiez d'accord entre vous quand il ne s'agit pas de ramener la couverture à soi seul...

Publié par Visiteur
30/12/14 13:07

Il n'y a qu'une centaine de dentistes non conventionnés sur 40 000.
La sécu a un monopole et fixe les tarifs au raz des pâquerettes pour les soins. Pour la prothèse les patients paient une fortune les mutuelles qui ne remboursent qu'en cas de remboursement sécu.
Pas de remboursement sécu, pas de remboursement mutuelle. Les mutuelles sont désormais obligatoires (loi le roux) .
Les patients arrivant trop tard en général (caries bien avancées, rares sont ceux qui font des visites régulières) je tourne à 2-3 couronnes par jour, avec des prestations de soins en moyenne de 250 euros par ceram ( peu ou pas de reste à charge grace au système, pas besoin de faire des tarifs de prothèse extravagants ( 480 euros la ceram) ) pas besoin de s'emmerder à faire des traitements lourds, onéreux et pas remboursés et de toute facons pas acceptés). La somme de ces prestations de soins sur la prothèse fixe simple, font en gros le bénéfice en fin de mois. les soins conservateurs ne rapportant pas un centime et les soins non ou peu remboursés ( onlays, implants, paro) étant rarement acceptés par les patients. On va dire en moyenne 3 heures par jour pour gagner sa vie et le reste pour rendre service ( soins des enfants, soins opposables de caries petites et moyenne, détartrage).
A oui quelques prothèses mobiles ( 5 par mois environ) mais c'est anecdotique.
Pourquoi veux tu dans ces conditions que je prenne le risque de jouer à un est allemand essayant de faire le mur dans les années 70 avec 95 % de chances de se faire descendre?-)))))

Publié par Visiteur
30/12/14 13:34

Maintenant si tu estimes que je facture ma prestation de soins 250 trop chère sur chacune de mes 3 cerams par jour, en rendant service gratuitement en plus le reste du temps à des patients qui ont des soins conservateurs opposables avec mon bac + 6. Que faut il penser de toi avec tes 10 cerams par jour à 80 euros de prestation de façon avec ton bac -6 ? -)))))

Publié par Visiteur
30/12/14 14:12

"relativisions, si nous acceptions de gagner moins en travaillant moins mais mieux, je crois que la solution serait trouvée à bien des problèmes...et c'est mon choix."

C'est mon choix aussi maitre. Je travaille 28 H par semaine. La jet set locale étant composée d' agriculteurs et d' artisans c'est pas la peine de se la péter comme vous à Paris. -)))))
Quant au divorces il est fortement conseillé de ne pas travailler avec sa femme, c'est le B à BA.
Et précision importante je ne joue pas au golf et roule en fourgon, c'est plus pratique pour le kite surf, je laisse la Porsche à madame. ( ben ouais je suis quand meme dentiste merde !)-)))))

Publié par Visiteur
30/12/14 14:20

"Décidément vous êtes vraiment cliché...vous ne semblez être satisfait qu'en étant le plus fort, le meilleur, le plus ++"

Maitre, vous êtes une caricature de ce que les médias pensent de nous. Un cliché à vous toute seule. En tant qu'avocate c'est l'hôpital qui se fout de la charité. Au fait ca gagne bien de défendre la veuve et l'orphelin ? -))))

Publié par Visiteur
30/12/14 14:42

Exocextoy n'a toujours rien compris, pourtant tout est dans mon pseudo .
Ce gars nous noie dans un délire verbal , il est le seul dentiste à intervenir sur ce forum sur 40 000 dentistes, il doit se sentir investi d'une mission divine d'évangélisation prothétique !!!!
soyons clair encore un fois : des prothésistes se battent pour l'émancipation de leur profession, les dentistes se battent pour garder les prothésistes sous leur coupe et pour continuer à se gaver en revendant la prothèse de 6 à 10 fois plus cher que son prix d'achat !!!!!
C'est aussi simple que ça !!!!

Publié par Visiteur
30/12/14 15:55

Exocet dit:"Tu es un mauvais et ton activité périclite à cause de ca et tu en rejette la responsabilité sur d'autres.Je travaille avec un labo qui fait fixe et mobile, tu pourrais postuler pour y etre salarié mais je pense que tu ne passerais meme pas la période d'essai."
Cher exocet ou devrais je dire "Exocet, le clairvoyant!,tu aurais dû jouer dans le "Hobbit" toi qui juge les gens sans les avoir rencontrés ( encore un don que vous avez?) je ne me permettrais pas de juger ton travail et ta qualité de soignant, par contre pour éclairer ta lanterne ( ton don ne doit pas si bien fonctionner que ça) et pour savoir avec quel interlocuteur tu dialogue sache, outre mes 40 ans de prothèse et 30 ans d'installation, j'ai 59 ans et encore 1 ans et je part à la retraite, ( donc ne stress pas trop et continu de payer tes cotisations sociale encore de nombreuses années pour moi , merci) je suis titulaire d'un CAP ( trois ans d'études ) d'un BP ( Deux ans d'études) d'un BM ( deux ans d'études ) et d'un BMS ( Un an d'étude soit un total sans le DU de 8 ans ) , de plus je suis titulaire d'un diplôme universitaire de prothèse faciale appliquée ( donc auxiliaire de santé comme toi ,conventionné et enregistre au ARS) , ensuite pour fermer ce thème , outre mes titres et récompenses ( Maitre artisan de France et diplôme d'honneur des chambres de Métiers, etc.......) suis conseillé en esthétique et fonction dentaire et enseignant auprès de l'institut allemand d'oralspychologie , mais bon on va s'arrêter la hein!!!!!!! .car on en finira pas et ça finira par des ( t'as vu la mienne et plus grosse que la tienne) .
Donc pour en revenir à nos moutons, je suis prêt à contrôler la qualité de travail de tes prothésiste et des enregistrement qui viennent de ton cabinet , mais sache que je suis très très exigent .
Sur ce bonne et heureuse année

Publié par Visiteur
30/12/14 16:22

Pour ma part Exocet, je n'ai plus de clients professionnels, j'étais trop cher, je faisais refaire la quasi totalité des empreintes etc... mais quand le travail que je devais faire était pour leurs pommes ou pièces rattachées, je ne me déplaçai même pas dans leur cab, le travail à effectuer arrivait direct dans mon labo et là, j'étais celui qui avais toutes les qualités! (y compris celle de faire le travail gratuitement of course)!Aujourd'hui ce temps est révolu, j'ai une clientèle de particulier qui paye un prix correct mon travail et qui me remercie pour leur sourire!

Publié par Visiteur
30/12/14 17:29

1 ."Oral psychologie" ? Mouahaha ! Et tout ca pour ne faire que de la mobile Mouhahaha ! 8 ans d'études et tu pars à la retraite à 60 ans ? Tu as eu le temps de les caser quand dans ta vie professionnelle tes études ? De 10 ans à 18 ans ? -))))
2. De particulier à particulier exercice illégal + tout au black je suppose, quand on est dans l'illégalité autant y aller à fond, non ?

Publié par Visiteur
30/12/14 17:36

"Ce gars nous noie dans un délire verbal , il est le seul dentiste à intervenir sur ce forum sur 40 000 dentistes, il doit se sentir investi d'une mission divine d'évangélisation prothétique !!!!"

Non c'est plus simple que ca. Je fais ma compta en ce moment, et oui j'ai 5 mois de retard. Comme c'est un peu rébarbatif et démoralisant de saisir toutes ces dépenses d'un cabinet ( notamment les frais de prothèse, lol !) , je me détend en votre aimable compagnie.-)))))

Publié par maitremurielbodin
30/12/14 18:08

renoncement au soin de la population, déserts médicaux et dentaires, colère des libéraux, 0,3 salarié pour un médecin français contre 2,3 salarié pour un médecin européen (la fameuse moyenne), contrainte à l'installation, tiers payant obligatoire et généralisée, perte de liberté face à la sécu..contrôle de prescriptions et donc moindre liberté des prescriptions elles mêmes...
gestion d'un budget par le médecin, carte vitale= carte bancaire? cliniques qui travaillent bon gré mal gré, réquisition du personnel médical, grève en période d'épidémie, des grévistes qui soignent quand même... vision globale, réforme/ réformette...de toutes les façons personne ne semble satisfait...et pourtant notre temps de longévité est un des meilleurs d'Europe, notre art de vivre envié et notre productivité importante...y a un bug...mais je ne vois pas ou? franchement, nous sommes une drôle de population et un drôle de pays...
la vision romantique de la défense de la veuve et de l'orphelin est une vision éculée...et ce n'est pas rentable du tout...et puis comme vous ne l'avez pas lu, je suis avocat spécialisée en droit public des affaires et des affaires publiques et de la santé...pas trés sexy mais passionnant...ça me permet d'intervenir dans des forums et d'écrire des articles dans des domaines à la croisée des chemins...

Publié par Visiteur
30/12/14 18:16

Exocet je ne réagirais pas a tes provocations verbales,ce serai encore rabâcher , et j'ai déjà posté la dessus, si tu ne comprends rien de rien c'est ton problème, si cela est nécessaire à ton égo , tu reste le plus beau, le plus intelligent, celui qui a tout compris, le persécuté de la vie, le centre du monde , le dentiste quoi. Malheureusement il n'y a rien de bon à tirer de toi
Reste sur tes positions, je reste sur les miennes seule le futur pourra nous départager
Sur ce je n'ai absolument plus envie de dialoguer avec toi , comme je l'ai déjà dit le respect et la politesse ne font pas parti de tes qualités, les lecteur jugeront
Passe quand même de bonne fête de fin d'année
Un futur retraité ( ta les boules hein!!!!!!)

Publié par Visiteur
30/12/14 18:16

Exocet tu supposes mal!Rien d'illégal et tout clair!

Publié par Visiteur
30/12/14 18:36

Pour les lecteurs et notre cher exocet qui lui a beaucoup de temps
Ce courrier résume nos revendications et la situation du prothésiste français, bonne lecture à tous.
Exocet si tu pose encore des questions , ou si tu n'a pas compris le message que contient ce courrier, consulte!!!!!!!!

Madame la Ministre

Par la présente, nous attirons votre attention sur notre profession.

En effet l’union nationale des patrons prothésistes dentaires (unppd) vient de prendre la décision de soutenir le conseil de l’ordre des dentistes et le « comident » contre le projet de loi élaboré par le Ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique Emmanuel Macron, au nom de l’ensemble de la profession.

Nous tenons à rappeler une nouvelle fois que l’unppd ne représente en aucun cas l’ensemble des prothésistes. Nous ne sommes pas en accord avec cette prise de position.

Les dirigeants de l’unppd ne défendent pas notre profession et encore moins la santé publique mais préservent la rente que leur procurent leurs fonctions de présidents de chambre de métiers et les fonds de formation et pour cela s’opposent à toutes évolutions de notre profession, en évitant ainsi de contrarier leurs clients. Corruption ou incompétence ?

Nous avons un réel doute sur sa représentativité et surtout sur son nombre d’adhérent qui ne représente certainement pas 8 % de la profession.

Quant au « comident » il n’a rien à faire dans la politique professionnelle des prothésistes dentaires. Il sort du cadre de sa mission. Il devrait rester à sa place de représentant de commerçants et certainement pas de s’immiscer dans l’évolution de la profession des prothésistes dentaires. Ceci ne le concerne pas et ne le regarde pas.

Nous estimons que notre profession est en danger à cause de ces gens qui veulent s’approprier le marché de la prothèse dentaire en éliminant des laboratoires de proximité pour ne conserver que les plus grosses structures, des laboratoires industriels et importateurs. Les marchants ne voudraient ils pas vendre aux chirurgiens-dentistes les robots gadgets que les prothésistes n’ont pas voulus ? Le « comident » n’est pas garant de la santé publique mais préserve les intérêts mercantiles de ses adhérents.

Les chirurgiens-dentistes sont- ils réellement garants de la santé publique ?

Le constat dressé par le rapport de l'IGF a de quoi inquiéter : dans le fonctionnement actuel de cette profession, les dentistes n'auraient pas intérêt à dispenser des soins conservateurs et chirurgicaux, alors qu'ils peuvent se procurer des revenus autrement plus importants avec les soins prothétiques et la vente des prothèses. Et dans une telle situation, comment s'assurer de manière concrète qu'un dentiste utilise vraiment toutes les ressources offertes par les soins les moins mutilants et les moins chers, et qu'il ne favorise par intérêt le recours aux prothèses ?

Les chirurgiens-dentistes préservent plutôt leur rente de revendeur.

Il semble important de rappeler que les dentistes n’ont aucune formation en matière de fabrication de prothèse dentaire et que leur diplôme ne peut pas leur donner accès à une profession artisanale réglementée quelle qu’elle soit. Le dentiste ne peut pas prescrire un dispositif médical qu’il fabriquerait lui-même pour le vendre à son patient. Ceci est contraire à la loi.

Il est à noter que les prothèses dentaires sont fabriquées sur mesure, qu’elles sont donc déjà ajustées par le prothésiste. Les dispositifs médicaux sur mesure ne sont pas des fabrications en série et ne sont donc en aucun cas adaptées par le dentiste qui n’en effectue que la mise en service après vérification de l’ajustage en bouche. Il ne sert que d’intermédiaire sans responsabilité.

Ce sont les prothésistes qui ont une obligation de résultat envers un patient.

Nous souhaitons que les modifications proposées par le rapport de l’IGF et de l’avis 12 A 06 de l’autorité de la concurrence de vente directe soient légalisées et appliquées comme nous l’avons expliqué dans nos différents courriers.

Plusieurs pays européens ont adopté la vente directe aux consommateurs et ont modifiés leur législation pour permettre que des actes de basse technicité soient effectués par des prothésistes dentaires sans que cela affecte la santé publique, bien au contraire.

Nous voulons la liberté de vendre nos fabrications aux consommateurs, la liberté de faire de la publicité au public et nous voulons que le consommateur ait la liberté de choisir son prothésiste. Les citoyens européens doivent bénéficier des mêmes prestations et fabrications partout en Europe, y compris en France, dans les mêmes conditions.

Nous voulons aussi la liberté de penser sans être boycottés ou punis !

Nous ne nous laisserons pas détruire en silence. La loi est la même pour tous. Le droit est le même pour tous, puissant ou pas, représentatif ou pas, riche ou pauvre car nous sommes en république et pas en dictature.

La commission européenne a pris la décision politique d’ouvrir les marchés à la concurrence. Pour ce faire, elle a émis des directives, donné des précisions par l’intermédiaire de sa cour européenne de justice et a demandé aux états membres de faire des réformes structurelles en profondeur.

Le secteur de l’appareillage prothétique dentaire en fait partie. Dans ce secteur des directives ont été transposées en droit français et de nouvelles lois sont applicables. La cour de cassation a changé la jurisprudence en se basant sur les précisions de la cour européenne de justice. Une réforme structurelle des professions réglementées est attendue par l’Europe.

Nos revendications sont loin d’être saugrenues puisqu’elles correspondent parfaitement aux orientations proposées par l’autorité de la concurrence et les instances européennes. Nos courriers restent sans réponse, nos questions parlementaires restent sans réponse, nos demandes d’audience restent sans réponse. Nous sommes offensés de ce désintérêt à notre égard alors que nous sommes à l’origine de la saisine de l’avis 12 A 06 rendu par l’autorité de la concurrence.

Le rapport Ferrand qui propose uniquement de mentionner le prix d’achat des prothèses ne correspond ni aux recommandations de l’autorité de la concurrence, ni aux recommandations de la commission européenne en matière de concurrence et de transparence contrairement aux orientations prises dans d’autres pays européens. Cette solution n’est pas une réforme mais un enfumage.

Si ce rapport est mis en application en l’état nous saisirons la commission européenne.

Nous ne doutons pas que vous prendrez en compte nos remarques et nous vous prions de recevoir, Madame la Ministre, l’expression de notre haute considération.


Le Secrétaire général du Snfpd

Publié par Visiteur
30/12/14 18:41

Pour infos : courrier envoyé début décembre à Mme la Ministre de la Santé par le SNFPD ( syndicat national des fabricant de prothèses dentaires)

Publié par maitremurielbodin
30/12/14 18:45

A quand des Etats généraux de la Santé qui mettraient autour de la table tous les acteurs de la santé, y compris, ceux qui ne sont pas reconnus comme des professionnels de santé mais qui y concourrent?

Publié par Visiteur
30/12/14 19:55

Tout simplement maître quand l'Union Nationale Patronale Des Prothésistes Dentaires aura disparue et que nous serons reconnu comme des para-médicaux! A ce sujet nous sommes les seuls des prothésistes à ne pas être des para-médicaux!

Publié par Visiteur
30/12/14 20:51

"Un futur retraité ( ta les boules hein!!!!!!)"
Tu as foutu du blé de coté ? Bien sur que non ! tu es arrivé au bout de tes 40 ans de cotisations et tu crois que tu as touché le Pérou ?
Tu vas vite déchanter, c'est le minimum vieillesse qui t'attend, Que tu ais cotisé ou pas. l'égalité pour tous ! Tu ne crois pas que tes petits enfants vont payer pour toi quand meme ?

Publié par Visiteur
30/12/14 20:54

"Tout simplement maître quand l'Union Nationale Patronale Des Prothésistes Dentaires aura disparue et que nous serons reconnu comme des para-médicaux! A ce sujet nous sommes les seuls des prothésistes à ne pas être des para-médicaux!"

Dans un système collectiviste de soins, c'est le début de tes emmerdes.

Publié par Visiteur
30/12/14 20:56

"A quand des Etats généraux de la Santé qui mettraient autour de la table tous les acteurs de la santé, y compris, ceux qui ne sont pas reconnus comme des professionnels de santé mais qui y concourrent?"

Amenez vous plus il y a de fous, plus on rigole.

Publié par Visiteur
30/12/14 20:58

Des tarifs de prothèse opposables pour les dentistes et opposables pour les prothésistes. On va rire 5 mn.

Publié par Visiteur
30/12/14 21:02

Il va vous falloir vous greffer 5 paires de bras pour gagner votre vie les mecs ( et gonzesses).

Publié par Visiteur
30/12/14 21:20

"Le constat dressé par le rapport de l'IGF a de quoi inquiéter : dans le fonctionnement actuel de cette profession, les dentistes n'auraient pas intérêt à dispenser des soins conservateurs et chirurgicaux, alors qu'ils peuvent se procurer des revenus autrement plus importants avec les soins prothétiques et la vente des prothèses. "

Non pas des revenus plus importants, des revenus tout court ! Si tu fais pas mal de prothèse dans l'année ca va. Si tu en fais peu c'est la merde ! Chaque année c'est la surprise du chef ! pour un soignant bien sur, pour un commercial c'est pas un problème, si il n'y a pas de marché on le crée ( voir les centres low costs qui te couronnent tout de la cave au grenier)
Attends un peu qu'elle te propose des tarifs opposables alors que tu es libre de fixer encore de tes tarifs tu vas vite déchanter. Bien sur au départ, ca te paraitra intéressant, mais dans 30 ans ca sera toujours les memes. C'est ce qui nous est arrivé au niveau des soins conservateurs. Il y a 40 ans on pouvait en vivre, mais plus maintenant. Ca ne suit pas l'inflation, c'est une dévalorisation rampante qui fait que 40 ans après ta signature tu ne peux plus gagner sa vie en faisant des soins opposables si ce n'est vitesse grand V en faisant de la merde !

Publié par Visiteur
30/12/14 21:29

Je retourne à ma compta, pour savoir ce que j'ai gagné cette année. Ca ne doit pas être brillant vu que j'ai approvisionné mon compte pro avec mes économies pour le maintenir à flots, trop de soins opposables cette année apparemment et pas assez de prothèse à tarifs libres.

Publié par Visiteur
30/12/14 23:26

Mauvais signe, "que" 64848,60 euros versés à mon prothésiste cette année. ( il y a eu des années plus fastes genre plus de 100 000 euros) C'est la crise ! Il va falloir passer en mode Vendeur de prothèse "on "-))))

Publié par Visiteur
30/12/14 23:44

Si je travaillais avec un prothésiste low cost mon bénéfice aurait été augmenté de la moitié soit 32424,3 euros en gros. Là dessus l'état aurait perçu après passage des charges sociales + impôt sur le revenu environ 60 % de cette somme ( à la louche , trop compliqué de faire le calcul dans le détail) soit 19454,58 euros. Outre le fait que j'aime bien mon prothésiste, il est hors de question que je participe, en tuant l'artisanat local, à financer la gabegie qui va tuer mon pays.

Publié par Visiteur
30/12/14 23:58

En conclusion, je dirais tous pour un un pour tous, Fuck l'état français devenu obèse, qui par ses prélèvements abusifs tue tout ce que le pays compte de forces vives. Première étape se libérer individuellement des monopoles sociaux comme la sécurité sociale et des caisses de retraites organismes en déficit chroniques, plus on paie, moins on a !

Publié par Visiteur
31/12/14 03:42

Alors t'as pris un temesta, Exocet?
bonne nuit mon petit , rêve pas trop de prothèses

Publié par maitremurielbodin
31/12/14 11:39

L'Etat grossit avec sa démographie et sa population inadaptée aux nouvelles industries...avant le balayeur ne pouvait savoir que balayer...tant pis si c'était un cancre..désormais, il faut qu'il passe un concours que des bacheliers passent aussi..résultat, un homme sans bali et sans boulot, inadapté social...il va falloir se poser la question de savoir ce qui constitue réellement un progrès ou alors régresser sur le plan démographique...et compter sur l'immigration choisie pour rajeunir nos forces vives comme dit exocet...Certes il y a de la gabegie, certes il ya des prélèvements sociaux mais il y a plus d'usagers, plus d'enfants et de personnes âgées et plus d'inadaptés sociaux...moins de fonctionnaires veut dire moins de services publics aussi et donc moins d'hopitaux, moins d'EPAHD, moisn de lycées et de maternelles, moins de recherche, moins de balayeuses déneigeuses, moins de personnes pour liquider les retraites, moins d'assistantes sociales, moins d'éducateurs, moins de policiers, moins de pompiers, moins de magistrats, moins de greffiers et un temps tellement long pour faire les mêmes choses...alors moins d'impôts ne veut pas dire meilleur choix avec ...les investissements perso faites dans des fonds de retraite qui font faillite, ça existe et certains pleurent encore qui se remettent au travail à 80 ans passés, là où cela se pratique..non le système français n'est pas le plus pourri même si c'est le plus raide en renoncement perso..mais comme tout le monde, j'aime les trois couleurs qui rappellent que la fraternité n'est pas la moins exigeante des valeurs, en espérant que le jour venu, elle s'appliquera à moi comme aux autres, si un jour les circonstances l'exigent.

Publié par Visiteur
31/12/14 16:17

Aux vanille, tonto, potionmagique et autres.
Plutot que d'inonder de messages vides de sens ce blog, obtenez votre bac S (ce qui déjà pour vous serait un exploit), passez la PACES et validez les 6 années d'études pour etre chirurgien-dentiste.

Vous n'aurez ainsi plus besoin de tenter un lobbying pour avoir le droit de faire des soins qui ne sont pas de votre compétence.

Des artisans titulaires pour la quasi totalité d'entre eux d'un CAP ou d'un bac pro (quelques chefs de labo ont un BTS mais c'est très marginal)qui demandent à etre reconnus comme une profession paramédicale, on croit rever ...

Vous dites que la pose d'une prothèse dentaire n'est pas un acte médical, pourtant cela fait bien partie des actes de la CCAM (classification commune des actes MEDICAUX). Comment vous expliquez ça messieurs les artisans ?

Publié par Visiteur
31/12/14 16:52

On a rien a t'expliquer a toi !
Tu représentes individuellement rien, commence par vivre de ton métier sans le notre et apres tu auras le droit de la ramener !

Publié par Visiteur
31/12/14 16:52

et revoilà les mépris et préjugés
cher Masciu,
Qu'en sais tu de mon bac S , à mon époque c'était le bac C et il était beaucoup plus significatif que maintenant
je ne suis pas prothésiste,et ça , tu ne le savais pas non plus, mais je soutiens leur lutte ....
Votre suffisance, et arrogance, ajoutées à votre cupidité vous perdront , d'ailleurs le compte à rebours à commencé ....n'est ce pas?
Temesta ,lexomil ou laroxyl,ou prozac?

Publié par Visiteur
31/12/14 16:58

Quand on a plus d'arguments et qu'on sait qu'on a tort, on ne répond pas à la question posée ou on insulte.
Vous en etes la parfaite illustration.

Publié par Visiteur
31/12/14 17:51

Masciu, je te retourne ta phrase faite sur mesure pour des personnes telles que toi , grand merci
Quand on a plus d'arguments et qu'on sait qu'on a tort, on ne répond pas à la question posée ou on insulte.
Cher masciu et exocet vous en etes la parfaite illustration.
Ps: j'ai mon bac S

Publié par Visiteur
31/12/14 18:08

masciu qu'elle image donnes tu de la profession que tu es sensé représenter, tu arrives et de suite des insultes, des sous entendus et j'en passe, est ce cela que tu as appris pendant tes années d'études? Et bien bravo au moins nous les titulaires d'un CAP comme tu aimes le dire nous sommes un peu mieux éduqués
Les lecteurs jugeront.

Publié par Visiteur
31/12/14 18:53

Aucune insulte dans mes propos, juste des constats.
Que veux-tu que je te réponde ? Tu ne m'a posé aucune question.
Pose-moi des questions, j'y répondrai avec grand plaisir.
Tous vos arguments sont très faciles à réfuter.

Publié par Visiteur
31/12/14 21:12

Parasite

Publié par Visiteur
31/12/14 22:41

Définition
Personne qui vit, prospère aux dépens d'une autre personne ou d'un groupe de personnes.

Publié par Visiteur
31/12/14 23:32

Il manque le (S) à la fin de masciu mon vétéran !

Publié par Visiteur
01/01/15 11:11

émasciulé, c'est un bon celui là, LOL, MDR, comme ils disent les jeunes !!!
Il nous dit que la prothèse est un acte médical parce qu'elle est inscrite à la CCAM, il ne sait pas lire le pôvre,peuchere !!!!
Ce n'est pas la prothèse qui est inscrite, c'est l'acte technique bucco-dentaire ! nuances !!!
Je sens qu'on va se régaler avec ce donneur d'ordres et de leçons !!!
Bonne année maitre Bodin !!! nous on vous aime !!!

Publié par Visiteur
01/01/15 11:47

Bonne année à tous les intervenants , et à notre hôte , maitre Bodin qui nous permets de nous exprimer sur son forum
Encore mes meilleurs vœux

Publié par Visiteur
01/01/15 15:17

Masciukukulélé..... les zartisants ils te précisent que la CCAM est fondée sur le principe de l'acte global :un libellé décrit un acte diagnostique et /ou thérapeutique et achevé.
Ce qui veut dire que légalement ,la mobile tu l'as perdu , toi comprendre ? Non ? Alors demandes et on t'expliquera !!!!
Lis un peu ton avenant N° 3 !!!!

Publié par Visiteur
01/01/15 15:26

"moins de fonctionnaires veut dire moins de services publics ...."

Maitre

Plus d'impôts veut dire moins d'entreprises, plus de règles absconses ( vous allez avoir du boulot avec le compte pénibilité) veut dire moins d'initiatives individuelles. Ce sont les entreprises qui créent la richesse d'un pays, pas le service public.

"Les socialistes ont eu tort de venir au pouvoir. Ils auraient dû faire comme Dieu : ne jamais se montrer pour qu'on continue à y croire."

Coluche

Publié par Visiteur
01/01/15 15:40

Excellente année 2015 a tous le monde !!!!!!!!!!

Publié par Visiteur
01/01/15 16:07

exosoviet,saches que c'et la classe ouvrière qui crée les richesses d'un pays!!!!
t'as changé de sujet, mais t'es toujours aussi nul !!!

Publié par Visiteur
01/01/15 16:39

"émasciulé, c'est un bon celui là, LOL, MDR, comme ils disent les jeunes !!!
Il nous dit que la prothèse est un acte médical parce qu'elle est inscrite à la CCAM, il ne sait pas lire le pôvre,peuchere !!!!
Ce n'est pas la prothèse qui est inscrite, c'est l'acte technique bucco-dentaire ! nuances !!!

AH ? tu peux m'expliquer comment tu peux faire une prothèse "bucco dentaire" sans "acte technique buccodentaire" ? Mais bien sur tu vas pouvoir approfondir le sujet lors de ton 3 eme cycle de denturologie à la santé. J'espère qu'ils ont internet en taule, comme ca tu pourras nous faire part de ta progression intellectuelle.

Publié par Visiteur
01/01/15 16:44

Quand on a plus d'arguments et qu'on sait qu'on a tort, on ne répond pas à la question posée ou on insulte.
Cher masciu et exocet vous en etes la parfaite illustration.
Ps: j'ai mon bac S

Ben ouais mais un bac S ne te donne pas le droit de travailler en bouche. Ca ne reste que de la culture générale si tu ne réussis pas le concours médecine que je suppose tu as tenté pour devenir un enfoiré de dentiste ? -))))

Publié par Visiteur
01/01/15 16:50

"exosoviet,saches que c'et la classe ouvrière qui crée les richesses d'un pays!!!!
t'as changé de sujet, mais t'es toujours aussi nul !!!"

Toi en tout cas tu n'es pas le premier de la classe ! -)))

Publié par Visiteur
01/01/15 16:56

Exo7,8,9,10 ..... mise en orbite réussi pour venir en secours à masciupercuté !!!
Il nous invente la "prothèse bucco dentaire" !!!
pouf, pouf,pouf .......
Je connaissais déja :
la santé bucco dentaire,
les soins bucco-dentaire,
l'hygiène bucco-dentaire ,
mais la "prothèse bucco-dentaire" il fallait le faire !!!!
T'es pas en taule et t'as internet, dis moi ou tu trouves la "prothèse bucco-dentaire !!!! je ne demande qu'à apprendre !!!

Publié par Visiteur
01/01/15 17:57

La pose d'une prothèse amovible ainsi que les reparations font bel et bien partie des actes de la ccam, lis les libellés, c'est écrit noir sur blanc.
C'est on ne peut plus clair.
Fin du débat.

Publié par Visiteur
01/01/15 17:57

La pose d'une prothèse amovible ainsi que les reparations font bel et bien partie des actes de la ccam, lis les libellés, c'est écrit noir sur blanc.
C'est on ne peut plus clair.
Fin du débat.

Publié par Visiteur
01/01/15 18:01

La pose d'une prothèse amovible ainsi que les réparations font bel et bien partie des actes de la classification commune des actes médicaux.
Lis les libellés, c'est écrit noir sur blanc.
Fin du débat.

Publié par Visiteur
01/01/15 18:01

La pose d'une prothèse amovible ainsi que les réparations font bel et bien partie des actes de la classification commune des actes médicaux.
Lis les libellés, c'est écrit noir sur blanc.
Fin du débat.

Publié par Visiteur
01/01/15 18:09

Désolé pour la fausse manip

Publié par Visiteur
01/01/15 19:42

Et nous autres fabricants on pose pas on DÉLIVRE! La CCAM c'est pour les actes médicaux, nous nous sommes artisans! Malheureusement (pour les praticiens ) à ce jour les prothésistes ont une obligation de résultat (cour de cassation) et l'empreinte fait partie de la conception et fabrication du DMSM, le fabricant c'est nous!Circulez y à rien à voir (z'êtes foutu en 2015)!
Ps : aucune loi dans le monde (je crois) n'interdit à qui conque de mettre ses doigts dans la bouche d'autrui si celle-ci ou celui-ci a donné sont accord, seule la fessé a été interdite dans certains pays!
Bonne et Heureuse année à tous

Publié par Visiteur
01/01/15 21:41

"Et nous autres fabricants on pose pas on DÉLIVRE! La CCAM c'est pour les actes médicaux,"

Dont la prise d'empreinte fonctionnelle, la prise d'occlusion le réglage des bourrelets d'occlusion en bouche.
le prothésiste réalise la prothèse en fonction de ces informations. Point. Tout comme les fabricants de matériaux proposent des matériaux d'obturation pour les cavités, mais ne les font pas les cavités.

Publié par Visiteur
01/01/15 21:43

Ton erreur d'interprétation va te conduire en taule. Comme Benhaim.

Publié par Visiteur
01/01/15 21:49

"mais la "prothèse bucco-dentaire" il fallait le faire !!!!
T'es pas en taule et t'as internet, dis moi ou tu trouves la "prothèse bucco-dentaire !!!! je ne demande qu'à apprendre !!!"

J'en sais rien c'est toi qui a lancé cette notion d' " acte technique bucco-dentaire".

Publié par Visiteur
01/01/15 22:03

Salut tonto, meilleurs vœux, en ce qui concerne notre "ami" exocet ne te fatigue pas il ne lis que ce qui l'arrange, reprends les message du début et tu verras que l'on n'arrête pas de lui rabâcher la même chose. Je crois qu'il a un problème, enfin bon les lecteurs apprécieront
Tu vas voir sa réponse va être,1 soit nul ( comme dab), 2 soit il répond à côté en déformant nos dires, 3 soit il répond avec arrogance et agression,
4 soit il fait abstraction de la question et ne répond pas et change de sujet.
Avec lui maintenant il faut se tenir à faire un copier/coller des règles,textes et réglementations qu'il ne se donne même pas le temps de lire.
Idem pour Masciu(s)

Publié par Visiteur
01/01/15 22:15

Exocet la remarque concernant l'obtention du bac S, était destinée à masciu(S) qui avec arrogance ( comme beaucoup de tes congénères) nous jetaient au visage notre incapacité à obtenir aussi ce diplôme ( tu vois tu déforme encore et utilise à ta sauce le sens des phrases), nul part je n'ai affirmé pouvoir faire de la dentisterie avec ce diplôme? Les lecteurs jugeront encore

Publié par Visiteur
01/01/15 22:15

Exocet la remarque concernant l'obtention du bac S, était destinée à masciu(S) qui avec arrogance ( comme beaucoup de tes congénères) nous jetaient au visage notre incapacité à obtenir aussi ce diplôme ( tu vois tu déforme encore et utilise à ta sauce le sens des phrases), nul part je n'ai affirmé pouvoir faire de la dentisterie avec ce diplôme? Les lecteurs jugeront encore

Publié par Visiteur
01/01/15 22:41

Exocet me répond jugez cher lecteur ce monsieur a fait 6 ans d'études !!!!!!!!!!! 1 ."Oral psychologie" ? Mouahaha ! Et tout ca pour ne faire que de la mobile Mouhahaha ! 8 ans d'études et tu pars à la retraite à 60 ans ? Tu as eu le temps de les caser quand dans ta vie professionnelle tes études ? De 10 ans à 18 ans ? -)))
Et oui je part a 60 ans et si cela te déplaît tu devras faire avec ,
Au contraire de toi j'ai commencé à travailler en 1974 ´ et cela fera bientôt 41 ans que je travail ,j'ai largement eu le temps de caser pendant cette longue période professionnelle ces 8 ans d'études , tu peux comprendre ça toi qui excel dans le calcul ou faut'il encore que je t'aide?. Tu vois j'ai eu une adolescence normale et je n'ai pas du commencer à travailler à 10 ans comme dans les pays où tu as l'habitude maintenant d'acheter tes prothèses.
les lecteurs apprécieront encore et encore ( un régal)
Pour un dentiste( si dentiste tu es , je commence a en douter!!!!) ne pas connaître l'oral psychologie, ou, oralophobie ? Et bien Il serait temps que tu te forme ou t'informe
Sur ce encore une bonne et heureuse année

Publié par Visiteur
01/01/15 23:17

Chers intervenants dentistes NON vous ne pourrez pas changer le fait que,
NON, les dentistes ne sont pas fabricants et interprètent et déforment les textes ouvertement,
NON les dentistes n'ont plus une obligation de résultat ,celle ci incombe désormais aux seuls prothésistes dentaires ,
NON les dentistes ne sont pas prothésistes dentaire et surtout pas qualifiés et aptes à réaliser ne serait ce qu'un modele de base,
OUI les dentistes font du commerce sans complexe en achetant un DMSM ( dispositif médical sur mesure)a un fabricant (un vrai) et en le revendant avec un coefficient multiplicateur important ( entre x5 et x10) à leur patient , le tout sous couvert d'une soit disante note globale.
OUI les dentistes font commerce de leur prescription en fabricant et revendant l'objet de celle ci .
OUI les dentistes ne respectent pas le code de déontologie et les textes relatifs au "compérage, publicité,commerce
OUI les dentistes ne déclarent pas les remises, rabais,et autres avantages comme la loi les y obligent.
OUI pour des raisons de pognon principalement les dentistes rompent sans état d’âme et sans préavis du jour au lendemain et sans être inquiétés une relation commerciale avec le prothèsiste qui leurs a sacrifié énormément pendant de longues années, sa vie privée et son temps libre et qui se retrouve, devant des problèmes existentielles ( Sur ce sujet il ne faut pas avoir peur de porter plainte contre eux il existe des lois et des jurisprudences)'

ET UN PETIT NOUVEAU!!
NON les dentistes ne sont pas les seuls à avoir fait de longues études

Publié par Visiteur
01/01/15 23:31

Pour moi fin du 1er acte " règlement de comptes a ok oral" je m'en retourne vers les gens que j'apprécie , lundi reprise sur les chapeaux de roues, d'ici la Farniente et bonne bouffe
Bye

Publié par Visiteur
02/01/15 00:50

"OUI pour des raisons de pognon principalement les dentistes rompent sans état d’âme et sans préavis du jour au lendemain et sans être inquiétés une relation commerciale avec le prothèsiste qui leurs a sacrifié énormément pendant de longues années, sa vie privée et son temps libre et qui se retrouve, devant des problèmes existentielles ( Sur ce sujet il ne faut pas avoir peur de porter plainte contre eux il existe des lois et des jurisprudences)'"

Ah ? et on te doit combien pour rupture de relation commerciale ?
Ca m'intéresse, il faut que je prévoie quelques dizaines de milliers d'euros à verser à mon prothésiste quand je vais prendre ma retraite ? Parce que vois tu mon successeur (si j'en ai un ) n'est pas obligé de travailler avec le meme prothésiste que moi. C'est pareil si on lève le pied on doit verser un manque à gagner au prothésiste ?
Vous nagez en plein délire, faut arrêter la picole ! -)))))

"Et oui je part a 60 ans et si cela te déplaît tu devras faire avec ,
Au contraire de toi j'ai commencé à travailler en 1974 ´ et cela fera bientôt 41 ans que je travail ,j'ai largement eu le temps de caser pendant cette longue période professionnelle ces 8 ans d'études , tu peux comprendre ça toi qui excel dans le calcul ou faut'il encore que je t'aide?. "

Donc quand un dentiste fait ses études il ne travaille pas ( la feignasse) . Par contre un prothésiste fait des études en travaillant.
Quitte à en faire tu aurais du faire dentaire parallèlement à ton boulot de prothésiste, ca t'éviterait de te foutre dans la merde en faisant de l'exercice illégal de la médecine.

Publié par Visiteur
02/01/15 02:31

Il ne comprend vraiment rien de rien cet exocet , et comme dit potion magique il interprète tout a sa manière, et comme ça l'arrange, donc revoilà un coup de copier/coller

Chers intervenants dentistes NON vous ne pourrez pas changer le fait que,
NON, les dentistes ne sont pas fabricants et interprètent et déforment les textes ouvertement,
NON les dentistes n'ont plus une obligation de résultat ,celle ci incombe désormais aux seuls prothésistes dentaires ,
NON les dentistes ne sont pas prothésistes dentaire et surtout pas qualifiés et aptes à réaliser ne serait ce qu'un modele de base,
OUI les dentistes font du commerce sans complexe en achetant un DMSM ( dispositif médical sur mesure)a un fabricant (un vrai) et en le revendant avec un coefficient multiplicateur important ( entre x5 et x10) à leur patient , le tout sous couvert d'une soit disante note globale.
OUI les dentistes font commerce de leur prescription en fabricant et revendant l'objet de celle ci .
OUI les dentistes ne respectent pas le code de déontologie et les textes relatifs au "compérage, publicité,commerce
OUI les dentistes ne déclarent pas les remises, rabais,et autres avantages comme la loi les y obligent.
OUI pour des raisons de pognon principalement les dentistes rompent sans état d’âme et sans préavis du jour au lendemain et sans être inquiétés une relation commerciale avec le prothèsiste qui leurs a sacrifié énormément pendant de longues années, sa vie privée et son temps libre et qui se retrouve, devant des problèmes existentielles ( Sur ce sujet il ne faut pas avoir peur de porter plainte contre eux il existe des lois et des jurisprudences)'

ET UN PETIT NOUVEAU!!
NON les dentistes ne sont pas les seuls à avoir fait de longues études

Publié par Visiteur
02/01/15 02:43

de Mme Laurence Abeille ( Écologiste - Val-de-Marne ) Question écrite
Ministère interrogé > Affaires sociales, santé et droits des femmes hoho même les députés commencent à se poser des questions sur le fonctionnement des dentistes
Ministère attributaire > Affaires sociales, santé et droits des femmes
Rubrique > professions de santé Tête d'analyse > chirurgiens-dentistes Analyse > prothèses dentaires. compétences. conflits d'intérêts
Question publiée au JO le : 11/11/2014 page : 9398
Texte de la question
Mme Laurence Abeille attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes sur les dérives liées à l'acquisition par des chirurgiens-dentistes, sous l'incitation de fabricants-industriels, de machines CFAO (conception et fabrication assistées par ordinateur) leur permettant de fabriquer par et pour eux-mêmes, en lieu et place des prothésistes dentaires, les prothèses dentaires qu'ils prescrivent. L'acquisition de tel matériel CFAO dont les premiers prix commencent à 120 000 euros est une incitation à effectuer des actes abusifs afin de rentabiliser cet investissement. En effet un tel investissement, représentant à lui seul le coût global d'un cabinet dentaire classique (matériels et agencements), ne peut être seulement utilisé pour moins d'une dizaine de cas par mois. En outre aucune des études réalisées ne permet d'affirmer que la CFAO en cabinet dentaire puisse faire baisser le prix des prothèses dentaires payées par les patients et avoir un impact favorable sur le pouvoir d'achat des ménages ou encore bénéficier à l'équilibre des comptes de la sécurité sociale. Le chirurgien-dentiste ne peut opposer le titre de prothésiste dentaire, celui-ci ne disposant pas d'un diplôme nécessaire à cette profession. Comment peut-on autoriser à fabriquer pour soi-même, un dispositif médical sur mesure que l'on se prescrit et le facturer à son propre patient sans faire acte de commerce ? Comment peut-on concilier dans ce cas l'obligation de résultat du prothésiste dentaire, alors que les chirurgiens-dentistes n'ont qu'une obligation de moyen (jurisprudence) ? En outre l'acquisition de telles machines à usage commercial créera à terme la disparition d'emplois et la fermeture de nombreux laboratoires de prothèses dentaires, déjà touchés par plus de 30 % d'importations de prothèses dentaires hors UE, dont les seuls bénéficiaires sont déjà les cabinets dentaires Aussi elle lui demande ce que le Gouvernement compte proposer afin de faire respecter le code de déontologie et éviter les dérives liées à la fabrication de prothèses dentaires par les chirurgiens-dentistes.

Publié par Visiteur
02/01/15 03:00

Encore une petite dernière, question d'enfoncer un peu plus le clou un excellent article parut début du mois de décembre.
Ça, c'est du concret!!!!!!!!!!!!!! Et démontre leur cupidité, allez vous dirent maintenant que les députés de tout bord sont des menteurs, ignorants, ou prothésistes haineux???????

Plusieurs parlementaires viennent de questionner Marisol Touraine, ministre de la Santé, pour un sujet qui fait grincer quelques dents. La racine du mal ? L’arrivée de la conception et de la fabrication assistée par ordinateur (CFAO) dans les cabinets de dentistes, qui permet à ceux-là de se passer des prothésistes.

Plusieurs prothésistes se retrouveront dans la bouche de cette pluie de questions parlementaires posées aussi bien par des sénateurs que des députés de tous les bords confondus (question 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8)

Tous ne démordent pas que sous l’incitation des fabricants, les cabinets de dentistes investissent à plein régime dans des machines de conception et fabrication assistées par ordinateur (CFAO). Appareillés de ces scanners 3D, logiciels et de mécanismes d'usinage, ces cabinets modernisés peuvent faire l’économie des compétences des prothésistes dentaires (voir par exemple cette page).

Or, il y aurait un problème : selon l’article 4127-215 du Code de déontologie, « la profession dentaire ne doit pas être pratiquée comme un commerce ». Ces parlementaires pensent justement que l’arrivée de la CFAO ferait plonger ces acteurs dans des activités commerciales.

Des dentistes un peu trop commerçants ?

« L'acquisition de tel matériel de CFAO dont les premiers prix commencent à 120 000 euros est une incitation à effectuer des actes abusifs afin de rentabiliser cet investissement » jugent par exemple les sénateurs Michel Boutant (socialiste) et Vivette Lopez (UMP). Il est difficile de croire qu'un tel investissement, représentant à lui seul le coût global d'un cabinet dentaire classique (matériels et agencements), puisse n'être utilisé que pour moins d'une dizaine de cas par mois. »

La députée Laurence Abeille (écolo) fraise sur ce même chicot : « comment peut-on autoriser à fabriquer pour soi-même, un dispositif médical sur mesure que l'on se prescrit et le facturer à son propre patient sans faire acte de commerce ? Comment peut-on concilier dans ce cas l'obligation de résultat du prothésiste dentaire, alors que les chirurgiens-dentistes n'ont qu'une obligation de moyen (jurisprudence) ? »

Ils soupçonnent donc que cette activité ne serait pas seulement commerciale mais tendrait à devenir principale, ce qui est pour le coup prohibé par l’article précité.

Un trou pour la profession des prothésistes-dentaires

Selon eux, le chirurgien-dentiste « ne peut opposer le titre de prothésiste dentaire, ne disposant pas d'un diplôme nécessaire à l'exercice de cette profession ». Et pour couronner le tout, l’arrivée de l’informatique et de l’impression dentaire 3D « pourraient créer à terme la disparition d'emplois et la fermeture de nombreux laboratoires de prothèses dentaires, déjà touchés par plus de 30 % d'importations de prothèses dentaires hors Union européenne ». « En outre, croque le sénateur UMP Cédric Perrin, aucune des études réalisées ne permet d'affirmer que la CFAO en cabinet dentaire puisse faire baisser le prix des prothèses dentaires payées par les patients ». L’argent, nerf de la guerre ?

Au final, Jean-Pierre Decool (UMP), notamment, se fait l’écho des revendications de l'Association Perspectives Dentaires, à savoir l'interdiction pour les cabinets dentaires de pratiquer la fabrication de ces prothèses dentaires. La suggestion a été directement adressée à Marisol Touraine, ministre de la Santé dont on ne peut que présager une réponse incisive.

Publié par Visiteur
02/01/15 10:01

Exocet dit: "Dont la prise d'empreinte fonctionnelle, la prise d'occlusion le réglage des bourrelets d'occlusion en bouche.
le prothésiste réalise la prothèse en fonction de ces informations. Point."
Et bien oui cher exocet ces informations comme tu le dis si bien font partie intégrante de la :" conception et fabrication du DMSM". Ce sont ces informations qui donnent le résultat final du DMSM (Dispositif Médical Sur Mesure)et qui doivent être réalisés par la personne qui est juridiquement responsable à savoir (voir les différentes cours de justice ) LE FABRICANT DU DISPOSITIF MÉDICAL SUR MESURE!
A noter cher exocet que la prise d'empreinte n'est pas un acte uniquement réservé aux chirurgiens-dentistes (décision d'une cour Française!).
Meilleurs vœux à tous

Publié par Visiteur
02/01/15 11:33

Ta députée écolo va te faire retourner à l'age de la pierre. Dans le bâtiment par exemple arrêter toute utilisation de matériel utilisant des énergies fossiles ( c'est bon pour la planete) . Le plus, moins de chômage suite à l'utilisation massive de l'huile de coude, le moins, tu vas en chier !

"comment peut-on autoriser à fabriquer pour soi-même, un dispositif médical sur mesure que l'on se prescrit et le facturer à son propre patient sans faire acte de commerce ?

Pourquoi ne pas interdire l'utilisation de tout notre matériel ? Après tout on fait acte de commerce en appliquant un coefficient multiplicateur sur le prix du composite quand on fait un soin que l'on a soi-meme prescrit.

Je te rassure, tant que les onlays et que de facon plus générale la dentisterie à minima sur dents vivantes, ne sont pas remboursés en France, tu vas couler des jours heureux, au détriment de la santé bucco-dentaire des francais, car c'est en général le choix du patient que de choisir la solution la plus délabrante qui est la mieux remboursée et paradoxalement la plus onéreuse du fait de ton intervention.
Tu me fait penser aux chauffeurs de taxi qui sont vent debout contre le co-voiturage. Tu pourras gesticuler dans tous les sens, au final ce sont les clients qui décident, et dans le cas de la CFAO au cabinet ils préfèreront une séance de soins à deux.

Publié par Visiteur
02/01/15 12:08

« L'acquisition de tel matériel de CFAO dont les premiers prix commencent à 120 000 euros est une incitation à effectuer des actes abusifs afin de rentabiliser cet investissement » jugent par exemple les sénateurs Michel Boutant (socialiste) et Vivette Lopez (UMP). Il est difficile de croire qu'un tel investissement, représentant à lui seul le coût global d'un cabinet dentaire classique (matériels et agencements), puisse n'être utilisé que pour moins d'une dizaine de cas par mois. »

120 000 euros en leasing sur 7 ans c'est 17 000 euros par an et 1400 euros par mois, beaucoup moins cher qu'un prothésiste et ca permet de faire baisser le prix de la prothèse en plus de faire le soin en une séance au lieu de deux. ( intéret pour le patient non ?)
Voici un exemple de dépense de cabinet sur 1 an, tu vas voir que 17 000 euros par an ne pèse pas lourd dans les dépenses. Tu as une idée du cout horaire d'un cabinet ? Je travaille 44 semaines dans l'année et 28 heures par semaine. Fais le calcul tu verras que la CFAO c'est que dalle. Tu pourras dire à ta députée de commencer à bosser en entreprise pour acquérir des notions de comptabilité, ce dont elle n'a pas besoin dans sa vie étant aux premieres loges pour téter aux mamelles de l'état.

Classe 6 - Dépenses - Débitrice Mois 2012 Jan 17713,01 Fév 22467,71 Mar 19335,96 Avr 32779,11 Mai 12892,37 Jun 18314,67 Jui 26950,8 Aoû 20664,34 Sep 34028,46 Oct 25052,98 Nov 21844,05 Déc 25940,93 Total 277984,39

Ca fait 225 euros de l'heure sans CFAO ( je te mache le boulot) et tu crois sincèrement qu'un équipement qui couterait 17 euros de l'heure risque de me pousser à faire du sur traitement pour l'amortir ?

Publié par Visiteur
02/01/15 12:18

"Au final, Jean-Pierre Decool (UMP), notamment, se fait l’écho des revendications de l'Association Perspectives Dentaires, à savoir l'interdiction pour les cabinets dentaires de pratiquer la fabrication de ces prothèses dentaires. La suggestion a été directement adressée à Marisol Touraine, ministre de la Santé dont on ne peut que présager une réponse incisive."

Je n'en doute pas, son but est d'exterminer la médecine libérale.

Publié par Visiteur
02/01/15 12:31

"A noter cher exocet que la prise d'empreinte n'est pas un acte uniquement réservé aux chirurgiens-dentistes (décision d'une cour Française!)."

Une cour de justice ? La jurisprudence étant divergente et fluctuante, la prudence est de mise…
C'est ce qui se passe concernant le mouvement de la liberté sociale.
Des décisions qui vont dans un sens et dans un autre. Organismes de sécu légaux pour un tribunal et illégaux dans un autre.

Publié par Visiteur
02/01/15 12:36

Tes sénateurs ont fait les pires saloperies pour arriver ou ils en sont à tel point qu'ils pensent que tout le monde fait pareil.-))))

Publié par Visiteur
02/01/15 14:28

Je ne pense pas que ce forum sera ouvert éternellement, je vais donc terminer mes interventions par ceci :
Nous proposons à des prix corrects depuis 30 ans,aux patients-consommateurs un nouveau service , la réparation directe de leur appareil dentaire cassée ainsi que la fabrication directe de leur prothèse dentaire amovible , ceci grâce à la récupération de gestes techniques que nous ont volés les dentistes .
Du fabricant au consommateur ...suppression d'un intermédiaire parasitaire !!!!
Pourquoi cela nous vaut il autant de mépris et de haine de la part des "défenseurs" de la santé publique que j'aime à appeler "la voyoucratie dentaire " !!!
Nous vous laissons juge !!!!
c'est tout !!!
vous avez pu juger de la haine des dentistes contre ce progrès inévitables .

Publié par Visiteur
02/01/15 14:41

La prothèse amovible tu parles d'un progrès ! Les prothésistes spécialisés dans ce genre de travaux sont loin d'être les meilleurs, a tel point qu'ils ont auto créé la profession de denturologue pour piquer le boulot des "vrais prothésistes".

Publié par Visiteur
02/01/15 15:50

Et pour compléter Benhaïm, le dénigrement de "Monsieur "Exocet envers les gens qui ne peuvent se payer des prothèses supra-implantaires, et d'après ses dires: "Les prothésistes spécialisés dans ce genre de travaux sont loin d'être les meilleurs, a tel point qu'ils ont auto créé la profession de denturologue pour piquer le boulot des "vrais prothésistes"."Incompréhensible, nous ne pouvons "piquer" ce travail aux "vrais prothésistes" puisque vous n'en faite pas et que vous ne travaillez qu'avec les meilleurs prothésistes!

Publié par Visiteur
02/01/15 16:14

Je pense qu'il va y avoir de l'eau dans le gaz avec vos collègues, car l'immense majorité des prothésistes ont autre chose à foutre que de jouer au dentiste dans leur labo. Au fait tu as un fauteuil, un Scialytique pour y voir clair et un autoclave classe B, une imprimante pour la tracabilité de la sté, pour stériliser tes portes empreintes, regle de fox, miroir etc...... ou tu fais tes empreintes entre la poire et le fromage sans gants comme Benhaim ? J'arrive pas à retrouver la fabuleuse video de cette empreinte Michel, tu peux la poster ?-))))

Publié par Visiteur
02/01/15 16:36

Merde, il a voulu se présenter à la présidence de la république pour échapper à la taule ! -)))))

Publié par Visiteur
02/01/15 16:45

Avant de répondre aux prothésistes ,je vous demanderai poliment de vous découvrir et d'enlever
l'entonnoir qui vous sert ce couvre -chef. Merci

Publié par Visiteur
02/01/15 17:41

Et alors ? il travaille bien en bouche, tout est possible ! -)))))

Publié par maitremurielbodin
02/01/15 18:07

Juste un point sur une intéressante question que je traite assez régulièrement; effectivement, une relation commerciale établie (il y a des critères précis pour jugée de ce que c'est) est indemnisable si le préavis de rupture n'est pas assez long ou est abusif. ce qui veut dire que des dentistes qui rompraient unilatéralement leurs relations avec leur prothésiste habituel pourrait être condamné à lui verser des indemnités de rupture; cela peut être l'équivalent de un an ou deux de chiffre d'affaires d'un prothésiste. Intéressant n'est ce pas? et pas à négliger ni d'un côté ni de l'autre...et ce sans qu'il y ait contrat passé obligatoirement.

Publié par Visiteur
02/01/15 19:06

Meme quand on part en retraite maitre ? faut que je prévoie, dans mon cas ca représenterait Presque le prix d'une machine CFAO pour fabriquer la prothèse fixe soit 120 000 euros.
Pour info les cabinets dans mon coin, quand ils se vendent, c'est entre 30 et 80 000 euros à peine de quoi régler l'urssaf et la caisse de retraite.
Très intéressant en effet, l'exercice libéral est mort !

Publié par Visiteur
02/01/15 19:21

Vous êtes tous tombés sur la tete ma parole ! Les prothésistes d'importation n'ont pas cette démarche, si cette pratique se généralise il n'y aura meme pas le début de relation ( qui n'est d'ailleurs pas commerciale au passage le prothésiste comme le dentiste n'étant pas soumis à TVA)

Publié par Visiteur
02/01/15 19:25

Maitre, ca va couter plus cher qu'un divorce, frais d'avocats inclus, on peut dire que vous ne perdez pas le nord ! -)))))

Publié par Visiteur
02/01/15 20:28

Exocet dit bla-bla-bla la,bla-bla-bla blabla et encore blabla blabla ce qui équivaut à ne rien dire
Exocet t'a pas encore compris que les beaux jours c'est fini? maintenant il va falloir payer!!!!!!!

Publié par Visiteur
03/01/15 01:19

Vous êtes transpirants de haine, je vous plains sincèrement.
On va rire quand les mutuelles et assurances, les centres lowcosts vont monter des labos intégrés, vous ne verrez plus la queue d'une cerise de prothèse.

Publié par Visiteur
03/01/15 08:50

Tiens!!!! Exocet le mal aimé ,le persécute, nous la joue maintenant "pourquoi tant de haine dans ce monde de brutes" pauvre petit dentiste, tiens pour te remonter le moral,
revoilà un coup de copier/coller

Chers intervenants dentistes NON vous ne pourrez pas changer le fait que,
NON, les dentistes ne sont pas fabricants et interprètent et déforment les textes ouvertement,
NON les dentistes n'ont plus une obligation de résultat ,celle ci incombe désormais aux seuls prothésistes dentaires ,
NON les dentistes ne sont pas prothésistes dentaire et surtout pas qualifiés et aptes à réaliser ne serait ce qu'un modele de base,
OUI les dentistes font du commerce sans complexe en achetant un DMSM ( dispositif médical sur mesure)a un fabricant (un vrai) et en le revendant avec un coefficient multiplicateur important ( entre x5 et x10) à leur patient , le tout sous couvert d'une soit disante note globale.
OUI les dentistes font commerce de leur prescription en fabricant et revendant l'objet de celle ci .
OUI les dentistes ne respectent pas le code de déontologie et les textes relatifs au "compérage, publicité,commerce
OUI les dentistes ne déclarent pas les remises, rabais,et autres avantages comme la loi les y obligent.
OUI pour des raisons de pognon principalement les dentistes rompent sans état d’âme et sans préavis du jour au lendemain et sans être inquiétés une relation commerciale avec le prothèsiste qui leurs a sacrifié énormément pendant de longues années, sa vie privée et son temps libre et qui se retrouve, devant des problèmes existentielles ( Sur ce sujet il ne faut pas avoir peur de porter plainte contre eux il existe des lois et des jurisprudences)'

ET UN PETIT NOUVEAU!!
NON les dentistes ne sont pas les seuls à avoir fait de longues études

Publié par Visiteur
03/01/15 09:35

que des non professionnels dentaires puissent dire des âneries (avocats, politiques et autres..), on ne peut finalement pas leur en vouloir, ils ne font qu'écouter les bêtises ridicules relayées allègrement par les journalistes (sauf vous mme Bodin, vous devriez etre correctement informée à présent, sauf que d'après vos commentaires récents vous préférez garder vos oeillères, c'est plus lucratif sans nul doute), mais que des prothésistes continuent à râbacher encore le mot "commercialisation" des prothèses c'est à se demander dans quel kinder surpise vous avez obtenu le droit de fabriquer des DMSM????
Vous croyez que c'est avec de simples empreintes que l'on obtient un disposotif sur mesure?? vous oubliez tout le coté rock n roll qui'il y a avant et apres ce va-et-vient entre notre cabinet et le labo et qui est IN-DISSOCIABLE de ce DMSM.

Et quand vous dites que ça fait 30 ans que vous exercez, je me demande si c'est sur la place Jamah-el-fna de Marrakech ou à Bangkok, tellement cette requete de dissociation de l'acte prothetique et de la prothese est non seulement impossible (en tous cas depuis plusieurs siècles dans les pays industrialisés) , mais surtout RIDICULE!!!!!!!!

Ne vous etonnez pas que la majorité de vos confrères ne vous soutienne pas, et que personne ne daigne répondre à vos courriers.

Ps: Exocet et autres, j'admire votre patience, ce n'est pas faute d'avoir essayé de leur montrer la lumière, si ce sont des prothesistes de la meme trempe que Benhaim ils ne recherchent que l'ombre litterallement!!! (apparemment un proces pour exercice illégal de la médecine ne lui suffit pas, il en redemande)

PS bis: ne vous fatiguez pas à me répondre, j'ai franchement autre chose à f.. que de revenir ici lire encore plus de conneries affligeantes

Publié par Visiteur
03/01/15 11:48

"non mais allo quoi" la denturologue se pratique dans de nombreux pays europeen sans poser les problèmes que vous avancez continuellement, renseigne toi il est temps!!!!!!!!!!!!!!!!!!! tiens pour te remonter le moral,
revoilà un coup de copier/coller

Chers intervenants dentistes NON vous ne pourrez pas changer le fait que,
NON, les dentistes ne sont pas fabricants et interprètent et déforment les textes ouvertement,
NON les dentistes n'ont plus une obligation de résultat ,celle ci incombe désormais aux seuls prothésistes dentaires ,
NON les dentistes ne sont pas prothésistes dentaire et surtout pas qualifiés et aptes à réaliser ne serait ce qu'un modele de base,
OUI les dentistes font du commerce sans complexe en achetant un DMSM ( dispositif médical sur mesure)a un fabricant (un vrai) et en le revendant avec un coefficient multiplicateur important ( entre x5 et x10) à leur patient , le tout sous couvert d'une soit disante note globale.
OUI les dentistes font commerce de leur prescription en fabricant et revendant l'objet de celle ci .
OUI les dentistes ne respectent pas le code de déontologie et les textes relatifs au "compérage, publicité,commerce
OUI les dentistes ne déclarent pas les remises, rabais,et autres avantages comme la loi les y obligent.
OUI pour des raisons de pognon principalement les dentistes rompent sans état d’âme et sans préavis du jour au lendemain et sans être inquiétés une relation commerciale avec le prothèsiste qui leurs a sacrifié énormément pendant de longues années, sa vie privée et son temps libre et qui se retrouve, devant des problèmes existentielles ( Sur ce sujet il ne faut pas avoir peur de porter plainte contre eux il existe des lois et des jurisprudences)'

ET UN PETIT NOUVEAU!!
NON les dentistes ne sont pas les seuls à avoir fait de longues études

Publié par Visiteur
03/01/15 13:00

Et un autre copier coller!On tourne en rond!

Il est important aussi de rappeler le rapport de l’IGF :

« Aux termes de la réglementation actuelle, les chirurgiens-dentistes ont le monopole de la vente au public de prothèses dentaires, ce qui signifie qu'ils jouent nécessairement un rôle d'Intermédiaire, achetant la prothèse au prothésiste dentaire et la revendant au patient Le conseil, l'ajustement et la pose font appel à l'expertise spécifique des chirurgiens-dentistes. En revanche, dans la mesure où les chirurgiens-dentistes sont des professionnels de santé et non des commerçants, il y aurait une logique à ne pas leur faire jouer le rôle d'intermédiaire qu'ils jouent actuellement dans la vente aux patients des prothèses dentaires produites par les prothésistes dentaires. »

Proposition de réforme du rapport de l’IGF sur les professions réglementées :

« Une première option de réforme envisageable consisterait à Introduire plus de transparence et à séparer actes du chirurgien-dentiste et acquisition de la prothèse dentaire. Pour ce faire, il serait possible de réglementer le tarif de l'acte de conseil du chirurgien-dentiste, et le tarif de l'acte d'adaptation et de pose de la prothèse par le chirurgien-dentiste.

Les soins prothétiques se dérouleraient alors de la façon suivante : le chirurgien-dentiste choisirait la prothèse dentaire qui convient le mieux aux besoins de son patient, puis le patient réglerait directement au prothésiste dentaire l'achat de la prothèse, que le chirurgien-dentiste adapterait et poserait ensuite.

Le constat dressé par le rapport de l'IGF a de quoi inquiéter : dans le fonctionnement actuel de cette profession, les dentistes n'auraient pas intérêt à dispenser des soins conservateurs et chirurgicaux, alors qu'ils peuvent se procurer des revenus autrement plus importants avec les soins prothétiques et la vente des prothèses. Et dans une telle situation, comment s'assurer de manière concrète qu'un dentiste utilise vraiment toutes les ressources offertes par les soins les moins mutilants et les moins chers, et qu'il ne favorise par intérêt le recours aux prothèses ?

Publié par Visiteur
03/01/15 15:52

Potion magique, tu perd ton temps, ces dentistes confondent IGF et IGV !!!!
La cour des comptes , il n'ont pas compris que c'est la cour des décomptes : le décompte des derniers jours de leur règne !!!!
Quand à l'auto rité de la concurrence, ils croient que c'est une véhicule à moteur !!!!
Ils n'on pas conscience qu'ils sont les revendeurs de vos fabrications .
Quand ils ne pourront plus se gaver, là ils en prendrons pleinement conscience !!! Les pôvres !!!

Publié par Visiteur
03/01/15 17:26

Vous croyez que c'est avec de simples empreintes que l'on obtient un disposotif sur mesure?? vous oubliez tout le coté rock n roll qui'il y a avant et apres ce va-et-vient entre notre cabinet et le labo et qui est IN-DISSOCIABLE de ce DMSM.

On croient rien nous !!!
Nous on fabriquent nos prothèses en mode rock and roll toute l'année !
La première chose que l'on fait quand on vient de récupérer vos empreintes pleines de bave voir de sang, c'est de se dire "on est vraiment des larbins "
Empreintes non rincées et non décontaminées !
Ensuite viens le deuxième effet kiss cool ... La qualité dimensionnelle sans déformations ou manques d'empreintes " indices positifs ou négatifs"
Et là on se dit souvent avec notre pauvre mordu " et bien ça va être rock and roll"
Alors oui dentiste, la prothèse c'est rock n roll mais pour les mauvais dentistes !!!
Les bons sont vraiment pas nombreux et quand on a le plaisir de travailler avec , les empreintes sont décontaminées, les empreintes sont nickel, le mordu impeccable, le délai de fabrication respecté et le prix des articles non marchandés !!!
Ces dentistes ne courent pas les rues et gagnent beaucoup moins que la moyenne souvent en travaillant autant voir plus !
Pour finir ses praticiens en or sont plutôt pour le dento -prothésistes et seraient même prêt a nous donner un coup de main mais malheureusement ils ne veulent pas se mettre leur conseil de l'ordre a dos et craignent les sanctions .
On comprends leurs positions et ils comprennent la notre .
Ce qui est affligeant c'est de voir autant d'hypocrisie !

Publié par Visiteur
03/01/15 17:36

"Le constat dressé par le rapport de l'IGF a de quoi inquiéter : dans le fonctionnement actuel de cette profession, les dentistes n'auraient pas intérêt à dispenser des soins conservateurs et chirurgicaux, alors qu'ils peuvent se procurer des revenus autrement plus importants avec les soins prothétiques et la vente des prothèses. Et dans une telle situation, comment s'assurer de manière concrète qu'un dentiste utilise vraiment toutes les ressources offertes par les soins les moins mutilants et les moins chers, et qu'il ne favorise par intérêt le recours aux prothèses ?"

Extraordinaire. Un modèle de perversion comme raisonnement. Je fixe les tarifs au raz des pâquerettes pour les soins conservateurs au point qu'ils sont réalisés à perte. Je laisse les tarifs libres sur les prothèses et j'accuse les dentistes d'en profiter sans preuves.
Si mutilation il y a c'est entre prothèses. Une prothèse est nécessaire quand la cavité carieuse est trop importante pour faire des reconstitutions directes ( amalgame ou composite). A ce stade 2 solutions prothétiques onlay ( seule la partie manquante de la dent est remplacée) la couronne ( ou toute la dent est préparée y compris les parties saines restantes).
Un onlay est remboursé 40 euros max par la sécu et la mutuelle, une couronne ca peut aller avec la mutuelle jusqu ' à 10 fois plus et 20 fois plus si la dent est dévitalisée et reçoit en plus un inlay core.
Mieux avec la nouvelle nomenclature pour un bridge ( 3 éléments) , il y a incitation par le remboursement sécu pour bousiller la 2 eme dent support pour servir de pilier de bridge alors que la pose d'un implant n'est pas prise en charge par la sécu et peu par la mutuelle.
Ca donne 524.5 euros de base de remboursement pour un bridge 3 élément (avec des inlay core) contre 107.5 euros pour un implant ( uniquement la couronne sur implant remboursée). Et donc dans le premier cas 0 à charge pour le bridge et 1400 euros pour l'implant avec mes tarifs ( Quasi identiques pour l'implant et le bridge) et une mutuelle à 300 %. ( 70 % sécu et 230 % mutuelle)
Pour un patient qui a déjà payé 1. la sécu, et 2. sa mutuelle une fortune et qui vous dit : bousillez moi mes les 2 dents piliers docteur, je veux être remboursé. On fait quoi ? ( en fait avec la sécu je n'ai le droit d'en bousiller qu'une mais pas 2, la première dent pilier ne doit pas etre reconstituable durablement par un soin).

Et ce sont ces salopards qui qui sont responsables d'une nomenclature et de bases de remboursements qui remboursent les actes délabrants au détriment d'actes plus conservateurs de substance dentaire qui viennent faire la leçon ? Ils sont prothésistes ou quoi ? ( parce que ca fait plus de boulot pour le prothésiste, forcément)

Publié par Visiteur
03/01/15 17:44

Toutes ces institutions complètement déconnectées de la réalité et qui veulent votre bien sont à gerber.

Publié par Visiteur
03/01/15 17:52

"Et dans une telle situation, comment s'assurer de manière concrète qu'un dentiste utilise vraiment toutes les ressources offertes par les soins les moins mutilants et les moins chers, et qu'il ne favorise par intérêt le recours aux prothèses"

Tu n'a qu'à bouger ton cul de ton bureau de rond de cuir et voir ce qui se passe dans un cabinet dentaire, tu comprendras mieux.
Désolé pour la forme mais les insultes en mode "politiquement correct on" il y en a marre !

Publié par Visiteur
03/01/15 17:53

Exosaintrop péze , copie moi ça 1OO fois pour lundi :

Les dentistes s'enrichissent de leurs échecs !!!!
Les dentistes s'enrichissent de leurs échecs !!!!
Les dentistes s'enrichissent de leurs échecs !!!!
Les dentistes s'enrichissent de leurs échecs !!!!

Il t'en reste 96 à faire !!!!

Publié par Visiteur
03/01/15 17:54

Mais va t'il comprendre ?

Publié par Visiteur
03/01/15 17:57

Exosaint trop péze , copie moi ça 100 fois pour lundi :

Les dentistes s'enrichissent de leurs échecs !!!!
Les dentistes s'enrichissent de leurs échecs !!!!
Les dentistes s'enrichissent de leurs échecs !!!!
Les dentistes s'enrichissent de leurs échecs !!!!

Il t'en reste 96 à copier !!!! t'as tout le Dimanche !!!!

Publié par Visiteur
03/01/15 17:58

Une seule question: quel est l'objectif poursuivi des uns et des autres? Convaincre ou vaincre ? Discuter ou dire et charcuter? J'ai du mal à vous suivre dans les objectifs de ces plaidoyers. Vous expliquez votre situation, soit! Mais pourquoi vous comparer puisque vous en faites pas le métier? Sans doute les prothésistes doivent faire évoluer leur métier et s'émanciper de leur trop grande dépendance aux dentistes et les dentistes réfléchir sur leur pratique..( oups, j'ose donner des conseils à des personnes qui n'en ont pas besoin...bof, tant pis, soyons fous!!!) dans le concert des acteurs de santé a peu près au même point.

Publié par Visiteur
03/01/15 18:17

Cher maître ce sont les CD qui ne veulent pas de notre émancipation! Certains d'entre nous(prothésistes dentaires) sont déjà grâce à un autre métier des para- médicaux, et ce sont ceux-là qui veulent faire bouger les choses!

Publié par Visiteur
03/01/15 18:45

exocet , nous n'avons pas besoin que tu dévitalises des dents saines pour avoir du travail.

Il y a la moitié de la population qui n'est pas appareillée à cause de tes honoraires exorbitants.

vu les dégâts, nous avons du travail pour trente ans quand tu ne seras plus l'intermédiaire.

Publié par Visiteur
03/01/15 19:16

Quand un dentiste vend une couronne céramique il gagne plus que quand il vend une couronne métallique, alors que le travail est le même pour lui.

Donc il fait bien une marge commerciale par rapport à un choix esthétique du consommateur et non pas à un besoin médical.

Il est bien un intermédiaire dans la vente d'un produit qu'il prescrit.

Il est rétrograde en continuant de vendre des couronnes métalliques (car son coefx ne permet pas aux consommateurs de payer une céramique) alors que la technologie nous permet d'utiliser des matériaux de dernière génération comme la zircone et que la plupart des pays européens évitent les métaux en bouche.

Il y a 50 € d'écart entre une couronne métal et une céramique chez le prothésiste, différence qui se transforme en 300€ chez le dentiste.

Publié par Visiteur
03/01/15 22:54

Snef vous abuser !!!
Il y a un petit congé a faire en bas de la préparation ... et cette acte prends 2 minutes de plus pour une céramique !!!
La valeur ajouté de cette acte pour un bac +6 de, 300 euros les deux minutes et un minimum .
Mieux ...j'ai une connaissance qui me dit "regarde je me suis fais poser une métal ...comment la trouve tu ?"
J'ai récupérer les modèles, j'ai pris la teinte, j'ai fabriquer une céramique et madame c'est fait déposer la grosse métal et poser ma céramique !!!
La dentiste a poser donc ... valider la pose d'une céramique a partir d'une préparation pour une métal !!!
La patiente est ravis et la céramique a déjà 10 ans !

Publié par Visiteur
04/01/15 00:03

Quand un dentiste vend une couronne céramique il gagne plus que quand il vend une couronne métallique, alors que le travail est le même pour lui.

C'est complètement dingue, mais a 2 minutes ou 5 minutes maximum c'est la véritée .
Nous les prothésistes il y a par exemple, une énorme différence de main d'oeuvre entre un bridge céramique de 4 éléments postérieures et un bridge métal alors que pour le dentiste le travail est en gros le meme et que dans les cas difficiles nous relevons nous mêmes les teintes étant donner que c'est pas le dentiste qui va pouvoir sortir la teinte mais nous grâce à notre savoir faire et notre expérience indiscutable et pourtant, notre valeur ajouté ne sera que de 40 ou 60 euros de plus pour les cas les plus complexe et notre seul satisfaction sera le défis relevé pour le compte du dentiste et du patient !
Mais bon il est déjà tard, il faut que j'appel ma femme pour lui dire que j'ai pris du retard avec se bridge et que c'est pas la peine qu'elle m'attende ni pour manger ni pour dormir ....je rentrerais tard, heureux d'avoir abattu cette journée monstrueuse et pour un salaire de 2000 ou 2500 euros en travaillant pratiquement 6 jours sur 7 ...de l'esclavage et une pression énorme !!!
Voila un peu notre quotidien

Publié par Visiteur
04/01/15 01:19

Exosaint trop péze , copie moi ça 100 fois pour lundi :

Les dentistes s'enrichissent de leurs échecs !!!!
Les dentistes s'enrichissent de leurs échecs !!!!
Les dentistes s'enrichissent de leurs échecs !!!!
Les dentistes s'enrichissent de leurs échecs !!!!

Il t'en reste 96 à copier !!!! t'as tout le Dimanche !!!!

Et toi fais quoi ? Tu remplaces les dents avec des berlingots en résine des échecs de ces connards de dentistes ? Vas y colles toi s'y si tu es si malin pour éviter ca. Fais des soins en bouche et pas des empreintes que meme le patient pourrait faire tout seul et évite le massacre !

Publié par Visiteur
04/01/15 01:32

"Quand un dentiste vend une couronne céramique il gagne plus que quand il vend une couronne métallique, alors que le travail est le même pour lui. "
Ok , je vais te coller un amalgame au pouce qui va me prendre trois fois moins de temps qu'un composite pour le meme tarif. Ca te vas ?
Comme ca tu seras assorti tous métal et pour moins cher !

Publié par Visiteur
04/01/15 02:01

Quand un dentiste vend une couronne céramique il gagne plus que quand il vend une couronne métallique, alors que le travail est le même pour lui.

C'est complètement dingue, mais a 2 minutes ou 5 minutes maximum c'est la véritée .
Nous les prothésistes il y a par exemple, une énorme différence de main d'oeuvre entre un bridge céramique de 4 éléments postérieures et un bridge métal alors que pour le dentiste le travail est en gros le meme et que dans les cas difficiles nous relevons nous mêmes les teintes étant donner que c'est pas le dentiste qui va pouvoir sortir la teinte mais nous grâce à notre savoir faire et notre expérience indiscutable et pourtant, notre valeur ajouté ne sera que de 40 ou 60 euros de plus pour les cas les plus complexe et notre seul satisfaction sera le défis relevé pour le compte du dentiste et du patient !
Mais bon il est déjà tard, il faut que j'appel ma femme pour lui dire que j'ai pris du retard avec se bridge et que c'est pas la peine qu'elle m'attende ni pour manger ni pour dormir ....je rentrerais tard, heureux d'avoir abattu cette journée monstrueuse et pour un salaire de 2000 ou 2500 euros en travaillant pratiquement 6 jours sur 7 ...de l'esclavage et une pression énorme !!!
Voila un peu notre quotidien

Et tu ne te poses forcément pas la question si le traitement canalaire, sous jacent prend 20 mn ou 2 heures. C'est la différence entre un abcès sous ta magnifique prothèse ou jamais. l'essentiel du boulot, non rémunéré à sa juste valeur est sur les bases du traitement. C'est pour ca qu'il n'y a aucune différence entre soin prothétique et soin tout court. Le tout fait un ensemble. Et le plus difficile n'est pas la taille ni l'empreinte. mais la qualité de la dévitalisation rémunérée à 2 balles par la sécu qui prend beaucoup plus de temps.
Taille crayon + empreinte c'est que dalle, c'est uniquement ce que tu vois en tant que prestataire de service avec tes modèles en platre, couronne métal ou pas.
Par contre les cas sont légions "d'abcès sous une couronne" faute à des traitements canalaires de merde. Tu veux que je baisse mes tarifs sur la couronne ? pas de souci je te fais un tt canalaire molaire en 10 mn au lieu d' une heure trente. Tu vas comprendre la différence sous 2 à 3 ans période d'incubation des microbes qui vont te faire sauter au plafond !

Publié par Visiteur
04/01/15 02:07

Tu me colleras ce que je te dirais de me coller pour commencer mon grand, dans ma bouche je décide, et ton amalgame tu respireras les vapeurs toxiques quand je te demanderais de l'enlever !
Pour les connards de dentistes je vois pas de quoi tu parles ... c'est comme tout, il n'y a pas plus de connard de dentistes que de connards de prothésistes ou autres !
Fin de la conversation

Publié par Visiteur
04/01/15 02:08

Moi aussi ma femme m'attend. Et devant autant d'ignorance je ne vais pas me faire chier à peaufiner un traitement canalaire à 2 balles sur quelqu'un qui me crache à la gueule.

Publié par Visiteur
04/01/15 02:25

"Tu me colleras ce que je te dirais de me coller pour commencer mon grand, dans ma bouche je décide, et ton amalgame tu respireras les vapeurs toxiques quand je te demanderais de l'enlever !"
Tu décides que dalle, c'est ton assurance en l'occurrence la sécu qui décide ce qu' elle paie. C'est moi qui décide si je le fais correctement ou pas. C'est à dire sous digue, statifié en plusieurs couches ou pas, une grosse merde de composite faite en 5 mn c'est tout ce que tu mérites. dans 2 àu 3 ans tu viendras me voir en urgence, et tu auras oublié. je me ferais un plaisir, alors de dévitaliser ta dent ( en 10 mn) et te poser une couronne, ca te fera bosser . Plus tard avec l'abcès qui aura de fortes de chances de se déclarer, je l'extrairais et pour la remplacer tu iras voir tes collègues denturologues. Une prothèse mobile pour une dent c'est le top !
Là tu maudiras le cochon de dentiste qui t'a soigné.

Publié par Visiteur
04/01/15 02:45

"Tu me colleras ce que je te dirais de me coller"

Là je rigole, parce que franchement vu ton impertinence, et ta condescendence, ca ne sera pas collé ! et pour les connaisseurs (enfoirés de dentiste) ca fait toute la différence. Retournes à tes modèles en platre et occupes toi de ce que tu sais faire et les vaches seront bien gardées

Publié par Visiteur
04/01/15 02:59

Tu me colleras ce que je te dirais de me coller pour commencer mon grand, dans ma bouche je décide, et ton amalgame tu respireras les vapeurs toxiques quand je te demanderais de l'enlever !

Pour les connards de dentistes je vois pas de quoi tu parles ... c'est comme tout, il n'y a pas plus de connard de dentistes que de connards de prothésistes ou autres !
Fin de la conversation

Ah ? Tu as vu ou que j'ai traité mes confrères de connards de dentiste ? je ne me permettrais pas ce genre d'allusion c'est anti déontologigue, parce que nous une déontologie on en a une.
Trop facile de démonter un confrère face à quelqu'un qui n'y connait rien. par contre vous qui n'y connaissez que dalle en dentisterie vous ne vous gènez pas pour nous démonter.

Publié par maitremurielbodin
04/01/15 10:04

exocet, vous ne répondez pas à la question, hors soin, est il vrai que vous ou vos confrères facturez plus cher la céramique que le métal, dans la même configuration?
on ne peut comparer que des situations comparables ( un principe de droit veut qu'à situation différente, traitement différent, mais à situation égale, traitement égal).
merci de votre réponse.

Publié par Visiteur
04/01/15 15:23

Maitre, ca serait avec plaisir que je vous ferais une couronne métal sur une incisive au moins ne nécessitera pas de deuxième séance d'essayage pour cause de teinte qui ne vous satisferait pas, de plus celle ci ne risquera pas à l'avenir de se fêler ou de se casser et je n'aurai pas de risque de vous la refaire gracieusement. Mais si vous insistez je vous la facturerai le meme prix qu'une céramique. -))))
Les préparations ne sont pas les memes, une ceramique nécessite la réalisation d'un congé périphérique pas la couronne métal.

Publié par Visiteur
04/01/15 17:05

exocet de table,y a plus que toi et tes obsessions maintenant dans ce forum !!!
nous avons un avantage sur toi, l'avocate qui lit tout en tant qu'avocate,voit nos échanges comme étant autant de plaidoiries, une plaidoirie de dentistes, et une plaidoirie de prothésistes !!!!
elle à déjà tout compris et elle l'a dit par ailleurs, alors arrête de pleurer et dégage, viens sur le forum de notre site , que je te remet en mémoire :
www.association-denturologiste.fr !!!!

Publié par Visiteur
04/01/15 19:34

Sauf que c'est le prothésiste qui garantit et refait la prothèse en cas de problème.

Incisive ou pas la différence de prix n'est pas justifiée!

Surtout que la plupart du temps il y a un inlay et que la couronne est faite en même temps sur la même empreinte!

Deux prothèses sur la même empreinte et pourtant...

situation égale traitement égal...?

Et c'est pareil avec un inter de bridge ou il n'y a pas de préparation du tout!

Et c'est pareil pour un châssis métallique pour une prothèse amovible, même empreinte, même prise de mesure et pourtant par rapport à un dispositif tout résine supplément coefx4 ,150€ tarif prothésiste qui se transforme en 600€ chez le dentiste.

Publié par Visiteur
04/01/15 20:43

Mon pauvre exosec, les propos de snef sont irréfutable !!!
Elle t'as clouer le bec et sans te traiter de cochon de dentiste !!!
Tu chiales pour les soins que la sécu ne te paye pas au bon tarif horaire mais la fourchette base des revenues d'un dentiste sont au alentour de 92000 euros !!!
Tu en a pas assez ?
Je serais très heureux pour toi qui crie au scandale, que la sécu te paye les soins au bon tarif et que en contre partie tu perdes la revente de nos prothèses !
Et oui tu serais enfin correctement payé pour ton endo de 1h 30 donc tu n'aurais plus besoin de te rattraper sur le dos de ses idiots de prothésistes et tu perdrais donc, le monopole du commerce de DMSM !!!

aller fais les comptes, a mon avis vaux mieux pour toi et tes confrères que la sécu continue a vous sous payer et que vous continuaient a exploiter les prothésistes !!!
; ))))))

Publié par Visiteur
05/01/15 01:02

"Sauf que c'est le prothésiste qui garantit et refait la prothèse en cas de problème.

Incisive ou pas la différence de prix n'est pas justifiée!

Surtout que la plupart du temps il y a un inlay et que la couronne est faite en même temps sur la même empreinte!

Deux prothèses sur la même empreinte et pourtant...

situation égale traitement égal...?

Et c'est pareil avec un inter de bridge ou il n'y a pas de préparation du tout!

Et c'est pareil pour un châssis métallique pour une prothèse amovible, même empreinte, même prise de mesure et pourtant par rapport à un dispositif tout résine supplément coefx4 ,150€ tarif prothésiste qui se transforme en 600€ chez le dentiste.3

Et c'est pareil un tt endodontique d'une molaire 3 canaux et 4 canaux meme tarif, prémolaire un ou 2 canaux meme tarif, canaux calcifiés ou boulevard meme tarif.
Et c'est pareil, Extractions avec alvéolectomie ou sans meme tarif, Dent branlante ankylosée meme tarif, incisive ou molaire meme tarif.
Et c'est pareil, Composite ou amalgame meme tarif.
Et c'est parei.Gamin récalcitrant ou tu passes 4 fois plus de temps ou amour meme tarif.
Et c'est pareil, Patient avec réflexe nauséeux ou tu passe 4 fois plus de temps aussi meme tarif.

"Soin avec ou sans anesthésie meme tarif ( anesthésie gratuite, un scandale)aller fais les comptes, a mon avis vaux mieux pour toi et tes confrères que la sécu continue a vous sous payer et que vous continuaient a exploiter les prothésistes !!!
; ))))))'"

On te fout un révolver sur la tempe pour faire ton boulot ? Si tu n'es pas content salaries toi et va bosser chez un te tes confrères moins con que toi. Bien sur après tu le traiteras lui aussi d'exclavagiste, car tu n'en as jamais assez. les tarifs des prothèses en France sont plus chers qu'en Roumanie, c'est sur. Déménages et va bosser en Roumanie au smig à 300 euros.Par contre si tu vas aux USA tu seras mieux payé mais les tarifs des prothèses là bas sont 2 à 3 fois plus cher qu'ici et les soins dix fois plus. J'ai soigné une patiente qui vit aux états unis, la comparaison des tarifs parle d'elle meme : endo prémolaire 1000 dollars ( 48,2 euros en france) céramo metal 2000 dollars (480 euros en france). La différence c'est que les collègues américains de maitre Bodin sont passés par là et les assurances professionnelles des dentistes américains sont hors de prix.
La prothèse en France n'est pas plus chère que dans les pays à niveau de vie équivalents.

Publié par Visiteur
05/01/15 01:14

J'ai pas fini :

Et c'est pareil remboursement sécu pour une couronne métal et une céramique meme tarif.
Et c'est pareil remboursement sécu pour un bridge tout métal ou tout céramique meme tarif.
Et c'est pareil remboursement sécu pour un onlay céramique ou un amalgame meme tarif.
Et c'est pareil aucun remboursement sécu pour un nombre incalculable d'actes non pris en charge.
Je te souhaite une bonne augmentation de ton RSI et de ton impôt sur le revenu, la somme des 2 te piquant la moitié de tes revenus et un bon passage en mode TVA en plus.

Publié par Visiteur
05/01/15 01:21

Nous avons un taux de prélèvement d'assurance maladie de 10 % sur les dépassements d'honoraires contre 1 % sur les actes opposable et CMU.
Les remboursements sécu de prothèse étant figés depuis 26 ans, moins la sécu rembourse et plus on paie pour la renflouer, c'est diabolique. Cette arnaque est calculé par un taux urssaf.

Publié par Visiteur
05/01/15 09:20

Exocet, tu ne le sais que trop bien, mais tu es de mauvaise foi (menteur comme un arracheur de dent?)la sécurité sociale ne rembourse pas la prothèse (juste pour un problème de liste: ccam au lieu de lppr)elle rembourse ton acte médical! Si la prothèse était remboursé c'est le fournisseur qui remplirait la feuille marron! le fournisseur étant le prothésiste!
Pour le RSI nous sommes imposé à 50% sur notre bénéfice et pour la TVA nous en sommes exempté si nous fabriquons sur prescription médicale(DMSM)pour un patient unique.

Publié par Visiteur
05/01/15 09:35

Ben ouais mais sans acte médical, pas de feuille marron et pas de prothèse et pas de prothésiste. C'est ballot hein ? -))))
Mais ca fait plaisir de voir un artisan qui paie le RSI avec le sourire, je pense qu'on peut meme te demander plus de solidarité. -))))

Publié par Visiteur
05/01/15 10:02

Ouais, mais si tu prescris pas, pas de 107,..€ non plus pour toi (acte de pose), tu vas encore perdre de l'argent! Nous nous trouverons des substituants! Petit rappel, tu ne peux faire de ta profession un commerce! tu revends de la prothèse, cela t'es interdit!

Publié par Visiteur
05/01/15 10:14

Il va finir à Charenton ce dentiste !!!

Publié par Visiteur
05/01/15 11:14

Je viens d'extraire une dent à une mamie de 80 balais, il faut rajouter un crochet et une dent résine. Je lui dis quoi ? trouver un denturologue ? Elle n'est pas prete de le remettre son appareil !
Ah oui elle n'a pas de bagnole, on l'envoie en VSL chez toi prendre les empreintes ? bonjour les économies pour la sécu !
Et je revend aussi les matériaux d'obturation, en fait c'est ma profession qui est illégale vu que je dois travailler avec ma bite et mon couteau selon vous.
Vous êtes illégaux et quelques uns seulement à se battre en duel sur le territoire pour savoir lequel de vous ira le premier en taule, Charlots !

Publié par Visiteur
05/01/15 11:23

Elle est venu comment chez toi? En VSL?

Publié par Visiteur
05/01/15 13:27

A pied elle habite à coté. Un cabinet dentaire il y en a partout, pas des labos.

Publié par Visiteur
05/01/15 14:12

il va nous péter un plombage !!!!!
Ha ! le mec, il est pas piqué des vers !!!
Et les 1OO lignes *? tu ne les as pas faites, tu vas aller au coin avec le bonnet d'âne !!!
* voir le post du 4/O1.

Publié par Visiteur
05/01/15 22:55

" je dois travailler avec ma bite et mon couteau " En plus d'être insultant quand il est pris au piège des arguments que nous lui imposons , il est aussi vulgaire!!!!!!!! ,
putain con comme on dit dans le pays de Pagnol , le Mistral lui a créé un courant d'air dans la tête et a emporté tout son contenu sauf, la connerie.

Publié par Visiteur
05/01/15 23:48

Maitre Bodin
Merci d'avoir acceptée que ce forum se prolonge, nous avons pu présenter aux lecteurs qui ont suivi les débats ,les difficultés, les pressions, les conditions de travail que rencontre notre profession au quotidien, le non respect du code de la santé publique le tout étayé de documents, rapport de l'IGF, rapport de la cour des comptes, textes de loi, courriers et articles de presse, demandes écrites de sénateurs et parlementaires de droite, de gauche, du centre, même des verts etc.... et démontrer les abus de la profession de dentiste ainsi que le vrai visage de cette profession qui nous exploite, nous les prothésistes dentaires et patients consommateurs et représenté par le sieur exocet et compagnie . Malheureusement le dialogue avec eux, comme vous avez pu le constater est difficile voire impossible, ironie,mauvaise foi, vulgarité et insultes ne peuvent contribuer à un échange serein. Ce comportement n'arrange malheureusement pas leurs images , et ne fait que confirmer qu'il est temps que ce monopole de privilégié s'arrête . Cela ne sert a rien de continuer dans ces conditions car nous ne faisons que rabâcher continuellement la même chose . Merci encore et peu être à bientôt pour des conseils.

Publié par Visiteur
06/01/15 00:54

Merci, d'avoir lu.

Publié par Visiteur
06/01/15 09:56

Cet après midi, un " illégal " passe devant le TGI de Toulouse, nous lui souhaitons bonne chance face à la voyoucratie dentaire.
La jurisprudence à évoluée ( voir le résultat de Draguignan ), elle ne peut qu'aller encore plus dans notre sens, soit vers plus de justice.

Publié par Visiteur
06/01/15 12:27

Oui bonne chance à mes camarades qui se sont libérés de la sécu, qui vont etre de plus en plus nombreux à passer devant les TGI cette année pour faire cesser le monopole des caisses de sécu, urssaf, RSI caisses de retraites et compagnies.-)))

Publié par Visiteur
06/01/15 12:33

la jurisprudence a évolué ( voir résultat de Toulouse et de Nice) elle ne peut aller que dans notre sens, soit vers plus de liberté.

Publié par Visiteur
06/01/15 17:38

tant mieux pour toi exocet!

le plus important c'est pas le statut ou la grosse voiture ou la grosse villa ou d'avoir plus que les autres.
J'espère que tu comprendras un jour que finalement nous n'avons rien contre toi, contre vous ...
Nous ne voulons pas faire les soins à votre place !!!
Nous voulons simplement pouvoir travailler, sans être à la merci d'une autre profession et sur de bonne base, afin de ne plus dépendre de votre humeur ou de votre bon vouloir!
Avec vous à 100%, main dans la main sans que la perte d'un seul client soit dramatique pour nos entreprises ou en totale autonomie, via une formation pour la prothèse Adjointe comme dans d'autres pays !!!
Je peux comprendre, que ça ne te plaise pas et vous devez pouvoir comprendre que nous aussi nous défendons nos conditions de production et d'exercice ce qui ne fait pas pour autant de toi et des tiens des cochons de dentistes et de nous de mauvais prothésistes ...
j'oublié:
le plus important c'est l'amour que l'on a dans nos cœurs...

Alors je te souhaite malgré tous nos différents une bonne année 2015 à toi exocet et ta famille !

Publié par Visiteur
06/01/15 19:55

Le plus important c'est pas le statut ou la grosse voiture ou la grosse villa ou d'avoir plus que les autres.

Tout à fait, l'important c'est d'être libre et de se constituer un patrimoine pour ne pas se retrouver dans la merde quand le système de retraite par répartition va s'effondrer, Le minimum vieillesse pour tous ca ne m'enchante pas. Tu sais bien que le socialisme ne fait que donner aux pauvres plus de compagnie. Tu m'excuseras de ne pas vouloir en faire partie.

"J'espère que tu comprendras un jour que finalement nous n'avons rien contre toi, contre vous ...
Nous ne voulons pas faire les soins à votre place !!!"

Ca c'est vraiment une chose qui ne me dérangerait absolument pas, bien au contraire. Tu fais les soins je fais la prothèse.

Nous voulons simplement pouvoir travailler, sans être à la merci d'une autre profession et sur de bonne base, afin de ne plus dépendre de votre humeur ou de votre bon vouloir!
Avec vous à 100%, main dans la main sans que la perte d'un seul client soit dramatique pour nos entreprises ou en totale autonomie, via une formation pour la prothèse Adjointe comme dans d'autres pays !!!

Tu veux être reconnu comme profession médicale ? Erreur fatale, tu veux donc avoir à faire avec la sécu, le tiers payant t'attend et tu pourras poireauter un moment avant d'être payé à un tarif de merde. ( 23 euros le tarif d'une consultation médicale, le moins cher d'europe, moins cher qu'une coupe de cheveux). attends un peu que la sécu s'occupe de tes tarifs de prothèse tu vas déchanter je te le garantis. Je suis fidèle à mon prothésiste depuis 16 ans on forme donc un tandem inséparable. Dans les moins bonne années je lui fais des chèques de l'ordre de 60 000 euros et plus de 100 000 dans les meilleures. RSI va te tuer bien avant il te pompe de l'argent pour rien en retour, les dentistes au contraire t'en donnent. Tes tarifs sont libres et tu es en concurrence à ce niveau là avec tes pairs. Les charges d'un cabinet augmentent sans que les recettes suivent ( tarifs de soins bloqués depuis 9 ans), et malheureusement pour vous vous êtes la seule variable d'ajustement certains de mes confrères cèdent aux sirènes low cost pour la plupart contraints et forcés. Je paie 30000 euros de caisse de retraite, 30000 euros d'urssaf, et 7 000 euros d'assurance maladie par an, crois moi que je préfèrerais en faire profiter mon prothésiste plutot que ces organismes qui ne m'apportent strictement rien.

"Je peux comprendre, que ça ne te plaise pas et vous devez pouvoir comprendre que nous aussi nous défendons nos conditions de production et d'exercice ce qui ne fait pas pour autant de toi et des tiens des cochons de dentistes et de nous de mauvais prothésistes ."

Main dans la main quittons ce monopole sécu pour s'assurer mieux ailleurs et pour beaucoup moins cher et ces monopoles de caisse de retraite qui ne nous laisseront que nos yeux pour pleurer sans rien transmettre à nos enfants.

J'oublié:
le plus important c'est l'amour que l'on a dans nos cœurs...

Le plus important c'est la liberté.

Alors je te souhaite malgré tous nos différents une bonne année 2015 à toi exocet et ta famille !

Décembre 89 pour les 70 ans du communisme, le mur de Berlin tombait. 2015 fêtons les 70 ans du monopole de la sécurité sociale de la meme façon.

Bonne année à toi aussi.

http://liberte-sociale.eu/

Publié par Visiteur
07/01/15 20:01

adieu le amis de charlie hebdo !!!!!

Publié par Visiteur
07/01/15 23:36

Tu croyais pas si bien dire exocet !!!
Dur dur ....

Publié par Visiteur
09/01/15 19:37

Demain 10 Janvier l'Association perspectives dentaires se réunit à Paris ( voir leur site APD ), son but,obtenir le paramédical qui permettra légalement la vente de la prothèse amovible .
Prothèse fabriquée et vendue directement au consommateur par le fabricant prothésiste dentaire .
Les prothésistes ont le monopole de la fabrication.
Les dentistes ont le monopole des soins .
Chacun chez soi .
Dentistes venez nombreux.

Publié par Visiteur
09/01/15 20:05

Nous sommes tous Charlie...revenons aux fondamentaux de notre république, à commencer par la discussion et la tolérance dans le cadre des valeurs républicaines . Mais NON a l'intolérance et à la susceptibilité qu'elle soit corporatiste ou communautaire. Non a la division, non au manque d'humour, non a l'intégrisme et non a l'inégalité. oui a l'unité et à la solidarité.

Publié par Visiteur
10/01/15 13:00

"Demain 10 Janvier l'Association perspectives dentaires se réunit à Paris ( voir leur site APD ), son but,obtenir le paramédical qui permettra légalement la vente de la prothèse amovible .
Prothèse fabriquée et vendue directement au consommateur par le fabricant prothésiste dentaire .

La prothèse amovible est un acte médical. A ce titre elle est inscrite à la CCAM et est donc un acte médical et pas para-médical.

A dans 6 ans après avoir fini votre formation de chirurgien dentiste
chers futurs confrères. Bonne chance.-))))

Publié par Visiteur
10/01/15 15:55

Comme c'est èstrange et bizzaroïde , en Angleterre, au Portugal, en Norvège, au Danemark, en Irlande, en suède et ailleurs aussi,la prothèse n'est pas un acte médical !!!!
HO ! Toi grand gourrou exocetacè , dis moi pourquoi, s'il te plaît ?

Publié par Visiteur
10/01/15 17:37

Marrez vous messieurs les médecins...... la prothèse amovible ( le dentier quoi !!) est un acte médical !!!!Vous ne le saviez pas ?
A chaque coup exosexiste nous la sert !!!
Et il à 6ans d'études !!!!

Publié par Visiteur
19/01/15 10:08

Maître Bodin, vous n'avez pas répondue à ma question sur les dentistes illégaux qui posent des implants .

Publié par Visiteur
19/01/15 10:27

Je n ai pas vocation à répondre systématiquement à toutes les interpellations surtout sur un forum ou la liberté d expression est la règle sous réserve des limites posées par notre législation ( injures. Outrages. Incitation à la haine, diffamation et atteinte à l honneur et la réputation ainsi qu apologie des actes violents contre les personnes existantes et terrorisme) .je ne connais pas le concept de dentistes illégaux dont il appartient au conseil de l ordre de faire le recensement et de poursuivre. S il s agit d un.dossier précis, soumettez le à mon cabinet et j appréciera si poursuites il doit y avoir ou pas.

Publié par Visiteur
19/01/15 16:09

Bien merci Maître !!!!

Publié par Visiteur
05/02/15 20:07

mon orthodontiste veut me fait paie un nouveau dévie pour avoir cassé mon appareil a trois reprise et ma dit:"si tu le recasée une quatrième fois ton appareil,je ne te traiterait plus ton appareil"
a t-il le droit de faire sa ??

Publié par maitremurielbodin
06/02/15 09:08

est ce que cet appareil est bien la solution à votre problème?

Publié par Visiteur
10/02/15 14:04

"Comme c'est èstrange et bizzaroïde , en Angleterre, au Portugal, en Norvège, au Danemark, en Irlande, en suède et ailleurs aussi,la prothèse n'est pas un acte médical !!!!
HO ! Toi grand gourrou exocetacè , dis moi pourquoi, s'il te plaît ?"

Ce qui est étrange c'est qu'après quelque temps les tarifs des denturologues sont similaires à ceux des dentistes et qu'ils ceux ne conseillent pas à leurs patients d'aller consulter un dentiste avant de peur que celui ci les leur les pique-))))


"Denturists have campaigned for the right to practice independently in many states, with the argument that they can provide greater access and lower-cost prosthetic services. This argument has been disproved by examining other jurisdictions in the world which have both dentists and denturists. For example six years after the Canadian province of Ontario began regulating denturists, the fees quoted in their fee guide were similar to those of dentists.[4] Consequently most of these campaigns have so far failed.

"In some jurisdictions, denturists must operate under the supervision or oral health certificate of a dentist. Many dentists argue that this does not happen. For example, in 1991, investigators hired by the Arizona Dental Association found that only three out of the state's 13 denturists advised callers to see a dentist before visiting them.[5] Many denturists argue that from a business point of view dentists are viewed as competition and in many locations dentists may "steal their business" after doing an exam.[6]"

Publié par Visiteur
10/02/15 14:08

Par contre en cas de problème les patients pourront toujours consulter un avocat qui sera toujours le meme lui !
N'est ce pas Mme Bodin ?

Publié par Visiteur
11/02/15 09:21

"mon orthodontiste veut me fait paie un nouveau dévie pour avoir cassé mon appareil a trois reprise et ma dit:"si tu le recasée une quatrième fois ton appareil,je ne te traiterait plus ton appareil"
a t-il le droit de faire sa ??"

"est ce que cet appareil est bien la solution à votre problème?"

Maitre bodin en plus de mettre en forme ce que vous semblez avoir du mal à exprimer, pour quelques centaines d'euros seulement, posera un diagnostique sur votre dysharmonie dento-maxillaire.

Publié par Visiteur
11/02/15 09:54

C'est bizarre le post de visiteur du 10/02/15 à 14h04 semble être le même que celui d'un dentiste(?) sur le forum d'eugénol.com qui comme tout le monde le sait est le forum des dentistes!Voici le lien http://www.eugenol.com/eugenoliens/9531-chicot29

Publié par maitremurielbodin
11/02/15 10:11

Maitre BODIN a l'habitude de poser des questions à ses clients im-patients et à force de lire des expertises ou d'y assister, peut légitimement se poser des questions de bon sens comme par exemple: n'y aurait il pas une erreur de diagnostic ou une erreur dans la solution proposée. Est il normal qu'un appareil dentaire se casse quatre fois de suite? la réponses est NON. faut il penser que c'est l'appareil qui est déficient? faut il penser que c'est le dentiste qui n'a pas bien poser l'appareil? faut il penser que le patient joue avec ou peut on penser que l'appareil n'est pas la solution au problème du patient? si parce qu'on est avocat, on ne peut pas se poser des questions d'un domaine qui a un impact sur la solution à un problème exposé, si un avocat ne peut pas poser des questions lors d'une expertise faite par un expert dentiste, si enfin, le fait de poser des questions intelligentes ou stupides est le lot affecté à certains par ceux qui se pensent plus légitimes, alors il vaut mieux changer de métier...parce que la recherche de la vérité aussi dérangeante soit elle est la seule solution au problème posé.

Publié par Visiteur
11/02/15 12:16

Non ? il faut etre avocat pour se poser des questions quand quelque chose ne va pas ? Je pense qu'un BEP devrait suffire.
On peut donc gagner du temps en allant voir Maitre Bodin avant d'entamer des soins ? -)))

Publié par maitremurielbodin
11/02/15 12:32

il ne faut pas nécessairement être avocat pour se poser des questions mais quand on est avocat, on doit s'en poser nécessairement quitte à bousculer les vecteurs/leaders d'opinion...ne prenez pas systématiquement des oppositions là où il n'y a que du bon sens qui peut manquer cruellement soit aux provocateurs de fuite, soit aux ni ni, nioui ninon,les je-sais-pas chroniques, soit aux cupides court-termistes, soit aux anarchistes de service?

Publié par Visiteur
11/02/15 14:05

"il ne faut pas nécessairement être avocat pour se poser des questions mais quand on est avocat, on doit s'en poser nécessairement quitte à bousculer les vecteurs/leaders d'opinion...ne prenez pas systématiquement des oppositions là où il n'y a que du bon sens qui peut manquer cruellement soit aux provocateurs de fuite, soit aux ni ni, nioui ninon,les je-sais-pas chroniques, soit aux cupides court-termistes, soit aux anarchistes de service?"

Si vous aimez tellement vous poser des questions. Pourquoi ne vous posez vous pas la suivante ?

Pourquoi la sécu et les complémentaires santé ne remboursent elles pas les actes de la dentisterie moderne ( dentisterie adhésive, onlays facette, implants, parodontologie.......) qui préserve au maximum les dents mais ne rembourse que des actes de la dentisterie du 20 ième siècle (inlay core, couronne,bridges, dentiers) fortement délabrante ?

En vous posant cette question vous aurez fait un grand pas dans votre compréhension de certaines " erreur dans la solution".

Publié par Visiteur
11/02/15 15:31

Patiente (?), posez-vous la question : pourquoi mon (ma)cher (chère) dentiste me vend sa prescription (seule profession médicale à procéder ainsi!)? Si le(a)dentiste n'avait pas un intérêt commercial dans la vente de la prothèse, croyez-vous qu'il délabrerait à coup de turbine!

Publié par Visiteur
11/02/15 20:37

Aucun intérêt commercial, il faut dévitaliser d'abord (perte de temps vu la faiblesse des tarifs opposables de ces actes). Le délabrement arrange le patient (mieux remboursé Fois 50- 60) et le prothésiste (intéret commercial évident par contre : onlay 80 euros, inlay core- ceramique 180 euros).
Je ne comprend pas. Votre dentiste ne fait que de la vente ? il ne vous touche pas ?

Publié par Visiteur
12/02/15 08:54

Erreur patiente, le prothésiste ne décide pas de faire la prothèse, c'est le praticien qui vous vend l'onlay céramique(couronne) environs 700€ il l'achète effectivement dans les 80€ il fait donc du commerce (interdit par le CSP), mais pour votre information le prothésiste passe 2h30 à 3h pour faire la céramique et cela pour 80€ c'est pas cher payé pour un dispositif médical sur mesure!

Publié par Visiteur
12/02/15 11:10

En effet. je ne comprend pas comment vous arrivez à vivre payer votre labo vos fournitures et vos salariés avec un taux horaire de 26 euros de chiffre d'affaire.
J'ai eu un devis à 400 euros pour l'onlay et près de 700 euros pour un inlay core ceramique. Il me restait 360 euros de ma poche pour l'onlay et 0 pour l'inlay core céramique. Je ne comprend rien du tout non plus. Vous pouvez m'expliquer aussi ?

Publié par Visiteur
12/02/15 11:13

"Erreur patiente, le prothésiste ne décide pas de faire la prothèse, c'est le praticien qui vous vend l'onlay céramique(couronne) environs 700€"
Est ce à dire que le dentiste abuse dans ses prescriptions ? Me conseillez vous de venir voir le prothésiste avant ou Maitre Bodin pour vérifier si le plan de traitement est bien adapté ?

Publié par