Détourner un actif le jour de l'ouverture de la liquidation n'est pas répréhensible

Publié le Par Redada Vu 192 fois 0

Un dirigeant de société mise en liquidation judiciaire ne peut pas être condamné à une mesure de faillite personnelle pour avoir détourné un actif le jour de l’ouverture de la liquidation.

Détourner un actif le jour de l'ouverture de la liquidation n'est pas répréhensible

Seuls des faits antérieurs au jugement d’ouverture de la procédure collective peuvent justifier le prononcé de la faillite personnelle.

Après avoir rappelé ce principe, la Cour de cassation a censuré l’arrêt d’une cour d’appel ayant condamné à la faillite personnelle le dirigeant d’une société en liquidation judiciaire au seul motif qu’il avait, le matin du jour de l’ouverture de la liquidation, commis un détournement d’actif. En effet, les faits reprochés au dirigeant étaient nécessairement postérieurs à l’ouverture de la liquidation puisque le jugement d’ouverture prend effet le jour de son prononcé à zéro heure.

Peut être condamné à la faillite personnelle le dirigeant d’une société en redressement ou en liquidation judiciaire qui a détourné ou dissimulé tout ou partie de l’actif de la société (C. com. art. L 653-4, 5°).

Une sanction personnelle ne peut être prononcée que pour des faits que le dirigeant a commis avant l’ouverture de la procédure collective de la société (jurisprudence constante ; en dernier lieu, Cass. com. 6-3-2019 n° 17-26.495 F-D : RJDA 5/19 n° 364).

Le jugement d’ouverture de la liquidation judiciaire prend effet à compter de sa date (C. com. art. R 621-4 al. 2, sur renvoi de l’art. R 641-1), c’est-à-dire, comme le rappelle la Cour de cassation dans l’affaire commentée, à zéro heure le jour de son prononcé (Cass. com. 18-1-2000 n° 97-20.587 D : RJDA 5/00 n° 576).

 

 

 

Cass. com. 23-10-2019 n° 18-12.181 F-PB

Source : EFL

 

Articles sur le même sujet :

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :