Publié le 23/01/14 Vu 2 882 fois 0 Par NADIA RAKIB
UN « COUP DE FRAIS » A LA FORMATION PROFESSIONNELLE, L’EMPLOI ET LA DEMOCRATIE SOCIALE !

Le projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale s’inscrit dans la lignée des réformes engagées lors des grandes conférences sociales des étés de 2012 et 2013. Ce projet de loi fait suite à l’accord national interprofessionnel du 14 décembre dernier et vient apporter un renouveau de la formation professionnelle plus en lien avec les carrières d’aujourd’hui qui n’ont plus rien de linéaire.

Lire la suite
Publié le 03/01/14 Vu 1 262 fois 0 Par NADIA RAKIB
LA BASE DE DONNEES ECONOMIQUE ET SOCIALE DANS LES « STARTING-BLOCKS »

La base de données économique et sociale (BADES) concerne les entreprises d'au moins cinquante salariés et constitue une des dispositions de la loi n° 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l'emploi concernant les comités d'entreprise.

Lire la suite
Publié le 02/01/14 Vu 3 241 fois 0 Par NADIA RAKIB
LE TEMPS PARTIEL « FAIT PEAU NEUVE »…

Pour bien commencer cette nouvelle année, le temps partiel « se refait une jeunesse pour gommer quelque peu ses effets précaires et lui donner un peu l’éclat du teint d’un contrat à durée indéterminée ». Depuis le 1er janvier 2014, la durée minimale de travail d'un salarié à temps partiel est de 24 heures par semaine.

Lire la suite
Publié le 28/12/13 Vu 1 479 fois 0 Par NADIA RAKIB
LES SAGES VALIDENT LES CLAUSES DE RECOMMANDATIONS MAIS…

Ce 19 décembre, les Sages du Conseil Constitutionnel ont fait connaître leur décision relative à la loi de financement de la sécurité sociale pour 2014.

Lire la suite
Publié le 10/12/13 Vu 2 515 fois 0 Par NADIA RAKIB
RAPPORT BAILLY : « UN COUP DE BALAI » SUR LA LEGISLATION DU TRAVAIL DOMINICAL ?

Le dimanche 1er décembre, le rapport Bailly a été communiqué au gouvernement. D’après son auteur, il s’agirait là de mesures équilibrées, équitables et robustes, fondées sur le dialogue territorial et social.

Lire la suite
Publié le 09/11/13 Vu 2 408 fois 0 Par NADIA RAKIB
L’ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE : « UNE CHENILLE QUI SE PREPARE A DEVENIR PAPILLON »..

Le projet de loi relatif à l'économie sociale et solidaire (ESS) s’inscrit dans le prolongement de la promesse faite par le Président de la République de reconnaître la place de ce secteur économique qui représente environ 10 % du produit intérieur brut et rassemble 10 % des salariés.

Lire la suite
Publié le 27/10/13 Vu 2 820 fois 0 Par NADIA RAKIB
LE C 3 P EST « DANS LE TIROIR » DU GOUVERNEMENT PRET A S’OUVRIR… ?

Le compte personnel de prévention de la pénibilité va concerner les salariés des employeurs de droit privé ainsi que le personnel des personnes publiques employé dans les conditions du droit privé. Ils pourront acquérir des droits au titre d’un compte personnel de prévention de la pénibilité sous réserve de remplir certaines conditions.

Lire la suite
Publié le 06/09/13 Vu 1 478 fois 0 Par NADIA RAKIB
Qualité de vie au travail et égalité professionnelle au travail : on avance...

Commençons par établir un terrain commun pour cette discussion… Quid : comment définir « une qualité de vie » au travail ? Qu’est-ce que cela représente pour les collaborateurs de l’entreprise ? Comment sommes-nous arrivés à ériger une règle de vie de bon sens en règle conventionnelle ?

Lire la suite
Publié le 14/08/13 Vu 1 339 fois 0 Par NADIA RAKIB
SECURISATION DES EMPLOIS : LA MOBILITE VOLONTAIRE REELLEMENT SECURISEE ?

Dans les entreprises et les groupes d'entreprises d'au moins 300 salariés, tout salarié justifiant d'une ancienneté minimale de 2 ans, consécutifs ou non, peut, avec l'accord de son employeur, bénéficier d'une période de mobilité volontaire sécurisée afin d'exercer une activité dans une autre entreprise, au cours de laquelle l'exécution de son contrat de travail est suspendue. Quid : quels sont les contours juridiques de cette mobilité « double face » ?

Lire la suite
Publié le 30/06/13 Vu 1 177 fois 0 Par NADIA RAKIB
2ème grande conférence sociale : malgré l’été, pas d’ensoleillement de la table des négociations

En effet, les mines de nos représentants étaient plutôt grises sachant l’impératif de mobiliser l’ensemble des troupes pour inverser cette courbe du chômage. Soit, il y avait « du monde au balcon » puisque ce n’est pas moins de 300 participants (représentants des organisations syndicales, des organisations d’employeurs, des collectivités territoriales et des chambres consulaires) qui ont discuté avec ferveur durant ces deux jours de débat.

Lire la suite