professionnel de l'immobilier

Publié le 26/04/21 Vu 311 fois 0 Par CGL et autogestion
La CGL contre la spéculation

Ce blog a été lancé en janvier 2021. Le présent billet décrit ses objectifs en rappelant les valeurs de la CGL, en décrivant la gravité de la situation actuelle et en proposant une stratégie pour agir mieux.

Lire la suite
Publié le 01/03/21 Vu 380 fois 0 Par CGL et autogestion
Approche coopérative dans l’habitat : l’intérêt du pluralisme syndical immobilier

Avant sa transformation en porte-voix de l’autogestion au sein de la CGL, le présent blog avait exprimé des inquiétudes sur la représentation des consommateurs dans le cadre du CNTGI.

Lire la suite
Publié le 25/02/21 Vu 2 186 fois 0 Par CGL et autogestion
Confusion entre copropriété et ASL

Même certains professionnels ont du mal à bien différencier le statut de la copropriété et celui des ASL. L'erreur ne serait pas bien grave si elle ne générait pas une culture de l’abus de pouvoir en copropriété.

Lire la suite
Publié le 17/02/21 Vu 318 fois 0 Par CGL et autogestion
Pourquoi adhérer à la CGL en Bretagne ?

Le titre du présent blog évoque la Confédération Générale du Logement. Quelle est l’utilité d’une adhésion à cette association agréée quand on vit en Bretagne administrative (départements 22, 29, 35 et 56) ?

Lire la suite
Publié le 15/02/21 Vu 342 fois 0 Par CGL et autogestion
De la défunte CRC à l’actuel CNTGI

La Commission Relative à la Copropriété (CRC) a existé de 1987 à 2014. Depuis la loi ALUR, un CNTGI (Conseil national des Transactions et de la Gestion Immobilières) assume notamment le rôle consultatif de la CRC.

Lire la suite
Publié le 11/02/21 Vu 434 fois 0 Par CGL et autogestion
Participation : le goût du chameau

Dès que l’on évoque la participation des habitants, on subit les critiques de professionnels qui méprisent ouvertement la population française, en lui reprochant son prétendu ‘‘consumérisme’’.

Lire la suite
Publié le 30/01/21 Vu 466 fois 0 Par CGL et autogestion
Pots-de-vin et quête d’habitat durable pour tous

La dégradation du bâti affecte surtout les locataires et les occupants vulnérables. Or, ils pourraient être les premiers à pâtir de l’existence de pots-de-vin versés par les entreprises du bâtiment.

Lire la suite