COMMENT CONTESTER UN TESTAMENT ?

Publié le 05/08/2022 Vu 198 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Lors du décès d’un proche, vous découvrez qu’un testament a été rédigé et que celui-ci vous est défavorable. Vous disposez de moyens pour contester ce testament et vous opposer à son exécution.

Lors du décès d’un proche, vous découvrez qu’un testament a été rédigé et que celui-ci vous est dé

COMMENT CONTESTER UN TESTAMENT ?

L’ANNULATION JUDICIAIRE DU TESTAMENT

Un héritier peut demander l’annulation judiciaire du testament pour différents motifs :

1. Le testament ne respecte pas le formalisme légal : chaque forme de testament, qu’il soit olographe, authentique, mystique ou international, doit répondre à des conditions de forme. A défaut, il sera annulé ou, éventuellement, requalifié. 

2. L’auteur du testament n’était pas sain d’esprit au moment de sa rédaction : il faut apporter la preuve que le testateur n’était pas en possession de toutes ses capacités mentales et cognitives, au moyen de certificats médicaux ou de témoignages. 

3. Le testament n’a pas été rédigé par la personne décédée : s’il y a un doute sur l’écriture ou la signature, il est nécessaire de faire appel à un expert en écriture agréé auprès des tribunaux pour prouver la falsification. 

4. La personne bénéficiaire du testament est inéligible à recevoir le legs : certaines professions ne sont pas en effet autorisées à recevoir un legs de la part d’une autre. Il s’agit essentiellement des « membres des professions médicales et de la pharmacie, ainsi que les auxiliaires médicaux qui ont prodigué des soins à une personne pendant la maladie dont elle meurt ».

IMPORTANT : l’auxiliaire de vie, qui était auparavant visé par cette interdiction, peut désormais recevoir un legs de la personne dont il s’est occupé avant son décès.  

5. Le consentement du testateur a été vicié :  lorsqu’un testament a été rédigé par erreur, par dol (mensonges, manœuvres ou silence pour provoquer erreur) ou par violence (qu’elle soit physique, morale ou économique), il peut être annulé. 

6. L’auteur du testament a été victime d’un abus de faiblesse : il s’agit d’une infraction pénale qui nécessite de prouver la réunion d’un élément matériel (l’abus d’une situation de la victime qui n’a plus toutes ses facultés mentales) et d’un élément intentionnel (la volonté de commettre un tel abus).

L’ACTION EN RÉDUCTION 

La "réserve héréditaire" est une part de la succession réservée à certains héritiers privilégiés : les héritiers réservataires, à savoir les enfants du défunt et leurs descendants ou en l’absence d’enfant, l’époux survivant.

Il est en effet impossible en France de déshériter ses héritiers réservataires. Ceux-ci ont droit à un minimum, sauf exception comme le cas d’indignité d’un héritier. 

Or, il peut arriver qu’un testament exclut un héritier de la succession ou porte atteinte à la réserve héréditaire : les héritiers réservataires peuvent alors contester les dispositions testamentaires qui ne respectent pas la loi et procéder à une action en réduction en vue de recouvrer leur part de succession.

ATTENTION : les héritiers doivent engager la procédure d’annulation ou de contestation du testament en saisissant le tribunal judiciaire dans un délai de 5 ans à compter du décès du testateur. 

Le Cabinet BARALE est à votre disposition pour toute action ou information. 

Me Michèle BARALE

 

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

A propos de l'auteur
Blog de Maître Michèle BARALE, Avocate - Barreau de  NICE

Avocate au barreau de NICE depuis 1995, j’ai fondé mon cabinet en 2011. 

J'agis en droit civil, droit de la famille, droit de la responsabilité, droit immobilier et droit de l’urbanisme.

J'interviens, en contentieux ou en conseil, sur tout le territoire français, et plus particulièrement dans le ressort de la Cour d’appel d’AIX-EN-PROVENCE et de la région Sud.

Rechercher
Demande de contact
Image demande de contact

Contacter le blogueur

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles