COMMENT DIVORCER PAR CONSENTEMENT MUTUEL ?

Publié le Modifié le 01/10/2021 Vu 240 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Le divorce par consentement mutuel est un divorce qui exclut l'intervention d'un juge : le divorce se fait par acte d’avocat.

Le divorce par consentement mutuel est un divorce qui exclut l'intervention d'un juge : le divorce se fait par

COMMENT DIVORCER PAR CONSENTEMENT MUTUEL ?

Pour emprunter la voie d’un divorce par consentement mutuel, les époux doivent nécessairement être d’accord sur le principe du divorce mais aussi sur toutes les conséquences du divorce, tant concernant leurs rapports patrimoniaux (partage de leurs biens, sort des dettes, prestation compensatoire) que concernant leurs rapports extra-patrimoniaux (usage du nom de l’époux, mesures relatives aux enfants : résidence, droit de visite et d’hébergement, pension alimentaire). 

Les conséquences du divorce sont réglées directement par les époux d’un commun accord.

Chaque époux doit obligatoirement avoir son propre avocat : cela permet à chacun des époux de bénéficier d'un conseil indépendant et individualisé afin de préserver ses intérêts (voir article sur le site du Cabinet). Celui-ci vous demandera de lui fournir un certain nombre de pièces.

La convention de divorce, qui prend la forme d'un "acte sous signature privée", est rédigée par les avocats  et reprend les termes de l'accord intervenu entre les époux.

Chaque avocat adresse cet acte à son client par lettre recommandée avec accusé de réception afin de faire courir un délai de réflexion de 15 jours à compter de la réception du projet de convention.

Ce n'est qu'à l’issue de ce délai que les conventions sont signées par les avocats et les époux ensemble.

Dans un délai de 7 jours suivant la date de signature, la convention de divorce est transmise au notaire qui dispose d’un délai de 15 jours pour déposer la convention au rang des minutes, ce qui lui confère force exécutoire ; c'est à partir de ce moment que le divorce devient effectif.

Au total, il faut donc compter un mois et demi pour que le divorce puisse être acté une fois que les époux sont tombés d'accord sur les mesures du divorce et que tous les actes nécessaires en amont ont été rédigés.

ATTENTION, le divorce par consentement mutuel par acte d’avocat ne peut avoir lieu si :

  • L’enfant mineur demande à être auditionné par le juge : dans ce cas, les époux peuvent toujours divorcer par consentement mutuel mais devant un juge qui pourra homologuer leur convention de divorce après audition de l’enfant 
  • L'un des époux se trouve placé sous l'un des régimes des majeurs protégés (c'est-à-dire la tutelle, curatelle ou la sauvegarde de justice) 
  • L'un des époux est ressortissant d'un pays étranger qui ne reconnait que le divorce judiciaire, c'est-à-dire soumis à l'approbation du juge

Le Cabinet BARALE est à votre disposition pour toute action ou information.

Me Michèle BARALE

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


A propos de l'auteur
Blog de Maître Michèle BARALE, Avocate - Barreau de  NICE

Avocate au barreau de NICE depuis 1995, j’ai fondé mon cabinet en 2011. 

J'agis en droit civil, droit de la famille, droit de la responsabilité, droit immobilier et droit de l’urbanisme.

J'interviens, en contentieux ou en conseil, sur tout le territoire français, et plus particulièrement dans le ressort de la Cour d’appel d’AIX-EN-PROVENCE et de la région Sud.

Rechercher
Demande de contact
Image demande de contact

Contacter le blogueur

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles