Maître Michèle BARALE, Avocate - Barreau de NICE

LE DRoIT DANS SES BoTTES

LES HERITIERS D’UNE PERSONNE DÉCÉDÉE DOIVENT-ILS CONTINUER À PAYER LA PRESTATION COMPENSATOIRE ?

Publié le 01/04/2023 Vu 1 031 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

La prestation compensatoire incombe aux héritiers du débiteur décédé. Mais elle est payée exclusivement sur le patrimoine du défunt de sorte que les héritiers ne sont pas tenus de la prendre en charge sur leur patrimoine personnel.

La prestation compensatoire incombe aux héritiers du débiteur décédé. Mais elle est payée exclusivement

LES HERITIERS D’UNE PERSONNE DÉCÉDÉE DOIVENT-ILS CONTINUER À PAYER LA PRESTATION COMPENSATOIRE ?

LA PRESTATION COMPENSATOIRE EST UNE DETTE SUCCESSORALE QUI SE TRANSMET 

La loi prévoit qu’à la mort de l'époux débiteur, la prestation compensatoire entre dans le passif de sa succession. 

Si les héritiers acceptent la succession, ils sont donc obligés de payer la prestation compensatoire aux lieu et place du défunt. 

En revanche, les héritiers ne sont pas obligés de payer la prestation compensatoire sur leur patrimoine personnel si l’actif de la succession est insuffisant pour payer la somme due. 

La dette est évaluée au jour du décès dans les limites de l’actif de la succession. 

EN CAS DE PRESTATION COMPENSATOIRE VERSÉE SOUS FORME DE CAPITAL

Si la prestation compensatoire est fixée sous forme d’un capital payable en plusieurs années, dans un délai maximum de 8 ans, en cas de décès de l’époux débiteur, le solde ce capital devient immédiatement exigible. 

Par exemple, si le versement d’un capital de 100.000 € est échelonné sur huit ans et que le débiteur décède au bout de six années, le solde de 25.000 € sera capitalisé et prélevé sur la succession.

EN CAS DE PRESTATION COMPENSATOIRE VERSÉE SOUS FORME DE RENTE

Si la prestation a été fixée sous forme de rente, par principe, il lui est substitué un capital exigible immédiatement, après capitalisation de la rente. 

Les héritiers peuvent cependant décider de maintenir le caractère de rente de la prestation compensatoire. Dans ce cas :

- ils assureront le paiement de la prestation sur leur patrimoine personnel en cas d’insuffisance d’actif pour couvrir l’intégralité des sommes.

- ils ont la possibilité de demander au juge aux affaires familiales une révision, un échelonnement, une suspension, une suppression de la rente ou sa substitution par un capital, en cas de changement important dans les ressources ou les besoins de l'une ou l'autre des parties.

A SAVOIR : si le créancier perçoit une pension de réversion, celle-ci sera déduite du capital calculé pour remplacer la rente. 

Le Cabinet BARALE est à votre disposition pour toute action ou information. 

Me Michèle BARALE

 

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

A propos de l'auteur
Blog de Maître Michèle BARALE, Avocate - Barreau de  NICE

Avocate au barreau de NICE depuis 1995, j’ai fondé mon cabinet en 2011. 

J'agis en droit civil, droit de la famille, droit de la responsabilité, droit immobilier et droit de l’urbanisme.

J'interviens, en contentieux ou en conseil, sur tout le territoire français, et plus particulièrement dans le ressort de la Cour d’appel d’AIX-EN-PROVENCE et de la région Sud.

Rechercher
Thèmes de publications
Demande de contact
Image demande de contact

Contacter le blogueur

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles