Maître Michèle BARALE, Avocate - Barreau de NICE

LE DRoIT DANS SES BOTTES

L’INDIVISAIRE QUI ASSURE LA GESTION D’UNE INDIVISION A-T-IL DROIT A RÉMUNÉRATION ?

Publié le 02/09/2021 Vu 4 359 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

L’indivision nécessite une gestion : encaissement de loyers, travaux d’entretien et de réparation, gestion de sinistre…

L’indivision nécessite une gestion : encaissement de loyers, travaux d’entretien et de réparation, gesti

L’INDIVISAIRE QUI ASSURE LA GESTION D’UNE INDIVISION A-T-IL DROIT A RÉMUNÉRATION ?

Et ce, qu’elle ait pour origine un achat en commun, une succession ou bien encore qu’elle soit le résultat d’un régime matrimonial non liquidé à la suite d’un divorce. 

Le plus souvent, l’un des indivisaires prend en main cette gestion, spontanément ou bien à la suite d’une convention d’indivision, tandis que les autres indivisaires s’en désintéressent. 

Or, cette gestion des biens indivis prend du temps, entraine des frais et nécessite parfois des connaissances techniques précises. 

C’est pourquoi, l’article 815-12 du Code Civil prévoit que la personne qui assure la gestion du patrimoine indivis a droit à une rémunération fixée à l’amiable avec les autres indivisaires ou à défaut d’accord, par une décision de justice. 

Ce droit à rémunération n’existe que si l’activité de gestion est suffisamment caractérisée. Si l'indivisaire gère l'indivision essentiellement pour son compte, il ne peut prétendre à percevoir une rémunération à ce titre.  

EN PRATIQUE, vous pouvez adresser un courrier aux autres héritiers en leur demandant une rémunération si vous estimez que la gestion des biens de l’indivision vous réclame un travail significatif. 

Si les cohéritiers refusent de vous accorder une rémunération, ou si celle-ci vous parait trop faible, vous pouvez la demander en justice.

Devant le juge, il vous appartiendra de rapporter la preuve de l’activité personnelle que vous avez déployée pour le compte de l’indivision en justifiant de la matérialité des actes susceptibles d’ouvrir droit à indemnisation (documents administratifs, factures, devis...) ou le temps nécessaire pour satisfaire aux déplacements sur site, rendez-vous auprès des administrations, des agences immobilières, des divers artisans.

A défaut de preuve suffisante pour démontrer une gestion effective et la quantifier, votre demande risque d’être rejetée.  

Cette rémunération est fixée en fonction de l’importance du travail que nécessite la gestion de l’indivision et prend la forme d’une somme versée mensuellement. Par exemple, les juges ont pu fixer le montant de cette rémunération à hauteur de 200 € par mois ou 500 € par mois selon les circonstances.

BON A SAVOIR : la demande rémunération pour gestion d’une d’indivision est soumise à la prescription quinquennale, ce qui signifie qu’en cas de litige, vous ne pouvez demander une indemnité de gestion que pour les 5 années précédant la saisine du juge. 

Le Cabinet BARALE est à votre disposition pour toute action ou information.

Me Michèle BARALE

 

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

A propos de l'auteur
Blog de Maître Michèle BARALE, Avocate - Barreau de  NICE

Avocate au barreau de NICE depuis 1995, j’ai fondé mon cabinet en 2011. 

J'agis en droit civil, droit de la famille, droit de la responsabilité, droit immobilier et droit de l’urbanisme.

J'interviens, en contentieux ou en conseil, sur tout le territoire français, et plus particulièrement dans le ressort de la Cour d’appel d’AIX-EN-PROVENCE et de la région Sud.

Rechercher
Thèmes de publications
Demande de contact
Image demande de contact

Contacter le blogueur

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles