Allocation d'accompagnement d'une personne en fin de vie

Publié le 08/03/2010 Vu 2 841 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Une allocation d'accompagnement d'une personne en fin de vie est créée par la loi du 2 mars 2010 pour les salariés

Une allocation d'accompagnement d'une personne en fin de vie est créée par la loi du 2 mars 2010 pour les sa

Allocation d'accompagnement d'une personne en fin de vie

Création d'une allocation journalière d'accompagnement d'une personne en fin de vie

loi du 2 mars 2010

Une allocation journalière d'accompagnement d'une personne en fin de vie est créée

 

Les salariés cessant ou réduisant leur travail pour accompagner une personne en fin de vie peuvent prétendre à une allocation journalière.

Afin de faciliter l'accompagnement d'une personne en fin de vie, le législateur crée une allocation destinée à compenser la perte de revenus de la personne cessant ou diminuant temporairement son activité dans ce but. Le congé de solidarité familiale est également aménagé.

Peuvent prétendre à cette allocation les personnes accompagnant à domicile une personne en phase avancée ou terminale d'une affection grave et incurable, quelle qu'en soit la cause, et qui remplissent les conditions suivantes (CSS art. L 168-1 nouveau) :

  • soit être bénéficiaires du congé de solidarité familiale ou l'avoir transformé en période d'activité à temps partiel ;

  • soit avoir suspendu ou réduit leur activité professionnelle et être un ascendant, un descendant, un frère, une sœur, une personne de confiance au sens de l'article L 1111-6 du Code de la santé publique ou partager le même domicile que la personne accompagnée.

Bénéficient également de l'allocation les demandeurs d'emploi dans des conditions fixées par décret à paraître (CSS art. L 168-2 nouveau).

Les allocations sont versées pour chaque jour ouvrable ou non, même en cas d'hospitalisation de la personne accompagnée, dans la limite de 21 jours. Elles cessent d'être dues à compter du jour suivant le décès de cette dernière. L'allocation peut être versée à plusieurs bénéficiaires, au titre d'un même patient, dans cette limite (CSS art. L 168-4 nouveau).

Le montant de l'allocation sera fixé par décret (à paraître) et pourra être modulé lorsque l'allocataire exerce une activité à temps partiel.

L'allocation journalière n'est pas cumulable avec l'indemnisation des congés de maternité, de paternité ou d'adoption des salariés, l'indemnité d'interruption d'activité ou l'allocation de remplacement pour maternité ou paternité des travailleurs non salariés, des praticiens et auxiliaires médicaux et des exploitants agricoles, l'indemnisation des congés de maladie ou d'accident du travail, les indemnités servies aux demandeurs d'emploi et l'allocation parentale d'éducation ou le complément de libre choix d'activité de la prestation d'accueil du jeune enfant.

Elle est cumulable en cours de droit avec l'indemnisation des congés de maladie ou d'accident du travail perçue au titre de l'activité exercée à temps partiel.

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


A propos de l'auteur
Blog de Maître  Caroline YADAN PESAH

Avocate en Droit de la Famille, Droit du Divorce et Droit Immobilier depuis plus de 25 ans, je vous partage ici plus de 500 articles juridiques et ma passion pour la défense de vos intérêts.

Besoin d'aide ? 

Votre Téléconsultation Juridique 

avec Maître Caroline YADAN PESAH

222 Boulevard Saint Germain 75007 Paris

N° de toque : E1839

Rechercher
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles