Pas de faute inexcusable en cas d'accident de trajet

Publié le 21/09/2010 Vu 3 551 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

La victime d'un accident de trajet ne peut invoquer à l'encontre de son employeur l'existence d'une faute inexcusable.

La victime d'un accident de trajet ne peut invoquer à l'encontre de son employeur l'existence d'une faute ine

Pas de faute inexcusable en cas d'accident de trajet

Cass. 2e civ. 8 juillet 2010 n° 09-16.180 (n° 1492 FS-PBR), Ste TFE Chaulnes c/ Guilbert

 

La victime d'un accident de trajet ne peut invoquer à l'encontre de son employeur l'existence d'une faute inexcusable.

 

Une salariée, travaillant habituellement de nuit, est contrainte de revenir sur son lieu de travail dans l'après- midi à la demande de l'employeur, alors qu'elle avait terminé son poste le matin même. Elle est victime d'un accident de trajet en s'y rendant.

 

Considérant que l'employeur aurait dû avoir conscience du danger qu'il lui faisait courir en lui demandant de venir travailler sans respecter à son égard l'obligation de lui accorder un temps de repos d'un minimum de 11 heures entres ses plages de travail, elle a engagé une action pour faire reconnaître sa faute inexcusable.

 

Par un attendu de principe, la Cour de cassation casse l'arrêt de la cour d'appel qui avait reconnu cette faute en raison d'un manquement à l'obligation de sécurité de résultat.

 

La législation de la sécurité sociale traite de façon différente l'accident du travail et l'accident de trajet. Si pour l'assuré, les prestations de sécurité sociale sont identiques quelle que soit la nature de l'accident, la victime d'un accident de trajet conserve le droit d'exercer une action en responsabilité contre son employeur, alors que la réparation est forfaitaire en cas d'accident du travail, sans possibilité de recours contre l'employeur.

 

Ce dernier dispose d'une « immunité ». Dans ce dernier cas cependant, une majoration de l'indemnisation et la réparation de préjudices complémentaires seront accordées en cas de faute inexcusable.

 

Dès lors, pour la Cour de cassation, la notion de faute inexcusable ne s'applique pas à l'accident de trajet, puisque la victime dispose dans ce cas de la possibilité d'exercer un recours de l'employeur dans les conditions de droit commun.

 

La solution aurait sans doute été différente si le déplacement en journée de la salariée avait été considéré comme une mission. En effet, la jurisprudence qualifie d'accident du travail l'accident survenu durant la mission, pendant le trajet à l'aller ou au retour, entre le lieu de mission et l'entreprise ou le domicile du salarié (Cass. 2e civ. 12 mai 2003 : RJS 8-9/03 n° 1070).

 

 

 Source : Editions Francis Lefèbvre

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


A propos de l'auteur
Blog de Maître  Caroline YADAN PESAH

Avocate en Droit de la Famille, Droit du Divorce et Droit Immobilier depuis plus de 25 ans, je vous partage ici plus de 500 articles juridiques et ma passion pour la défense de vos intérêts.

Besoin d'aide ? 

Votre Téléconsultation Juridique 

avec Maître Caroline YADAN PESAH

222 Boulevard Saint Germain 75007 Paris

N° de toque : E1839

Rechercher
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles