installation de détecteurs de fumée dans les locaux d'habitation

Publié le 23/03/2010 Vu 3 119 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

D'ici à cinq ans, tout occupant d'un logement devra installer un détecteur de fumée

D'ici à cinq ans, tout occupant d'un logement devra installer un détecteur de fumée

installation de détecteurs de fumée dans les locaux d'habitation

D'ici à cinq ans, tout occupant d'un logement devra installer un détecteur de fumée.

Après cinq années de débats, les dispositions visant à rendre obligatoire l'installation de détecteurs de fumée normalisés dans tous les lieux d'habitation viennent d'être publiées au Journal officiel.

Elles entreront en vigueur selon des modalités qui seront précisées par décret et, au plus tard, le 10 mars 2015 (art. 5, I).

L'occupant d'un logement devra installer dans celui-ci au moins un détecteur de fumée et veiller à l'entretien et au bon fonctionnement de ce dispositif (CCH art. L 129-8, al. 1 nouveau).

Il faut entendre par « logement » tout immeuble à usage d'habitation, non seulement principale mais aussi secondaire, que cet usage soit ou non exclusif, et les immeubles collectifs comme les maisons individuelles.

L'obligation d'installer et d'entretenir un détecteur incombera à l'occupant. La loi ajoute que l'occupant peut être propriétaire, occupant ou non, selon des conditions définies par Décret, ou locataire du logement.

La loi n'exige pas l'installation d'un détecteur par pièce : un seul détecteur par logement sera suffisant.

Aucune sanction n'est prévue en cas de non-respect de l'obligation. Le Code de la construction et de l'habitation ne prévoit, à ce jour, que des mesures spécifiques pour la sécurité des occupants d'immeubles collectifs à usage principal d'habitation (art. L 129-1 à L 129-7 et R 129-1 à R 129-10). Ces mesures tendent à obliger les propriétaires de ces immeubles à entretenir les équipements communs (dont les systèmes de sécurité contre l'incendie) : s'il existe des risques sérieux pour la sécurité des occupants d'un immeuble, le maire (ou à Paris le préfet de police) peut enjoindre par arrêté au propriétaire de remettre en état ou de remplacer les équipements ; à défaut, le maire, par décision motivée, fait procéder d'office à leur exécution aux frais du propriétaire défaillant.

La loi nouvelle prévoit seulement une incitation à l'installation d'un détecteur en permettant à l'assureur de minorer la prime ou la cotisation prévue par la police d'assurance garantissant les dommages incendie lorsque l'assuré se sera conformé à l'obligation d'installer un détecteur de fumée (Loi art. 3 ; C. ass. art. L 122-9 nouveau). Mais il ne s'agit là que d'une faculté laissée à la libre appréciation de l'assureur. En revanche, le contrat d'assurance ne pourra pas prévoir que le non-respect de l'obligation privera l'assuré de son droit à indemnité en cas d'incendie (art. 4 ; C. ass. art. L 113-11, 3° nouveau).

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


A propos de l'auteur
Blog de Maître  Caroline YADAN PESAH

Avocate en Droit de la Famille, Droit du Divorce et Droit Immobilier depuis plus de 25 ans, je vous partage ici plus de 500 articles juridiques et ma passion pour la défense de vos intérêts.

Besoin d'aide ? 

Votre Téléconsultation Juridique 

avec Maître Caroline YADAN PESAH

222 Boulevard Saint Germain 75007 Paris

N° de toque : E1839

Rechercher
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles