Mainlevée de la mesure: l’appel devient sans objet

Publié le Par Maître Caroline YADAN PESAH Vu 2 204 fois 1

Dans le cas où un appel est formé contre une mesure de placement d’un mineur, et qu’une mainlevée est prononcée, alors l’appel devient sans objet.

Mainlevée de la mesure: l’appel devient sans objet

Dans le cas où un appel est formé contre une mesure de placement d’un mineur, et qu’une mainlevée est prononcée, alors l’appel devient sans objet. 

En l’espèce, un juge des enfants a confié un mineur à un conseil départemental. Cette décision a été rendue par une ordonnance relative à l’assistance éducative. 

Ensuite, le mineur a été placé sous tutelle de l’Etat par le juge des tutelles. La tutelle a été confiée au même conseil départemental. Le juge des enfants a décidé de donner mainlevée du placement du mineur. Elle prend effet à la date de la tutelle. 

Cependant, le président du conseil départemental a fait appel de l’ordonnance du juge des enfants qui décidait du placement. 

Selon la cour d’appel, l’appel est sans objet. En effet, la mainlevée du placement avait d’ores et déjà été prononcée par le juge des enfants.

Par conséquent, le conseil départemental a formé un pourvoir devant la Cour de cassation. 

Par une décision n°16-19.259 en date du 17 mai 2017, la première chambre civile de la Cour de cassation rejette le pourvoi du conseil départemental. 

Elle affirme ainsi que « le juge des enfants a donné mainlevée de la mesure de placement et déchargé en conséquence le conseil départemental de l’exercice de celle-ci (…) la cour d’appel en a exactement déduit, sans méconnaître le droit d’accès à un tribunal, que l’appel était devenu sans objet ». 

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publié par Visiteur
12/02/2018 10:39

Bjr je voudrais ça con on a un enfant qui a été placé depuis 1ans et con con dit main levée c que pour les autres. Enfant peuvent être dans le même ça avoir une main levée avec tout les progrès qui son la

Publier un commentaire
Votre commentaire :
A propos de l'auteur
Blog de Maître  Caroline YADAN PESAH

Avocate en Droit de la Famille, Droit du Divorce et Droit Immobilier depuis plus de 25 ans, je vous partage ici plus de 500 articles juridiques et ma passion pour la défense de vos intérêts.

Je réponds à vos questions, contactez-moi !

tél: 01.40.26.25.01
email : caroline.yadan@gmail.com

47 bis, rue d'Orsel 75018 Paris

N° de toque : E1839

Rechercher
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles