Qu’est-ce qu’une pension alimentaire ?

Publié le Par Maître Caroline YADAN PESAH Vu 2 516 fois 1

A la naissance d’un enfant, naît également une obligation pour les parents de contribuer à son entretien et à son éducation. La séparation des parents n’élimine pas cette obligation qui constitue un droit pour l’enfant. Mais qu'est-ce qu'une pension alimentaire pour les enfants?

Qu’est-ce qu’une pension alimentaire ?

A la naissance d’un enfant, naît également une obligation pour les parents de contribuer à son entretien et à son éducation. La séparation des parents n’élimine pas cette obligation qui constitue un droit pour l’enfant.

Si vous avez des enfants, que vous allez vous séparer de votre conjoint ou partenaire ou que vous l'êtes déjà, et que vous n'êtes pas dans la même situation financière, l'un d'entre vous (le débiteur de l'obligation alimentaire) devra verser une somme d'argent au parent qui en a la garde (le créancier de la pension) pour contribuer financièrement à l'éducation et à l'entretien de vos enfants.

Que recouvre la pension alimentaire pour les enfants? 

La pension est la contribution financière du parent à tout ce qui est nécessaire à la vie, à l’entretien et l’éducation des enfants au quotidien. La pension contribue à payer les charges liées à la vie quotidienne et mais également à des frais particuliers ou exceptionnels liés à l’enfant. Elle peut donc porter sur la nourriture, les loisirs, le logement, les frais médicaux, les études, etc.

Attention, la pension alimentaire pour les enfants n'est pas équivalente à la prestation compensatoire ou à la pension alimentaire versée au conjoint qui peut être fixée en cas de divorce. En effet, la pension alimentaire pour les enfants n'est pas liée au mariage des parents mais à l'entretien des enfants.

La pension alimentaire peut être versée à son débiteur sous diverses formes : directement en argent par chèque ou virement ou en payant certaines dépenses alimentaires de l’enfant.

L’obligation alimentaire est, par essence, liée à l’enfant et à sa vie. Les parents des enfants nés hors mariage ou au cours d'un pacs ont comme les autres droit au versement d’une pension alimentaire.

Elle est le plus souvent due au parent chez lequel l’enfant réside habituellement ou toute autre personne ayant l’enfant à sa charge (un tuteur, un grand parent ou autres).

Si l’enfant est hébergé en garde alternée, le parent dont les revenus sont les plus faibles et qui peut prouver que la pension alimentaire permettrait d’équilibrer les conditions de vie de l’enfant peut bénéficier du versement de la pension.

Le débiteur de la pension pourra également demander à verser la pension directement à l’enfant résidant seul mais encore dépendant financièrement.

La pension alimentaire pour l'enfant majeur

L’enfant majeur pourra de son propre chef, faire une demande de pension alimentaire que ses parents soient séparés ou non.

L’obligation d’entretenir et d’élever l’enfant, et donc de verser une pension alimentaire, se maintient jusqu’à ce que l’enfant soit indépendant financièrement et socialement.

La majorité de l’enfant en question n’a aucune incidence sur l’existence de l’obligation. L’enfant, s’il est encore étudiant, en recherche d’emploi, malade ou handicapé devra donc pouvoir compter sur le soutien financier de ses deux parents.

Si vous êtes séparés de votre ex conjoint et que votre enfant n’est pas encore indépendant financièrement, il a donc le droit à une pension alimentaire.

Cet article est extrait du dossier publié initialement sur le site Web de Maître Caroline Yadan Pesah

Sommaire du dossier La pension alimentaire pour vos enfants en 2018

  1. Qu’est-ce qu’une pension alimentaire ?
  2.  Comment est fixé le montant de la pension alimentaire ?
  3.  Comment obtenir la révision de la pension alimentaire ?
  4.  Comment récupérer la pension alimentaire impayée ?
  5.  Avez-vous droit à l’Allocation de Soutien Familial (ou ASF) ?
Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publié par Maman927
11/10/19 09:28

bonjour,

le père de mon fils me verse une pension alimentaire d'un montant de 800 euros (son choix et sa decision homologuée par le JAF suite divorce consentement mutuelle). Je ne réclamais que le dispositif legal mais le père a insisté pour ce montant.
notre fils est majeur et aujourd'hui le père et le fils (qui vit sous mon toit) réclament des comptes sur cette pension : mon fils pense qu'il s'agit d'argent de poche (pour acheter des baskets en moyenne à 200 euros la paire) que je refuse.
tous les mois, je provisionne sur les 800 euros 150 euros qui se décompose de 50 euros d'argent de poche et 100 euros sur le PEL au nom de mon fils. je fais les courses et régle le telephone portable, la mutuelle, les soins quand il reste à charge. sa scolarité me coute par ailleurs 4700euros cette année que j'ai réglée (50% le père et 50% ma part).
son père depuis l'année derniere veut verser la pension directement à mon fils (qui est dépensier au demeurant) j'ai refusé.
aujourd'hui il semble que mon fils qui vit chez moi veuille que cet argent lui soit consacré comme il l'entend.
ma question est : que couvre la pension alimentaire (sachant qu'aucun dispositif n'encadre la scolarité et ses frais dans la convention de divorce) s'il vous plait?
je suis fatiguée de me battre contre le père et le fils maintenant.

peut on légalement demander au fils de prendre un studio, et que les parents versent une pension chacun de son coté au fils majeur? j'ai cru comprendre que la pension alimentaire est de 153 euros en minimum legal pour l'enfant. je suis prete à le faire si cela me permet une serenité au quotidien.
dois je prendre un avocat pour une saisine?
je suis à bout.
Merci de vos précieux conseils,

Publier un commentaire
Votre commentaire :
A propos de l'auteur
Blog de Maître  Caroline YADAN PESAH

Avocate en Droit de la Famille, Droit du Divorce et Droit Immobilier depuis plus de 25 ans, je vous partage ici plus de 500 articles juridiques et ma passion pour la défense de vos intérêts.

Je réponds à vos questions, contactez-moi !

tél: 01.40.26.25.01
email : caroline.yadan@gmail.com

47 bis, rue d'Orsel 75018 Paris

N° de toque : E1839

Rechercher
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles