CHHUM AVOCATS Paris Nantes Lille

Défense des intermittents du spectacle, artistes, journalistes, pigistes, salariés, cadres, cadres dirigeants, détachés, expatriés, impatriés, lanceurs d'alerte, salariés protégés, CSE, syndicats

Derniers articles

Publié le 02/07/14 Vu 2 673 fois 0 Par CHHUM AVOCATS Paris Nantes Lille
Prise d’acte : saisine directe du Bureau de Jugement dans un délai d’un mois- loi 1er juillet 2014

La loi n° 2014-743 du 1er juillet 2014 relative à la procédure applicable devant le conseil de prud'hommes dans le cadre d'une prise d'acte de rupture du contrat de travail par le salarié prévoit que désormais en cas de prise d’acte, le salarié peut saisir directement le bureau de jugement du Conseil de prud’hommes qui statue dans un délai d’un mois.

Lire la suite
Publié le 28/06/14 Vu 2 101 fois 0 Par CHHUM AVOCATS Paris Nantes Lille
Un assistant réalisateur intermittent TV obtient des heures sup’ mais est jugé démissionnaire

Monsieur X a été engagé à compter du 22 août 2005 par la société W9 productions (désormais Studio 89 productions), dans le cadre de contrats de travail à durée déterminée successifs, en qualité de deuxième assistant réalisateur, puis de premier assistant réalisateur sur le tournage de l'émission « Pékin Express ». Le 31 octobre 2007, le salarié a quitté le tournage.

Lire la suite
Publié le 27/06/14 Vu 3 163 fois 1 Par CHHUM AVOCATS Paris Nantes Lille
Une journaliste (non cadre) obtient aux prud’hommes les contrats de ses collègues cadres

Maître Frédéric CHHUM est avocat de la journaliste. Par ordonnance du 13 juin 2014 du Conseil de prud’hommes de Nanterre (départage - RG 13/00561), une journaliste a obtenu la production des contrats de travail et bulletins de paie de ses collègues (pour la période octobre 2010 à décembre 2013).

Lire la suite
Publié le 13/06/14 Vu 1 305 fois 0 Par CHHUM AVOCATS Paris Nantes Lille
Executive and senior executive:the targets written in English are non-invocable to employees

According to Article L.1321-6 of French Labour Code, every document with obligations for the employee, whose knowledge is necessary to perform its work, must be written in French. In an IBM decision dated on 2nd April 2014 (n°12-30191), the Court of Cassation reminded that “the documents setting out the targets, necessary to determine the contractual variable salary, were written in English, so that the employee could claim to it for their non-invocability.” This is a confirmation of jurisprudence (Cass. soc. 29 juin 2011 n° 09-67.792).

Lire la suite
Publié le 13/06/14 Vu 1 226 fois 0 Par CHHUM AVOCATS Paris Nantes Lille
Cadre dirigeant licencié pour motif discriminatoire : preuve de l'absence de discrimination

La mise en œuvre de la procédure de licenciement d’un cadre dirigeant avait eu lieu peu de temps après l'envoi par le salarié de lettres à son employeur lui demandant de passer d'un mi-temps thérapeutique à un trois-quarts temps thérapeutique en raison de son état de santé. La Cour d’Appel avait retenu que les motifs du licenciement invoqués n'étaient pas établis. Ce dont il résultait que le salarié présentait des éléments de fait laissant supposer l'existence d'une discrimination et qu'il incombait à l'employeur, au vu de ces éléments, de prouver que sa décision était justifiée par des éléments objectifs étrangers à toute discrimination.

Lire la suite
Publié le 10/06/14 Vu 2 494 fois 0 Par CHHUM AVOCATS Paris Nantes Lille
Intermittent du spectacle qui refuse un CDI:droit à requalification et indemnités si CDD irréguliers

Souvent les intermittents du spectacle (techniciens, artistes du spectacle) saisissent le conseil de prud’hommes en requalification de leurs CDD en CDI (et bénéfice des indemnités de rupture) alors qu’ils sont « en poste » ou que leur employeur ne leur fournit plus de travail.

Lire la suite
Publié le 06/06/14 Vu 1 792 fois 0 Par CHHUM AVOCATS Paris Nantes Lille
Rupture conventionnelle : un salarié apte avec réserves peut conclure une rupture conventionnelle

Madame X, engagée le 1er septembre 1986 par la société Biscuiterie Les Deux Soleils a été placée en arrêt de travail à la suite d'un accident du travail survenu le 25 mars 2008. A l'issue du second examen médical du 16 juillet 2009, elle a été déclarée apte avec réserves à la reprise du travail.

Lire la suite
Publié le 04/06/14 Vu 6 218 fois 0 Par CHHUM AVOCATS Paris Nantes Lille
Rémunération de l'image du mannequin : redevance ou salaire ?

Dans un arrêt du 9 juillet 2009 (n°08-18794), la deuxième Chambre civile de la Cour de cassation a qualifié de salaire la contrepartie de l'exploitation commerciale de l'image d'un mannequin. Cette contrepartie prend normalement la forme d'une redevance (ou royalties) proportionnelle. Mais en l'espèce, elle a été qualifiée de salaire en raison de son caractère forfaitaire.

Lire la suite
Publié le 02/06/14 Vu 2 103 fois 1 Par CHHUM AVOCATS Paris Nantes Lille
Une QPC sur le contrat à durée déterminée d’usage (cddu)

Le CDD d’usage présente trois particularités par rapport au CDD de « droit commun » : 1) Il n’est soumis à aucune durée maximale ; 2) Il n’y a aucun délai de carence à respecter entre deux CDD d’usage. Il est donc tout à fait possible de conclure plusieurs CDD d’usage successifs ; 3) Aucune indemnité de fin de contrat n’est due au terme du CDD d’usage (sauf si une convention collective le prévoit ».

Lire la suite
Publié le 31/05/14 Vu 3 588 fois 1 Par CHHUM AVOCATS Paris Nantes Lille
Maître Frédéric CHHUM listé dans le classement Décideurs 2014 des avocats en droit du travail

Maître Frédéric CHHUM est listé « Excellent » dans la catégorie Avocats Conseils de salariés et des syndicats dans le classement 2014.

Lire la suite
A propos de l'auteur
Blog de CHHUM AVOCATS Paris Nantes Lille

CHHUM AVOCATS conseille principalement des salariés, intermittents du spectacles, journalistes, pigistes, artistes, cadres, cadres dirigeants dans le cadre de litige avec leur employeur et/ou négociations de départs.

Maître Frédéric CHHUM est membre du conseil de l'ordre des avocats de Paris (2019-2021). Il possède un bureau secondaire à Nantes et à Lille.

Tél : 01 42 56 03 00 (Paris) ou 02 28 44 26 44 (Nantes) ou 03 20 13 50 83 (Lille).

Thèmes de publications
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles