ARNAQUE au photovoltaïque : OPEN ENERGIE perd définitivement contre une mairie

Publié le 08/08/2023 Vu 1 497 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Le 2 août 2023 (22NT01584), la société OPEN ENERGIE perd un recours devant la Cour administrative de NANTES, contre l'arrêté d'opposition d'une mairie pour une installation photovoltaïque.

Le 2 août 2023 (22NT01584), la société OPEN ENERGIE perd un recours devant la Cour administrative de NANTES

ARNAQUE au photovoltaïque : OPEN ENERGIE perd définitivement contre une mairie

I. LES FAITS ET LA PROCEDURE

La société OPEN ENERGIE (aujourd'hui en dépôt de bilan) avait déposé un recours devant le tribunal administratif de Caen pour tenter d'annuler un arrêté par lequel le maire d'une commune s'était opposé à la déclaration préalable déposée en vue de la pose de 10 panneaux photovoltaïques sur le terrain d'un particulier.

Le 6 mai 2022, le président du tribunal administratif de Caen rejette la demande de la société OPEN ENERGIE.

Mécontente, cette dernière a saisi la Cour administrative d'appel de NANTES, mais sans davantage de succès.

En effet, la Cour d'administrative rejette la demande en annulation de la société OPEN ENERGIE contre l'arrêté du maire, au motif que ladite société :

"ne justifie pas d'un intérêt reposant sur des considérations d'urbanisme de nature à lui donner qualité pour agir contre cette décision. Il s'ensuit que la demande présentée par la société Open Energie devant le tribunal administratif de Caen dirigée contre l'arrêté du 25 mai 2021 du maire de Formigny-la-Bataille était manifestement irrecevable."

 

De fait, la société OPEN ENERGIE est condamnée à verser la somme de 1200€ à la Mairie au titre des frais judiciaires qu'elle a dû engager. 

 


 

II. EXPLICATIONS DE L'ARRÊT 

Le droit commun du contentieux administratif conditionne l'exercice d'un recours dirigé contre un acte administratif à l'existence d'un intérêt à agir, qui doit être direct et certain.

A ce titre, un recours devant le juge administratif ne peut être formé contre un permis de construire, de démolir ou d'aménager que sous la double condition :

- que l'intérêt à agir du requérant existe déjà à la date d'affichage en mairie de la demande du pétitionnaire (art L. 600-1-3 du Code l'Urbanisme) ; - et que l'aménagement ou les travaux autorisés soient de nature à affecter directement les conditions d'occupation, d'utilisation ou de jouissance du bien détenu, occupé régulièrement ou pour lequel le requérant bénéficie d'une promesse de vente, de bail, ou d'un contrat préliminaire de vente (art L. 600-1-2 du Code de l'Urbanisme).

Ce principe pris a contrario, signifie qu'on ne peut pas exercer un recours en annulation contre le refus d'une mairie quant à poser des panneaux solaires si le requérant ne justifie pas avoir intérêt à agir contre ledit refus.

Plus simplement parlant, faute pour la société OPEN ENERGIE d'avoir prouvé qu'elle était affectée directement dans la jouissance du bien immobilier qui devait recevoir l'installation des panneaux, elle ne pouvait pas intenter un recours administratif.

En revanche, elle aurait pu agir si elle avait été propriétaire de la maison où les panneaux allaient être posés.

Le simple fait que le contrat de vente soit annulé ne permettait pas à la société OPEN ENERGIE de pallier sa carence de propriétaire...

Aussi, on retiendra le principe juridique suivant : la contestation d'une décision relative à l'occupation ou à l'utilisation d'un bien immobilier est ouverte aux personnes physiques ou morales qui justifient de leur qualité d'occupant régulier ou de propriétaire dudit bien immobilier.

Si l'auteur du recours ne fait état ni d'un acte de propriété, ni d'une promesse de vente, et ne justifie pas d'un intérêt de nature à lui donner qualité pour demander l'annulation d'une décision administrative, il sera débouté de son recours.

 


 

Cette affaire n'est pas sans rappeler les 4 jugements du tribunal administratif de ROUEN : https://www.legavox.fr/blog/me-gregory-rouland-equity-avocats/photovoltaique-vendeur-peut-opposer-refus-34429.htm

Pour d'autres rejets de recours de la société OPEN ENERGIE, voir :

 


 

Me Grégory ROULAND - avocat au Barreau de PARIS

Tél. : 0689490792

Mail : gregory.rouland@outlook.fr

Site : https://sites.google.com/view/gregoryrouland/accueil

Vous avez une question ?
Blog de Grégory ROULAND - 06 89 49 07 92

Grégory ROULAND

70 € TTC

163 évaluations positives

Note : (5/5)

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

A propos de l'auteur
Blog de Grégory ROULAND - 06 89 49 07 92

Maître Grégory ROULAND, avocat et docteur en droit

Téléphone : 0689490792

Mail : gregory.rouland@outlook.fr

site :
https://sites.google.com/view/gregoryrouland/accueil

Consultation en ligne
Image consultation en ligne

Posez vos questions juridiques en ligne

Prix

70 € Ttc

Rép : 24h max.

163 évaluations positives

Note : (5/5)
Rechercher
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles