Arnaque au photovoltaïque : travaux inachevés ? on ne paye pas le prêt !

Publié le 16/04/2023 Vu 1 422 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Le 13 avril 2023, la Cour d'appel de DOUAI a débouté DOMOFINANCE de sa demande en remboursement d'un crédit contre ses clients, victimes de la société SOLUTION ECO HABITAT qui n'a jamais achevé ses devoirs.

Le 13 avril 2023, la Cour d'appel de DOUAI a débouté DOMOFINANCE de sa demande en remboursement d'un crédit

Arnaque au photovoltaïque : travaux inachevés ? on ne paye pas le prêt !

I. BREF RAPPEL DES FAITS

En octobre 2016, un couple est démarché à son domicile par la société SOLUTIONS ECO HABITAT (radiée du registre du commerce et des sociétés depuis février 2020) qui la convainc d'acquérir un kit photovoltaïque avec revente d'énergie à EDF et un ballon thermodynamique pour un montant total de 24900€.

Le tout est financé au moyen d'un crédit à la consommation contracté auprès de la SA DOMOFINANCE.

Jamais la venderesse ne fera raccorder l'installation photovoltaïque, ni ne fera le nécessaire pour que les acquéreurs puisse revendre l'énergie solaire à EDF.

De fait, les acquéreurs se retrouvent débiteurs d'un crédit pour une installation inachevée.

Un procès s'ensuit devant le tribunal de Lille.

 

II. CONDAMNATION DE DOMOFINANCE PAR LE TRIBUNAL DE LILLE

Par jugement du 05 août 2019, les juges lillois donne gain de cause aux acquéreurs en prononçant l'annulation des contrats de vente et de crédit, et en condamnant DOMOFINANCE à leur rembourser l'intégralité des sommes prélevées au titre du prêt.

Insatisfaite, DOMOFINANCE a interjeté appel, mais à tort.

 

III. CONDAMNATION DE DOMOFINANCE PAR LA COUR D'APPEL DE DOUAI

Devant la cour d'appel, la banque a sollité l'annulation du jugement attaqué et que les emprunteurs soient condamnés à reprendre le paiement des mensualités du crédit.

A tort, selon les juges d'appel, car d'une part le contrat de vente était irrégulier, ce que la banque aurait dû relever.

D'autre part, la banque a débloqué le crédit à l'appui d'une demande de financement qui ne lui permettait pas de se convaincre que le vendeur avait achevé ses devoirs.

Pour preuve, DOMOFINANCE s'est prévalue d'une attestation de livraison sans description sur les prestations exécutées par le vendeur et émise le 3 novembre 2016, soit moins d’un mois après la signature du bon de commande le 19 octobre 2016, de sorte qu’il était improbable que l’ensemble des démarches administratives et prestations prévues au contrat (déclaration préalable de travaux, obtention de l’attestation de conformité  photovoltaïque  du  consuel,  démarches  administratives ENEDIS, raccordement au réseau) aient pu être finalisées.

C'était d'ailleurs le cas, car ENEDIS a confirmé que l'installation n'a jamais été raccordée et EDF  a attesté qu'aucun contrat de revente d'énergie n'avait été signé...

Dans ces circonstances, la banque a commis des fautes graves et préjudiciables, car les emprunteurs se retrouvent débiteurs d'un crédit pour des prestations non finalisées.

De fait, les juges d'appel, confirmant le jugement attaqué, ont refusé de condamner les emprunteurs à rembourser le crédit.

 

IV. QUE RETENIR DE CETTE AFFAIRE ?

Si le prêteur peut être fautif en réglant le vendeur à la vue d’une attestation de fin de travaux non conforme, il n'est pas d'office privé du remboursement du crédit auprès de l’emprunteur.

En réalité, tout dépend du contrat principal. Lorsque ce dernier a été parfaitement exécuté et n’est pas annulé, il sera difficile (mais pas systématiquement impossible) au client d'invoquer un préjudice de nature à empêcher le remboursement du capital prêté.

Autrement dit, l’emprunteur ne saurait échapper au remboursement du prêt si son installation fonctionne parfaitement (jurisprudence constante).

En revanche, si comme en l'espèce, il apparait que le vendeur n'a pas exécuté toutes ses prestations et, pire, fait faillite, les juges décideront souverainement que les emprunteurs ont subi un préjudice consécutif au versement des fonds sur la foi d’une attestation litigieuse.

________________________________________________________________________________________________

Me Grégory ROULAND - avocat au Barreau de PARIS

Tél. : 0689490792

Mail : gregory.rouland@outlook.fr

Site : https://sites.google.com/view/gregoryrouland/accueil

 

 

Vous avez une question ?
Blog de Grégory ROULAND - 06 89 49 07 92

Grégory ROULAND

70 € TTC

163 évaluations positives

Note : (5/5)

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

A propos de l'auteur
Blog de Grégory ROULAND - 06 89 49 07 92

Maître Grégory ROULAND, avocat et docteur en droit

Téléphone : 0689490792

Mail : gregory.rouland@outlook.fr

site :
https://sites.google.com/view/gregoryrouland/accueil

Consultation en ligne
Image consultation en ligne

Posez vos questions juridiques en ligne

Prix

70 € Ttc

Rép : 24h max.

163 évaluations positives

Note : (5/5)
Rechercher
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles