AZUR SOLUTION ENERGIE condamnée pour travaux énergétiques inachevés

Publié le Modifié le 11/01/2023 Vu 5 747 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Dans une affaire définitivement gagnée (aucun appel), le 05 novembre 2019, le Tribunal d’instance de MARSEILLE a sanctionné AZUR SOLUTION ENERGIE, faute d'avoir installé un kit photovoltaïque et le ballon thermodynamique convenus.

Dans une affaire définitivement gagnée (aucun appel), le 05 novembre 2019, le Tribunal d’instance de MARSE

AZUR SOLUTION ENERGIE condamnée pour travaux énergétiques inachevés

I. RAPPEL DES FAITS

Le 21 juin 2017, un couple passe commande auprès d’AZUR SOLUTION ENERGIE d’un système en autoconsommation, comprenant principalement un pack photovoltaïque et un ballon thermodynamique, pour la somme globale de 29.780€. L’achat est financé par un crédit contracté auprès de CETELEM.

 

Le 11 octobre 2017, AZUR SOLUTION ENERGIE et les acquéreurs signent un procès-verbal d’installation partielle des matériels :

 

  • seuls les panneaux photovoltaïques sont livrés et posés, mais ne fonctionnent pas
  • le ballon thermodynamique est livré, mais non installé, car entreposé dans son emballage au domicile des acquéreurs
  • quant à la batterie des panneaux, il est indiqué qu’elle doit être réinstallée, ce qui signifie qu’elle n’a pas été livré.

 

Le 17 novembre 2017, les époux ont reproché au vendeur de les avoir trompés, au motif que son commercial leur avait présenté le projet comme étant gratuit, alors qu’ils n’étaient pas financièrement en mesure de supporter le paiement d’un crédit.

 

Faute pour la venderesse d’avoir répondu favorablement aux multiples demandes d’annulation amiable des acquéreurs, ces derniers n’ont eu d’autre choix que de l’attraire devant le Tribunal, avec le prêteur, le 09 avril 2018.

 

 

II. PROCÉDURE

AZUR SOLUTION ENERGIE reproche aux acquéreurs de ne jamais lui avoir reproché de ne pas avoir terminé les travaux.

 

Mais l’argument ne pouvait convaincre le Tribunal !

 

En effet, d’une part, le procès-verbal de travaux, signé par les deux parties, acte d’une installation partielle des matériels.

 

D’autre part, CETELEM n’a pas débloqué le crédit.

 

Enfin, et surtout, AZUR SOLUTION ENERGIE n’a jamais mis en demeure les acquéreurs de laisser procéder aux travaux destinés à permettre la mise en route de l’installation. Durant 2 ans, le vendeur n’a effectivement pas jugé nécessaire de s’inquiéter du sort des matériels non posés et de l’installation non opérationnelle.

 

Par conséquent, le Tribunal a considéré que le vendeur avait manqué à ses obligations d’exécution des prestations convenues et que ce manquement justifiait la résolution de la vente.

 

Aussi, en application de l’article 1229 du Code civil, la société AZUR SOLUTION ENERGIE est condamnée à reprendre les matériels et remettre le domicile des acquéreurs en état.

 

Quant au crédit, il est également annulé, ce qui signifie que les acquéreurs ne sont pas tenus de le rembourser.

 

 

III. QUE RETENIR DE CETTE AFFAIRE ?

Lors de travaux de rénovation énergétique, comme tout autre travaux du reste, il est impératif d’acter sur le procès-verbal de réception de la nature exacte des travaux effectués et s’il manque l’exécution de certains d’entre eux.

 

De fait, s’il manque, ne serait-ce qu’un matériel ou un service, pourtant convenu dans le bon de commande, il est vital de le signaler dans l’acte de vente. Il ne faut surtout pas accepter que le vendeur s’engage oralement à revenir sur les lieux, car les écrits, à l’inverse des paroles, sont des preuves tangibles.

 

Toute réserve écrite sur un procès-verbal permet donc, si le vendeur refuse d’exécuter ses devoirs, de solliciter judiciairement l’annulation de la vente. Autrement dit, lorsque les prestations échangées ne peuvent trouver leur utilité que par l’exécution complète du contrat résolu, les parties sont replacées au même état qu’au jour de la vente : le vendeur doit reprendre les matériels livrés et remettre le domicile de l’acquéreur en état.

 

Cette affaire est définitive et n'a fait l'objet d'aucun appel.

 

Dans le même sens, on pourra lire l'article rédigé par l'association UFC QUE CHOISIR et intitulé : "EXPERT SOLUTION ÉNERGIE : condamnée pour une installation calamiteuse"

 

 

Je reste à votre disposition :

Me Grégory ROULAND - avocat au Barreau de PARIS

Tél. : 0689490792

Mail : gregory.rouland@outlook.fr

Site : https://sites.google.com/view/gregoryrouland/accueil

Vous avez une question ?
Blog de Grégory ROULAND - 06 89 49 07 92

Grégory ROULAND

70 € TTC

163 évaluations positives

Note : (5/5)

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

A propos de l'auteur
Blog de Grégory ROULAND - 06 89 49 07 92

Maître Grégory ROULAND, avocat et docteur en droit

Téléphone : 0689490792

Mail : gregory.rouland@outlook.fr

site :
https://sites.google.com/view/gregoryrouland/accueil

Consultation en ligne
Image consultation en ligne

Posez vos questions juridiques en ligne

Prix

70 € Ttc

Rép : 24h max.

163 évaluations positives

Note : (5/5)
Rechercher
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles