Jérôme CHAMBRON, BAC+4 en Droit

Juriste généraliste bénévole sur différents Forums juridiques dont Légavox principalement. Précorrecteur bénévole par emails et Open Office de travaux dirigés ou TD, d'étudiants en Droit. Une 30aine d'articles rédigés et plus de 470 billets didactiques comprenant des textes juridiques et/ou des liens internet vers des sites, blogs, podcasts ou vidéos juridiques.

Les modes de raisonnement juridique : a contrario, a fortiori, a pari, le syllogisme et le raisonnement téléologique

Publié le Modifié le 15/12/2022 Vu 22 868 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Les modes de raisonnement juridique : a contrario, a fortiori, a pari, le syllogisme et le raisonnement téléologique

Les modes de raisonnement juridique : a contrario, a fortiori, a pari, le syllogisme et le raisonnement télé

Les modes de raisonnement juridique : a contrario, a fortiori, a pari, le syllogisme et le raisonnement téléologique

En matière juridique, il existe plusieurs modes de raisonnements dont au moins les cinq suivants à savoir le raisonnement a contrario (§ 1), a fortiori (§ 2), a pari (§ 3), syllogistique (§ 4) et enfin téléologique (§ 5).

 

§ 1A contrario : au contraire, au feu vert je passe mais a contrario au feu rouge je m'arrête. On ne peut pas déroger aux règles d'ordre public dans les conventions, a contrario on peut déroger aux  règles qui ne sont pas d'ordre public.

 

§ 2 - A fortiori : d'autant plus, la météo ne peut prévoir s'il pleuvra dans une semaine, a fortiori dans un mois. Un agent de police judiciaire ou APJ, a des prérogatives importantes et peut recevoir des plaintes pénales et a fortiori un officier de police judiciaire ou OPJ, peut, lui aussi, recevoir des plaintes car qui peut le plus peut le moins.

 

§ 3 - A pari : de même, en bail d'habitation on doit faire un usage raisonnable de la chose et a pari en bail rural aussi je dois user de la chose de façon raisonnable.

Illustration juridique du raisonnement a pari :

https://www.legavox.fr/blog/jerome-chambron/obligation-pour-preneur-locataire-souscrire-32587.htm

 

§ 4 - Il existe un autre mode de raisonnement, le raisonnement syllogistique ou syllogisme :

Exemple logique :

Majeure : Tous les hommes sont mortels,

Mineure : or Socrate est un homme;

Conclusion : donc Socrate est mortel.

---

Exemple juridique :

Majeure : Tout dommage fautif doit être réparé,

Mineure : or untel a causé un dommage fautif,

Conclusion : donc il doit réparation au plaignant.

Ici, il s'agit de faire un va-et-vient entre le fait et le droit. On retrouve cette technique dans les consultations juridiques et les jugements. En Faculté de droit on trouve cette technique dans les cas pratiques.

 

§ 5 - Enfin, il existe un dernier mode de raisonnement, le raisonnement téléologique (grec : télos, but) qui est celui de la finalité poursuivie. Par exemple, le but du droit pénal est la dissuasion de la commission d'infraction, la protection de la vie, de l'ordre public et d'autres valeurs et enfin la punition des auteurs d'infractions. Autre exemple, le but de la majorité du droit international public est la paix entre les nations. Enfin, le but de la justice publique est de lutter contre la justice privée et enfin de trancher les litiges, autrement dit de résoudre les conflits entre les personnes.

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

A propos de l'auteur
Blog de Jérôme  CHAMBRON, BAC+4 en Droit

JURISTE GÉNÉRALISTE BÉNÉVOLE  sur différents  Forums juridiques dont Légavox principalement.

Attention à celles et ceux qui me contactent par mon Blog : je ne réponds pas aux demandes de renseignements ni de consultation juridique.

PRÉCORRECTEUR BÉNÉVOLE, uniquement par emails et Open Office, de travaux dirigés ou TD, d'étudiants en Licence de Droit.

Titulaire d'un Deug de Droit à BAC+2, d'une Licence de Droit à BAC+3 et d'une Maîtrise de Droit à BAC+4.

Rechercher
Thèmes de publications
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles